Maurice Chevalier


Maurice Chevalier
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chevalier.

Maurice Chevalier

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

Maurice Chevalier dans La Veuve joyeuse (1934)

Nom de naissance Maurice Auguste Chevalier
Naissance 12 septembre 1888
Paris, France
Nationalité Drapeau : France française
Décès 1er janvier 1972 (à 83 ans)
Paris, France
Profession Acteur
Chanteur
Films notables La Veuve joyeuse
Le silence est d'or
Gigi
Maurice Chevalier, photographie de jeunesse dédicacée.

Maurice Auguste Chevalier (ou bien Maurice-Edouard Saint-Léon Chevalier), né le 12 septembre 1888 à Paris 20e et mort le 1er janvier 1972 à Paris 15e, est un chanteur et acteur français.

Sommaire

Biographie

Maurice Chevalier fait de modestes débuts dans les caf'conc' de Ménilmuche (Ménilmontant) dès la fin du XIXe siècle. C'est en 1909 qu'il tombe amoureux de Mistinguett et qu'il quitte la chanteuse Fréhel pour elle. Leur liaison s'arrêtera en 1919. Désormais jeune premier, il incarne pendant les Années folles un gandin frivole à l'accent faubourien qu'il garde lorsqu'il parle, en réalité parfaitement, anglais. Le phonographe relaie ses succès à la scène dans diverses revues et opérettes. Valentine et Dans la vie faut pas s'en faire sont des triomphes des années 1920, toutes écrites par Albert Willemetz. C'est ainsi qu'il a l'occasion de faire remonter une dernière fois sur scène La Goulue, créatrice du cancan moderne, et modèle de Toulouse-Lautrec, que le public ne reconnaît plus.

En 1927, il se marie avec Yvonne Vallée et commence, cette même année, une carrière cinématographique à Hollywood qui l'éloigne de la France jusqu'en 1935 où il s'illustre notamment en 1934 dans les deux versions, anglaise et française, de La Veuve joyeuse d'Ernst Lubitsch. Il fera la rencontre de Duke Ellington qu'il fera engager pour faire sa première partie à Broadway et rencontrera à Hollywood Marlène Dietrich qui lui vaudra son divorce avec Yvonne. Le tube qui le fit connaître aux États-Unis était composé par Al Sherman et Al Lewis et s'intitulait : « Living In the Sunlight, Loving In the Moonlight » du film de Paramount La Grande Mare (The Big Pond).

En perte de vitesse à Hollywood, il décide de rompre avec la MGM et de rentrer en France. Nous sommes en 1935, ce sont de nouveaux succès de la chanson : Prosper (1935), Ma Pomme (1936), Y'a d'la joie (1937) créée par un jeune auteur dont le nom deviendra célèbre, Charles Trenet, puis la Marche de Ménilmontant (1941) en hommage à son enfance.

Symbole de la réussite d'un « p'tit gars » du peuple, Maurice Chevalier est un travailleur acharné de la chanson populaire.

En 1939, après la déclaration de la guerre, il va chanter pour les troupes sur le front de l'Est de nouvelles chansons dont « D’excellents Français » (paroles et musique de Jean Boyer et Georges Van Parys), dans laquelle il décrit une France unie contre l’envahisseur, mais qui en elle-même montre le flottement qui suivit l’entrée en guerre de la Troisième République. Cette chanson fut le symbole de la « Drôle de guerre ».

Pendant la Seconde guerre mondiale, durant l'occupation allemande, il n'arrêtera de travailler qu'en 1942 ; reproche lui en sera fait à l'heure de l'épuration de la Libération. Pierre Dac fit depuis Londres une parodie grinçante de la chanson « Et tout ça, ça fait d'excellents français ! » (texte et audio) contre Chevalier, en raison de son manque d’engagement au côté de la Résistance, l'accusant notamment de lâcheté, alors que Maurice protégeait une famille juive, sa compagne Nita Raya et les parents de celle-ci. Le Canard Enchaîné mentionnera tout de même le choix malencontreux du grand homme, de se porter volontaire pour aller chanter pour « les p'tits gars du front » de Tunisie en 1943, c'est-à-dire pour les troupes vichystes combattant aux côtés des Allemands. Ce qu'il appellera lui-même, par la suite, « une connerie ». Dans un entretien du 17 octobre 1946 au journal Jeudi-Cinéma, Nita Raya racontera « les journées et les nuits épouvantables qu'il a passées, non parce qu'il avait peur pour lui, mais parce qu'il s'était fait un devoir de sauver quelques êtres que le destin avait mis sur sa route ». Sauvé par le Parti communiste, il sera lavé de tout soupçon de collaboration. C'est par la chanson Fleur de Paris (1945) qu'il affirmera son blanchiment et son nouveau départ.

