Montagnes bleues (Australie)

ÔĽŅ
Montagnes bleues (Australie)

Montagnes bleues (Australie)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montagnes bleues.
R√©gion des montagnes Bleues 1
Patrimoine mondial
Montagnes bleues de Nouvelle-Galles-du-Sud

Montagnes bleues de Nouvelle-Galles-du-Sud

Latitude
Longitude
33¬į 42‚Ä≤ 00‚Ä≥ Sud
       150¬į 00‚Ä≤ 00‚Ä≥ Est
/ -33.7, 150
Pays Australie Australie
Type naturel
Critères (ix)(x)
Superficie 247 840 ha
No  identification (ID) 917
R√©gion 2 Asie/Oc√©anie
Ann√©e d‚Äôinscription 2000 (24e session)

1 Descriptif officiel (UNESCO)
2 Classification UNESCO

World Heritage Emblem.svg
Documentation du modèle
Montagnes bleues
Carte sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 1 111 m, One Tree Hill
Massif Cordillère australienne
Longueur  km
Largeur  km
Superficie 1 436 km2
Coordonnées
Administration
Pays Australie Australie
'
'
Géologie
√āge
Roches

Les Montagnes bleues (en anglais : Blue Mountains) en Nouvelle-Galles-du-Sud, Australie, √† environ 100 kilom√®tres √† l'ouest de Sydney, sont une cha√ģne de montagnes de gr√®s qui atteignent 1 111 m√®tres d'altitude √† leur point culminant, One Tree Hill, et forment une partie de la Cordill√®re australienne qui longe approximativement l'est et le sud-est de la c√īte australienne sur environ 3 000 kilom√®tres. Le nom de ¬ę Montagnes bleues ¬Ľ se r√©f√®re √©galement √† la Ville de Blue Mountains (ou Conseil communal de Blue Mountains), un gouvernement local dans la cha√ģne ; ou encore au parc national des Blue Mountains. Les Montagnes bleues sont creus√©es de profondes gorges, jusque 1 000 m√®tres. Elles occupent une superficie de 1 436 km2.

Les Montagnes bleues sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2000.

Sommaire

Histoire

Les Montagnes bleues √©taient r√©put√©es imp√©n√©trables par les premiers colons de Sydney, et ne furent travers√©es qu'en 1813 par Blaxland, Wentworth et Lawson. Plut√īt que de suivre les rivi√®res, comme les explorateurs pr√©c√©dents, qui ne trouv√®rent au bout du compte que des falaises verticales, ils d√©cid√®rent de suivre les ar√™tes et les parties hautes du plateau. La premi√®re travers√©e des Montagnes bleues est g√©n√©ralement consid√©r√©e comme une des √©tapes majeures de l'ouverture de la Nouvelle Galles du Sud aux colons europ√©ens. Cependant, il existait d√©j√† d'importantes zones accessibles proches des c√ītes. Le fait que les Montagnes bleues aient √©t√© un obstacle important √† l'expansion des colons rel√®ve largement du mythe.

Une route, achevée au début de 1815, pour traverser la région fut construite en seulement 27 semaines par William Cox, sur les ordres du gouverneur Lachlan Macquarie, en employant 30 bagnards et 8 gardes.

Du charbon et du pétrole furent exploités près de Katoomba jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.

Géographie

Un jeune pin de Wollemi en jardin botanique. La population sauvage se monte à une quarantaine d'individus

Le nom de ces montagnes trouve son origine dans le reflet bleu renvoyé par les montagnes vues à distance, reflet généré par les essences volatiles des forêts d'eucalyptus (de nombreuses régions d'Australie peuvent d'ailleurs revendiquer de telles teintes, pour les mêmes raisons).

La végétation des plus hautes arêtes est généralement une forêt d'eucalyptus. Des landes se trouvent sur les falaises. Les gorges protégées abritent souvent une forêt tempérée. Les plateaux abritent des tourbières hautes. Le célèbre pin de Wollemi, un fossile vivant du monde végétal du Gondwana peut être trouvé dans certaines des vallées les plus isolées des Montagnes bleues.

De nombreux enclos de protection permettent la régénération de la forêt au sein même de la Ville des Montagnes bleues.

Le climat varie selon l'altitude. √Ä Katoomba (1 010 m√®tres), la temp√©rature tourne g√©n√©ralement autour de 20¬į, et plus rarement 30¬įC. Les temp√©ratures nocturnes sont environ 10¬į plus basses. En hiver, la temp√©rature se situe aux environs de 12 ou 13 ¬įC la journ√©e et descendant √† -3 ¬įC ou moins les nuits claires, √† 2 √† 3 ¬įC les nuits nuageuses. La neige tombe g√©n√©ralement deux ou trois fois par an. Les pr√©cipitations atteignent 1 200 mm par an, et les jours de brume y sont nombreux.

Neates Glen

Les principaux risques √©cologiques sont les temp√™tes et les feux de for√™t. Les basses-montagnes ont plus sp√©cifiquement √©t√© touch√©es par les incendies de for√™t, qui n'ont cependant √©t√© que peu mortels. Les hautes montagnes ont cependant √©t√© g√©n√©ralement √©pargn√©es, notamment gr√Ęce √† un programme de feux d'hiver.

