Mimas (lune)

ÔĽŅ
Mimas (lune)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mimas.
Mimas
Image illustrative de l'article Mimas (lune)
Mimas photographié par la sonde Cassini
Caractéristiques orbitales
(√Čpoque J2000.0)
Type Satellite naturel de Saturne
Demi-grand axe 185 600 km
Excentricité 0,0206
P√©riode de r√©volution 0,942 d
Inclinaison 1,566 ¬į
Caractéristiques physiques
Dimensions 418 √ó 392 √ó 382 km
Masse 3,84√ó1019 kg
Masse volumique moyenne 1,17 x103 kg/m¬≥
Gravit√© √† la surface 0,064 m/s2
Période de rotation d
synchrone
Albédo moyen 0,6
Temp√©rature de surface ‚ČÉ85 K
Caractéristiques de l'atmosphère
Pression atmosphérique pas d'atmosphère
Découverte
Découvert par William Herschel
D√©couverte 17 septembre 1789

Mimas (S I Mimas) est un satellite naturel de Saturne, découvert en 1789 par William Herschel. Il tire son nom de Mimas, un Géant de la mythologie grecque.

Mimas est le satellite sph√©ro√Įde, parmi six autres, le plus proche de Saturne mais aussi le plus petit. Son diam√®tre varie de 382 √† 418 km. Les 7 autres petits satellites connus situ√©s entre son orbite et la surface de la plan√®te g√©ante ont tous un diam√®tre inf√©rieur √† 200 km, autrement dit d'une masse trop faible pour assurer une forme sph√©rique de coh√©sion. La faible densit√© de Mimas (1,17) laisse √† penser qu'il est principalement constitu√© de glace d'eau avec une petite proportion de roches.

Sa masse fut calcul√©e par Hermann Struve gr√Ęce √† l'effet de r√©sonance avec T√©thys, qui induit des oscillations dans les longitudes de ces deux satellites. Le rapport de celles-ci est proportionnel au rapport des masses.

Sommaire

Le cratère Herschel

La premi√®re chose que l'on remarque sur Mimas est l'√©norme crat√®re d'impact de 130 km de diam√®tre qui porte le nom du d√©couvreur de Mimas, Herschel. Ses flancs ont environ 5 km de haut ; on y rencontre des gouffres de 10 km de profondeur et un pic central qui s'√©l√®ve de 6 km au-dessus du plancher du crat√®re. Ces caract√©ristiques en font un exemple quasi-parfait de crat√®re d'impact. Comme on peut le voir sur les photographies de Mimas, la ressemblance avec l'√Čtoile Noire du film Star Wars est assez frappante. Un crat√®re √©quivalent sur Terre n'aurait pas moins de 4 000 km de diam√®tre, soit plus grand que le Canada ou l'Europe enti√®re.

Le choc qui a produit ce crat√®re a manqu√© de peu de d√©truire totalement Mimas : la lune en est fractur√©e jusqu'√† la face oppos√©e au point d'impact, probablement √† cause de l'onde de choc qui a d√Ľ traverser compl√®tement le corps. Ce choc cataclysmique est sans doute √† l'origine du diam√®tre tr√®s h√©t√©rog√®ne de Mimas qui varie de 382 √† 418 km, ce dernier √©tant 9,4 % sup√©rieur √† son plus petit diam√®tre.

Mimas est un des plus petits corps sph√©ro√Įdes du syst√®me solaire. Cela peut laisser supposer que des corps de masse inf√©rieure manqueraient, lors de leur formation, de force de coh√©sion pour former un sph√©ro√Įde de faible viscosit√© avant de se refroidir et de se solidifier.

Par ailleurs, la surface de Mimas est presque totalement satur√©e de crat√®res de plus petites dimensions. Mais la r√©partition en est tr√®s h√©t√©rog√®ne : on trouve un peu partout des crat√®res de plus de 40 km de diam√®tre, sauf dans la r√©gion du p√īle Sud o√Ļ aucun ne d√©passe les 20 km. Les astronomes supposent qu'un ph√©nom√®ne encore √† d√©crire a d√Ľ y effacer les crat√®res plus importants.

