Moby Dick

ÔĽŅ
Moby Dick
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moby Dick (homonymie).
Moby-Dick
Moby-Dick FE title page.jpg
Auteur Herman Melville
Genre Roman d'aventure
Version originale
Titre original Moby-Dick, or The Whale
√Čditeur original Richard Bentley
Langue originale Anglais
Pays d'origine Drapeau des √Čtats-Unis √Čtats-Unis
Lieu de parution original Londres
Date de parution originale 1851
Version française
Traducteur Il existe cinq versions en fran√ßais :

Moby Dick[1] est le nom donn√© √† un cachalot blanc, animal au centre du c√©l√®bre roman d'Herman Melville dont le titre original en anglais est Moby-Dick, or The Whale (Moby-Dick ou le Cachalot). Il est cit√© par William Somerset Maugham en 1954, dans son essai : Ten Novels and Their Authors parmi les dix plus grands romans.

Sommaire

Résumé

Le roman raconte comment Isma√ęl, le narrateur, attir√© par la mer et le large, d√©cide de partir √† la chasse √† la baleine. Il embarque sur le Pequod, baleinier command√© par le capitaine Achab. Isma√ęl se rend vite compte que le bateau ne chasse pas uniquement pour alimenter le march√© de la baleine. Achab recherche Moby Dick, un cachalot blanc d'une taille impressionnante et particuli√®rement f√©roce, qui lui a arrach√© une jambe par le pass√©. Achab emm√®ne son √©quipage dans un p√©riple autour du monde √† la poursuite du cachalot dont il a jur√© de se venger. Le Pequod finira par sombrer au large des √ģles Gilbert en laissant Isma√ęl seul survivant, flottant sur un cercueil.

Le roman est loin de se r√©duire √† son aspect fictionnel : de nombreux chapitres sont consacr√©s √† d√©crire minutieusement la technique de la chasse √† la baleine ainsi qu'√† s'interroger sur la nature (r√©elle ou symbolique) des c√©tac√©s, et peuvent se lire comme une seconde traque, sp√©culative et m√©taphysique[2].

Dans Moby-Dick, Melville emploie un langage stylis√©, symbolique et m√©taphorique pour explorer de nombreux et complexes th√®mes qu'il estime universels. √Ä travers le voyage de son personnage principal, les concepts de classe et de statut social, du Bien et du Mal, et de l'existence de Dieu sont tous aussi bien explor√©s que les interrogations d'Isma√ęl sur ses convictions et sa place dans l'univers.

Ce livre est souvent considéré comme l'emblème du romantisme américain. Bien que sa première édition n'ait pas soulevé l'enthousiasme de la critique, Moby-Dick est aujourd'hui considéré comme l'un des plus importants romans de langue anglaise.

Origines du roman

Melville s'est inspir√© de deux faits r√©els :

  • le naufrage du baleinier Essex, qui sombra en 1820, apr√®s avoir affront√© un grand cachalot, 3 700 km au large des c√ītes de l'Am√©rique du Sud. L'un des marins survivants, Owen Chase, consigna cette aventure dans un livre qui parut en 1821.
  • l'existence d'une baleine blanche, dans les ann√©es 1830, souvent aper√ßue √† proximit√© de l'√ģle chilienne de Mocha. Cribl√©e de harpons, Mocha Dick attaquait r√©guli√®rement les baleiniers. Mais contrairement au drame de l'Essex aucune allusion dans le roman ni dans la correspondance de l'auteur n'authentifie cette r√©f√©rence. Les cachalots poursuivis portaient tous un nom.

Melville fut lui aussi marin comme la plupart de ses h√©ros de roman. La r√©daction du livre fut entam√©e en 1850. Le roman fut d'abord publi√© √† Londres en octobre 1851 sous le titre The Whale (Le Cachalot) ‚ÄĒ cette √©dition √©tait incompl√®te et le titre n'√©tait pas celui voulu par Melville. C'est peu de temps apr√®s, lors de sa parution am√©ricaine, en novembre de la m√™me ann√©e, que l'ouvrage prit le nom de Moby-Dick; or, The Whale (Moby-Dick ou le Cachalot).

