Mildiou

ÔĽŅ
Mildiou
Nom vernaculaire ou
nom normalis√© ambigu :
Le terme ¬ę Mildiou ¬Ľ s'applique en fran√ßais √†
plusieurs taxons distincts.
Mildiou
Feuille de vigne parasitée par le mildiou
Feuille de vigne parasitée par le mildiou
Taxons concernés

Le mildiou, francisation phon√©tique de l'anglais mildew (moisissure, de l'anglo-saxon mildeaw signifiant ¬ę substance collante s√©cr√©t√©e par les pucerons ¬Ľ[1]), est le nom g√©n√©rique d'une s√©rie de maladies cryptogamiques affectant de nombreuses esp√®ces de plantes, mais prenant des proportions √©pid√©miques dans certaines cultures de grande importance √©conomique, telles la vigne, la tomate et la pomme de terre.

Sommaire

Sympt√īmes

Ces maladies se manifestent par des taches brunes et/ou une apparence de moisissures blanches et cotonneuse suivies d'un flétrissement général de la feuille, d'un rameau ou de toute la plante. Le tubercule atteint pourrit rapidement, même au cours de la conservation, dégageant une odeur désagréable et forte.

Premi√®re √©tape du cycle court de H. parasitica (Mildiou) : la Germination de conidiospores en surface d'une feuille d'Arabidopsis thaliana (microscope optique √† fluorescence, pr√©sentant les parois cellulaires de H. parasitica fluorescentes en bleu, et la d√©position de callose en bleu/jaune. De gauche √† droite : 1) jeune conidiospore intact, 2) ouverture d'un conidiospore durant sa germination (3h apr√®s inoculation), 3) conidiospore germ√© (6h apr√®s inoculation) avec un court tube germinatif qui essaye de p√©n√©trer entre les cellules d'A. thaliana avec un appressorium entour√© de d√©positions de callose

Causes

Les différentes formes de mildiou sont causées par des parasites microscopiques classés parmi les Oomycètes. Ce sont des parasites obligatoires que l'on a longtemps considéré en raison de leur apparence, comme des Fungi, mais ils sont apparentés aux Chromista,[2] ce qui explique leur extrême sensibilité au cuivre.

Cependant les oomyc√®tes partagent avec les Fungi certains caract√®res typiques des champignons : absorbotrophie, pr√©sence d'hyphes, diss√©mination par sporulation, digestion par exoenzyme, pr√©sence d'une paroi cellulaire. Contrairement aux algues, ils sont incapables de photosynth√®se (perte du chloroplaste) et sont h√©t√©rotrophes pour le carbone.

Seconde √©tape (v√©g√©tative) du cycle court de H. parasitica : Formation d'Hyphes par Hyaloperonospora parasitica (ici toujoursdans une feuille d'Arabidopsis thaliana color√©e au bleu de trypan marquant en bleu fonc√© le cytoplasme de H. parasitica). La longue structure est l'hyphe. Les petites sph√®res sont les haustoria
√Čtape reproductive du cycle court de H. parasitica : Hyphes de Hyaloperonospora parasitica dans une feuille d'Arabidopsis thaliana (microscope optique). Les sph√®res plus grosses et tr√®s sombres sont les Oospores (forme de stockage √† long terme de H. parasitica).
Quelques coccinelles se nourrissent des spores du Mildiou et d'autres champignons, dont Halyzia sedecimguttata
Derni√®re √©tape du cycle court de H. parasitica : apparition d'un conidiophore (structure arbusculaire bleue portant les conidiospores
Détail du conidiophore (observé lors du phénomène de sporulation de Hyaloperonospora parasitica)
Autod√©fense de la plante (r√©action n√©crotique d'hypersensibilit√©) : La plante 'tue' celles de ses cellules en contact avec H. parasitica pour stopper sa progression. Ce "suicide" cellulaire interrompt le cycle de reproduction de H. parasitica

Principales espèces

On donne le nom de mildiou aux parasites suivants :


La Grande Famine des années 1845-1849 en Irlande a été provoquée par une épidémie de mildiou qui a décimé les cultures de pommes de terre

On conna√ģt aussi :

  • D'autre Phytophthora :
    • Phytophthora cactorum (ou fragariae) qui s'attaque aux fraisiers,
    • Phytophthora capsici (mildiou du poivron)
  • Pseudoperonospora

Prévention et traitement

La solution la plus efficace reste la prévention par traitement phytosanitaire et par de méthodes prophylactiques. Lorsque la plante est contaminée, il faut utiliser un autre traitement en curatif. Les rendements de la plante une fois atteinte seront diminués.

