New York (Etat)

ÔĽŅ
New York (Etat)

√Čtat de New York

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir New York (homonymie).
New York
State of New York
Le drapeau du New York. Le sceau du New York.
Drapeau Armoiries

Surnom principal : The Empire State
En fran√ßais : L'√Čtat d'Empire
Devise : Excelsior (latin)
En fran√ßais : Sup√©rieur

Carte des √Čtats-Unis avec le New York en rouge.
Carte des √Čtats-Unis avec le New York en rouge.

Langues De jure : Aucune
De facto : Anglais

Capitale Albany
Ville la plus peuplée New York

Superficie  Class√© 27e
 ‚Äď Superficie totale 141 205 km¬≤
 ‚Äď Largeur 455 km
 ‚Äď Longueur 530 km
 ‚Äď Superficie d'eau 18 795 km¬≤
 ‚Äď Pourcentage d'eau 13,3%
 ‚Äď Superficie de terre 122 409 km¬≤
 ‚Äď Latitude 40¬į29'40" N √† 45¬į00'42" N
 ‚Äď Longitude 71¬į47'25" W √† 79¬į45'54" W

Population  Class√© 3e
 ‚Äď Population totale (2000) 18 976 457 hab.
 ‚Äď Densit√© 134 hab./km¬≤

√Čl√©vation  
 ‚Äď Point culminant Mont Marcy
 ‚Äď Altitude maximale 1 629 m
 ‚Äď Altitude moyenne 305 m
 ‚Äď Altitude minimale 0 m

Adh√©sion √† l'Union  26 juillet 1788 (Class√© 11e)

Gouverneur David Paterson (D)

Sénateur Charles Schumer (D)
Kirsten Gillibrand (D)
Représentants 29

Fuseau horaire -5

Abr√©viations Abr√©viation postale : NY
Abr√©viation ISO : US-NY

Site web http://www.ny.gov

L'√Čtat de New York est le troisi√®me √Čtat le plus peupl√© des √Čtats-Unis avec 19 millions d'habitants, moins que le Texas, et deux fois moins que la Californie. Il se trouve dans le Nord-Est du pays. Sa forme est grossi√®rement celle d'une pyramide renvers√©e, dont le sommet, au Sud, serait la ville de New York, sur l'oc√©an Atlantique. Dans le Nord, l'√Čtat s'√©largit, il partage une longue fronti√®re avec le Canada. Si la ville de New York se trouve dans l'√Čtat de New York, une grande partie de son agglom√©ration se trouve dans les √Čtats voisins du Connecticut et du New Jersey. En revanche, le Nord de l'√Čtat de New York est assez rural.

C'est le troisi√®me √Čtat le plus riche du pays apr√®s la Californie et le Texas ; s'il √©tait une nation ind√©pendante, il serait la 16e puissance √©conomique du monde, devant la Cor√©e du Sud. La seule √ģle de Manhattan produit environ les trois quarts des richesses de l'√Čtat de New York. Manhattan serait donc alors la 20e puissance √©conomique mondiale, au m√™me rang que la Suisse, si elle √©tait ind√©pendante (pour une superficie de seulement 52 km¬≤ et 1,5 million d'habitants).

L'√Čtat est un peu plus vaste (mais nettement moins dense) que l'Angleterre. De 1810 aux ann√©es 1960, il avait √©t√© l'√Čtat le plus peupl√© des √Čtats-Unis, titre qu'il avait ravi √† la Virginie et qu'il a abandonn√© √† la Californie.

Il est bord√© au nord et √† l'ouest par le Canada (provinces de l'Ontario et du Qu√©bec) ainsi que les lacs √Čri√© et Ontario ; √† l'est par le Vermont, le Massachusetts, le Connecticut et l'oc√©an Atlantique ; et au sud par le New Jersey et la Pennsylvanie.

Sommaire

Histoire

Article d√©taill√© : Province de New York.
Lyndhurst √† Tarrytown, √Čtat de New York

