Notation de Landau

Comparaison asymptotique

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Landau.

En mathématiques et en informatique, la comparaison asymptotique de deux fonctions (ou de deux suites, etc.) consiste à étudier (le plus souvent au voisinage de l'infini) la limite du quotient de ces deux fonctions : on dit par exemple que f est négligeable par rapport à g si la limite de f/g est nulle. Cet article décrit les différentes situations rencontrées, et les notations qui les désignent (il s'agit ici des notations de Landau ; les notations de Hardy sont décrites dans un autre article).

Sommaire

Notation grand O

La notation grand O (avec la lettre majuscule O, et non pas zéro), aussi appelée symbole de Landau, est un symbole utilisé en mathématiques, notamment en théorie de la complexité pour décrire le comportement asymptotique des fonctions. Intuitivement, elle indique avec quelle rapidité une fonction « augmente » ou « diminue ».

Le symbole de Landau porte le nom du mathématicien allemand spécialisé en théorie des nombres Edmund Landau qui utilisa cette notation introduite primitivement par Bachmann. La lettre O est utilisée parce que la course de la « croissance » d'une fonction est aussi appelée l'ordre.

Par exemple, en analysant un algorithme, nous pourrions trouver que le temps (habituellement compté comme le nombre d'étapes) nécessaire afin de résoudre un problème de taille n est donné par T(n) = 4 n2 - 2 n + 2. En ignorant les constantes (ce qui est fondé car elles dépendent du matériel particulier sur lequel le programme s'exécute) et les termes qui croissent le plus lentement, nous pourrions dire « T(n) croît comme n2 » ou « T(n) est de l'ordre de n2 » et nous écririons:T(n) = O(n2).

En mathématiques, il est souvent important de garder un œil sur le terme d'erreur d'une approximation. Cette notation est particulièrement utilisée dès que l'on a affaire à des développements limités et à des calculs d'équivalents. Par exemple, le développement de la fonction exponentielle à l'ordre 2 peut aussi s'écrire:

 e^x = 1+x+\frac{1}{2} x^2+O(x^3) \ {\rm quand}\  x \rightarrow 0

pour exprimer le fait que l'erreur, la différence e^x - \left(1 + x +\frac{x^2}{2}\right), est plus petite en valeur absolue qu'une constante fois \left|x^3\right| quand x tend vers 0.

Pour une définition rigoureuse, supposons que f et g soient deux fonctions définies sur une partie de l'ensemble des nombres réels. Nous écrivons :

f(x) = O(g(x))\;

(ou f(x) = O(g(x)) \ {\rm quand}\ x\rightarrow\infty\; pour être plus précis) si et seulement s’il existe des constantes N et C telles que

\forall x>N\qquad \left|f(x)\right| \le C \left|g(x)\right|.

Intuitivement, cela signifie que f ne croît pas plus vite que g.

De même, si a est un nombre réel, nous écrivons

f(x) = O(g(x)) \ {\rm quand}\  x \rightarrow a\;

si et seulement s’il existe des constantes d > 0 et C telles que

 \forall x \qquad \left|x - a\right| < d \implies \left|f(x)\right| \le C \left|g(x)\right|\;

La première définition est la seule utilisée en informatique (où typiquement seules les fonctions positives à variable entière n sont considérées, les valeurs absolues pouvant être ignorées), tandis que les deux définitions sont utilisées en mathématiques.


Dans le même esprit de manipulation des ordres de grandeur, la notation f(x) = o(g(x)) (cette fois avec un petit o) signifie que la fonction f est négligeable devant la fonction g, quand x tend vers une valeur particulière.

Formellement, pour a \in \mathbb{R} \cup \left\{ +\infty ; -\infty \right\},et pour f et g deux fonctions de la variable réelle x, avec g qui ne s'annule pas sur un voisinage de a, on dit que

f(x) = o(g(x))\ {\rm quand}\ x \rightarrow a\; si et seulement si \frac{f(x)}{g(x)} \rightarrow 0 \ {\rm quand}\ x \rightarrow a\; .