Origine géologique

Dans cette r√©gion, le socle ancien, visible dans le fond de certaines vall√©es, est constitu√© d'une s√©rie de roches d'origine s√©dimentaire (calcaires, schistes) qui se sont d√©pos√©es entre l'Ordovicien et le D√©vonien. Ces roches ont subi un plissement et des intrusions granitiques ainsi qu'une √©rosion qui les a aras√©es au cours de l'√®re Pal√©ozo√Įque. Au Permien se sont d√©pos√©s des s√©diments √† l'origine de s√©ries de schistes charbonneux (qui ont √©t√© l'objet d'une exploitation dans la r√©gion). Puis, au M√©sozo√Įque (Trias), se sont d√©pos√©s les sables √† l'origine des gr√®s qui forment les hauts plateaux : les gr√®s de Grose (420 m d'√©paisseur maximale) et, au niveau des couches sup√©rieures, les gr√®s roses de Hawkesbury (240 m d'√©paisseur maximale)[1].

Au cours du C√©nozo√Įque, des mouvements tectoniques ont soulev√© l'ensemble, et des √©ruptions volcaniques ont produit des coul√©es de lave basaltiques dont il ne reste aujourd'hui que quelques buttes t√©moins (Mount Banks, Mount Hay, Mount Tomah). Au fur et √† mesure de la surrection du relief, les rivi√®res ont creus√© des gorges parfois tr√®s √©troites dans les gr√®s (Canyons de Grose, de Cox ou de Gowett)[1].

Ville de Blue Mountains

La ville de Blue Mountains (soit la ¬ę ville sise dans la zone des Montagnes bleues faisant l'objet de la protection de l'UNESCO ¬Ľ) consiste en un ruban continu d'agglom√©rations proches, situ√©es le long des voies routi√®res et de chemin de fer reliant Penrith (une banlieue ouest de Sydney) et Lithgow (une ville mini√®re). L'ensemble est desservi par un train √©lectrique int√©gr√© au r√©seau r√©gional de Sydney, le CityRail. La route est le plus souvent √† double voie, mais est relativement lente de par le d√©veloppement urbain et le terrain accident√©.

Les basses montagnes (Glenbrook, Blaxland, Mount Riverview, Warrimoo, Winmalee, Springwood, Faulconbridge, Linden et Woodford) sont essentiellement des banlieues dortoirs de Sydney. Il en est de même pour les parties hautes (Hazelbrook, Lawson, Bullaburra, Wentworth Falls, Leura, Katoomba, Blackheath et Mount Victoria) mais dans une moindre mesure. Le tourisme est bien développé dans ces dernières. Jenolan Caves, d'impressionnantes grottes calcaires, qui sont nombreuses parmi les Montagnes bleues. Elles se trouvent à environ 30-40 minutes au sud-ouest de Katoomba.

Attractions touristiques

Pulpit Rock, Grose Valley
Neates Glen, Blackheath
  • L'escalier g√©ant qui d√©vale l'une des Trois sŇďurs.
  • Le Katoomba scenic railway, le chemin de fer le plus inclin√© du monde selon le Livre Guinness des records, qui faisait partie √† l'origine du tramway de mine de Katoomba, construit entre 1878 et 1900. le chemin de fer descend de 415 m√®tres sur des falaises de gr√®s, via un tunnel au gradient impressionnant : 52 degr√©s.
  • Le Sky rail : un t√©l√©ph√©rique.
  • Le Scenic flyway : le pont de singe le plus inclin√© d'Australie, long de 545 m√®tres.

Notes et références

  1. ‚ÜĎ a‚ÄČ et b‚ÄČ Collectif Dictionnaire illustr√© des merveilles naturelles du monde p 82 (1982) Reader's Digest

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l‚ÄôAustralie Portail de l‚ÄôAustralie
  • Portail de la montagne Portail de la montagne
Ce document provient de ¬ę Montagnes bleues (Australie) ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Montagnes bleues (Australie) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Montagnes bleues (australie) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Montagnes bleues. R√©gion des montagnes Bleues 1 Patrimoine mondial ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Montagnes Bleues (Australie) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Montagnes bleues. Montagnes Bleues G√©ographie Altitud ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Montagnes Bleues ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. Plusieurs chaines de montagnes portent le nom de Montagnes bleues ou, dans les pays anglophones, de Blue Mountains : Montagnes bleues, en R√©publique… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Montagnes bleues ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. Plusieurs chaines de montagnes portent le nom de Montagnes bleues ou, dans les pays anglophones, de Blue Mountains : Montagnes bleues, en R√©publique… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • AUSTRALIE ‚ÄĒ L‚ÄôAustralie est l‚Äôun des plus grands √Čtats du monde. Sa vaste superficie (7 682 300 km2), presque celle de l‚ÄôEurope, ne contient n√©anmoins que 17,4 millions d‚Äôhabitants (2,2 hab./km2) en 1992. De plus, cette population est tr√®s in√©galement… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Australie ‚ÄĒ  Pour obtenir des donn√©es (notamment de g√©ographie physique) de l √ģle principale se r√©f√©rer l article : Australie (√ģle) Commonwealth of Australia Commonwealth d Australie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Contenu:Australie ‚ÄĒ Projet:Australie/Liste des articles Liste mise √† jour r√©guli√®rement par MyBot (d ¬∑ c ¬∑ b) √† partir des articles li√©s au bandeau {{Portail Australie}} Modifications r√©centes des articles ayant le bandeau de ce portail… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Commonwealth d'Australie ‚ÄĒ Australie Australia Australie (fr) ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Commonwealth d‚ÄôAustralie ‚ÄĒ Australie Australia Australie (fr) ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Three Sisters (Australie) ‚ÄĒ Trois sŇďurs (Australie) Pour les articles homonymes, voir Three Sisters et Trois sŇďurs. Les Trois sŇďurs (Three Sisters en anglais) sont des rochers c√©l√®bres des Montagnes Bleues en Nouvelle Galles du Sud en Australie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.