Musique Sérielle


Musique Sérielle

Musique sérielle

La musique sérielle ou sérialisme est un mouvement musical du XXe siècle. Ce concept englobe les musiques dont le principe de construction se fonde sur une succession rigoureusement préétablie et invariable de sons appelée série. Les rapports d'intervalle propres à la série restent stables. Elle fut initiée par la Seconde école de Vienne avec Arnold Schoenberg, Alban Berg et Anton Webern, qui ont érigé en système une certaine évolution du langage musical déjà perceptible chez Gustav Mahler et d'autres précurseurs qui poussèrent les schémas de la tonalité jusqu'à créer une absence de repères tellement les modulations étaient nombreuses.

En réaction aux « diktats » de la tonalité, ce mouvement a donc conçu une nouvelle théorie compositionnelle susceptible de supplanter l'harmonie tonale, qui prévalait depuis le XVIIIe siècle. Le dodécaphonisme consiste à utiliser les 12 sons chromatiques, le plus souvent selon un principe d'énumération et sans répétition. La musique sérielle est une extension du dodécaphonisme. Elle n'apparaît réellement qu'avec la Klavierstück V de l'opus 23 de Schönberg ; il s'agit ici de n'utiliser qu'une seule et unique suite de 12 sons (appelée série).

  • dans sa forme originelle (Grundgestalt) appelée aussi forme droite
  • en récurrence (la série est prise par la fin) appelée aussi forme rétrograde
  • en renversement (tous les intervalles sont imités en mouvement contraire, c’est-à-dire qu'un intervalle descendant devient ascendant et vice versa) appelée aussi forme miroir
  • en récurrence du renversement appelée aussi forme miroir du rétrograde

L’intéret compositionnel du procédé provient du fait que les intervalles (ou plutôt les parités intervalliques) sont récurrents et proposent à l'audition une couleur harmonico-mélodique spécifique. C'est le dernier procédé, rétrograde, qui, progressant en Allemagne, aboutit peu à peu à un langage totalement chromatique délivré de toute polarité tonale : les mélodies ne sont plus soumises aux lois harmoniques d'attirance vers une note ou un accord.

Sommaire

Extension du domaine de la série

La généralisation aux rythmes et aux durées puis aux timbres et à tous les paramètres du son, conduira au milieu du XXe siècle à un sérialisme intégral (Stockhausen, Boulez, Nono, Babbitt, Koffler…). Mais une critique sérieuse s'engage contre ce sérialisme intégral qui débouchera dans les années 80 sur de nouvelles théories musicales (courbure du Temps de Leclère, musique spectrale de Grisey).

Voir aussi

Liens internes

Lien externe

Sources

  • Guide de la théorie de la musique, par Claude Abromont et Eugène de Montalembert - ed. Fayard - 2001, pages 331 & 498;
  • La Musique du XXème siècle d’Arnold Schöenberg à nos jours, par Caroline Delume et Ann-Dominique Merlet - ed. Fuzeau - 2001;
  • Les Musiques du Chaos, par Nicolas Darbon - ed. L’Harmattan – 2006.
  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « Musique s%C3%A9rielle ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Musique Sérielle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Musique serielle — Musique sérielle La musique sérielle ou sérialisme est un mouvement musical du XXe siècle. Ce concept englobe les musiques dont le principe de construction se fonde sur une succession rigoureusement préétablie et invariable de sons appelée… …   Wikipédia en Français

  • Musique sérielle — ● Musique sérielle sérialisme …   Encyclopédie Universelle

  • Musique sérielle — La musique sérielle ou sérialisme est un mouvement musical du XXe siècle. Ce concept englobe les musiques dont le principe de construction se fonde sur une succession rigoureusement préétablie et invariable de sons appelée série. Les… …   Wikipédia en Français

  • musique sérielle — фр. [мюзи/к сэриэ/ль] серийная музыка …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • MUSIQUE CONTEMPORAINE - La musique sérielle et le dodécaphonisme — Le besoin d’établir l’existence d’une « démocratie » sonore, c’est à dire de définir les bases d’un langage où la « tyrannie de la dominante » ne s’exercerait plus, se fit sentir très tôt. Sans remonter jusqu’au chromatisme de Cypriano de Rore… …   Encyclopédie Universelle

  • Musique Contemporaine — Histoire de la musique classique occidentale Chronologie de la musique classique Chronologie de l opéra Musique des origines …   Wikipédia en Français

  • MUSIQUE — La musique!... Qu’est ce que cela veut dire?... Il est permis de supposer que Bach aurait su tranquillement trouver la réponse à une telle question, et sans doute aussi Couperin, Lassus, Grégoire le Grand et Aristoxène. Plus près de nous, Rameau… …   Encyclopédie Universelle

  • Musique De Phase — Musique minimaliste Pour les articles homonymes, voir Musique minimaliste (homonymie). La musique minimaliste est un courant de musique contemporaine apparu dans les années 1960 aux États Unis, qui représente une part importante de la musique… …   Wikipédia en Français

  • Musique Minimaliste — Pour les articles homonymes, voir Musique minimaliste (homonymie). La musique minimaliste est un courant de musique contemporaine apparu dans les années 1960 aux États Unis, qui représente une part importante de la musique classique de ce pays.… …   Wikipédia en Français

  • Musique Répétitive — Musique minimaliste Pour les articles homonymes, voir Musique minimaliste (homonymie). La musique minimaliste est un courant de musique contemporaine apparu dans les années 1960 aux États Unis, qui représente une part importante de la musique… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.