Monomotapa


Monomotapa

Empire Monomotapa

Empire Monomotapa


c. 1450 — 1629



« L'Empire du Monomotapa et la Coste des Caffres »(carte de 1688)
« L'Empire du Monomotapa et la Coste des Caffres »
(carte de 1688)

Informations générales
 Statut {{{gouvernement}}}
 Capitale {{{capitale}}}
 Langue(s) {{{langues}}}
 Religion(s) {{{religion}}}
 PIB {{{pib}}}
 PIB/hab. {{{pib hab}}}
 Monnaie {{{monnaie}}}
 Fuseau horaire {{{fuseau horaire}}}
 Dom. internet {{{domaine internet}}}
 Ind. tél. {{{indicatif téléphonique}}}
 {{{infgen1 titre}}} {{{infgen1}}}
 {{{infgen2 titre}}} {{{infgen2}}}
 {{{infgen3 titre}}} {{{infgen3}}}
 {{{infgen4 titre}}} {{{infgen4}}}
 {{{infgen5 titre}}} {{{infgen5}}}

Population
{{{population}}}
{{{population2}}}
{{{population3}}}
{{{population4}}}
{{{population5}}}

Superficie
{{{superficie}}}
{{{superficie2}}}
{{{superficie3}}}
{{{superficie4}}}
{{{superficie5}}}

Histoire et événements
{{{evt2}}}
{{{evt3}}}
{{{evt4}}}
{{{evt5}}}
{{{evt6}}}
{{{evt7}}}
{{{evt8}}}
{{{evt9}}}
{{{evt10}}}
{{{evt11}}}
{{{evt12}}}

Pouvoir exécutif
   {{{titre leaderA}}}
{{{leaderA1}}}
{{{leaderA2}}}
{{{leaderA3}}}
{{{leaderA4}}}
{{{leaderA5}}}
   {{{titre leaderB}}}
{{{leaderB1}}}
{{{leaderB2}}}
{{{leaderB3}}}
{{{leaderB4}}}
{{{leaderB5}}}
   {{{titre leaderC}}}
{{{leaderC1}}}
{{{leaderC2}}}
{{{leaderC3}}}
{{{leaderC4}}}
{{{leaderC5}}}
   {{{titre leaderD}}}
{{{leaderD1}}}
{{{leaderD2}}}
{{{leaderD3}}}
{{{leaderD4}}}
{{{leaderD5}}}
   {{{titre leaderE}}}
{{{leaderE1}}}
{{{leaderE2}}}
{{{leaderE3}}}
{{{leaderE4}}}
{{{leaderE5}}}

Pouvoir législatif
{{{parlement}}}
{{{parlement1}}}
{{{parlement2}}}
{{{parlement3}}}
{{{parlement4}}}
{{{parlement5}}}


L'Empire du Grand Zimbabwe aussi appelé Monomotapa, Mwene Mutapa, Munhumutapa ou Mutapa était un royaume médiéval (c.1450-1629) situé en Afrique australe et recouvrant les territoires des actuels Zimbabwe et Mozambique. Sa capitale était le Grand Zimbabwe.

Sommaire

Histoire de l'empire

L'enceinte de Grand Zimbabwe, la capitale

L'empire fut établi par les Gokomere qui étaient les ancêtres du peuple moderne shona. Le Grand Zimbabwe atteint son apogée autour des années 1440 grâce au commerce de l'or. Celui-ci était exporté depuis le territoire de l'empire vers le port de Sofala au sud du delta du Zambèze, où les commerçants arabes l'achetaient. Les textiles du Gujerat étaient échangés contre l'or le long des côtes. Mais, rapidement, la pression des commerçants européens et arabes commença à changer l'équilibre des forces dans la région.

Les Portugais débutèrent leur tentative de dominer l'État Shona dès 1505 mais restèrent confinés sur la côte pendant de longues années, d'après Fernand Braudel jusqu'en 1513.

