NextRadioTV


NextRadioTV
Logo de NextRadioTV

Logo de NextRadioTV
Création 2000
Fondateurs Alain Weill
Action Euronext : FR0010240994
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Direction Alain Weill (PDG)
Actionnaires Alain Weill 36,3 %, flottant 59,6 % dont Alain Blanc-Brude 4,4 % (début 2011)
Activité média (Télévision, Radiodiffusion, Presse écrite)
Filiales RMC, BFM Business, BFM TV, Groupe 01 (ex-Groupe Tests)
Site web nextradiotv.com
Capitalisation 146 millions d'euros (janvier 2009)
Chiffre d’affaires 123,8 millions d'euros (2009)

NextRadioTV (anciennement NextRadio) est un groupe audiovisuel français créé en décembre 2000 par Alain Weill, ancien directeur général de NRJ Group.

Sommaire

Activités

NextRadioTV est propriétaire de deux radios : RMC - à 83,33% - qui vise un public populaire autour de l'actualité et du sport et BFM Business, une station consacrée exclusivement à l'économie.

Le groupe possède aussi deux chaînes de télévision gratuites, BFM TV (information en continu, lancée en 2005) et BFM Business (déclinaison télévisée de la radio lancée en 2010).

Dans le domaine de la presse écrite et du Web, NextRadioTV est propriétaire du Groupe 01 (ex Groupe Tests) centré sur les nouvelles technologies avec des marques (presse et internet) comme 01Net, 01Men, Micro Hebdo, L'Ordinateur Individuel ou 01 Informatique ainsi que le groupe Volnay (SVM, SVM Mac, SVM iPod et PC Expert).

Entre 2008 et 2010, Alain Weill possède par ailleurs via son holding personnelle le quotidien d'information économique La Tribune.

Capital

En septembre 2009, les principaux actionnaires de NextRadioTV sont Alain Weill (35,44 %) et Alpha Radio (23,7 %)[1].

En 2011, Alpha Radio revend ses parts mais Alain Blanc-Brude conserve 4,4 % à titre personnel. Alain Weill détient alors 36,3 % du capital et 49,8 % des droits de vote. Le flottant s'établit au total à 59,6 % du capital de la société[2].

Résultats

Année Chiffre d'affaires
2004[3] 40 millions d'euros
2007[4] 106,3 millions d'euros[5]
2008[6] 120,7 millions d'euros
2009[7] 123,8 millions d'euros

Historique

Le 5 juillet 2000, NRJ Group rachète la radio nationale RMC, dont l'audience est alors en chute libre en raison d’un format inadapté et d’une couverture du territoire imparfaite, pour en faire une radio tout info. Mais la loi française interdisant à un même groupe de desservir, par le biais de ses différents réseaux radiophoniques, plus de 150 millions d'auditeurs potentiels, NRJ Group (qui édite déjà NRJ, Chérie FM, Nostalgie et Rire et Chansons) se retrouve en infraction. Le 13 novembre 2000, NRJ Group annonce qu'il renonce à RMC pour se mettre en conformité avec la loi.

En décembre 2000, Alain Weill, alors directeur général du groupe NRJ, démissionne de ses fonctions pour créer Nextradio (dont il prend la présidence du directoire) et racheter la radio RMC. Inspirée des radios « talk » américaines, il organise le repositionnement de la station autour de trois piliers : informations, talk-shows et sports. Le nouveau format est mis en place le 22 janvier 2001 et la station est rebaptisée RMC Info en juin 2001. Alain Weill achète l'exclusivité des droits de diffusion de la Coupe de Monde de Football 2002 pour 500 000 euros. En 2003, la station renoue pour la première fois depuis 20 ans avec les bénéfices.

En 2002, NextRadio reprend la radio BFM (qui prend le nom de BFM Radio en 2009), alors en redressement judiciaire. Deux tiers des salariés de la station sont licenciés, et les programmes sont recentrés avec succès sur l'économie et la finance. La station est à nouveau rentable.

En 2005, avec l'arrivée de la TNT en France, Alain Weill manifeste son désir de créer une chaîne d'information sportive RMC Sports mais le projet n'est pas retenu par le CSA.