Melville a été influencé par plusieurs écrivains romantiques (Walter Scott, Washington Irving, Lord Byron, Mary Shelley) dans sa jeunesse. Il souhaitait les imiter dans un livre qui soit captivant et vivant, à la fois sur les plans de l'émotion et de la poésie.

Moby Dick est paru à un moment important de la littérature américaine. En 1850, son ami et voisin Nathaniel Hawthorne publiait la Lettre écarlate. En 1852, Harriet Beecher Stowe publia La Case de l'oncle Tom.

Thèmes principaux

Le symbolisme

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Merci d'ajouter en note des références vérifiables ou le modèle {{Référence souhaitée}}.

Dans Moby Dick, le symbolisme est très présent, et ce à tous les niveaux.

  • Au niveau litt√©raire,
notamment avec les références bibliques.
  • le nom du narrateur :
Isma√ęl, r√©f√©rence au premier fils d'Abraham avec sa servante Agar, selon la Bible, il sera celui dont tous les peuples se seront dress√©s contre lui et lui se dressera contre tous. Il sera ainsi rejet√© parmi tous les hommes. ce qui fait que le personnage dans Moby Dick fuit la soci√©t√© humaine.
  • le nom du Capitaine :
Achab ou Ahab r√©f√©rence au roi d'Isra√ęl, qualifi√© d'impie par la Bible du fait de son mariage avec J√©zabel et de l'√©dification du temple de Baal qu'il a fait construire pour elle, devenu dans le roman, le capitaine tyrannique du Pequod.
  • Elijah
qui est une variante étrangère du nom Elie, célèbre prophète de la Bible.
et bien s√Ľr :
  • Moby Dick le cachalot blanc.
R√©f√©rence forte explicite du poisson du 5e petit proph√®te de la Bible : Jonas, dont la traduction en aram√©en signifie : Baleine.
Ici, nous voyons donc, que Herman Melville s'est inspir√© de la bible pour cr√©er ses personnages principaux. ce qui accentue le th√®me principal de l'Ňďuvre : la lutte du Bien contre le Mal.
Le mal à un premier degré de lecture étant représenté par Moby dick, le cachalot qui a pris la jambe du capitaine et le Bien par le capitaine et son équipage.
  • la couleur du cachalot :
Or, toujours d'un point de vue littéraire, Moby Dick est blanc (référence première au cachalot Mocha Dick, mais aussi couleur de pureté et d'innocence en Occident). Le cachalot est donc symboliquement pur, innocent. Donc, le rapport Bien/Mal est inversé. Le capitaine croit que Moby Dick est le Mal alors que le cachalot ne pense qu'à survivre et donc n'a pas foncièrement d'intentions belliqueuses, il se défend. Ce qui fait qu'à ses yeux, Achab est le Mal. En outre, les animaux sont amoraux par nature, ils ne connaissent pas la différence entre le Bien et le Mal; donc, ils sont innocents, tout comme Moby Dick.
Un second degré de lecture, nous montre ainsi que la lutte entre Achab et Moby Dick symbolise celle du Bien contre le Mal. Or comme nous l'avons vu précédemment, les rapports peuvent s'inverser selon le point de vue soit du capitaine soit du cachalot. En outre, le capitaine est obsédé par Moby Dick non seulement pour la renommée qu'il pourrait en tirer mais aussi parce qu'il souhaite se venger de l'animal. Ainsi l'orgueil du capitaine, à qui Moby Dick arracha la jambe, et sa quête de vengeance le mèneront à sa perte. C'est donc, métaphoriquement parlant, non seulement la lutte contre le Bien et le Mal, mais aussi la condamnation de l'orgueil et de la vengeance qui y est fait.

Cétologie

La chasse à la baleine

Les personnages

Les membres de l'√©quipage du P√©quod apparaissent comme autant des peintures d√©taill√©es de types et de comportements humains arch√©typaux ; les critiques ont pu d√©crire ces personnages du baleinier comme un univers clos et autonome.