L'empire Monomotapa fut ensuite mis en pièce par des factions rivales, et l'or des rivières qu'il contrôlait commença à s'épuiser. Le commerce de l'or fut ensuite remplacé par le commerce des esclaves. À cette époque, les états arabes de Zanzibar et Kilwa devinrent dominants dans la région grâce à la traite des Noirs vers l'Arabie, la Perse et l'Inde. (Braudel p. 430)

L'empire fut finalement conquis en 1629 par les Portugais et ne redevint jamais indépendant. Les derniers représentants des familles régnantes établirent un autre royaume Mutapa au Mozambique, parfois appelé Karanga. Les rois Karanga s'appelaient Mambos (pluriel) et régnèrent sur la région jusqu'en 1902.

Empereurs et rois

  • Mwenes ou Monomatapas du premier Empire Mutapa :
    • Nyatsimba Mutota (c. 1430–c. 1450)
    • Matope Nyanhehwe Nebedza (c. 1450–c. 1480)
    • Mavura Maobwe (1480)
    • Mukombero Nyahuma (1480–c. 1490)
    • Changamire (1490–1494)
    • Kakuyo Komunyaka (1494–c. 1530)
    • Neshangwe Munembire (c. 1530–c. 1550)
    • Chivere Nyasoro (c. 1550–1560)
    • Chisamharu Negomo Mupuzangutu (1560–1589)
    • Gatsi Rusere (1589–1623)
    • Nyambo Kapararidze (1623–1629)
  • Mwenes ou Monomatapas du deuxième royaume Mutapa :
    • Cangara II (1803 - 1804)
    • Mutiwapangome (1804 - 1806)
    • Mutiwaora (1806)
    • Cipfumba (1806 - 1807)
    • Nyasoro (1807 - 1828)
    • Cimininyambo ou Kandeya II (1828 - 1830)
    • Dzeka (1830 - 1849)
    • Kataruza (1849 - 1868)
    • Kandeya III (1868-1870)
    • Dzuda (1870-1887)
    • Cioko Dambamupute (1887-1902)

Le rôle du commerce de l'or

L'empire a eu un autre effet indirect sur l'histoire de l'Afrique Australe. L'or de l'empire inspira aux Européens la croyance que le Monomotapa détenait les légendaires mines du Roi Salomon mentionnées dans la Bible. Cette croyance fut l'un des facteurs qui conduisit la compagnie néerlandaise des indes orientales (VOC) à fonder la colonie du Cap, qui débouchera sur la création de l'État d'Afrique du Sud.

Il ne s'agit pas de suggérer que ces légendes étaient la raison première de la fondation de la ville (son objet principal était de créer un lieu à mi-parcours où les bateaux allant et venant d'Inde pouvaient se ravitailler), mais elles furent abondamment utilisées pour convaincre la population peu éduquée de venir s'y établir. Des archives témoignent de ce que la plupart des premiers colons rêvèrent de trouver la mythique cité de l'Or, exactement comme les premiers colons en Amérique du Sud recherchèrent Eldorado.

Ironiquement, l'Afrique du Sud avait les plus grandes réserves connues d'or dans ce qui devint Johannesburg, mais cela prit au moins deux cents ans avant que cela fût prouvé et que la ville ne fût fondée. Johannesburg est encore souvent citée comme la « cité de l'or » et en fait son nom reflète exactement cela dans la plupart des langues indigènes (Gauteng en Sotho ou Egoli en Zoulou).

