Mythologie Lettonne


Mythologie Lettonne

Mythologie lettonne

La mythologie lettonne est l'ensemble des mythes passés du peuple letton.

Elle contient un panthéon composé de dieux, déesses, démons, mais aussi de mères.

Les deux divinités principales sont Dievs et Laima.

Sommaire

Saisons et fêtes principales

Les Lettons divisaient leurs années en huit saisons. Le passage d'une saison à la suivante était marqué par une fête.


Calendrier mythologique letton
Saison moderne Équivalent letton Fêtes : de début - de fin
Hiver Temps de la froidure (« Ziemas laiks ») Ziemassvētki – Meteņi
Hiver Temps de la glace (« Sērsnu laiks ») Meteņi – Lieldienas
Printemps Temps du renouveau (« Pavasara laiks ») Lieldienas – Jurģi
Printemps Temps des semailles (« Sējas laiks ») Jurģi – Jāņi
Été Temps du battage (« Siena laiks ») Jāņi – Māras
Été Temps de l'automne (« Rudens laiks ») Māras – Miķeļi
Automne Temps des esprits (« Veļu laiks ») Miķeļi – Mārtiņi
Automne Temps des frimas (« Ledus laiks ») Mārtiņi – Ziemassvētki

Autres fêtes mineures

  1. "Barbes Diena" ou "Barbanas Diena" - 1er décembre : Célébration de la fertilité des agneaux et des brebis. L'usage d'aiguilles ou d'autres objets pointus était interdit ce jour là.Working with needles or other sharp objects was forbidden. On mangeait des boulettes. Différents rituels visaient à garantir la santé et la fertilité des moutons.
  2. "Zirgu Diena" (Jour des chevaux ) - 17 janvier.
  3. "Vēja diena" (Jour du vent) - 2 février : Des rituels étaient destinés à calmer les ardeurs du vent lors de l'été à venir.
  4. "Biezputras Diena" (Jour du gruau) - 4 février : Célébré le dimanche avant Meteni. Le gruau non consommé était amené dans les collines pour nourrir les bergers pendant tout l'été. Le gruau est en fait remplacé par de l'eau. Un nouveau berger est initié en transportant la jarre d'eau dans les collines, puis il est trempé dans l'eau.
  5. "Teņa diena" ou "Tanis diena" (Jour des messieurs), encore nommé : "Tuņņa diena" ou "Tenīša diena" ou "Cūkaušu diena" ou "Kunga diena" était un jour sacré célébré le 17 février, en l'honneur des cochons. Le christianisme a récupéré cette fête sous couvert de le Saint-Antoine. Une tête de cochon était placée sur un rocher pour protéger les hommes du tonnerre et de la foudre. Au déjeuner, on mangeait de la tête et des pieds de cochon ; les restes étaient brûlés à l'endroit où les cochons seraient élevés l'année suivante. Pendant la journée, les citadins chantaient la fertilité du cochon. Semer et se livrer aux travaux d'aiguille était interdit, ainsi que boire chez soi. un jour brumeux était réputé annoncer des inondations, alors qu'un jour ensoleillé annonçait de bonnes moissons et qu'un jour sec annonçait la sécheresse, etc.
  6. "Jurģu Diena" (Jour de Grégoire), fête mineure célébrée le 12 mars, équivalente au Jour de la marmotte. Si un renard émergeait de son terrier, cela indiquait le début du printemps, sinon il fallait attendre deux semaines de plus.
  7. "Kustoņu diena" (Jour des alouettes) était célébré le 17 mars. Afin de se préserver des insectes et des reptiles, cette journée devait être exempte d'activités liées aux plantations. Le moulin à farine devait tourner neuf fois dans la matinée, pendant que les alouettes étaient amenées depuis les maisons afin de se prémunir contre les insectes pendant l'été. Étendre les toiles était interdit car cela était censé attirer les loups. Broder ou coudre était interdit, car sinon les vers pouvaient infester les moissons et les taupes pouvaient creuser leurs trous. Cette célébration portait d'autres noms, dont tardivement "Ģertrūdes diena" (Jour de Gertrude).
  8. "Bindus Diena" (Jour des créatures), fête mineure célébrée le 18 mars, Elle fut ultérieurement renommée "Binduļa diena", en l'honneur de saint Benoît de Nursie. Cette fête fut d'abord associée aux insectes, dans le prolongement du "Kustoņu diena" (Jour des alouettes) célébré la veille. Puis elle se singularisa : Tout le monde devait être éveillé avant le lever du soleil; l'eau ne devait pas être versée dans les granges. Le dos des vaches et les caves devaient être lavés. Les ours sont censés se réveiller ce jour-là puis se rendormir. Rentrer le bois ce jour-là amène les serpents dans la maison. Les averses, les brindilles et la paille attireront aussi les serpents. Les pommes de terre et les choux ne doivent pas être plantées ce jour-là. Les autres noms de cette fête sont Binduļa diena, Benedikta diena, Bimbuļu diena.
  9. "Urbanas diena" était une fête qui se tenait le 25 mai, le jour le plus propice pour semer l'avoine, l'orge, le lin et les concombres. Les pommes de terre, cependant, n'étaient pas plantées ce jour là. Un jour ensoleillé signifiait une récolte saine, selon la croyance locale.
  10. "Labrenča diena" (?), le 10 août.