Applications analytiques

Voici une liste de catégories de fonctions qui sont couramment rencontrées dans les analyses d'algorithmes. Les fonctions sont classées par ordre de croissance de la plus lente à la plus rapide. c est une constante arbitraire.

notation complexité
O(1) constante
O(log(n)) logarithmique
O((log(n))c) polylogarithmique
O(n) linéaire
O(n log(n)) parfois appelée « linéarithmique », ou « quasi-linéaire »
O(n2) quadratique
O(nc) polynomiale, parfois « géométrique »
O(cn) exponentielle
O(n!) factorielle

O(nc) et O(cn) sont très différents. Le dernier exprime une croissance bien plus rapide, et ce pour n'importe quelle constante c>1. Une fonction qui croît plus rapidement que n'importe quel polynôme est appelée super-polynomiale. Une fonction qui croît plus lentement que toute exponentielle est appelée sous-exponentielle. Il existe des fonctions à la fois super-polynômiales et sous-exponentielles comme par exemple la fonction nlog(n). Certains algorithmes ont un temps de calcul de ce type, comme celui de la factorisation d'un nombre entier.

  • Remarquons aussi, que O(log n) est exactement identique à O(log(nc)). Les logarithmes diffèrent seulement d'un facteur constant, et que la notation grand O « ignore » les constantes. De manière analogue, les logarithmes dans des bases constantes différentes sont équivalents.

La liste précédente est utile à cause de la propriété suivante : si une fonction f est une somme de fonctions, et si une des fonctions de la somme grimpe plus vite que les autres, alors celle qui croît le plus vite détermine l'ordre de f(n).

ex.: si f(n) = 10 log(n) + 5 (log(n))3 + 7 n + 3 n2 + 6 n3, alors f(n) = O(n3).

Autres notations asymptotiques: O, o, Ω, ω, Θ, Õ

Grand-O est la notation asymptotique la plus utilisée (souvent d'ailleurs pour signifier Θ (voir tableau plus bas)

Notation Définition Définition courte Définition avec quantificateurs
f(n) \in O(g(n)) dominée asymptotiquement \limsup_{n \to \infty} \left|\frac{f(n)}{g(n)}\right| < \infty \exists \;x_0,\exists \;M>0 \, /\, |f(x)| \le \; M |g(x)|\forall x>x_0.
f(n) \in \Omega(g(n)) domine asymptotiquement \liminf_{n \to \infty} \left|\frac{f(n)}{g(n)}\right| > 0 \exists \;x_0,\exists \;M>0 \, / \, |f(x)| \ge \; M |g(x)|\forall x>x_0.
f(n) \in \Theta(g(n)) équivalence asymptotique 0 < \liminf_{n \to \infty} \left|\frac{f(n)}{g(n)}\right| \leq \limsup_{n \to \infty} \left|\frac{f(n)}{g(n)}\right|< \infty f(n) \in O(g(n)) \mbox{ et } f(n) \in \Omega(g(n))
f(n) \in o(g(n)) asymptotiquement négligeable \lim_{n \to \infty} \left|\frac{f(n)}{g(n)}\right| = 0 \forall M>0 \; \exists \;x_0 \,/\, |f(x)| < \; M |g(x)| \forall x>x_0.
f(n) \in \omega(g(n)) asymptotiquement dominant \lim_{n \to \infty} \left|\frac{f(n)}{g(n)}\right| = \infty \forall M \; \exists \;x_0 \,/\, |f(x)| > \; M |g(x)| \forall x>x_0.

Après grand-O, les notations Θ et Ω sont les plus utilisées en informatique ; le petit-o est courant en mathématiques mais plus rare en informatique. Le ω est peu usité.

Une autre notation parfois utilisée en informatique est Õ (soft-O en anglais) qui signifie grand-o à un facteur logarithmique près.

Fonction à plusieurs variables

Nous pouvons signaler ici que le nombre d'opérandes dans la somme doit être constant et peut ne pas dépendre de n.

