Mascate


Mascate
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Mascate et Oman.
Mascate
مسقط
Image illustrative de l'article Mascate
La vieille ville de Mascate
Blason de Mascate
Oman location map.svg
Mascate
Administration
Toponyme officiel مسقط
Pays Drapeau d'Oman Oman
Gouvernorat Gouvernorat de Mascate
Géographie
Latitude
Longitude
23° 36′ 50″ N 58° 35′ 27″ E / 23.614, 58.590823° 36′ 50″ Nord
       58° 35′ 27″ Est
/ 23.614, 58.5908
  
Site web Site officiel
Superficie km²
Superficie métropolitaine 1500[1] km²
Démographie
Population 19 891 hab. (2003[2])
Population métropolitaine 1 090 797 hab. (2008)
Densité ? hab./km²
Densité métropolitaine 311,7 hab./km²


Mascate (en arabe مسقط Masqaṭ), est la capitale du sultanat d'Oman et la plus grande ville du pays avec une population dans l'aire métropolitaine de 1 090 797 habitants en 2008[réf. nécessaire] (chiffre dépassant de plus 250 000 habitants la population recensée en 2010 dans le gouvernorat de Mascate[3] qui s'étend lui sur une superficie de 3 500 km2).

Sommaire

Histoire

Mascate, située sur la côte du golfe d'Oman, est l'une des plus anciennes villes du Moyen-Orient, des tombes de pêcheurs, remontant au VIe millénaire av. J.‑C. ont été retrouvées près du site. De plus, des poteries indiqueraient des contacts avec la Civilisation de la vallée de l'Indus et la cité d'Harappa.

Elle est connue en Occident depuis le Ier siècle par le biais des cartes de Ptolémée qui l'appela Cryptus Portus (le port caché) et par Pline l'Ancien qui l'appela Amithoscuta.

Elle fut ensuite prise par la dynastie sassanide durant le IIIe siècle sous le règne de Shapur Ier. Après quoi, elle fut sous influence de la dynastie des Banu Azd. Puis de nouveau, elle fut sur la coupe d'un empire du Moyen-Orient, celui de la dynastie des Abbassides jusqu'au XIe siècle. Elle vit son influence grandir sur la mer, avec de nombreux liens commerciaux avec le sous-continent indien, ce qui l'éloigna des Omanais de l'intérieur.

En juin 1507, Mascate fut attaquée et prise par le Portugais Afonso de Albuquerque, après un combat contre les Perses, et la perte de la plupart des habitants à cause des massacres et des pillages. La ville fut alors sous domination portugaise pendant un siècle, sauf pendant le bombardement en 1546 et la double capture de la ville en 1552 puis en 1581-1588 par les Ottomans. Mais elle fut finalement perdue en 1650, à cause d'une révolte locale qui lui redonna son indépendance.

Enfin en 1749, commence le règne de la dynastie des Abu Sa'id et cela jusqu'à aujourd'hui. Celle-ci conquiert notamment le comptoir de Zanzibar au XIXe siècle, rendant célèbre le sultanat d'Oman pour sa production d'épices et son implication dans le commerce d'esclaves. Cela finalement lui donna le statut de puissance maritime régionale, qu'elle perdit définitivement à la fin du XIXe siècle, comme l'ensemble de ses possessions africaines.

La corniche de Muttrah

Voir aussi

Articles connexes

Références

Bibliographie

  • (de) Fred Scholz, Muscat, Sultanat Oman : geographische Skizze einer einmaligen arabischen Stadt, Das Arabische Buch, Berlin, 1990, 2 vol., 456 p. + cartes (ISBN 3-923446-58-6)
  • (en) John E. Peterson Historical Muscat : an illustrated guide and gazetteer, Brill, Boston, 2007, 151 p. + pl. (ISBN 90-04-15266-0)
  • (fr) Xavier Beguin Billecocq, Un consul de France à Mascate en 1905, Paris, 1991, 139 p. (ISBN 2-9505663-2-4)

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mascate de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • MASCATE — Capitale du sultanat d’Oman, Mascate, l’ancienne Zohar, fut conquise par Albuquerque en 1508, mais les Portugais en furent chassés en 1650; occupée par les Perses de 1741 à 1743, devenue pendant plus d’un siècle le siège d’une véritable… …   Encyclopédie Universelle

  • Mascate — Forma tradicional española del nombre de la capital de Omán: «Los dirigentes de seis estados petroleros del Golfo aprobaron en Mascate, la capital de Omán, un acuerdo económico» (Mundo@ [Esp.] 31.12.01). También se admite la forma Mascat,… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • mascate — s. m. 1.  [Brasil] Vendedor ambulante de fazendas. 2. mascate de assento: lojista …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Mascate — مسقط Masqaṭ Mascate Bandera …   Wikipedia Español

  • Mascate — (Masqaṭ) ► C. cap. del sultanato de Omán, al N del país, en la costa del golfo de Omán; 50 000 h. Refinería de petróleo. Primer puerto y nudo de comunicaciones del Estado. Aeropuerto internacional. * * * árabe Masqat Ciudad (pob., 1993: ciudad,… …   Enciclopedia Universal

  • Mascate — Masqat …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • Mascate Et Oman — Pour les articles homonymes, voir Mascate et Oman. Mascate et Oman مسقط وعمان ar …   Wikipédia en Français

  • Mascate et oman — Pour les articles homonymes, voir Mascate et Oman. Mascate et Oman مسقط وعمان ar …   Wikipédia en Français

  • Mascate War — Mascate War, The War of the Peddlers or Guerra dos Mascates (Portuguese) was a conflict fought between rival groups of commerce in Olinda and Recife, Pernambuco, Brazil from 1710 to 1711 …   Wikipedia

  • Mascate et Oman — Pour les articles homonymes, voir Mascate et Oman. Mascate et Oman مسقط وعمان ar 1856 – 1970 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.