Le 9 mai 2005, le CSA retient la candidature de son projet de chaîne d'information en continu à vocation économique BFM TV dans le cadre de l’appel aux candidatures lancé le 14 décembre 2004 relatif à l’attribution des licences de TNT. La chaîne est officiellement lancée le 28 novembre 2005 à 18h. NextRadio devient alors NextRadioTV.

Le 7 octobre 2006, NextRadioTV a fait son entrée en bourse dans l'Eurolist.

Le 4 avril 2007, NextRadioTV a fait l'acquisition du Groupe Tests (propriétaire des sites Internet 01Net, 01Men et CadresOnline et des magazines Micro Hebdo, L'Ordinateur Individuel et 01 Informatique) pour 80 millions d'euros. Selon le communiqué du groupe[8], cette acquisition permet à NextRadioTV de devenir « un acteur majeur de la publicité sur Internet et le premier opérateur de la presse nouvelles technologies ».

En octobre 2008, le groupe annonce son intention de créer en 2009 « TBFM » (ou « Tribune BFM »), une chaîne de télévision payante diffusée sur le câble, le satellite, et par ADSL. Cette nouvelle chaîne consacrée à l'information économique et financière devrait s'appuyer sur les équipes de BFM Radio et du quotidien La Tribune racheté par Alain Weill en 2008[9].

En novembre 2008, Michel Moulin a lancé Le 10 Sport, un quotidien sportif avec une forte dominante footballistique. NextRadioTV détiendra 19 % du capital de ce concurrent de L'Équipe et fournira - à travers l'agence RMC Sport - une douzaine de pages du quotidien[10].

En décembre 2008, Guillaume Dubois, directeur de la rédaction de BFM TV et BFM, devient également directeur de l'information du pôle audiovisuel de NextRadioTV (RMC, BFM et BFM TV) tandis que Christophe Jakubyszyn, journaliste politique au quotidien Le Monde, devient rédacteur en chef de RMC[11].

En septembre 2009, NextRadioTV rachète le groupe de presse Volnay Publication France qui édite plusieurs magazines dans le domaine de l'informatique (SVM, SVM Mac, SVM iPod et PC Expert)[12].

En avril 2010, NextRadioTV annonce l'arrêt au mois de juin de la publication de SVM et de PC Expert, « afin de concentrer [les] moyens [du groupe] sur les magazines à grande diffusion ou à fort potentiel, disposant de perspectives de croissance plus solides », selon Alain Weill[13]. En mai 2010, Alain Weill annonce qu'il cède 80 % du capital de La Tribune à sa directrice générale tout en conservant une part minoritaire de 20 %[14].

En juin 2010, le tribunal de commerce de Paris accepte que le groupe NextRadioTV rachète la chaîne Cap 24[15].

Contestations de la part de plusieurs syndicats

En avril 2008, les syndicats de RMC, BFM et BFM TV ont dénoncé la mise en place de journalistes « cross-média », amenés à traiter un même évènement sur différents supports (radio, presse écrite, télévision, ...) : « le journaliste ne sera pas un fournisseur de contenu corvéable à merci pour les grands groupes multimédias, il en va de l’avenir de la profession et de la crédibilité des informations données au public »[16].

« Ce n'est pas tant la paye qui nous inquiète, que le rythme de travail. En effet, s'il faut enchaîner quotidiennement les sujets pour RMC Radio et BFM TV, la masse de travail sera trop lourde. D'autant qu’actuellement, nous avons déjà un rythme plus que soutenu. La qualité de l’info va en pâtir car il faut du temps pour la vérifier… » expliquera fin 2008 Céline Bruel, reporter et déléguée du personnel de BFM TV[17].

Alain Weill considère que « l'information est un produit marketing comme un autre » et souhaite utiliser ces synergies pour assurer la rentabilité de son groupe. La mutualisation « est le seul moyen de financer certains reportages... Mais le risque principal, [...] c'est de tout faire et ne rien faire correctement. Nous sommes très vigilants. », reconnait début 2009 François Pesenti, directeur de RMC Sport[18].

Fin 2008, les syndicats de NextRadioTV, La Tribune et du Groupe 01 réclament la création d'un « comité de groupe », afin que les 650 salariés qu'ils représentent « puissent être informés clairement sur la politique de la direction et les choix qu'elle opère pour l'avenir de l’ensemble des activités du groupe »[19],[20].