Personnages principaux

  • Isma√ęl (parfois Ishmael) : unique narrateur du livre, qui commence et finit avec lui. Son nom, tir√© de la Bible, symbolise l'orphelin, l'exil√© et le marginal qui souhaite fuir la soci√©t√© o√Ļ il se sent ali√©n√©.
  • Elijah
  • Achab (Ahab dans le texte original), tyrannique capitaine du Pequod. Il est cruel, grand et courageux. Il s‚Äôest fait arracher la jambe par Moby Dick et depuis lors, ne vit que pour le tuer.
  • Moby Dick : le cachalot blanc, invincible c√©tac√© solitaire.

Les officiers

  • Starbuck est tr√®s courageux. Il est le seul √† oser s'opposer au capitaine.
  • Stubb est nonchalant, ni couard, ni vaillant, tr√®s calme.
  • Flask est un jeune homme rougeaud, court et fort.

Les harponneurs

  • Queequeg est un cannibale et ami d'Isma√ęl. Il est le harponneur de Starbuck.
  • Tashtego est un indien. Il est le harponneur de Stubb.
  • Daggoo est un homme noir sauvage gigantesque. Il est le harponneur de Flask.
  • Fedallah sa pr√©sence √©tait (au d√©but du livre) inconnue des autres marins. Seul le capitaine du bateau, dont il est le harponneur, savait qu'il √©tait √† bord. Il est apparu devant les autres lors de la 1re chasse √† la baleine.

Autres personnages

  • Pip est un jeune gar√ßon de cabine
  • Gabriel le meilleur jeune homme fou, appel√© le pantin, se croyant le proph√®te des Shakerset ayant embarqu√© au J√©roboam.
  • Bulkington marin discret, il est le compagnon de bord d'Isma√ęl.
  • Peleg est propri√©taire et armateur du Pequod.
  • Bildad est propri√©taire et armateur du Pequod.
  • Peter Coffin est le propri√©taire de l'auberge Au souffle de la baleine √† New Bedford.
  • Mme.Hussey est la femme d'Os√©e Hussey, propri√©taire de l'auberge le T√Ętes-pots √† Nantucket.
  • Os√©e Hussey est le cousin de Peter Coffin et le propri√©taire de l'auberge le T√Ętes-pots √† Nantucket, il n'est que mentionn√©.

Traduction en français

Liste des versions

Il existe cinq versions en fran√ßais de Moby-Dick. Les traducteurs et les √©diteurs sont, chronologiquement :

  • Lucien Jacques, Joan Smith et Jean Giono, Gallimard, 1941. Cette version est la plus r√©pandue.
  • Armel Guerne, √Čditions du Sagittaire, 1954 ; r√©√©d. Ph√©bus en 2005.
  • Georges Saint-Marnier, √Čditions Walter Beckers, Kapellen-Anvers, 1967, en 2 vol.
  • Henriette Guex-Rolle, Garnier-Flammarion, chronologie et pr√©face par Robert Silhol, collection GF, no  236, 1970 ; r√©√©d., traduction introduction, notes, glossaire, chronologie et bibliographie par la traductrice, illus. bois originaux par H√©l√®ne Abplanalp, √Čdito-Service, Gen√®ve, 1970 ; r√©√©d. collection Les livres qui ont fait le monde, cercle du bibliophile, 1970 ; r√©√©d., introduction, bibliographie et chronologie par Jeanne-Marie Santraud, coll. ¬ę GF ¬Ľ, n¬į 546, Flammarion, 1989.
  • Philippe Jaworski, collection de la Pl√©iade, Gallimard, 2006.

√Ä noter √©galement :

  • Marguerite Gay, Le Cachalot blanc, collection ¬ę Aurore pour la jeunesse ¬Ľ, librairie Gedalge, 1928 ; r√©√©dit√© sous le titre "Moby Dick", 1942. Il s‚Äôagit d‚Äôune adaptation du roman de Melville, le nombre de chapitres (hors √©pilogue) √©tant ramen√© de 135 √† 31.
  • une traduction en fran√ßais par Th√©o Varlet, signal√©e par F√©lix Lagalaure[3], probablement non publi√©e mis √† part un extrait, Une nuit √† l'H√ītel de la Baleine, qui a donn√© lieu √† une pr√©publication dans ¬ę Le Crapouillot ¬Ľ, septembre 1931, p. 21-35.