Source

  • Fernand Braudel, volume III de Civilisation matérielle et capitalisme, 1979 Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • (en) Innocent Pikirayi, The archaeological identity of the Mutapa state : towards an historical archaeology of northern Zimbabwe, Societas archaeologica Upsaliensis, Uppsala, 1993, 200 p. (ISBN 91-506-1007-4) (thèse remaniée,
  • (fr) Hermenegildo Carlos de Brito Capello et Roberto Ivens, Quelques notes sur l'établissement et les travaux des Portugais au Monomotapa, 1889, 70 p.
  • (fr) William Graham Lister Randles, L'Empire du Monomotapa du XVe au XIXe siècle, Editeur(s) : École des hautes études en sciences sociales, Paris ; Mouton, La Haye, 1975, 167 p. (ISBN 2-7193-0415-8)
  • (pt) António Luís Ferronha (dir.), O Monomotapa (introd., modernisation du texte et notes par António Luís Ferronha), Grupo de trabalho do Ministério da Educação para as comemorações dos Descobrimentos portugueses, Lisbonne, 1994, 109 p. (ISBN 972-8186-00-2)
  • (pt) Antonio Pereira de Paiva e Pona, Dos primeiros trabalhos dos Portuguezes no Monomotapa : o padre D. Gonçalo de Silveira, 1560 (memoria apresentada á 10.a sessão do Congresso internacional dos orientalistas), Imprensa nacional, 1892, 101 p.
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de l’Afrique Portail de l’Afrique
Ce document provient de « Empire Monomotapa ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Monomotapa de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Monomotapa — • Whatever may be the etymological meaning of the word Monomotapa, the origin of which is much disputed, it is certain, at any rate, that the Portuguese of the sixteenth century employed it to denote the paramount chief of the Makaranga, a powerf …   Catholic encyclopedia

  • Monomotapa —   [portugiesisch, von Bantu Mwame Mutapa »Herr der Bergwerke«], ehemaliges Bantureich im Gebiet des heutigen Simbabwe und Moçambique, dessen Herrscher den Titel »Monomotapa« führten. Es kontrollierte den seit Jahrhunderten betriebenen Erzbergbau… …   Universal-Lexikon

  • Monomotapa — (royaume du) royaume fondé par des Shona au IXe s. dans la région du Zambèze (dans le N. du Zimbabwe actuel). L une de ses villes princ. était le Grand Zimbabwe (d où son autre nom de royaume du Zimbabwe). Il se développa à partir du XIIe s.… …   Encyclopédie Universelle

  • Monomotāpa — Monomotāpa, ehemals ansehnliches Reich auf der Küste Sofala in Südostafrika, erstreckte sich auf beiden Seiten des Furra u. des Lupatagebirges u. bis an den südlichen Mündungsarm des Zambesestromes; es soll einen Flächengehalt von 7000 QM. gehabt …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Monomótapa — (»Söhne der Bergwerke«), im 16. und 17. Jahrh. vielgenanntes großes Kaffernreich an der Sofalaküste Afrikas und am untern Sambesi, wo vorher (im 10. Jahrh.) das Reich der Zingi oder Sendsch bestanden hatte, zerfiel im 18. Jahrh. und wurde im 19.… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Monomotápa — Monomotápa, im 17. und 18. Jahrh. Reich in der Landsch. Sofala im östl. Südafrika …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Monomotapa — Monomotapa, Mocarangas, Kaffernreich auf der ostafrikan. Küste Mozambique, früher bedeutender als jetzt. Die Portugiesen haben hier 4 Niederlassungen u. verkaufen europ. Fabrikate gegen Gold, Silber und Elfenbein …   Herders Conversations-Lexikon

  • Monomotapa — Das Munhumutapa Reich (auch Mwenemutapa , Monomotapa , Mwanamutapa , Mutapa oder Karanga Reich genannt) war ein bedeutender vorkolonialer Staat im südlichen Afrika Es umfasste Teile von Simbabwe und des mittleren Mosambik. Seine Blütezeit hatte… …   Deutsch Wikipedia

  • MONOMOTAPA — I. MONOMOTAPA ad fluv. Spiritus S. versus sregionem Cafrorum ad Ortum 40. mill. pass. ab ora Oceani aethiopici. Significat autem vox Monomotapa, seu Benemetapa, Imperatorem, secundum Cluver. quem dicitregnare, ab Oceano Aethiopico usque ad mare… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Monomotapa — Artículo principal: Historia de Zimbabue El Imperio de Gran Zimbabue también llamado Mwene Mutapa o Manhumutapa o Monomotapa o Mutapa fue un reino ubicado en el sur de Africa durante la Edad Moderna (entre 1450 y 1629), abarcando principalmente… …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.