Mer d'Iroise

ÔĽŅ
Mer d'Iroise
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Iroise.
Mer d'Iroise
Carte de la mer d'Iroise.
Carte de la mer d'Iroise.
Géographie humaine
Pays c√ītier(s) Drapeau de France France
Subdivision(s)
territoriale(s)
Finistère
Géographie physique
Type Mer bordière
Localisation Mer Celtique, océan Atlantique
Coordonn√©es 48¬į 12‚Ä≤ N 5¬į 00‚Ä≤ W / 48.2, -548¬į 12‚Ä≤ Nord
       5¬į 00‚Ä≤ Ouest
/ 48.2, -5
  
Superficie 3 550 km2

G√©olocalisation sur la carte : Finist√®re

(Voir situation sur carte : Finist√®re)
Mer d'Iroise

G√©olocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Mer d'Iroise

La mer d‚ÄôIroise est le nom de la partie de l‚Äôoc√©an Atlantique s‚Äô√©tendant de l‚Äô√ģle de Sein √† celle d‚ÄôOuessant, en Bretagne, France.

Cette mer est r√©put√©e pour √™tre une des plus dangereuses d‚ÄôEurope : en effet, elle est continuellement anim√©e par de forts courants, parmi lesquels : le passage du Four, le raz de Sein, le passage du Fromveur... et ses nombreux r√©cifs et √©cueils pour la plupart √©merg√©s √† mar√©e basse, rendent la navigation difficile. Mais elle est aussi consid√©r√©e comme l'une des plus riches en biodiversit√©, ce qui a motiv√© son classement en r√©serve de biosph√®re par l‚ÄôUNESCO en 1988 et comme premier parc naturel marin de France en octobre 2007.

Sommaire

Géographie et lieux remarquables

La mer d'Iroise est bord√©e d'une c√īte alternant plages, falaises, dunes et rias, comme les abers que l'on trouve au nord. Mais elle est surtout parsem√©e de rochers, d'√ģlots et d'√ģles, qui peuvent √™tre isol√©es comme l'√ģle de Sein ou regroup√©es comme celles de l'archipel de Mol√®ne.

Les grandes vari√©t√©s de profondeurs et la position √† l'entr√©e de la Manche expliquent l'intensit√© des courants qui la caract√©rise. Ainsi, quand la Manche se ¬ę remplit ¬Ľ durant le flot, de forts courants portent au nord-est, puis s'inversent avec le jusant, quand la Manche se ¬ę vide ¬Ľ. Ce sont ces courants qui atteignent des vitesses exceptionnelles, dans le Fromveur ou le Raz de Sein, et qui y rendent la navigation si complexe. Plus localement, on retrouve un effet similaire dans le goulet de Brest, la rade de Brest se ¬ę vidant ¬Ľ et se ¬ę remplissant ¬Ľ √† chaque cycle de mar√©e.

La mer d‚ÄôIroise est l‚Äôendroit de France o√Ļ la densit√© de phares est la plus importante, le nombre de dangers √† parer √©tant consid√©rable (un proverbe marin dit ¬ę Qui voit Mol√®ne voit sa peine, qui voit Ouessant voit son sang, qui voit Sein voit sa fin ¬Ľ). On y trouve des phares mythiques, souvent isol√©s en pleine mer (qu'on appelle des enfers) : les Jument et de K√©r√©on, d√©limitent le passage du Fromveur (entre l'archipel e Mol√®ne et Ouessant) ; au sud de l'archipel de Mol√®ne, les Pierres Noires ; dans le raz de Sein, la Vieille et de T√©vennec et √† l‚Äôextr√©mit√© ouest de la chauss√©e de Sein, Ar-Men. La c√īte et les √ģles sont √©galement parsem√©es de phares. Parmi les plus remarquables : les phares de la pointe Saint-Mathieu et de Kermorvan √† l'entr√©e des chenaux du Four et de la Helle, le phare du Petit Minou √† l‚Äôentr√©e du goulet de Brest et bien s√Ľr les phares sur Sein et Ouessant. L‚Äô√ģle d‚ÄôOuessant porte √† elle seule 5 phares : K√©r√©on, Nividic, La Jument, Le Cr√©ac‚Äôh et le Stiff, accompagnant la tour radar du Stiff surveillant le rail d'Ouessant.