Traduction de l'incipit

  • ¬ę Call me Ishmael. Some years ago -never mind how long precisely- having little or no money in my purse, and nothing particular to interest me on shore, I thought I would sail about a little and see the watery part of the world. ¬Ľ Tels sont les premiers mots du roman d'Herman Melville.
  • Lucien Jacques, Joan Smith et Jean Giono les traduisent :
¬ę Je m'appelle Ishma√ęl. Mettons. Il y a quelques ann√©es, sans pr√©ciser davantage, n'ayant plus d'argent ou presque et rien de particulier √† faire √† terre, l'envie me prit de naviguer encore un peu et de revoir le monde de l'eau. ¬Ľ
¬ę Appelons-moi Ismahel. Il y a quelque temps - le nombre exact des ann√©es n'a aucune importance -, n'ayant que peu ou point d'argent en poche, et rien qui me ret√ģnt sp√©cialement √† terre, l'id√©e me vint et l'envie me prit de naviguer quelque peu et de m'en aller visitant les √©tendues marines de ce monde. ¬Ľ
  • Georges Saint-Marnier les traduit :
¬ę Appelez-moi Isma√ęl. Il y a quelques ann√©es de cela ‚ÄĒ peu importe le nombre exact ‚ÄĒ ayant peu ou prou d'argent en poche, et rien ne me retenant √† terre, je d√©cidai de naviguer un peu pour voir l'√©tendue oc√©anique du globe. ¬Ľ
  • Henriette Guex-Rolle les traduit :
¬ę Appelez-moi Isma√ęl. Voici quelques ann√©es ‚ÄĒ peu importe combien ‚ÄĒ le porte-monnaie vide ou presque, rien ne me retenant √† terre, je songeai √† naviguer un peu et √† voir l'√©tendue liquide du globe. ¬Ľ
  • Philippe Jaworski les traduit :
¬ę Appelez-moi Isma√ęl. Il y quelques ann√©es de cela ‚ÄĒ peu importe combien exactement ‚ÄĒ comme j'avais la bourse vide, ou presque, et que rien d'int√©ressant ne me retenait √† terre, l'id√©e me vint de naviguer un peu et de revoir le monde marin. ¬Ľ

Adaptation

Adaptations cinématographiques

  • En 1926 sort Moby Dick (The Sea Beast), film muet de une heure quarante r√©alis√© par Millard Webb s'√©loignant fort du roman original et dans lequel John Barrymore interpr√®te un Achab h√©ro√Įque entour√© d'une fianc√©e et d'un fr√®re diabolique[4].
  • En 1930, Barrymore r√©endosse le r√īle de Achab dans Jim le harponneur de Lloyd Bacon. Dans cette version parlante de 80 minutes, le capitaine du Pequod finit par tuer la baleine et rentre chez lui retrouver la femme qu'il aime (jou√©e par Joan Bennett. √Ä noter que la Warner Bros. produit simultan√©ment une version germanophone, Damon des Meeres, r√©alis√©e par Michael Curtiz, avec William Dieterle dans le r√īle d'Achab[5].
  • En 1956 sort la version la plus c√©l√®bre : Moby Dick. Elle dure 116 minutes. R√©alis√©e par John Huston sur un sc√©nario de l'√©crivain Ray Bradbury, on y voit Gregory Peck dans le r√īle de l'inqui√©tant capitaine Achab, et Orson Welles inoubliable dans le second r√īle de Mapple[6]. Cinq ann√©es de pr√©paration furent n√©cessaire avant de porter ce chef-d'Ňďuvre √† l'√©cran.
  • En 1978, un Moby Dick est r√©alis√© par Paul Stanley[8], dans lequel l'acteur Jack Aranson interpr√®te plusieurs r√īles : Achab, Starbuck, Ishmael et Mapple[9].
  • En 1998, une version de 240 minutes est tourn√©e pour la t√©l√©vision. Le r√©alisateur est Franc Roddam et le producteur ex√©cutif n'est autre que Francis Ford Coppola. Patrick Stewart joue le r√īle d'Achab ; et Gregory Peck, succ√®dant √† Orson Welles dans le r√īle de Mapple, y remporte le Golden Globe Award du meilleur second r√īle dans un t√©l√©film en 1999[10].
  • En 2000, l'artiste Guy Ben-Ner fait une adaptation libre du roman. D'une dur√©e de 13 minutes, elle a pour unique d√©cor la cuisine de l'artiste.
  • En 2008, le roman a √©t√© adapt√© en dessin anim√© pour enfants et est diffus√© le matin sur TF1
  • En 2010, le roman est r√©adapt√© dans le film 2010: Moby Dick, qui, bien que reprenant l'intrigue de la chasse √† la baleine par un Achab ivre de vengeance, la transpose dans un contexte moderne (le Pequod devient un sous-marin ultra-moderne) et laisse de c√īt√© la partie philosophique du roman ainsi que quelques autres √©l√©ments (Ishmael est remplac√© par une biologiste, Michelle Herman).
  • En 2011, le roman est r√©adapt√© dans le film Age of the dragons de Ryan Little avec Danny Glover dans le r√īle d'Ahab. L'action se situe dans un Moyen-Age fictif, Moby Dick √©tant remplac√© par un grand dragon blanc. Le Pequod √©tant un bateau sur roue & Ishmael, un harponneur de dragon.

