Merenptah


Merenptah

Mérenptah

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mérenptah (homonymie).
Cartouche pharaon.jpg
Articles de la série Pharaon
Classements
alphabétique - chronologique
Dynasties
0 - Ire - IIe - IIIe - IVe - Ve - VIe - VIIe - VIIIe - IXe - Xe - XIe - XIIe - XIIIe - XIVe - XVe - XVIe - XVIIe - XVIIIe - XIXe - XXe - XXIe - XXIIe - XXIIIe - XXIVe - XXVe - XXVIe - XXVIIe - XXVIIIe - XXIXe - XXXe - XXXIe - Les Ptolémées
Buste fragmentaire en albâtre de Mérenptah - Musée du Louvre

Mérenptah ou Mineptah est un pharaon de la XIXe dynastie (-1213 à -1203[1]). Il est le fils de Ramsès II, certains auteurs pensent qu'il est le pharaon opposé à Moïse lors de l'Exode.

Sommaire

Généalogie

Mérenptah
Naissance date inconnue Décès date inconnue
Père Ramsès II Grands-parents paternels
Séthi Ier
Mouttouya
Mère Isis-Néféret Grands-parents maternels
Grand-père maternel inconnu
Grand-mère maternelle inconnue
Fratrie Khâemouaset
Bentanat
Sethnakht
Ramessou

Takhat
plus les nombreux enfants de Ramsès II
1re épouse sa sœur Enfant(s) Séthi II
2e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
3e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
4e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
5e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
6e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
7e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
8e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
Mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
2e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
3e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
4e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu

Titulature

Cartouches de Mérenptah inscrits sur l'épaule d'un grand sphinx trouvé à Tanis - Musée du Louvre
Statue de Mérenptah trouvée dans le temple de Louxor - Musée de Louxor


Nom d'Horus
Hiéroglyphe
G5
E1
D43
A28 Aa15
Aa11
t C10
Srxtail.jpg
Codage
Translittération (Unicode) '
Translittération (ASCII) '
Transcription Kanakht Haiemmaât
Traduction « Taureau puissant qui se réjouit avec la Maât »
Nom de Nebty
Hiéroglyphe
G16
D4 G30 Z3 r
N17
Z1 N21
S3 U33 i m V28 G43 T14 A1 A1
N17
Z3
Codage
Translittération (Unicode) '
Translittération (ASCII) '
Transcription Iri baouertaen tjemhou
Traduction « Celui dont la puissance est grande et les victoires grandioses »
Nom d'Horus d'or
Hiéroglyphe
G8
nb G54 O29
N37
I9 F8
Codage
Translittération (Unicode) '
Translittération (ASCII) '
Transcription Neb Senedjaashefit
Traduction « le maître de la crainte, dont le prestige est grand »
Nom de Nesout-bity
Hiéroglyphe
M23
X1
L2
X1
Hiero Ca1.svg
C2 E11
N35
R8A
N36
Hiero Ca2.svg
Codage ( C2 E11:N35 R8A:N36 )
Translittération (Unicode) bȝ-n-rˁ mry-nṯrw
Translittération (ASCII) bA-n-ra mri-nTrw
Transcription Baenrê Merinetjerou
Traduction « L'âme de Rê (ou Le Bélier de Rê), l'aimé des dieux »


Nom de Sa-Rê
Hiéroglyphe
G39 N5
Z1
Hiero Ca1.svg
U7
N35
Q3
t
H R4
t p
D2
Z1
U4 X1
D36
H6
Hiero Ca2.svg
Codage ( U7:N35 Q3:X1 H R4:X1*Q3 D2:Z1 U4 X1:D36 H6 )
Translittération (Unicode) Mr(y)-n-ptḥ ḥtp-ḥr-mȝˁt
Translittération (ASCII) mr(i).n-ptH Htp-Hr-mAat
Transcription Merenptah Hotep her Maât
Traduction « L'aimé de Ptah, qui satisfait Maât »