Suite √† l'exploration du fleuve Hudson (¬ę Noort Rivier ¬Ľ, ou ¬ę fleuve du Nord ¬Ľ en fran√ßais, fut le nom du fleuve adopt√© par les cartographes n√©erlandais jusqu'√† la cession de la colonie) d'Henry Hudson commandit√©e par la Compagnie n√©erlandaise des Indes orientales en 1609, la r√©gion situ√©e entre la Virginie et ce qui deviendra le Massachusetts est connu sous le nom de Nouveaux-Pays-Bas (¬ę Nieuw Nederland ¬Ľ en n√©erlandais). Si plusieurs entreprises priv√©es n√©erlandaises font du commerce √† l'embouchure des fleuves Hudson et Delaware (¬ę Zuide Rivier ¬Ľ ou ¬ę fleuve du Sud ¬Ľ) pendant la d√©cennie suivante (deux fortins de bois portant le nom de Fort Nassau sont construits, un sur l'√ģle Castle, mis sur pied en 1611 et abandonn√© en 1618 en face du Fort Orange construit ult√©rieurement et l'autre sur le rivage sud du Delaware) ce n'est qu'avec le regroupement des int√©r√™ts priv√©s en une seule compagnie que la colonisation d√©butera au tournant des ann√©es 1620. Les premiers colons europ√©ens √† s'√©tablir dans la colonie proviennent des Pays-Bas espagnols sous contrat avec la Compagnie n√©erlandaise des Indes occidentales. Les N√©erlandais s'√©tablirent au Fort Orange pr√®s de l'actuelle ville d'Albany en 1624. La Nouvelle-Amsterdam (¬ę Nieuw Amsterdam ¬Ľ en n√©erlandais) est √©rig√©e sur le site actuel de Battery Park sur l'√ģle de Manhattan, deux ans plus tard, par Pierre Minuit alors que fut d√©cid√© de regrouper les colons de Fort Orange, du Fort Nassau (Delaware) et du Connecticut (¬ę Versche Rivier ¬Ľ √† l'√©poque) et de d√©m√©nager les colons qui avaient √©t√© √©tablis sur l'√ģle-aux-Noix (Noten Eyland, l'actuelle Governors Island) vers l'embouchure de l'Hudson pour consolider l'entreprise et se soustraire √† l'agressivit√© des Agniers √† l'ouest de Fort Orange. Pendant quarante ans, les N√©erlandais √©rig√®rent une colonie √† caract√®re r√©solument semblable aux Provinces-Unies en Am√©rique du Nord. Lorsque les Anglais se sont appropri√©s en 1664 la colonie, elle fut renomm√©e New York, en l'honneur du duc d'York, fr√®re de Charles II, futur roi d'Angleterre sous le nom de Jacques II et comptait entre 7000 et 10 000 colons. La r√©gion devient colonie royale en 1685. New York est le onzi√®me √Čtat √† ratifier la Constitution en 1788.

En 1917, l'√Čtat de New York accorde le droit de vote aux femmes[1].

Géographie

Carte de l'√Čtat de New York

D'une superficie de 128 402 km¬≤, l'√Čtat de New York √©tait peupl√© de 18 976 457 habitants au recensement de 2000. Sa capitale est Albany. L'√Čtat de New York contient la ville de New York (en anglais New York City), ville la plus peupl√©e des √Čtats-Unis et deuxi√®me agglom√©ration la plus peupl√©e du monde (24 112 176 habitants) apr√®s TŇćkyŇć[2]. Alors que l'aire urbaine de New-York occupe la partie sud de l'√Čtat et la grande √ģle de Long Island, la majeure partie du territoire (ou Upstate, d√©nomination regroupant tous les comt√©s situ√©s au nord des comt√©s de Westchester et Rockland) est domin√©e par de grandes r√©gions agricoles, des for√™ts, des lacs et des reliefs. Les montagnes principales sont les Adirondacks, les Catskills et la Shawangunk Ridge.

Les cours d'eau principaux sont l'Hudson, la Mohawk et le Saint-Laurent, qui constitue la fronti√®re naturelle avec l'Ontario. Les Chutes du Niagara (c√īt√© am√©ricain) sont une des principales attractions touristiques de l'√Čtat.

Subdivisions

L'√Čtat de New York est divis√© en 62 comt√©s (counties). Voir la liste des comt√©s de l'√Čtat de New York.

Principales villes

  • New York City, la plus grande ville du pays avec 8 214 426 habitants en 2006 pour la commune[3], soit 4 fois la population de la commune de Paris, et plus de 21 millions d'habitants pour l'unit√© urbaine de New York
  • Albany (capitale de l'√Čtat) 842 900 hab (agglom√©ration)
  • Binghamton 246 500 hab (agglom√©ration)
  • Buffalo 1 204 800 hab (agglom√©ration)
  • Rochester 989 000 hab (agglom√©ration)
  • Syracuse 650 500 hab (agglom√©ration)
  • Utica 294 800 hab (agglom√©ration)
  • Yonkers 196 086 hab (fait partie de l'agglom√©ration new-yorkaise)

Politique

L'√Čtat de New York est de forte tradition lib√©rale et d√©mocrate.
Ce penchant d√©mocrate r√©sulte principalement de la domination √©crasante des d√©mocrates lib√©raux dans la ville de New York, tandis que les banlieues de celles-ci sont l√©g√®rement pro-d√©mocrates, et le reste de l'√Čtat l√©g√®rement pro-r√©publicain.

Un bastion démocrate pour les élections présidentielles

Evolution des partis politiques américains aux élections présidentielles.
L'√Čtat de New York est l'un des √Čtats les plus d√©mocrates (jaune) du Nord-Est des √Čtats-Unis depuis l'√©lection pr√©sidentielle am√©ricaine de 1932 apr√®s avoir √©t√© favorable aux Whigs (violet) et aux R√©publicains (bleu). Depuis 1945, les seuls candidats r√©publicains √† avoir remport√© l'√Čtat sont Thomas E. Dewey (1948), Dwight David Eisenhower (1952 et 1956), Richard Nixon (1972) et Ronald Reagan (1980 et 1984).

