Narsil

Andúril

Andúril, qui signifie littéralement « la flamme de l'Ouest » en sindarin, est dans le roman Le Seigneur des Anneaux, l'épée reforgée par les elfes de Fondcombe à partir des morceaux de Narsil et portée par Aragorn II Elessar. Il entreprit le voyage avec son épée en tant que membre de la Communauté de l'Anneau, et l'épée est mentionnée à plusieurs reprises au cours de l'histoire en tant que l'Épée qui fut brisée ou l'Épée reforgée.

Boromir, le fils et héritier de l'Intendant du Gondor, se rendit à Fondcombe à temps pour assister au Conseil d'Elrond en raison du rêve prophétique de son frère, Faramir, qui indiquait de chercher l'Épée qui fut brisée. Aragorn utilise d'ailleurs l'épée pour établir ses prétentions au trône du Gondor, ainsi que la crédibilité de sa descendance d'Isildur lui-même.

Narsil

Narsil andúril final.jpg

Dans l'univers de fiction de J. R. R. Tolkien, Narsil est l'épée du roi Elendil, qui dirige les fidèles et arrive sur la Terre du Milieu au Deuxième Âge pour éviter la submersion de l’île de Númenor. Elle est plus tard connue sous le nom d'Andúril.

L'épée est forgée au cours du Premier Âge par le nain Telchar de Nogrod, la rendant ainsi parente avec Angrist, célèbre épée avec laquelle fut coupé un Silmaril de la couronne de Morgoth. L'épée, avant d’aboutir dans les mains d’Elendil, est donnée par Telchar à Curufin, l’un des fils de Fëanor, à qui Angrist a aussi été donnée. Elle est ensuite remise à Maglor, qui la lègue ensuite à Elros.

Au cours du Deuxième Âge, Narsil se retrouve sur l' île de Númenor, aux mains d’Elros, le premier des Rois de Númenor, qui est lui-même un descendant d’Eärendil ainsi que de plusieurs autres seigneurs parmi les Elfes et les Edain. Bien qu'aucune référence à Narsil ne soit faite durant cette période, l'épée aboutit dans les mains d'Elendil, un lointain descendant d'Elros, vers la fin du Deuxième Âge.

Elendil utilise Narsil au cours du siège de Barad-dûr, mais Sauron tue Elendil et l'épée se brise en deux lorsqu'il tombe. Le fils aîné d'Elendil, Isildur, prend alors le moignon de l'épée de son père et l’utilise pour couper le doigt portant l'Anneau Unique de la main de Sauron. Isildur ramène les tronçons de Narsil chez lui. Peu avant la mort d’Isildur au cours de la deuxième année du Troisième Âge dans le Désastre des Champs d'Iris, les tronçons de Narsil sont envoyés en sécurité par Estelmo, l'écuyer du fils aîné d'Isildur, Elendur. Ils sont ensuite emmenés à Fondcombe, où le fils cadet d'Isildur, Valandil, réside temporairement.

Les tronçons de Narsil furent partie intégrante de l'héritage de la lignée des Rois de l'Arnor, et une fois le Royaume du Nord détruit ils continuèrent à faire partie de l'héritage des Rôdeurs du Nord. L'épée ne fut pas reforgée avant la Guerre de l'Anneau, vers la fin du Troisième Âge.

Changements du film de Peter Jackson

Dans ces films, Narsil se casse en plusieurs morceaux (et non en deux). Les fragments de Narsil ne sont pas portés en permanence par Aragorn, mais sont exposés à Fondcombe (Aragorn ayant une autre épée, entière celle là).

Narsil n'est reforgée que dans le troisième film, à la demande d'Arwen. Elrond la remet à Aragorn à Dunharrow. Dans le film, la remise de cette épée symbolise en plus le consentement d'Aragorn à accomplir son devoir et son destin de souverain du Gondor.

