Mossoul


Mossoul

36° 20′ 14″ N 43° 08′ 09″ E / 36.337253, 43.13592

Mossoul
(ku) Mûsil
(ar) الموصل
Un pont sur le Tigre, à Mossoul
Un pont sur le Tigre, à Mossoul
Administration
Pays Drapeau d'Irak Irak
Province Ninawa
Géographie
Coordonnées 36° 20′ 14″ Nord
       43° 08′ 09″ Est
/ 36.337253, 43.13592
Altitude 228 m
Démographie
Population 2 721 096 hab. (2008 estimation)
Localisation
Iraq location map.svg
City locator 12.svg
Mossoul
Sources
Index Mundi
World Gazetteer


Mossoul (en arabe الموصل ʾal mawṣil) est une ville d'Irak sur les deux rives du Tigre, avec cinq ponts qui relient les deux côtés. Chef-lieu de la province de Ninawa, en Haute-Mésopotamie, elle compte environ 1,5 million d'habitants, ce qui en fait la deuxième ville irakienne en termes de population, après Bagdad et avant Bassorah.

Le nom de Al-Mawssil a été donné par les Arabes lorsque les combattants musulmans ont pris le pouvoir sur la région de la Haute Mésopotamie au VIIe siècle. Le vrai nom de cette belle ville fut Ninawa, transcrit en Ninive en français et Ninevah en anglais. Le nom de Ninawa est mentionné à 34 reprises dans la Bible. Car cette ville était la capitale de l'Empire assyrien, était très connue et le fut longtemps dans l'histoire. Ninawa a connu son Âge d'Or durant le VIIIe siècle avant Jésus-Christ. Elle abritait le trône de plusieurs rois assyriens qui ont tracé une histoire glorieuse des Assyriens. L'héritage archéologique de Ninawa témoigne bel et bien de la richesse des Assyriens, de leurs capacités artistiques fécondes, de leur puissance guerrière gigantesque, de leur goût illimité du pouvoir, et de leur intellectualisme sans pareil dont la grande bibliothèque de Assourbanipal fut l'illustration. Ninawa est tombée dans les mains des Chaldéens en l'an 611 avant Jésus-Christ et ce fut la fin de l'empire assyrien. Aujourd'hui, le nom de Ninawa est donné à la fois au site archéologique de la ville à la province qui s'étend sur une vaste plaine aux alentours de Mossoul. Et puisque, actuellement, la plupart des habitants de Ninive sont arabes, le nom Al-Moussel est retenu et utilisé à la place de Ninive.

On appelle aussi cette ville du nom de Oumou Rabïain qui veut dire littéralement "mère de deux printemps" parce qu’elle bénéficie en automne d'un deuxième printemps.

Son nom arabe Mossoul ou Al-Moussel vient d'un ancien pont de bateaux sur le Tigre et provient du verbe arabe waSala signifiant « relier ». De Mossoul dérive le nom de mousseline, d'abord une étoffe fine et transparente originaire de cette ville puis, par analogie, une purée très légère.

D'importants gisements de pétrole à proximité assurent une bonne partie de son activité (raffineries). C'est également le principal marché agricole de la région (céréales, plantes textiles, fruits).

Mossoul est située sur les ruines de Ninive. C'est la ville qui lui a succédé comme métropole régionale à l'époque chrétienne. Elle est alors d'obédience nestorienne et abrite les tombes de plusieurs évangélisateurs. Prise en 641 par les Arabes, elle devient le principal pôle commercial de la région en raison de son emplacement, au carrefour des routes de caravanes entre la Syrie et la Perse. C'est à cette époque qu'elle devient réputée pour ses tissus fins de coton, les mousselines, ainsi que pour son marbre. Au Xe siècle, l'émirat de Mossoul acquiert une quasi-indépendance avant de devenir au XIe siècle la capitale d'un État seldjoukide. Au XIIIe siècle, elle est conquise et pillée par les Mongols. En 1262, elle passe sous domination perse, puis ottomane. Promise à la souveraineté française par les accords Sykes-Picot de 1916, c'est la Grande-Brtagne qui l'occupe en 1918, puis l'administre. La France, aux termes de nombreuses tergiversations, renonce à ses "droits" sur le vilayet et la Grande-Bretange, l'intègre ensuite à l'Irak, sur lequel ils ont alors mandat. La Turquie proteste à l'époque contre cette annexion, mais la Société des Nations confirme l'action britannique en 1925.

Mossoul a ensuite souffert de la guerre Iran-Irak. Le 15 avril 2003, les troupes américaines ouvrent le feu sur des manifestants dénonçant leur présence en Irak, la fusillade fait au moins dix victimes. C'est également à Mossoul que sont tués en juillet 2003 les deux fils de Saddam Hussein, l'ancien président irakien.

Personnalités

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mossoul de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • MOSSOUL — Centre principal de l’Irak septentrional et capitale du gouvernorat de Ninaw (Ninive). La population de Mossoul (en arabe al Mawsil ) était estimée à 570 900 habitants en 1985. Fondée au début de l’ère islamique sur la rive droite du Tigre, elle… …   Encyclopédie Universelle

  • Universite de Mossoul — Université de Mossoul L Université de Mossoul (en arabe:جامعة الموصل ) est une de plus grandes universités irakiennes, située à Mossoul, ville du nord de l Irak. Fondée en 1967, Elle comprend aujourd hui 22 facultés, 7 centres de recherches, 5… …   Wikipédia en Français

  • Barrage de mossoul — Barrage d Eski Localisation Pays Irak Cours d eau Tigre …   Wikipédia en Français

  • Liste des émirs de Mossoul — Avec la conquête de l empire sassanide au VIIe siècle, les Arabes occupent la Mésopotamie ainsi que la ville de Ninive, qu ils rebaptisent Al Mawssil, que les européens ont transcrit en Mossoul. D abord partie intégrante du califat omeyyade …   Wikipédia en Français

  • Université de Mossoul — L Université de Mossoul (en arabe : جامعة الموصل ) est une de plus grandes universités irakiennes, située à Mossoul, ville du nord de l Irak. Fondée en 1967, elle comprend aujourd hui 22 facultés, 7 centres de recherches, 5 centres… …   Wikipédia en Français

  • Barrage de Mossoul — Barrage d Eski Géographie Pays  Irak Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Mosul — Mossoul ou Mosul (en ar. Al Mawsil) v. d Irak, port sur le Tigre, dans une rég. pétrolifère; 600 000 hab.; ch. l. de prov. Grand centre commercial et industriel. Mosul V. Mossoul …   Encyclopédie Universelle

  • Zankides — Zengides Les Zengides, Zenguides ou Zankides sont les membres d une dynastie turque qui a régné sur l orient musulman de 1127 à 1222. Ils sont les premiers véritables artisans de la reconquête musulmane sur les Francs. Même si plusieurs princes… …   Wikipédia en Français

  • Zengides — Dynastie des Zengides زنكيون (ar) 1127 – 1250 Extension maximale de l Empire Zengides …   Wikipédia en Français

  • 2009 en Irak — 2007 en Irak 2008 en Irak 2009 en Irak 2010 en Irak 2011 en Irak 2007 au Kurdistan 2008 au Kurdistan 2009 au Kurdistan 2010 au Kurdistan 2011 au Kurdistan 2007 par pays au Proche Orient 2008 par pays au Proche Orient 2009 par pays au Proche… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.