L'√Čtat de New York fut un bastion r√©publicain jusqu'en 1932 et la victoire du d√©mocrate Franklin Delano Roosevelt, par ailleurs ancien gouverneur de l'√Čtat, qui le remporta √† chaque pr√©sidentielle.

Depuis 1960, les seuls R√©publicains √† avoir emport√© l'√Čtat de New York sont Richard Nixon en 1972 et Ronald Reagan en 1980 et 1984. Depuis, plus aucun candidat r√©publicain n'a emport√© l'√Čtat et lors de l‚Äô√©lection pr√©sidentielle de 2004, le candidat d√©mocrate John Kerry y a obtenu 58,37% des voix contre 40,08% au pr√©sident et candidat r√©publicain George W. Bush. Lors de l'√©lection pr√©sidentielle de 2008, Barack Obama remporte 62% des suffrages alors que John McCain n'obtient que 37% des votes.

Un √Čtat progressiste

Le gouverneur de l'√Čtat est le d√©mocrate David Paterson qui en tant que lieutenant-gouverneur a succ√©d√© le 12 mars 2008 √† Eliot Spitzer, d√©missionnaire suite √† son implication dans un scandale de prostitution. Peterson est le premier gouverneur de l'√Čtat afro-am√©ricain et le premier gouverneur non-voyant des √Čtats-Unis.

Lors de la l√©gislature 2007-2008, le S√©nat de l'√Čtat de New York √©tait domin√© par 34 r√©publicains face √† 28 d√©mocrates alors que la Chambre des repr√©sentants avait une majorit√© de 108 d√©mocrates contre 42 r√©publicains. Lors des √©lections du 4 novembre 2008, le s√©nat a bascul√© pour la premi√®re fois en 40 ans du c√īt√© d√©mocrate (32 s√©nateurs d√©mocrates contre 30 r√©publicains). N√©anmoins, en juin 2009, 6 mois apr√®s l'entr√©e en fonction du nouveau s√©nat, deux s√©nateurs d√©mocrates font alliance avec les r√©publicains et renversent la majorit√© s√©natoriale redonnant le contr√īle de la chambre haute au parti r√©publicain.

Les élus républicains sont généralement des centristes à l'image des anciens gouverneurs Thomas E. Dewey, Nelson Rockefeller et George Pataki et des maires de New York, Fiorello La Guardia, Rudolph Giuliani et Michael Bloomberg (maintenant indépendant).

Une représentation nationale de tendance démocrate

Au niveau f√©d√©ral, 20 des 29 repr√©sentants au Congr√®s des √Čtats-Unis sont d√©mocrates ainsi que les deux S√©nateurs de l'√Čtat de New York, Kirsten Gillibrand et Charles Schumer.

Culture

D√®s 1832, l'√Čtat de New York instaure l'√©cole √©l√©mentaire gratuite et obligatoire[4].

Sport

Musique

En 1969, 1994 et 1999 ont eu lieu trois éditions du festival de Woodstock, la première étant la plus connue et les deux autres étant des éditions anniversaire.

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Fran√ßois Weil, Histoire de New York, Paris, Fayard, 2005 (ISBN 2213618569), p.250
  2. ‚ÜĎ source : populationdata.net
  3. ‚ÜĎ (en) Population finder, Bureau du recensement am√©ricain. Consult√© le 16-08-2007
  4. ‚ÜĎ Jean-Fran√ßois Revel, L‚Äôobsession anti-am√©ricaine, Paris, Plon, 2002, ISBN 2-259-19449-4, page 253

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de New York Portail de New York
  • Portail des √Čtats-Unis Portail des √Čtats-Unis

Ce document provient de ¬ę %C3%89tat de New York ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article New York (Etat) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • New-York (√Čtat) ‚ÄĒ √Čtat de New York Pour les articles homonymes, voir New York (homonymie). New York State of New York ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • New-York (√©tat) ‚ÄĒ √Čtat de New York Pour les articles homonymes, voir New York (homonymie). New York State of New York ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • New York (√Čtat) ‚ÄĒ √Čtat de New York Pour les articles homonymes, voir New York (homonymie). New York State of New York ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • New York (√©tat) ‚ÄĒ √Čtat de New York Pour les articles homonymes, voir New York (homonymie). New York State of New York ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • New-York ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir New York (homonymie). Ville de New York ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • New-York City ‚ÄĒ New York Pour les articles homonymes, voir New York (homonymie). Ville de New York ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • New-york ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir New York (homonymie). Ville de New York ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • New York (New York) ‚ÄĒ New York Pour les articles homonymes, voir New York (homonymie). Ville de New York ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • New York City ‚ÄĒ New York Pour les articles homonymes, voir New York (homonymie). Ville de New York ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • New york ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir New York (homonymie). Ville de New York ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.