Règne

Mérenptah
Période Nouvel Empire
Dynastie XIXe dynastie
Fonction Pharaon
Prédécesseur Ramsès II
Prise du pouvoir Mort naturelle de son père
Dates de règne -1213 à -1203 Selon Krauss, J. Málek, I. Shaw, J. von Beckerath
-1237 à -1226 (D. B. Redford)
-1224 à -1214 (A. H. Gardiner, D. Arnold, Kinnaer)
-1224 à -1204 (Hornung)
-1223 à -1211 (Parker)
-1213 à -1204 (Helck, Kitchen)
-1212 à -1202 (N. Grimal, Wente)
-1212 à -1201 (A. D. Dodson)
Durée du règne
Successeur Séthi II
Passation du pouvoir Mort naturelle
Sépulture Non trouvé
Date de découverte Inconnue
Découvreur Inconnu
Fouillée par ?

Le prince héritier Amonherkhépechef mourut avant le trépas de son père ; ce fut Mérenptah, le treizième fils de Ramsès II, qui succéda à son père. Sa mère était la grande épouse royale Isis-Néféret. Il devint pharaon puisque tous ses aînés avaient ainsi disparu. Son nom de couronnement fut "Ba en Rê, Méryamon", l'âme du soleil, l'aimé d'Amon. Il ne régna que huit années ou un peu plus.

Sa montée sur le trône ne posa pas de problème étant donné qu'il était le seul héritier en titre à la mort de son père. Très tôt il dut faire face à une révolte en Nubie, matée rapidement, et en l'an 5 de son règne, il put arrêter la marche des envahisseurs libyens à la frontière orientale du delta. Dans le Proche-Orient, il affronta la rébellion de plusieurs agglomérations cananéennes. Ainsi, sur la stèle rappelant ses victoires, figure pour la première fois le nom d'Israël, parmi les nombreuses petites tribus sémitiques qu'il eut à réprimer[2].

Cette stèle en granit de plus de trois mètres de haut était placée dans le temple funéraire du roi. Il s'agit en fait d'un hymne au roi Mérenptah, célébrant sa victoire sur les Libyens, suivi d'une énumération d'autres villes et régions de Syrie-Palestine vaincues par le pharaon.

En raison de cette stèle et de cette mention, certains historiens pensent que Mérenptah fut le pharaon de l'Exode. Cependant, les récentes données archéologiques sur les premiers Israélites en terre de Palestine (1990) ont montré qu’il s’agit d’un groupe qui se développe progressivement, à partir de -1200, sans arrivée massive d’une population extérieure.

Mais la menace la plus sérieuse, cette fameuse 5e année du règne, fut celle de la première incursion des Libyens alliés aux peuples de la mer qui s'étaient déjà massés aux marches ouest de l'Égypte. Le combat tourna à l'avantage des Égyptiens malgré une réaction tardive. Il les arrêta un temps repoussant pour quelques dizaines d'années une invasion plus massive qui devait se produire sous Ramsès III.

Mérenptah fut un grand constructeur à Memphis, si l'on en juge par les ruines d'un palais et d'un temple qu'il y fit construire au sud de l'enceinte principale de la ville. Il acheva sans doute aussi la décoration de la salle hypostyle du grand temple de Ptah, où sa titulature suit celle de Ramsès II.

On lui doit également une salle ou une cour à colonnes à Héliopolis, dont les restes se trouvent exposés et partagés entre le musée en plein air installé autour de l'obélisque de Sésostris Ier, et les jardins du musée du Caire. On a également retrouvé et redressé une colonne dédicatoire à l'ouest de la grande enceinte des temples solaires, dite Colonne de la Victoire de Mérenptah, qui commémore l'issue victorieuse de ses combats contre les envahisseurs.

Sépulture

Mérenptah
Type Tombeau
Emplacement Vallée des rois, tombe KV8
Date de découverte 1737
Découvreur Richard Pockope
Fouilles Plusieurs égyptologues jusqu'à Howard Carter
Objets découverts
Sarcophage de Mérenptah

Il se fait construire un temple funéraire sur la rive ouest de Thèbes, avec l'aide de matériaux provenant des ruines voisines des temples funéraires de la dynastie précédente. On y a retrouvé des reliefs d'Amenhotep III, mais également d'Hatchepsout.