Très vite, il renoue avec le succès, allant même jusqu'à s'illustrer dans les années 1960 dans un genre inattendu, le twist : Le twist du canotier, enregistré avec le groupe rock français Les Chaussettes Noires. À cette époque, il parraine également dès 1966 la jeune carrière de Mireille Mathieu qui deviendra très vite une vedette internationale.

De sa deuxième moitié de carrière cinématographique, il faut remarquer son passage chez René Clair (Le silence est d'or) en 1947, Ariane de Billy Wilder avec Gary Cooper et Audrey Hepburn, la comédie musicale Gigi de Vincente Minnelli en 1958 (film aux 9 Oscars et 3 Golden Globe Awards), et sa participation à l'adaptation américaine de la trilogie de Marcel Pagnol : Fanny de Joshua Logan en 1961, dans lequel il interprète le rôle de Panisse.

Il fut déclaré « dangereux » pour la sécurité des États-Unis d'Amérique et interdit d'entrée sur leur territoire de 1951 à 1955 pour avoir signé l'Appel de Stockholm contre l'armement nucléaire.

Il se produira en 1956 à Paris, à l'Alhambra (Paris) rebaptisé l'Alhambra-Maurice Chevalier, et fera passer en première partie un orchestre iconoclaste dirigé par son jeune arrangeur talentueux de l'époque, Michel Legrand.

En 1970, Maurice Chevalier interprète la chanson du générique des Aristochats, composée par Richard et Robert Sherman, dans la version française comme dans la version originale. « Lumière », le candélabre, est également un hommage à Maurice Chevalier dans le dessin animé La Belle et la Bête (1991), en particulier lorsqu'il interprète la chanson C'est la fête.

En 1968, il fait ses adieux à la scène après 68 ans de carrière, à « 80 berges », avec son sourire enchanteur. Il meurt en 1972, à l'âge de 83 ans. Il repose au cimetière nouveau de Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine) où il avait acheté une propriété à côté d'Albert Willemetz, à qui il devait ses plus grands succès.

Hommages

Filmographie

Récompenses et nominations

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maurice Chevalier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maurice Chevalier — Maurice Chevalier, ca.1920 Born Maurice Auguste Chevalier September 12, 1888(1888 09 12) Menilmontant, Paris, Franc …   Wikipedia

  • Maurice Chevalier — Maurice Chevalier, ca.1920 Maurice Auguste Chevalier (eigentlich Maurice Edouard Saint Léon Chevalier) (* 12. September 1888 in Paris; † 1. Januar 1972 in Paris) war ein französischer Schauspieler und Chansonsänger. Im Laufe seiner Filmkar …   Deutsch Wikipedia

  • Maurice Chevalier — Maurice Chevalier, fotografía de juventud dedicada. Maurice Édouard Saint Léon (París, 12 de septiembre de 1888 – ibídem, 1 de enero de 1972), celebérrimo intérprete francés de películas musicales de los años 20 y 30. Tuvo un modesto debut en los …   Wikipedia Español

  • Maurice Chevalier — noun French actor and cabaret singer (1888 1972) • Syn: ↑Chevalier • Instance Hypernyms: ↑actor, ↑histrion, ↑player, ↑thespian, ↑role player, ↑singer, ↑ …   Useful english dictionary

  • Alhambra-Maurice Chevalier — Alhambra (Paris) Alhambra Maurice Chevallier Type Music hall Lieu Paris XIe  France Coordonnées géographiques …   Wikipédia en Français

  • Place Maurice-Chevalier — 20e arrt …   Wikipédia en Français

  • Maurice Yvain — est un compositeur français né à Paris le 12 février 1891 et mort à Suresnes le 27 juillet 1965. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvre 3 Musique de chansons …   Wikipédia en Français

  • CHEVALIER (MAURICE) — CHEVALIER MAURICE (1888 1972) La carrière de Maurice Chevalier, qui commença en 1899 dans un modeste «boui boui» de Ménilmontant et s’étendit sur près de trois quarts de siècle, est sans conteste l’une des plus prestigieuses du monde du spectacle …   Encyclopédie Universelle

  • Maurice Yvain — (* 12. Februar 1891 in Paris; † 27. Juli 1965 in Suresnes) war ein französischer Komponist. Inhaltsverzeichnis 1 Biografie 2 Werke (Auswahl) 2.1 Chansons …   Deutsch Wikipedia

  • Chevalier (name) — Chevalier is a name shared by: Albert Chevalier (1861–1923), an English comedian and actor Auguste Chevalier, (1873 1956) a French botanist Antoine Gombaud, Chevalier de Méré (1607 1684), a French writer, Chevalier de Saint Georges (1745 1799),… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.