Michel Dobry


Michel Dobry


Michel Dobry, politiste et sociologue français, ancien directeur du Laboratoire d'analyse des systèmes politiques (aujourd'hui ISP), CNRS et professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Dobry est également membre du comité de rédaction de la Revue Française de Science Politique. Depuis les années 1980, il a développé une sociologie des crises politiques. Il s'est intéressé notamment aux phénomènes fascistes et au Front national. En 2003, il fait paraître un collectif important sur ces questions intitulé Le Mythe de l'allergie française au fascisme où contribuent également plusieurs spécialistes tels Bruno Goyet, Didier Leschi, Gisèle Sapiro, Annie Collovald, Robert O. Paxton, Violaine Roussel, Zeev Sternhell et Brian Jenkins.

On doit à ce politiste le concept de " transactions collusives " qui soumet une autre analyse de la légitimité. En effet, Michel Dobry propose une légitimité horizontale, une alternative au modèle de la légitimité verticale de Max Weber.

Publications

Ouvrages

  • Sociologie des crises politiques. La dynamique des mobilisations multisectorielles, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, « Références Â», 1986 ; rééd. 1992. (ISBN 2-7246-0533-0)
  • (en) (éd.), Democratic and capitalist transitions in Eastern Europe. Lessons for the social sciences, Dordrecht, Kluwer academic publications, « The GeoJournal library Â», 2000.
  • (dir.), Le mythe de l'allergie française au fascisme, Paris, Albin Michel, « Bibliothèque des idées Â», 2003. (ISBN 2-226-13718-1)

Articles

  • « Mobilisations multisectorielles et dynamique des crises politiques. Un point de vue heuristique Â», Revue Française de Sociologie, vol. XXIV, n° 3, juillet-septembre 1983
  • « Février 1934 et la découverte de l'allergie de la société française à la "Révolution fasciste" Â», Revue française de sociologie, n° XXX-3/4, 1989 (juillet-décembre).
  • « Calcul, concurrence et gestion du sens : quelques réflexions à propos des manifestations étudiantes de novembre-décembre 1986 Â», in Pierre Favre, dir., La manifestation, Paris, Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, 1990.
  • « Brève note sur les turpitudes de la « crisologie Â» : que sommes-nous en droit de déduire des multiples usages du mot « crise Â» ? Â», Cahiers de la sécurité intérieure, n°7, novembre 1991-janvier 1992, p. 289-294
  • « Problems and Illusions in the Study of Transitions to Democracy Â», Sisyphus. Social Studies, vol.9, n°2, 1992
  • « Logiques de la fluidité politique Â», in François Chazel, dir., Action collective et mouvements sociaux, Paris , Presses Universitaires de France, 1993.
  • « Les voies incertaines de la transitologie. Choix stratégiques, séquences historiques, bifurcations et processus de path dependence Â». RFSP, août-octobre 2000, vol.50, n°4-5, p. 585-614 (In Les transitions démocratiques. Regards sur l’état de la « transitologie Â», n° spécial de la Revue Française de Science politique, sous la dir. de Michel Dobry, vol. 50, n°4 -5, août-octobre 2000)
  • « Valeurs, croyances et transactions collusives. Notes pour une réorientation de l’analyse de la légitimation des systèmes démocratiques Â». In SANTISO, Javier. A la recherche de la démocratie. Mélanges offerts à Guy Hermet. Paris : Karthala, 2002, p. 103-120.
  • « Charisme et rationalité : le « phénomène nazi Â» dans l’histoire Â», in Jacques Lagroye, dir., La politisation, Paris , Belin, 2003
  • « La thèse immunitaire face aux fascismes. Pour une critique de la logique classificatoire Â», in Michel Dobry, dir., Le mythe de l’allergie française au fascisme, Paris, Albin Michel, 2003.
  • « Légitimité et calcul rationnel. Remarques sur quelques « complications Â» de la sociologie de Max Weber Â». In FAVRE, Pierre, HAYWARD, Jack Ernest Shalom, SHEMEIL, Yves. Être gouverné : études en l’honneur de Jean Leca. Pairs : PFNSP, 2003, p. 127-150
  • « Penser = classer ? Â», Genèses. Sciences sociales et histoire , n° 59, juin 2005.
  • « Ce dont sont faites les logiques de situation Â». In FAVRE, Pierre, FILLIEULE, Olivier, JOBARD, Fabien. L’atelier du politiste. Théories, actions, représentations. Paris : La Découverte, 2007



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Michel Dobry de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Michel Dobry — is a French political scientist. He has taught at the University of Paris 1 Pantheon Sorbonne[1] since September 2001.[2] Bibliography Political Theory Dobry (1986). Sociologie des crises politiques. Paris: Presses de la FNSP. 1986 Dobry (2000)… …   Wikipedia

  • Front-National — (parti français) Pour les articles homonymes, voir Front national et FN. Front national …   Wikipédia en Français

  • Front National (Parti Français) — Pour les articles homonymes, voir Front national et FN. Front national …   Wikipédia en Français

  • Front National pour l'unité française — Front national (parti français) Pour les articles homonymes, voir Front national et FN. Front national …   Wikipédia en Français

  • Front national (France) — Front national (parti français) Pour les articles homonymes, voir Front national et FN. Front national …   Wikipédia en Français

  • Front national (parti français) — Pour les articles homonymes, voir Front national et FN …   Wikipédia en Français

  • Fascime français — Fascisme en France Cet article fait partie de la série sur le fascisme. sous série sur la politique Types et formes dérivées Intégralisme Austrofascisme En France En Croatie Garde …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.