Motopompe

Motopompe allemande utilisée en relais
Ancienne motopompe Delahaye

La motopompe est un engin utilisé par les sapeurs-pompiers. Il s'agit d'une pompe munie de son propre moteur à combustion interne, et placée généralement sur une remorque. Il s'agit donc d'un modèle particulier de groupe motopompe.

Sommaire

Utilisations

La motopompe est surtout utilisée en milieu rural, où l'approvisionnement en eau est difficile et où les sinistres en requièrent de grandes quantités.

Aspiration

Le pompage dans des plans d'eau (piscines, rivières, étangs, lacs,...) constitue son rôle originel. Des tuyaux d'aspiration sont accouplés à l'entrée du corps de pompe, avec à leur extrémité immergée une crépine.

Ils sont immergés à environ 80-100 cm de profondeur, si possible la crépine face au courant. Une corde est attachée au clapet pour la vidange et une autre est attachée autour de ces tuyaux pour les retenir et les guider.

Ceux-ci sont rigides en raison du risque de succion d'un tuyau souple lorsque la pression à l'intérieur devient inférieure à la pression atmosphérique.

A la sortie du corps de pompe sont accouplés des tuyaux souples, soit en alimentation vers des engins, soit directement en refoulement vers des lances.

Relais

Les motopompes sont aussi utilisées pour augmenter la pression lors d'un transport d'eau sur de grandes distances. En effet en raison des pertes de charge il est nécessaire de placer des pompes à intervalles réguliers sur ces établissements. Il arrive aussi de pomper à partir d'un hydrant.

Dans ce cas les tuyaux d'alimentation souples sont accouplés directement à l'entrée du corps de pompe. Il convient ainsi de faire très attention au débit de sortie, et par conséquent à la pression d'entrée : celle-ci ne doit jamais être inférieure à la pression atmosphérique, sous peine de voir le tuyau s'affaisser et être aspiré dans le corps de pompe, lui causant des dégâts majeurs. On prévoit généralement une marge de 2 bars.

Il arrive qu'un bassin de relais soit placé avant l'entrée du corps de pompe. Celui-ci, d'une capacité de quelques milliers de litres, se remplit par les tuyaux d'alimentation, et l'on pompe dans ce bassin comme sur un plan d'eau. Ainsi, on peut pomper au débit maximal autorisé par les tuyaux d'aspiration reliant le bassin à la pompe, au risque de vider le bassin, mais en ayant écarté le risque de succion. Le bassin sert également de tampon lorsque le débit d'alimentation n'est pas constant.

A la sortie du corps de pompe sont accouplés des tuyaux souples, soit en alimentation vers des engins, soit en alimentation pour la poursuite du transport en relais, soit directement en refoulement vers des lances.

Spécifications

La motopompe est constituée d'une pompe centrifuge hydraulique couplée à un moteur à explosion. Elle est donc entièrement autonome.

En France

Il existe trois types de motopompe, chacune se différenciant par ses performances hydrauliques :

  1. la première est la MPR 60 qui débite 1 000 l/min sous une pression de 10 à 15 bar ;
  2. sous les mêmes pressions, la MPR 90 d'un débit de 1 500 l/min ;
  3. la dernière est la MPR 120 qui a un débit de 2 000 l/min sous 15 bar de pression ;

On trouve aussi plus rarement des MPR 180 ou MPR 240 (3000/15 et 4000/15).

En Suisse

Il existe quatre types de motopompes, classées par leur débit minimal.

  1. Type I : au minimum 400 l/min à 4 bar EMT
  2. Type II : au minimum 1 400 l/min à 8 bar EMT
  3. Type III : au minimum 2 800 l/min à 8 bar EMT
  4. Type IV : au minimum 3 200 l/min à 8 bar EMT

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail de la sécurité civile et des sapeurs-pompiers Portail de la sécurité civile et des sapeurs-pompiers

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Motopompe de Wikipédia en français (auteurs)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.