L'influence gravitationnelle de Mimas

Le r√īle gravitationnel de Mimas au sein du syst√®me saturnien n'est pas n√©gligeable. Ainsi, l'orbite du satellite se trouvant en r√©sonance avec la division de Cassini (espace large de 4 500 km situ√© entre les anneaux A et B de Saturne), les passages successifs de Mimas maintiendraient la faible densit√© de particules dans la division de Cassini qui, contrairement √† d'autres divisions plus √©troites des anneaux, n'est pas vide de mati√®res. Mimas, par r√©sonance √©galement, maintiendrait la coh√©sion de l'anneau diffus G qui se situe juste √† l'int√©rieur de son orbite.

Toponymie

Mis à part le cratère géant Herschel qui porte le nom du découvreur de Mimas, la nomenclature de ce petit corps s’inspire du cycle breton et anglo-normand des chevaliers de la table ronde.
On y trouve ainsi : Morgane, Bors, Mordred, Bedivere, Merlin, Uther, Ygraine, Gawain, Galahad, Kay, Lancelot, Gwynevere, Tristan et Iseult‚Ķ

Températures

En mars 2010, la NASA publie sur le site de la mission Cassini[1] des images présentant la température à la surface de Mimas. La distribution obtenue diffère sensiblement de celle qui était attendue (diminuant graduellement en s'éloignant de l'équateur) avec des limites distinctes formant une image proche d'un Pac-Man gobant une pac-gomme (le cratère Herschel).

Températures mystérieuses sur Mimas

La temp√©rature moyenne de la partie chaude approche 92 K (‚ČÉ-181¬įC), alors que la temp√©rature de la partie froide serait aux alentours de 77 K (‚ČÉ-196¬įC)[2].

Ils expliquent ces variations de temp√©rature par la pr√©sence de mat√©riaux de conductivit√©s thermiques diff√©rentes : la partie froide de la surface serait compos√©e de mat√©riaux de conductivit√© sup√©rieure, absorbant l'√©nergie du Soleil en direction des couches inf√©rieures au lieu de chauffer la surface elle-m√™me. Toutefois les variations de conductivit√© √† la surface de Mimas restent myst√©rieuses[3].

Références

  1. ‚ÜĎ (en)NASA - Cassini
  2. ‚ÜĎ (en)NASA/JPL/GSFC/SWRI/SSI, ¬ę Cassini equinox mission : Bizarre Temperatures on Mimas ¬Ľ, 29 mars 2010
  3. ‚ÜĎ (en)NASA/JPL/GSFC/SWRI/SSI, ¬ę Cassini equinox mission : Bizarre Temperatures on Mimas ¬Ľ, 29 mars 2010 ou (en)Jia-Rui C. Cook, ¬ę 1980s Video Icon Glows on Saturn Moon ¬Ľ, 29 mars 2010

Voir aussi

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mimas (lune) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Encelade (Lune) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Encelade. Encelade ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Encelade (lune) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Encelade. Encelade Cette image mosa√Įque d Encelade a √©t√© prise en 1981 par la sonde Voyager 2 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Japet (lune) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Japet. Japet Mosa√Įque d images de Japet prises par la sonde Cassini le 31/12/2004 montrant la zone sombre Cassini Regio, sa fronti√®re avec la zone lumi ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Titan (lune) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Titan. Titan Titan vu par la sonde Cassini ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Rhea (lune) ‚ÄĒ Rh√©a (lune) Pour les articles homonymes, voir Rh√©a. Rh√©a Rh√©a, photographi√© par la sonde ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Rh√©a (lune) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Rh√©a. Rh√©a Rh√©a, photographi√© par la sonde Cassini, montrant deux bassins d impact adjacents ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Dione (lune) ‚ÄĒ Dion√© (lune) Pour les articles homonymes, voir Dion√©. Dion√© ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Tethys (lune) ‚ÄĒ T√©thys (lune) Pour les articles homonymes, voir T√©thys. T√©thys ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Dion√© (lune) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Dion√©. Dion√© Dion√© vu par Cassini le 24 avril 2007. Caract√©risti ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • T√©thys (lune) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir T√©thys. T√©thys Caract√©ristiques orbitales (√Čp ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.