Maximus Planudes

Maximus Planudes

Maxime Planude, en latin Maximus Planudes (né vers 1260 à Nicomédie - 1330), grammairien et théologien byzantin, vécut sous les règnes de Michel VIII et Andronic II. Hellénophone de naissance, Planude avait une connaissance du latin remarquable à une époque où les Byzantins considéraient Rome et l'Italie avec mépris. C'est probablement pour cette raison qu'Andronic II lui demanda en 1327 de présenter les remontrances de l'Empire d'Orient aux Vénitiens pour avoir attaqué le comptoir génois de Pera.

Sommaire

Œuvres

Par ses traductions croisées du grec au latin et du latin au grec, l'œuvre de Planude devait jouer un rôle clef dans la transmission des langues anciennes à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance.

Du grec au latin

Parmi ses ouvrages, il convient de mentionner :

  • une grammaire grecque en forme de dialogue didactique (question-réponse), sur le modèle de l'Epurlluara de Moschopoulos, avec une annexe sur le « vers politique » ;
  • un traité de syntaxe ;
  • une biographie d'Ésope avec une traduction en prose de ses fables;
  • des annotations (scholia) sur certains auteurs grecs, dont les deux premiers livres des « Arithmétiques » de Diophante ;
  • deux poèmes en hexamètres : un éloge de l'astronome de Ptolémée, et un poème sur la métamorphose d'un taureau en souris ;
  • un traité sur le « calcul indien » (rééd. par C. J. Gerhardt, Halle, 1865).

Du latin au grec

Planude traduisit en grec les ouvrages suivants :

Ces traductions, qui servaient pour l'apprentissage du grec, étaient très connues au Moyen Âge. Cependant, Planude doit surtout sa célébrité à l'Anthologie Grecque.

Le Projet Gutenberg livre électronique du domaine public dans sa partie Choix d'Épigrammes tirées de l'Anthologie Grecque de John William Mackail, donne sur Planude cette indication complémentaire :

« Son œuvre comprend la traduction en grec de La Cité de Dieu de Saint Augustin et la Guerre des Gaules de Jules César. C'était au temps où l'empire hellénistique, rétabli par la dynastie des Paléologues, commençait à s'effondrer. La colonie génoise de Pera détournait le commerce de Constantinople et commençait à se comporter comme un état indépendant ; pour peu que l'on se souvienne que Planude était un contemporain de Pétrarque, on était à l'aube des temps modernes. »

Cartographie

Il découvrit un manuscrit grec contenant le texte seul de la Géographie de Ptolémée, et en offrit une copie à l'empereur byzantin Andronic II Paléologue[1]. Il fit réaliser des cartes à partir des indications de l'ouvrage[2].

Notes

  1. Cf. O. A. W. Dilke, Cartography in the Byzantine Empire, dans History of Cartography, vol. 1, Cartography in Prehistoric, Ancient, and Medieval Europe and the Mediterranean, dir. J. B. Harley et D. Woodward, Chicago, 1987, p. 258-275 (en part. p. 266-268) (ISBN 0-226-31633-5) (partiellement en ligne).
  2. Emmanuelle Vagnon, La réception de la Géographie de Ptolémée en Occident au XVe siècle. Un exemple de transfert culturel, dans Hypothèses, 2002/1, Paris, 2002, p. 201-211 (part. p. 202) (ISBN 2-85944-482-3) (en ligne).

Bibliographie

  • Fabricius, Bibliotheca graeca, ed. Harles, xi. 682; écrits théologiques de Migne, Patrologia Graeca, cxlvii; correspondance, ed. M Treu (1890)
  • K. Krumbacher, Geschichte der byzantinischen Litteratur (1897)
  • J. E. Sandys, Hist. of Class. Schol. (1906), vol. i

Liens externes

  • Portail du monde byzantin Portail du monde byzantin
Ce document provient de « Maximus Planudes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maximus Planudes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maximus Planudes — (* um 1260 in Nikomedia in Bithynien; † 1330 in Konstantinopel) war ein byzantinischer Grammatiker und Theologe, der seine Blütezeit unter den Kaisern Michael VIII. und Andronikos II. hatte. Er verbrachte den größten Teil seines Lebens in… …   Deutsch Wikipedia

  • Maximus Planudes — Maximus Planudes, less often Maximos Planoudes (Greek: Μάξιμος Πλανούδης, c. 1260 c. 1305[1]), Byzantine grammarian and theologian, flourished during the reigns of Michael VIII Palaeologus and Andronicus II Palaeologus. He was born at Nicomedia… …   Wikipedia

  • Maximus Planudes — (nombre latinizado de Maximos Planoudes), natural de Nicomedia, en la Anatolia, nació en el año 1260 y murió en el año 1330 (otras fuentes dicen en el año 1353), en Constantinopla. Este monje griego, fue un gramático, teólogo y traductor… …   Wikipedia Español

  • MAXIMUS Planudes — Monachus Constantinopolitan. Syllogen epigrammatum, libris 7. edidit, Metamorphoses Ovidianas Graece vertit; idemque in Commentariis Caesaris conatus est, aliis quoque, magni ingenii iudiciique monumentis editis. Ab Imperatore iussus contra… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Planudes — Maximus Planudes (* um 1260 in Nikomedia in Bithynien; † 1330 in Konstantinopel) war ein byzantinischer Grammatiker und Theologe, der seine Blütezeit unter den Kaisern Michael VIII. und Andronikos II. hatte. Er verbrachte den größten Teil seines… …   Deutsch Wikipedia

  • PLANUDES Maximus — Monachus, unus ex conservatoribus Graecae linguae. Transtulit Graece libellum, de moribus regendis, qui Cato inscribitur. Convertit et in eandem linguam opera D. Augustini, annis aliquot ante Constantinopolim captam. Dicitur et fabulas: quae… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Maximus — (Hellenised as Maximos) is the Latin term for greatest or largest . In this connexion it is used to refer to: Circus Maximus (disambiguation) Pontifex Maximus, the highest priest of the ancient Roman College of Pontiffs It was also a common name …   Wikipedia

  • Maximus — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Maximus », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Maximus est un nom propre ou commun, d origine …   Wikipédia en Français

  • Maxĭmus — (v. lat.), der Größte, der Höchste. I. Römische Kaiser: 1) so v.w. Pupienus. 2) Flav. Magnus Clemens M., aus Hispanien; stellte sich 382 n.Chr. an die Spitze der über Gratianus aufgebrachten Britannier, drang in Gallien ein, wurde nach Ermordung… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Planūdes — Planūdes, Maximus, Mönch zu Constantinopel u. Grammatiker um 1327; er schr. mehre theologische Schriften (z.B. De processione Spiritus s., Rom 1630); veranstaltete eine Sammlung Äsopischer Fabeln (s. u. Äsopos 1) u. schrieb die märchenhafte… …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.