Nagisa Oshima


Nagisa Oshima

Nagisa Ōshima

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Oshima.
Nagisa Oshima
Image associée à la personnalité
Naissance 3 mars 1932
Kyōto
Japon Japon
Nationalité(s) Flag of Japan.svg Japonais
Profession(s) Réalisateur
Film(s) notable(s) L'Empire des sens,
Furyo,
Max mon amour,
Tabou (Gohatto)

Nagisa Ōshima (en japonais : 大島 渚; Ōshima Nagisa) (né le 3 mars 1932 à Kyōto au Japon) est un cinéaste japonais. Beaucoup de ses films font scandale au Japon ou en Europe, par leur aspect politique (Nuit et brouillard du Japon, Furyo) ou transgressif (L'Empire des sens).

Sommaire

Biographie[1]

Nagisa Ōshima, passe sa jeunesse à Kyōto, auprès de sa sœur cadette et de sa mère, qui les élève seule après le décès de son époux en 1938. Accepté à l'université de Kyōto, il en sort diplômé en droit et politique en 1954. Cette même année, il devient assisant de réalisation aux studios de la Shochiku d'Ofuna jusqu'en 1959, auprès notamment, de Masaki Kobayashi, Hideo Oba ou encore Yoshitaro Nomura. Il publie durant cette période des critiques cinématographiques qu'il axe sur la « nouvelle vague » franco-polonaise, la revue des assistants de la Shochiku publie également onze scénarios originaux signés de sa main. Toujours en 1959, soutenu par la compagnie, il tourne son premier film Une ville d'amour et d'espoir ou le Garçon vendeur de colombes. Deux autres lui succèdent immédiatement : Contes cruels de la jeunesse et l'Enterrement du soleil, (1960). Grâce à un style et des sujets qui amènent un vent de fraîcheur et de renouveau, ces films lui permettent de s'inscrire comme chef de file de la « nouvelle vague » de la Shochiku avec Masahiro Shinoda et Yoshishige Yoshida. En 1960, son film Nuit et brouillard du Japon fait scandale en traitant du renouvellement du traité américano-japonais de 1960 de ses nombreux impacts politiques et des évènements violents qui en découlèrent. Tourné presqu'à l'insu de la compagnie, celle-ci le retirera de l'affiche après quatre jours. C'est à la suite de ces évènements qu'Ōshima quittera la compagnie pour se lancer dans la production indépendante et dans des activités littéraires variées. En 1961 ses premières productions personnelles démarrent avec le Piège / une Bête à nourrir d'après l'œuvre éponyme de Kenzaburō Ōe.

Filmographie

Cinéma

Court métrages

  • 1959 : Asu no taiyo (明日の太陽)
  • 1964 : Le Voyage Aventureux d'un Gosse (小さな冒険旅行, Chiisana boken ryoko)
  • 1964 : C’est moi Bellett (私はベレット, Watashi wa Bellett)
  • 1965 : Le Journal de Yunbogi (ユンボギの日記, Yunbogi no nikki)

Long métrages

Télévision

  • 1962 : Kori no naka no seishun
  • 1963 : Wasurerareta kogun
  • 1964 : Seishun no ishibumi
  • 1964 : Hankotsu no toride
  • 1964 : Gimei shojo
  • 1964 : Chita Niseigo taiheiyô ôdan
  • 1964 : Aru kokutetsu-jomuin
  • 1964 : Aogeba totoshi
  • 1964 : Aisurebakoso
  • 1964 : Aija no akebono
  • 1965 : Gyosen sonansu
  • 1968 : Daitoa senso
  • 1969 : Mo-taku-to to bunka daikakumei
  • 1972 : Kyojin-gun
  • 1972 : Joi! Bangla
  • 1972 : Goze: Momoku no onna-tabigeinin
  • 1973 : Bengal no chichi laman
  • 1975 : Ikiteiru nihonkai-kaisen
  • 1976 : Ogon no daichi Bengal
  • 1976 : Ikiteiru umi no bohyo
  • 1976 : Ikiteiru gyokusai no shima
  • 1976 : Denki mo-taku-to
  • 1977 : Yokoi shoichi: guamu-to 28 nen no nazo o ou
  • 1977 : Shisha wa itsumademo wakai
  • 1994 : 100 ans de cinéma japonais

Notes et références

  1. Dictionnaire du cinéma, Jean-Loup Passek, Larousse, 2006 p.582.
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de la réalisation audiovisuelle Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail du Japon Portail du Japon
Ce document provient de « Nagisa %C5%8Cshima ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nagisa Oshima de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nagisa Oshima — Nagisa Ōshima 大島 渚 Nagisa Ōshima (right) with Ryuhei Matsuda (left), the star of Taboo, in Cannes 2000. Born March 31, 1932 (1932 03 31) (age 79) …   Wikipedia

  • Nagisa Ōshima — Nagisa Oshima, junto al actor Matsuda Ryuhei, en Cannes en el año 2000. Nagisa Oshima (大島 渚 Ōshima Nagisa, Nagisa Oshima …   Wikipedia Español

  • Nagisa Oshima — Ōshima Nagisa (jap. 大島 渚, Ōshima Nagisa; * 31. März 1932 in Kyoto, Japan) ist ein japanischer Regisseur. Ōshima Nagisa bei den Filmfestspielen in Cannes, 2000 …   Deutsch Wikipedia

  • Nagisa Ōshima — (jap. 大島 渚, Ōshima Nagisa; * 31. März 1932 in Kyōto, Japan) ist ein japanischer Filmregisseur und Drehbuchautor. Nagisa Ōshima bei den Filmfestspielen in Cannes, 2000 …   Deutsch Wikipedia

  • Nagisa Ōshima — Pour les articles homonymes, voir Oshima. Nagisa Oshima 大島 渚 …   Wikipédia en Français

  • Oshima Nagisa — Ōshima Nagisa (jap. 大島 渚, Ōshima Nagisa; * 31. März 1932 in Kyoto, Japan) ist ein japanischer Regisseur. Ōshima Nagisa bei den Filmfestspielen in Cannes, 2000 …   Deutsch Wikipedia

  • Ōshima Nagisa — (jap. 大島 渚, Ōshima Nagisa; * 31. März 1932 in Kyoto, Japan) ist ein japanischer Regisseur. Ōshima Nagisa bei den Filmfestspielen in Cannes, 2000 …   Deutsch Wikipedia

  • Ōshima — Oshima oder Ōshima bezeichnet: eine Halbinsel auf Hokkaidō, Halbinsel Oshima eine historische japanische Provinz auf dieser Halbinsel, Provinz Oshima eine Unterpräfektur auf dieser Halbinsel, Unterpräfektur Oshima eine der japanischen Izu Inseln …   Deutsch Wikipedia

  • Nagisa — Gender unisex Origin Word/Name Japanese Meaning beach/shore …   Wikipedia

  • Ōshima — Oshima, Ōshima may refer to: Contents 1 Places 2 Other 3 People 4 See also Places Ōshima ( …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.