Annexes

Notes et références

  1. (fr) « NextRadioTV » sur Boursorama, consulté le 24 septembre 2009
  2. (fr) Gwénaelle Barzic (Reuters), « Nextradiotv : L'actionnaire historique de NextRadioTV sort du capital » sur tradingsat.com, 6 janvier 2011
  3. (fr) Les Échos, 14 mars 2006
  4. (fr) « NextRadioTV a presque doublé en 2007 son chiffre d'affaires » sur le blog de Jean-Marc Morandini, 22 janvier 2008
  5. Suite au rachat du Groupe Tests. Le chiffre d'affaires est en progression de 17,3 % à périmètre constant.
  6. (fr) Julien Lalande, « NextRadioTV : chiffre d'affaires en nette hausse en 2008 » sur Ozap.com, 26 janvier 2008
  7. (fr) NextRadioTV affiche un résultat net de -6M€ en 2009 sur cerclefinance.com, 15 mars 2010
  8. (fr) [PDF] « NextRadioTV contrôle le groupe Tests », communiqué officiel de NextRadioTV, 4 avril 2007
  9. (fr) M.-C. B., « Le nouveau projet télé de BFM prévu en 2009 » Le Figaro,21 octobre 2008
  10. (fr) Julien Mielcarek, « Le concurrent de "L'Equipe" sera "Le 10 sport" » sur Ozap.com, 23 septembre 2008
  11. (fr) « Changements annoncés à RMC, BFM et BFM TV » sur le blog de Jean-Marc Morandini, 18 décembre 2008
  12. (fr) « RMC et BFM TV autorisées à reprendre les magazines SVM » sur le blog de Jean-Marc Morandini, 3 septembre 2009
  13. (fr) Olivier Chicheportiche, « Presse informatique : fin de parcours pour SVM et PC Expert » sur ZDNet.fr, 23 avril 2010
  14. (fr) Xavier Ternisien, « M. Weill cède "La Tribune" à sa directrice générale pour 1 euro symbolique » sur Le Monde, 21 mai 2010
  15. (fr) BFM TV et RMC rachètent la chaîne Cap 24 sur jeanmarcmorandini.com, 28 juin 2010
  16. (fr) [PDF] communiqué de presse SNJ – SNJ CGT Audiovisuel – USJ CFDT - CFDT Médias, « Next Radio TV : Non au journaliste-orchestre ! Non au projet d’agence de journalistes multimedias ! » sur le site officiel du Syndicat national des journalistes, 24 avril 2008
  17. (fr) Charlotte Clidi, « Alain Weill mise tout sur le marketing, et ça marche », Le Nouvel Observateur, 23 décembre 2008
  18. (fr) Emmanuelle Anizon, « Les OS de l’info », Télérama n°3083, 15 février 2009
  19. (fr) Frédérique Roussel, « Journalistes en état de Weill », Libération, 11 décembre 2008
  20. (fr) « Communiqué des syndicats de NextRadioTV, Groupe Tests (01net, Micro Hebdo) » sur zataz.com, 11 décembre 2008

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article NextRadioTV de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • NextRadioTv — Logo de NextRadioTV Création 2000 Fondateur(s) Alain Weill …   Wikipédia en Français

  • NextRadio — NextRadioTV Logo de NextRadioTV Création 2000 Fondateur(s) Alain Weill …   Wikipédia en Français

  • Next Radio — NextRadioTV Logo de NextRadioTV Création 2000 Fondateur(s) Alain Weill …   Wikipédia en Français

  • Next radio tv — NextRadioTV Logo de NextRadioTV Création 2000 Fondateur(s) Alain Weill …   Wikipédia en Français

  • Volnay Publication France — NextRadioTV Logo de NextRadioTV Création 2000 Fondateur(s) Alain Weill …   Wikipédia en Français

  • BFM TV — Pour les articles homonymes, voir BFM (homonymie). Création 28 novembre 2005 …   Wikipédia en Français

  • 19H Marschall Truchot — BFM TV Création 28 novembre 2005 Propriétaire NextRadioTV Slogan « Priorité au direct » Langue Français Pays d origine …   Wikipédia en Français

  • 19H Ruth Elkrief — BFM TV Création 28 novembre 2005 Propriétaire NextRadioTV Slogan « Priorité au direct » Langue Français Pays d origine …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.