Adaptations en bande dessinée

On pourra noter √©galement plusieurs versions en bande dessin√©e :

  • 2005 : Moby Dick, sc√©nario de Jean-Pierre P√©cau, dessin de Zeljko Pahek. C'est une transposition futuriste du roman de Melville. S√©rie en deux tomes parus en 2005 aux √©ditions Delcourt.
  • 2007 : Moby Dick, sc√©nario de Jean Rouaud, dessin de Denis Deprez. Jean Rouaud fait du capitaine Achab, une sorte de Don Quichotte des mers anim√© par sa qu√™te obsessionnelle.

Adaptations en dessin-animé

Moby Dick et le Secret de Mu est un dessin-animé créé par Eric Paul Marais (textes) et Philippe Duchêne (dessins).

Moby Dick est le gigantesque navire de Barbe Blanche du manga One Piece.

Adaptations en d'autres livres

Adaptations en musique

  • en 2010, un op√©ra Moby-Dick de Jake Heggie cr√©√© par l'op√©ra de Dallas ;
  • Le groupe am√©ricain de metal Mastodon sort en 2004 l'album-concept L√©viathan centr√© sur la cr√©ature Moby Dick :
  • Le groupe allemand de doom metal Ahab sort en 2006 l'album-concept The Call Of The Wretched Sea centr√© sur la cr√©ature Moby Dick :
  • Moby Dick est aussi le titre d'un morceau instrumental du groupe anglais Led Zeppelin paru en 1969 sur l'album Led Zeppelin II.
  • Demain, Moby Dick de Marie Lafor√™t, chanson qui fait r√©f√©rence au "cachalot blanc" mais sans jamais le nommer malgr√© le titre.
  • Moby Dick, de Nino Ferrer, 1973.

Voir aussi

Notes

  1. ‚ÜĎ le titre du roman prend traditionnellement le trait d'union, contrairement au nom du cachalot.
  2. ‚ÜĎ Cf. Philippe Jaworski, ¬ę Note sur la traduction [de Moby-Dick] ¬Ľ, in Hermann Melville, Ňíuvres III, Gallimard, Biblioth√®que de la Pl√©iade, p.1161.
  3. ‚ÜĎ F√©lix Lagalaure, Th√©o Varlet (1878-1939). Sa vie, son Ňďuvre, Paris, Publications de L'Amiti√© par le Livre, 1939.
  4. ‚ÜĎ Source: la page The Sea Beast (1926) sur IMDB, consult√©e la derni√®re fois le 21 janvier 2007 et la version anglophone de cet article
  5. ‚ÜĎ Source: la page Moby Dick (1930) sur IMDB, consult√©e la derni√®re fois le 21 janvier 2007 et la version anglophone de cet article
  6. ‚ÜĎ Source: la page Moby Dick (1956) sur IMDB, consult√©e la derni√®re fois le 20 janvier 2006
  7. ‚ÜĎ Source: la version anglophone de cet article
  8. ‚ÜĎ Carri√®re de cet homonyme d'un chanteur c√©l√®bre sur le site anglophone IMDB.
  9. ‚ÜĎ Source: la page Moby Dick (1978) sur IMDB, consult√©e la derni√®re fois le 21 janvier 2007 de cet article
  10. ‚ÜĎ Source: la page Moby Dick (1978) sur IMDB, consult√©e la derni√®re fois le 21 janvier 2007 de cet article

