Nicolas Mignard


Nicolas Mignard
Auto portrait de Nicolas Mignard
Musée Calvet
Avignon

Nicolas Mignard, baptisé le 7 février 1606 à l'église Sainte-Madeleine de Troyes en Champagne, mort le 20 mai 1668, dit « Mignard d'Avignon »[1], était un peintre de la peinture française baroque[2] et graveur français, frère de Pierre Mignard. Il fit ses études avec un peintre dont le nom n'est pas connu.

Sommaire

Biographie

Petit-fils de Pantaléon Mignard, marchand armurier, fils de Pierre Mignard et de Marie Gallois[3], il est le frère du peintre Pierre Mignard dit « Mignard le Romain », et le père de Pierre II Mignard, dit « le chevalier Mignard ».

De 1635 à 1637, il passa 2 années à Rome en Italie copiant les peintres Annibale Carracci et Albani. Puis s'établit à Avignon, où il peignit pour un amateur les Amours de Théagène et de Chariclêe, et où il se maria, ce qui le fait surnommer Mignard d'Avignon. Il travailla également pour des notables et des couvents.

Appelé à Paris par Mazarin en 1660, il fut chargé par Louis XIV de décorer plusieurs appartements du rez-de-chaussée des Tuileries.

Il fut reçu à l'Académie le 3 mars 1663 et en devint recteur.

Il a laissé cinq planches gravées d'après les peintures faites par Annibal Carrache pour la galerie Farnèse.

Œuvres

Nombreux portaits, dont ceux du roi, de la reine, et de la plupart des seigneurs de la cour[4], mais aussi :

  • Samuel Bernard (château de Chenonceau)
  • Molière
  • Simon Vouet
  • Travaux de décoration d'appartements du château des Tuileries
  • Apollon et les quatre Saisons[2].
  • Apollon et Python[2].
  • Apollon et Midas[2].
  • Apollon et les trois Muses (Visible au Musée Calvet d'Avignon)[2].

Notes et références

  1. Exposition au palais des papes du peintre Nicolas Mignard, dit Mignard d'Avignon, du 25 juin au 15 octobre 1979
  2. a, b, c, d et e Biographie de Nicolas Mignard sur tuileries.fr
  3. M. Le Brun-Dalbanne« La jeunesse de Pierre Mignard », dans Mémoires de la Société académique d'agriculture, des sciences, arts et belles-lettres du département de l'Aube, 1867, vol. 31, p. 109-110. L'anecdote selon laquelle Pierre Mignard aurait été un officier du futur Henri IV du nom de Pierre More qui aurait changé son nom en Mignard vient de l'abbé de Monville. Elle est reconnue depuis longtemps comme infondée.
  4. Biographie de Nicolas Mignard

Source

  • Emmanuel Benezit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, Paris, R. Roger et F. Chernoviz, 1911-1923, 3 tomes

Bibliographie

  • Antoine Schnapper, Mignard d'Avignon (1606-1668): catalogue de l'exposition Palais des Papes, Avignon, 25 juin-15 octobre 1979, Palais des Papes, Avignon, 1979, 176 pages

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nicolas Mignard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nicolas Mignard — Born 1606 (1606) Troyes, France Died 1668 (1669) Paris, France Occupation Painter …   Wikipedia

  • Nicolas Mignard — Retrato de Molière Nacimiento 1606 Troyes …   Wikipedia Español

  • MIGNARD (P.) — MIGNARD PIERRE (1612 1695) Né à Troyes, Pierre Mignard fit son apprentissage à Bourges, à partir de 1622, chez le peintre de tableaux d’autel Jean Boucher, puis à Paris chez Simon Vouet. Ces deux peintres qui avaient fait autrefois le voyage… …   Encyclopédie Universelle

  • Mignard — ist der Familienname folgender Personen: Nicolas Mignard (1606–1668), französischer Maler Pierre Mignard (1612–1695), französischer Maler Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichn …   Deutsch Wikipedia

  • Mignard, Pierre — ▪ French painter byname  Mignard le Romain   born Nov. 17, 1612, Troyes, France died May 30, 1695, Paris       painter in the classical French Baroque manner, known primarily for his court portraits.       In 1635 Mignard left the studio of Simon …   Universalium

  • mignard — mignard, arde [ miɲar, ard ] adj. • 1418; de mignon et ard 1 ♦ Vieilli Qui a une douceur mignonne. ⇒ 2. gentil. « des attentions mignardes » (Sand). 2 ♦ (Personnes) Péj. ⇒ affecté, mièvre, recherché. Tolstoï « s engouait de petits maîtres… …   Encyclopédie Universelle

  • Mignard —   [mi ɲaːr],    1) Nicolas, genannt Mignard d Avignon [ davi ɲɔ̃], französischer Maler, * Troyes 7. 2. 1606, ✝ Paris 20. 3. 1668, Bruder von 2); hielt sich 1635/36 in Rom auf, wo ihn besonders Werke Annibale Carraccis beeindruckten. Er malte v. a …   Universal-Lexikon

  • Nicolas Fouche — Nicolas Fouché Nicolas Fouché est un peintre français né à Troyes en 1653, mort à Paris en 1733. Le cardinal Melchior de Polignac possédait une série des huit arts libéraux, inventoriée de son vivant, en 1738 Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres 3… …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Poussin —     Nicolas Poussin     † Catholic Encyclopedia ► Nicolas Poussin     French painter, b. at Les Andelys near Rouen in 1594; d. at Rome, 19 November, 1666. His early history is obscure; his father had been a soldier, his mother was a peasant. In… …   Catholic encyclopedia

  • Nicolas Fouché — (1653, Troyes 1733, Paris) was a French painter. The son of the painter Léonard Fouché, he was received into the Académie de Saint Luc on 15 March 1679. The abbé de Monville, biographer of Pierre Mignard, called him a student of Fouché. Cardinal… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.