Activités maritimes

Usage militaire

Brest √©tant un port militaire important depuis 1631, les navires de la Marine croisent continuellement en mer d'Iroise. De plus, la base des sous-marins nucl√©aires fran√ßais est situ√©e √† l‚Äô√éle Longue, sur la presqu'√ģle de Crozon. La mer d‚ÄôIroise est donc un passage oblig√© pour sortir de la rade de Brest et gagner l‚Äôoc√©an Atlantique. Il n‚Äôest pas rare de voir un sous-marin nucl√©aire passer le goulet de Brest accompagn√© d‚Äôune flottille navale et d‚Äôh√©licopt√®res.

Pêche

Si l'activité est restée artisanale en Iroise et si les plus gros tonnages n'y sont pas débarqués, Le Conquet, Douarnenez, Camaret et Brest accueillent des ports de pêche qui ont été ou sont importants pour certaines espèces comme le dormeur, l'araignée de mer, la lotte, ou la sardine.

Pour faire reconna√ģtre leur production et cr√©er un label, des p√™cheurs √† la ligne sont organis√©s en association depuis 1993[1].

Plaisance

La mer d'Iroise est tr√®s fr√©quent√©e par les plaisanciers, qui y pratiquent notamment la voile et la p√™che de loisir. C'est un passage oblig√© pour la croisi√®re c√īti√®re entre la Bretagne nord et la Bretagne sud, avec au nord le chenal du Four, entre Ouessant et la c√īte, et au sud le Raz de Sein face de la Pointe du Raz.

Exploitation des algues

L'archipel de Mol√®ne abrite un des plus grands champs d'algues d'Europe ; ces algues (notamment les laminaires) sont exploit√©es par une flotte de go√©moniers (pour une bonne part bas√©s √† Lanildut), pour les besoins des industries chimique et alimentaire (g√©lifiants). Plusieurs dizaines de milliers de tonnes de go√©mon sont ainsi r√©colt√©es chaque ann√©e. Certaines algues sont aussi r√©colt√©es manuellement sur l'estran.

Plongée

Il existe en mer d'Iroise de nombreux sites de plongée, fréquentés par plusieurs clubs. Plusieurs épaves sont relativement accessibles et intéressantes, mais les fonds en eux-mêmes sont souvent spectaculaires. La chasse sous-marine est pratiquée par de nombreux plongeurs. Quelques bateaux à fond de verre permettent de découvrir les fonds marins.

Loisirs nautiques

La mer d'Iroise offre de nombreux spots pour la planche à voile, le kite-surf et le surf.

Sauvetage en mer

L'Abeille Bourbon

La mer d'Iroise est particuli√®rement dangereuse, mais elle est aussi tr√®s fr√©quent√©e : elle est un point de passage oblig√© pour les bateaux remontant du sud de l'Europe via le golfe de Gascogne et allant vers le nord de l'Europe en empruntant la Manche.

Apr√®s plusieurs fortunes de mer et la catastrophe de l'Amoco Cadiz, un dispositif de s√©paration de trafic obligatoire a √©t√© mis en place pour les gros navires qui sont oblig√©s de passer √† l'ouest d'Ouessant : c'est le rail d'Ouessant. Ainsi, la zone la plus dangereuse est √©vit√©e et en cas d'avarie, un remorqueur de haute mer peut intervenir avant le naufrage sur la c√īte ou les rochers.

Ce r√īle a longtemps √©t√© tenu par l'Abeille Flandre, qui a √©t√© remplac√© en 2005 par l'Abeille Bourbon. D√®s que les conditions m√©t√©orologiques se d√©gradent, ce navire bas√© √† Brest part mouiller dans la baie du Stiff √† Ouessant, lui faisant gagner de pr√©cieuses heures de mer en cas de probl√®me.