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Moby Dick de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Moby-Dick ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Moby Dick (homonymie). Moby Dick Auteur Herman Melville Genre Roman d aventure Version original ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Moby dick ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Moby Dick (homonymie). Moby Dick Auteur Herman Melville Genre Roman d aventure Version original ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Moby Dick ‚ÄĒ ¬†¬†¬†Film d aventures de John Huston, avec Gregory Peck (le capitaine Achab), Richard Basehart (Ishmael), Leo Genn (Statbuck), Orson Welles (Mapple), Harry Andrews (Stubb), James Robertson Justice (le capitaine Boomer). ¬†¬†Sc√©nario: John Huston, Ray ‚Ķ   Dictionnaire mondial des Films

  • Moby-Dick ‚ÄĒ [Moby Dick] a famous novel about the sea (1851) by the US writer Herman Melville. It is the story of Captain Ahab‚Äôs strong desire to find and kill Moby Dick, a great white ‚ÜĎwhale that had once bitten off his leg. Many people remember the book‚Äôs… ‚Ķ   Useful english dictionary

  • Moby Dick ‚ÄĒ es una novela, publicada en 1851, cuyo autor es Herman Melville (1819 1891). El libro trata de la obsesiva y autodestructiva persecuci√≥n de una gran ballena blanca, cuyo nombre da t√≠tulo a la novela, realizada por el capit√°n Ahab. No obstante, el ‚Ķ   Enciclopedia Universal

  • Moby-Dick ‚ÄĒ For other uses, see Moby Dick (disambiguation). Moby Dick; or, The Whale ‚Ķ   Wikipedia

  • Moby-Dick ‚ÄĒ Titelseite der Erstausgabe von Moby Dick (1851) Moby Dick; oder: Der Wal (englisch Moby Dick; or, The Whale), in vielen deutschen Ausgaben auch Moby Dick (ohne Bindestrich), ist ein 1851 in London und New York erschienener Roman von Herman… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Moby Dick ‚ÄĒ Titelseite der Erstausgabe von Moby Dick (1851) Moby Dick; oder: Der Wal (englisch Moby Dick; or, The Whale) ist ein 1851 in London und New York erschienener Roman von Herman Melville. Das erz√§hlerische R√ľckgrat des Romans ist die schicksalhafte… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Moby-Dick ‚ÄĒ Para otros usos de este t√©rmino, v√©ase Moby Dick (desambiguaci√≥n). Moby Dick de Herman Melville ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Moby Dick ‚ÄĒ –£ —ć—ā–ĺ–≥–ĺ —ā–Ķ—Ä–ľ–ł–Ĺ–į —Ā—É—Č–Ķ—Ā—ā–≤—É—é—ā –ł –ī—Ä—É–≥–ł–Ķ –∑–Ĺ–į—á–Ķ–Ĺ–ł—Ź, —Ā–ľ. –ú–ĺ–Ī–ł –Ē–ł–ļ (–∑–Ĺ–į—á–Ķ–Ĺ–ł—Ź). Moby Dick –ė—Ā–Ņ–ĺ–Ľ–Ĺ–ł—ā–Ķ–Ľ—Ć Led Zeppelin –ź–Ľ—Ć–Ī–ĺ–ľ Led Zeppelin II –Ē–į—ā–į –≤—č–Ņ—É—Ā–ļ–į –ĺ–ļ—ā—Ź–Ī—Ä—Ć 1969 –≥–ĺ–ī–į ‚Ķ   –í–ł–ļ–ł–Ņ–Ķ–ī–ł—Ź


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.