Cette notation peut aussi être utilisée avec des fonctions de plusieurs variables :

L'écriture: f(n,m) = n^2 + m^3 + O(n+m)\;
correspond à la proposition: \exists C \quad \exists N \quad \forall n,m > N \qquad f(n,m) \le n^2 + m^3 + C(n+m)

Évidemment, cette notation abuse du symbole d'égalité, puisque elle viole l'axiome d'égalité: « des choses égales à la même chose sont égales entre elles ». Pour être plus formellement correctes, certaines personnes préfèrent définir O(g(x)) comme un ensemble de fonctions, dont les éléments sont toutes les fonctions qui ne grandissent pas plus vite que g, et utilisent les notations ensemblistes pour indiquer si une fonction donnée est un élément de l'ensemble ainsi défini. Les deux conventions sont couramment utilisées mais la notation la moins soignée est jusqu'à présent la plus souvent rencontrée.

Un autre problème est que la variable par rapport à laquelle le comportement asymptotique est examiné n'est pas clairement indiquée. Une affirmation telle que f(x,y) = O (g(x,y))\; exige quelques explications supplémentaires pour préciser ce que cela signifie. Cette difficulté se produit rarement dans la pratique.

Notations de Hardy

Article détaillé : notation de Hardy.

La question de la comparaison s'est d'abord posée en analyse, et d'un point de vue mathématique, on préfère généralement[réf. nécessaire]la notation développée par Hardy, plus rigoureuse et évitant les ambiguités sur le signe d'égalité ou sur des calculs tels que o(x)+ o(x) = o(x). Ainsi, ce que Landau note f=o(g) (l'endroit où la limite est calculée n'étant pas forcément indiqué, et dépendant du contexte) est défini par Hardy comme « f est négligeable par rapport à g en a », et noté f \underset{a}\ll g (la signification restant la même, à savoir \lim_{x\to a}f(x)/g(x)=0).

Voir aussi

Notation de Hardy

  • Portail des mathématiques Portail des mathématiques
Ce document provient de « Comparaison asymptotique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Notation de Landau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Notation de Hardy — En théorie de la complexité des algorithmes et en mathématiques, la notation de Hardy, introduite par G. H. Hardy, est utilisée pour la comparaison asymptotique des fonctions, celle ci étant équivalente à la notation de Landau. En notation de… …   Wikipédia en Français

  • Landau-Notation — Landau Symbole werden in der Mathematik und in der Informatik verwendet, um das asymptotische Verhalten von Funktionen und Folgen zu beschreiben. In der Informatik werden sie insbesondere in der Komplexitätstheorie verwendet, um verschiedene… …   Deutsch Wikipedia

  • Landau-Symbol — Landau Symbole werden in der Mathematik und in der Informatik verwendet, um das asymptotische Verhalten von Funktionen und Folgen zu beschreiben. In der Informatik werden sie insbesondere in der Komplexitätstheorie verwendet, um verschiedene… …   Deutsch Wikipedia

  • Landau-Symbole — Notation Anschauliche Bedeutung f wächst nicht wesentlich schneller als g f wächst langsamer als g …   Deutsch Wikipedia

  • Notation — ist die Benennung von Gegenständen durch das Festhalten (qualitative und quantitative Repräsentation) von Dingen und Bewegungsverläufen in schriftlicher Form mit vereinbarten symbolischen Zeichen. Das Fehlen einer Notation macht es bisweilen… …   Deutsch Wikipedia

  • Landau's function — g ( n ) is defined for every natural number n to be the largest order of an element of the symmetric group S n . Equivalently, g ( n ) is the largest least common multiple of any partition of n .For instance, 5 = 2 + 3 and lcm(2,3) = 6. No other… …   Wikipedia

  • Notation O — Comparaison asymptotique Pour les articles homonymes, voir Landau. En mathématiques et en informatique, la comparaison asymptotique de deux fonctions (ou de deux suites, etc.) consiste à étudier (le plus souvent au voisinage de l infini) la… …   Wikipédia en Français

  • Notation grand O — Comparaison asymptotique Pour les articles homonymes, voir Landau. En mathématiques et en informatique, la comparaison asymptotique de deux fonctions (ou de deux suites, etc.) consiste à étudier (le plus souvent au voisinage de l infini) la… …   Wikipédia en Français

  • Big O notation — In mathematics, big O notation is used to describe the limiting behavior of a function when the argument tends towards a particular value or infinity, usually in terms of simpler functions. It is a member of a larger family of notations that is… …   Wikipedia

  • Edmund Landau — Pour les articles homonymes, voir Landau. Edmund Landau Edmund Georg Hermann Landau (14 février 1877 19  …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.