Vedette SNSM dans le port de Douarnenez

La mer d‚ÄôIroise abrite √©galement des stations SNSM √† Sein, Douarnenez, Camaret, Le Conquet, √éle-Mol√®ne et Ouessant. Dans chacun de ces ports, un bateau de sauvetage (souvent d‚Äôune vingtaine de m√®tres) men√© par des b√©n√©voles est pr√™t √† sortir par tous les temps d√®s lors qu'il y a danger en mer. Des photographes comme Philip Plisson ou Jean Guichard rendent hommage √† ces hommes et nous livrent de superbes images de ces bateaux Ňďuvrant dans une mer pas toujours favorable.

Environnement

Faune et flore

Malgr√© plusieurs mar√©es noires et accidents de mer aux cons√©quences √©cologiques graves, ainsi que la surexploitation de certaines ressources halieutiques (dont les sardines qui ont fait vivre jusqu'√† 8000 personnes dans la baie de Douarnenez au XIXe et d√©but du XXe si√®cle), gr√Ęce √† ses puissants courants, √† une c√īte tr√®s d√©coup√©e et √† des fonds marins vari√©s, la mer d‚ÄôIroise est constamment brass√©e, fortement oxyg√©n√©e et riche en plancton, ce qui en fait un endroit id√©al pour le d√©veloppement d‚Äôune faune et d‚Äôune flore tr√®s riches.

La mer d‚ÄôIroise est ainsi r√©put√©e pour ses bars et tout particuli√®rement pour ceux du raz de Sein p√™ch√©s au milieu des courants. Elle abrite √©galement deux troupeaux de grands dauphins d‚Äôune vingtaine d'individus : l‚Äôun dans l‚Äôarchipel de Mol√®ne et l‚Äôautre autour de Sein et on croise de temps √† autre un poisson lune, un requin p√®lerin ou une baleine. Il n'est pas rare de voir les dauphins accompagner les transbordeurs reliant les √ģles au continent. L‚Äôarchipel de Mol√®ne abrite √©galement une centaine( selon les derniers comptages r√©alis√©s par le parc marin ainsi que la r√©serve naturelle d'iroise "Bretagne vivante S.E.P.N.B") de phoques qui trouvent l√† la limite sud de leur habitat.

Protection

Ce milieu sensible fait l'objet de nombreux dispositifs de protection s'intéressant aux espaces terrestres, mais la mer n'a pas été directement visée avant la création du parc naturel marin.

Parc naturel marin d'Iroise

Article d√©taill√© : Parc naturel marin d'Iroise.

Apr√®s une quinzaine d'ann√©es de d√©bats et de concertation, le premier parc naturel marin de France a vu le jour en Iroise le 2 octobre 2007, ayant pour but de ¬ę prot√©ger un patrimoine exceptionnel, et participer au d√©veloppement durable des activit√©s d√©pendantes de l‚Äôenvironnement marin. ¬Ľ[2]

Pour aller plus loin

Bibliographie

Récits de mer

  • Jean-Pierre Abraham, Armen, Le tout sur le tout, 1988 (Seuil, 1967, pour la premi√®re √©dition) (ISBN 2865220273);
  • Jean-Pierre Abraham, Au plus pr√®s, Seuil, 2004;
  • Jean-Pierre Abraham, "T√©vennec", in La place royale, Le Temps qu'il fait, 2004;
  • Herv√© Hamon (1999) L'abeille d'Ouessant, Le Seuil, (ISBN 2020333317) (√©dition poche en 2000 : (ISBN 202040804X)) : Herv√© Hamon s'est embarqu√© pendant un an √† bord de l'Abeille Flandre, remorqueur gardant le rail d'Ouessant et intervenant au cŇďur des pires temp√™tes de la mer d'Iroise. Un r√©cit superbe et √©mouvant.
  • Michel Mazeas (1994) Les houles de la mer d'Iroise, Ouest France, 222 pages, (ISBN 2737326435) : r√©cits d'histoires s'√©tant d√©roul√©es dans la mer d'Iroise au XXe si√®cle

Photos

  • Michel Coz & Sandrine Pierrefeu (2005) Mer d'Iroise, Le T√©l√©gramme, 117 pages, (ISBN 2848331194) : tr√®s belles photos de la mer d'Iroise
  • Christophe Courteau (2005) Un photographe en mer d'Iroise, Ouest France, (ISBN 2737333350) : tr√®s belles photos de mer, mais aussi une attention particuli√®re port√©e √† la faune et la flore

Discographie

  • Yann Tiersen (1998) Le phare, Virgin : Brestois d'origine, Yann Tiersen compose un album r√©solument tourn√© vers sa mer comme en t√©moignent les titres L'arriv√©e sur l'√ģle, La noy√©e, Les bras de mer et surtout Le Fromveur, du nom du courant au Sud Est de Ouessant.