Voir aussi

Liens externes

  • Portail des pays baltes Portail des pays baltes
Ce document provient de « Mythologie lettonne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mythologie Lettonne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mythologie lettonne — La mythologie lettonne est la mythologie du peuple letton. Elle contient un panthéon composé de dieux, déesses, démons, mais aussi de « mères ». Les deux divinités principales sont Dievs et Laima. La mythologie lettone est abondamment… …   Wikipédia en Français

  • Mythologie collective — Mythologie La mythologie (du grec μυθολογία, de μῦθος mythe et λόγος discours) est l étude des mythes et de leurs significations, plus couramment elle désigne l ensemble des récits mythiques liés à une civilisation, une religion ou un thème… …   Wikipédia en Français

  • Mythologie officielle — Mythologie La mythologie (du grec μυθολογία, de μῦθος mythe et λόγος discours) est l étude des mythes et de leurs significations, plus couramment elle désigne l ensemble des récits mythiques liés à une civilisation, une religion ou un thème… …   Wikipédia en Français

  • Mythologie païenne — Mythologie La mythologie (du grec μυθολογία, de μῦθος mythe et λόγος discours) est l étude des mythes et de leurs significations, plus couramment elle désigne l ensemble des récits mythiques liés à une civilisation, une religion ou un thème… …   Wikipédia en Français

  • Mythologie — Le dieu Thor de la mythologie nordique affrontant les géants, M. E. Winge, 1872. On appelle mythologie (du grec μυθολογία, de μῦθος mythe et λόγος discours), soit un ensemble de mythes liés à une civilisation, une religion ou un thème particulier …   Wikipédia en Français

  • Mythologie lituanienne — La mythologie lituanienne est un exemple de mythologie païenne. Elle inclut de nombreux concepts très anciens, développé par les lituaniens au cours des siècles. Sanctuaire Romuva en Vieille Prusse Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Musique lettonne — Sommaire 1 Musique classique 2 Musique traditionnelle 3 Instruments de musique 4 Musique actuelle …   Wikipédia en Français

  • Mythologique — Mythologie La mythologie (du grec μυθολογία, de μῦθος mythe et λόγος discours) est l étude des mythes et de leurs significations, plus couramment elle désigne l ensemble des récits mythiques liés à une civilisation, une religion ou un thème… …   Wikipédia en Français

  • Asvieniai — Ašvieniai, communément nommés les petits chevaux, au sommet du toit d une maison de Nida Les Ašvieniai sont, dans la mythologie lituanienne des jumeaux divins similaires aux Dieva deli de la mythologie lettonne, directement issus de la mythologie …   Wikipédia en Français

  • Perkūnas — (Lituanien Perkūnas, Letton Pērkons, Vieux prussien Perkūns, Yotvingien Perkūnas) est le dieu balte du tonnerre et le dieu le plus important du panthéon balte. Dans les mythologies lituanienne et lettonne, il est aussi identifié comme le dieu de… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.