Muscarine

Muscarine
Structure de la muscarine
Structure de la muscarine
Général
Nom IUPAC [(2S,4R,5S)-4-hydroxy-5-méthyltétrahydrofuran-2-yl]-N,N,N-triméthylméthanaminium
Synonymes (2S,4R,5S)-(4-hydroxy-5-méthyltétrahydrofuran-2-ylméthyl)-triméthyl-ammonium
No CAS 300-54-9
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C9H20NO2+  [Isomères]
Masse molaire[1] 174,2606 ± 0,0094 g·mol-1
C 62,03 %, H 11,57 %, N 8,04 %, O 18,36 %,
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La muscarine est une substance toxique extraite de champignons.

Elle a été isolée pour la première fois à partir de l'amanite tue-mouches (Amanita muscaria) en 1869. En forte dose dans Inocybe patouillardii, Clitocybe dealbata, et Clitocybe rivulosa, elle est moins présente dans Amanita muscaria (Amanite tue-mouche), Amanita pantherina, Clitocybe festiva, et de nombreuses espèces d'Inocybes, et présente chez Clitocybe suaveolens, Clitocybe diatreta, Clitocybe illudens. On la trouve également dans Tylopilus felleus ou bolet amer.

Elle provoque le syndrome muscarien.

C'est la première substance identifiée comme activatrice du système nerveux parasympathique. Elle conduit, par son action sur le système nerveux périphérique parasympathique, à des convulsions puis, dans les cas les plus sévères, à la mort. Du fait de sa charge positive, elle ne traverse pas la barrière hématoencéphalique et n'atteint donc pas le système nerveux central.

Elle agit sur les récepteurs métabotropiques (à sept domaines transmembranaires) de l'acétylcholine qui sont, de ce fait identifiés pharmacologiquement comme "muscariniques" (par opposition aux récepteurs ionotropiques "nicotiniques" de l'acétylcholine, sensibles à la nicotine et qui sont des récepteurs-canaux).

Syndrome muscarien

Le syndrome muscarien, ou muscarinien, provoqué par l'absorption du champignon cru ou séché, crée une intoxication par la muscarine va qui apparaître rapidement : les premiers symptômes peuvent même survenir avant la fin du repas mais ne sont jamais supérieurs à quatre heures. Ils sont caractérisés par une hypersécrétion généralisée : une hypersalivation, des écoulements du nez, une forte transpiration, des larmoiements et des difficultés à respirer dues à une hypersécrétion au niveau des bronches ainsi que des vomissements et de la diarrhée qui va créer déshydratation et troubles de l'équilibre hydroionique. Dans le cas d'Amanita muscaria qui contient en plus des substances agissant sur le système nerveux central, les troubles nerveux passent au premier plan : Myosis entraînant des difficultés de vision, rétraction de la pupille typique.

Un traitement à l'atropine est parfois indiqué.

Notes et références

  1. Masse molaire calculée d’après Atomic weights of the elements 2007 sur www.chem.qmul.ac.uk.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Muscarine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Muscarine — IUPAC n …   Wikipedia

  • MUSCARINE — Alcaloïde, de formule brute C9H212N, que l’on trouve dans divers champignons supérieurs comme l’amanite tue mouches (Amanita muscaria ), l’amanite panthère (Amanita pantherina ) et les inocybes. Ces champignons poussent dans les régions tempérées …   Encyclopédie Universelle

  • muscarine — [mus′kə rin, mus′kərēn΄] n. [< ModL (Amanita) muscaria, fly (agaric) < L muscarius, of flies < musca, a fly: see MIDGE] an extremely poisonous alkaloid, C9H21NO3, found in certain mushrooms, rotten fish, etc., that will seriously disrupt …   English World dictionary

  • muscarine — noun Etymology: German Muskarin, from New Latin (Amanita) muscaria fly agaric Date: 1872 a toxic alkaloid base [C9H20NO2]+ that is biochemically related to acetylcholine, is found especially in fly agaric, and acts directly on smooth muscle …   New Collegiate Dictionary

  • muscarine — Toxin (alkaloid) from the mushroom Amanita muscaria (Fly Agaric) that binds to (muscarinic) acetylcholine receptors …   Dictionary of molecular biology

  • muscarine — /mus keuhr in, keuh reen /, n. Chem. a poisonous compound, C8H19NO3, found in certain mushrooms, esp. fly agaric, and in decaying fish. [1870 75; < L muscar(ius) of flies (musc(a) fly + arius ARY) + INE1] * * * …   Universalium

  • muscarine — noun An extremely poisonous alkaloid, obtained from fly agaric, that disrupts the action of acetylcholine neurotransmitter …   Wiktionary

  • muscarine — A toxin with neurologic effects, first isolated from Amanita muscaria (fly agaric) and also present in some species of Hebeloma and Inocybe. The quaternary trimethylammonium salt of 2 methyl 3 hydroxy 5 (aminomethyl)tetrahydrofuran, it is a… …   Medical dictionary

  • muscarine — (entrée créée par le supplément) (mu ska ri n ) s. f. Terme de chimie. Alcaloïde trouvé dans l ammanita muscaria ou fausse oronge ; il est très vénéneux …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • muscarine — mÊŒskÉ™rɪːn , rɪn n. poisonous compound, alkaloid found in some kinds of mushrooms (Chemistry) …   English contemporary dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.