Filmographie

Célébrités

  • Les cendres de Jean Gabin y furent dispers√©es en 1976, selon ses derni√®res volont√©s.

Liens externes

Cartographie

La mer d'Iroise est particuli√®rement ¬ę mal pav√©e ¬Ľ et tr√®s agit√©e par de puissants courants aussi le SHOM propose-t-il de nombreuses cartes, y compris √† petite √©chelle, pour que les marins puissent naviguer en s√©curit√©. La liste ci-dessous n'est donn√©e qu'√† titre indicatif, reportez-vous au catalogue du SHOM concernant la r√©gion qui fait toujours r√©f√©rence !

Cartes marines du SHOM sur la mer d'Iroise
nom numéro échelle
De l'√ģle Vierge √† la Pointe de Penmarc'h - Abords de Brest 7066 1:158837
Du Goulet de Brest à Portsall - Île d'Ouessant 7149 1:49101
Du Goulet de Brest à la Chaussée de Sein 7148 1:49339
De la Pointe de Saint-Mathieu à la Chaussée de Sein - Iroise 7172 1:49326
Baie de Douarnenez 7121 1:30000
Île Molène - Île d'Ouessant - Passage du Fromveur 7123 1:20000
Accès à la Rade de Brest 7401 1:22504
Raz de Sein 7423 1:20000

Autres sites

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mer d'Iroise de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mer d‚ÄôIroise ‚ÄĒ Mer d Iroise Pour les articles homonymes, voir Iroise. Mer d‚ÄôIroise Superficie 3550 km¬≤ Type ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Mer d'Iroise ‚ÄĒ Lage der Iroise ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Mer d‚ÄôIroise ‚ÄĒ Sp Iru√£zo ńĮlanka Ap Mer d‚ÄôIroise L Atlante, V PrancŇęzija ‚Ķ   Pasaulio vietovardŇĺiai. Internetinńó duomenŇ≥ bazńó

  • Parc naturel marin de la mer d'Iroise ‚ÄĒ Parc naturel marin d Iroise Pour les articles homonymes, voir Iroise. Phare du Nividic sur la mer d Iroise Le parc naturel marin d‚ÄôIroise est le premier parc natur ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Parc naturel marin de la mer d‚ÄôIroise ‚ÄĒ Parc naturel marin d Iroise Pour les articles homonymes, voir Iroise. Phare du Nividic sur la mer d Iroise Le parc naturel marin d‚ÄôIroise est le premier parc natur ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • R√©serve naturelle de la mer d'Iroise ‚ÄĒ Archipel de Mol√®ne Cat√©gorie UICN IV (aire de gestion des habitats/esp√®ces) Identifiant 6 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Reserve naturelle de la mer d'Iroise ‚ÄĒ R√©serve naturelle de la mer d Iroise R√©serve naturelle de la mer d Iroise Cat√©gorie IV de la CMAP (Aire de gestion des habitats/esp√®ces) [1] Emplacement Finist√®re Ville proche Le Conquet Coordonn√©es ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • R√©serve naturelle de la Mer d'Iroise ‚ÄĒ Cat√©gorie IV de la CMAP (Aire de gestion des habitats/esp√®ces) [1] Emplacement Finist√®re Ville proche Le Conquet Coordonn√©es ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • R√©serve naturelle de la mer d'iroise ‚ÄĒ Cat√©gorie IV de la CMAP (Aire de gestion des habitats/esp√®ces) [1] Emplacement Finist√®re Ville proche Le Conquet Coordonn√©es ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Mer Baltique ‚ÄĒ Carte de la mer Baltique. G√©ographie humaine Pays c√ītier(s) Allemagne, Danemark, Estonie, Finlande, Lettonie, Lituanie, Pologne ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.