Plus modeste que celui de son illustre père, le temple funéraire de Mérenptah est totalement détruit, mais n'en est pas moins un exemple complet, avec ses deux pylônes, ses deux cours, son palais de temple, son sanctuaire et ses magasins. Il a fait l'objet ces dernières années d'une fouille exhaustive et d'une restauration partielle. Un petit musée y a été construit y abritant les principales découvertes effectuées sur le site.

Mérenptah sera enterré dans la vallée des rois, dans la tombe KV8 qui resta inachevée à cause de la brièveté de son règne. Avec sa mort commence la crise dynastique qui devait avoir lieu à cause du trop long règne de son père et de la multitude d'enfants qui composait la famille royale et qui tôt ou tard réclamerait le trône à leur tour.

Notes

  1. Selon Krauss, J. Málek, I. Shaw, J. von Beckerath
    Autres avis de spécialistes : -1237 à -1226 (D. B. Redford), -1224 à -1214 (A. H. Gardiner, D. Arnold, Kinnaer), -1224 à -1204 (Hornung), -1223 à -1211 (Parker), -1213 à -1204 (Helck, Kitchen), -1212 à -1202 (N. Grimal, Wente), -1212 à -1201 (A. D. Dodson)
  2. Stèle d'Israël au musée du Caire

Bibliographie


nothumb  Histoire • Géographie • Mythologie • Dieux • Art / Pyramides • Sciences • Vie quotidienne / Organisation politique / Pharaons  Égyptologie • BibliographieLexique • Index
Egyptopedia Un article égyptologique au hasard :

Khoufoukhaf Ier

Modifications du jour
  • Portail de l’Égypte antique Portail de l’Égypte antique

Ce document provient de « M%C3%A9renptah ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Merenptah de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Merenptah — Faraón de la Dinastía XIX de Egipto Estatua de Merenptah, en Luxor Reinado c …   Wikipedia Español

  • Merenptah — (griech. Armenephthes), König von Ägypten, Sohn Ramses II., herrschte um 1250 v. Chr. Unter ihm fand nach gewöhnlicher Annahme der Auszug der Israeliten aus Ägypten statt. Seine Mumie ist 1898 wieder in Theben aufgefunden worden und befindet sich …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Merenptah — o Mernptah, fue el cuarto rey de la decimonovena dinastía egipcia. Decimotercer hijo de Ramsés El Grande, y cuarto de esposa Iset la Bella, sobrevivió a todos sus hermanos mayores, convirtiéndose en heredero a los seis años. Su nombre completo es …   Enciclopedia Universal

  • Mérenptah — Pour les articles homonymes, voir Mérenptah (homonymie). Articles de la série Pharaon Classements …   Wikipédia en Français

  • Merenptah — Namen von Merenptah Büste Merenptahs; Louvre, Paris Thronname …   Deutsch Wikipedia

  • Merenptah — Merẹnptah,   Menẹptah, ägyptischer König (1224 1214 v. Chr.) der 19. Dynastie, Sohn und Nachfolger von Ramses II. Er schlug eine große libysche Invasion zurück und kämpfte gegen Völker, die vom Mittelmeer her nach Ägypten eindrangen. Auf einem… …   Universal-Lexikon

  • Merenptah — (reigned c. 1212–1202 BC)    Throne name Baenre. Thirteenth son of Ramesses IIby Isitnofret. He apparently survived all his older brothers or those eligible for the throne and became virtual coregent of his father toward the end of his father’s… …   Ancient Egypt

  • Merenptah (grand prêtre de Ptah) — Mérenptah (grand prêtre de Ptah) Pour les articles homonymes, voir Mérenptah (homonymie). Mérenptah (Aimé de Ptah), est un grand prêtre de Ptah de Memphis pendant la XXIIe dynastie. Deux hypothèses sont possibles concernant sa place dans la… …   Wikipédia en Français

  • Merenptah-Stele — Statue von Merenptah (Luxor) Der Text der Merenptah Stele, die auch unter der Bezeichnung Israel Stele bekannt ist, lag in zwei Ausführungen vor. Einerseits als ausführliche Inschrift in Karnak und andererseits in kürzerer Prosafassung auf der… …   Deutsch Wikipedia

  • Merenptah (prince) — …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.