Prévention

On peut pr√©venir le mildiou :

  • en augmentant les d√©bris de culture et en √©liminant les plants atteints ;
  • en observant des rotations de fa√ßon √† √©viter que la m√™me culture se succ√®de trop rapidement sur une parcelle ;
  • en √©vitant une humidit√© excessive (arrosage, a√©ration des serres) ;
  • en choisissant des vari√©t√©s r√©sistantes ;
  • en pulv√©risant pr√©ventivement ou curativement du purin de pr√™le disponible en jardinerie.

Traitement

Ces fongicides √† action pr√©ventive peuvent √™tre class√©s selon leur mode d'action :

  • fongicides agissant par contact (mancoz√®be, folpel...) les produits cr√©ent une barri√®re entre les feuilles et le parasite. Ils sont sensibles au lessivage par les pluies.
  • fongicides p√©n√©trants (cymoxanil). Ils sont √† l'abri du lessivage, mais ne prot√®gent pas les pousses n√©oform√©es.
  • fongicides syst√©miques (phos√©tyl al, anilides, dim√©thomorphe, iprovalicarbe, zoxamide et Qoi) v√©hicul√©s par la s√®ve, ils prot√®gent la vigne durant 14 jours en moyenne. L'usage de ces produits induit l'apparition de souches r√©sistantes √† l'exception du phos√©tyl al. Ils ne doivent pas √™tre appliqu√©s plus de 3 fois par an.
  • Il est possible de traiter le mildiou de fa√ßon naturelle √† l'aide d'une solution √† base de bicarbonate de soude et de savon √† vaisselle[3].

Le m√©lange suivant est √† vaporiser sur les plantes contamin√©es :

  1. 10 grammes (environ 1 c.s.) de bicarbonate de soude
  2. 4 litres d'eau
  3. 40 ml (2¬Ĺ c.s.) d'huile horticole ou de savon noir

Le savon sert √† fixer le bicarbonate de soude sur la feuille ; renouveler la pulv√©risation apr√®s la pluie ou l'arrosage des feuilles. La nocivit√© de ce traitement est nulle.

Histoire

C'est Miles Joseph Berkeley qui observa le premier en 1845 l'agent responsable de cette maladie. Le lien de causalité a été démontré par Anton de Bary en 1861.

Notes et références de l'article

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mildiou de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mildiou ‚ÄĒ [ mildju ] n. m. ‚ÄĘ 1881; mildew 1874; angl. mildew ¬ę moisissure ¬Ľ ‚ô¶ Maladie cryptogamique qui attaque diff√©rentes plantes et appara√ģt sous forme de taches blanches duveteuses. Mildiou de la pomme de terre (‚áí phytophthora) , de la betterave (‚áí… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • mildiou ‚ÄĒ nm., maladie des feuilles mildiou de la vigne et de la pomme de terre : MILDYOU (Aix, Albanais, Annecy, Saxel) ‚Ķ   Dictionnaire Fran√ßais-Savoyard

  • Mildiou ‚ÄĒ ¬†¬†¬†(Synonymes: Rot gris, Rot brun) ¬†¬†¬†Le mildiou est une maladie cryptogamiquede la vigne. C est un champignon qui s attaque aux feuilles, ils laissent derri√®re lui des traces blanches. On le retrouve souvent lors des ann√©es humides ‚Ķ   L'Ab√©c√©daire du Vin

  • MILDIOU ‚ÄĒ n. m. Maladie de la vigne caus√©e par un champignon qui vit dans le tissu de ses feuilles ‚Ķ   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Mildiou de la pomme de terre ‚ÄĒ Phytophthora infestans ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Mildiou du pois ‚ÄĒ Le mildiou du pois est une forme de mildiou. C est une maladie cryptogamique due √† un stram√©nopile de la classe des oomyc√®tes, Peronospora viciae (Berk.) Caspary f. sp. pisi Sydow, qui affecte sp√©cifiquement les cultures de pois (Pisum sativum).… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • ldiou ‚ÄĒ mildiou ‚Ķ   Dictionnaire des rimes

  • Phytophthora infestans ‚ÄĒ Mildiou Nom vernaculaire ou nom normalis√© ambigu : Le terme ¬ę Mildiou ¬Ľ s applique, en fran√ßais, √† plusieurs taxons distincts. Mildiou ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Viticulture ‚ÄĒ La viticulture est l activit√© agricole consistant √† cultiver la vigne, une plante du genre Vitis, afin de produire du raisin. Elle est pratiqu√©e par le viticulteur (le vigneron est un viticulteur qui transforme son raisin en vin). Elle consiste √† ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Chronologie de la pomme de terre ‚ÄĒ Charles de l √Čcluse, Rarorium Plantarum Historia, 1601 Chronologie de la pomme de terre Sommaire 1 Origines ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.