Andúril est la réplique exacte de Narsil, hormis la formule gravée sur toute la longueur de sa lame, à l'intérieur de la gouttière. Cette inscription en Quenya, rédigée dans l'alphabet runique de l'Eregion, apparaît sur les deux faces de la lame ; la formule est entourée des symboles du Soleil (en émail ambré, près de la poignée) et de la Lune (gravé à l'extrémité la plus mince de la gouttière, et entrecoupée à intervalle réguliers par sept étoiles stylisées. Les étoiles représentent Elendil, mort en brandissant Narsil face à Sauron (c'est au cours de ce duel que l'épée fut brisée). Le Soleil et la Lune représentent respectivement ses fils Anárion et Isildur.


Voici ce qui est écrit :
Anar
Nányë Andúril i né Narsil
i macil Elendilo
Lercuvanten i móli Mordórëo
Isil

ce qui signifie :
Soleil
je suis Andúril qui fut Narsil
l'épée d'Elendil
Qu'ils me fuient, les esclaves du Mordor
Lune

Cette inscription figure également sur la ceinture à laquelle est suspendue Andúril et, pour une partie seulement, sur une plate d'acier et de cuivre fixée à son fourreau noir.

Voir aussi

Liste d'objets imaginaires

  • Portail de la Terre du Milieu Portail de la Terre du Milieu
Ce document provient de « And%C3%BAril#Narsil ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Narsil de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Narsil — (en quenya Luna Sol) es el nombre de una espada ficticia que aparece en las obras del escritor británico J. R. R. Tolkien, principalmente en la novela El Señor de los Anillos . Según la tradición, la forjó el herrero enano Telchar en Nogrod, una… …   Wikipedia Español

  • Narsil — This article is about a fictional sword. For the workflow engine, see Anduril (workflow engine). Narsil Narsil is a fictional sword featured in J.R.R. Tolkien s Middle earth legendarium. It is introduced in The Lord of the Rings as having once… …   Wikipedia

  • Narsil — In der von J. R. R. Tolkien in mehreren Romanen geschaffenen Fantasy Welt Mittelerde haben viele der fiktiven Gegenstände eine besondere, oft mythisch aufgeladene Bedeutung, die sich auch darin zeigt, dass diese oft Namen besitzen, die auf ihre… …   Deutsch Wikipedia

  • Narsil — En el universo ficticio de Tolkien Narsil es el nombre de una espada, forjada por el herrero enano Telchar en Nogrod, una de las ciudades enanas de las Montañas Azules de la Tierra Media, durante la Segunda Edad. A finales de la Segunda Edad,… …   Enciclopedia Universal

  • Narsil —    The sword of Elendil, made by Telchar of Nogrod, that was broken when Elendil died in combat with Sauron; from the shards it was reforged for Aragorn and named Andúril.        The mighty Sword of Elendil.         ... and the sword of Elendil… …   J.R.R. Tolkien's Middle-earth glossary

  • Shards of Narsil —  / Narsil    The broken Sword of Elendil.    At the end of the Second Age, Elendil s great sword Narsil was already an ancient and famous weapon, forged more than three millennia earlier by the Telchar of Nogrod. In the War of the Last Alliance,… …   J.R.R. Tolkien's Middle-earth glossary

  • Anduril — Andúril Andúril, qui signifie littéralement « la flamme de l Ouest » en sindarin, est dans le roman Le Seigneur des Anneaux, l épée reforgée par les elfes de Fondcombe à partir des morceaux de Narsil et portée par Aragorn II Elessar. Il …   Wikipédia en Français

  • Andúril — Andúril, qui signifie littéralement « la flamme de l Ouest » en sindarin, est dans le roman Le Seigneur des anneaux, l épée reforgée par les elfes de Fondcombe à partir des morceaux de Narsil et portée par Aragorn II Elessar. Il… …   Wikipédia en Français

  • Anduril — In der von J. R. R. Tolkien in mehreren Romanen geschaffenen Fantasy Welt Mittelerde haben viele der fiktiven Gegenstände eine besondere, oft mythisch aufgeladene Bedeutung, die sich auch darin zeigt, dass diese oft Namen besitzen, die auf ihre… …   Deutsch Wikipedia

  • Anglachel — In der von J. R. R. Tolkien in mehreren Romanen geschaffenen Fantasy Welt Mittelerde haben viele der fiktiven Gegenstände eine besondere, oft mythisch aufgeladene Bedeutung, die sich auch darin zeigt, dass diese oft Namen besitzen, die auf ihre… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.