María del Pilar de Borbón


María del Pilar de Borbón

María del Pilar Alfonsa Juana Victoria Luisa Ignacia de Todos los Santos de Borbón (en français : Pilar de Bourbon), infante d’Espagne, duchesse de Badajoz et, par son mariage, vicomtesse de la Torre, est née le 30 juillet 1936 à Cannes, en France. C’est un membre de la famille royale d'Espagne.

Sommaire

Famille

L'infante Pilar est la fille aînée de Juan de Borbón, comte de Barcelone et prétendant au trône d’Espagne sous le nom de « Juan III », et de son épouse la princesse María de Borbón-Sicilias (1910-2000).

Elle est donc la sœur aînée de l'actuel roi d’Espagne, Juan Carlos Ier.

Le 5 mai 1967, l'infante épouse à Lisbonne Luis Gómez-Acebo y Duque de Estrada (1934-1991), vicomte de la Torre. Bien que non issu d'une maison souveraine, le jeune homme est le cousin germain de Margarita Gómez-Acebo (1935), reine titulaire de Bulgarie en tant qu'épouse de l'ex-roi Simeon II.

De ce mariage naissent cinq enfants :

  • Simoneta Luisa Gómez-Acebo y de Borbón (28 octobre 1968) qui épouse José Miguel Fernández y Sastrón en 1990 ;
  • Juan Gómez-Acebo y de Borbón (6 décembre 1969), vicomte de la Torre ;
  • Bruno Gómez-Acebo y de Borbón (15 juin 1971), qui épouse Bárbara Cano ;
  • Beltrán Gómez-Acebo y de Borbón (20 mai 1973), qui s’unit au mannequin Laura Ponte ;
  • Fernando Gómez-Acebo y de Borbón (30 septembre 1974), qui épouse Monica Fernán Luque.

Chacun des enfants du couple porte le titre de « grand d'Espagne ».

Biographie

Pilar de Borbón naît à Cannes, au tout début de la Guerre civile espagnole. Elle grandit en exil, d’abord en France puis en Suisse et au Portugal, où sa famille s’installe successivement. Son enfance est marquée par la cécité de sa sœur, Margarita, et par la mort tragique de son frère, Alfonso[1].

Adolescente, elle peine à convaincre son père de la laisser poursuivre des études et exercer une profession. Elle parvient cependant à passer son diplôme d’infirmière à l’Ecole Navarra de Lisbonne en 1962[2].

Quelques années plus tard, elle rencontre, chez l’ex-roi Siméon II de Bulgarie, l’avocat d’affaire Luis Gómez-Acebo y Estrada, qui n’est autre que le cousin de l’épouse du souverain. Le couple s’unit en 1967 et reçoit alors le titre de duc et duchesse de Badajoz[3]. Mais, en accord avec la Pragmatique Sanction du roi Charles III, l’infante doit abandonner ses droits sur la couronne espagnole parce qu’elle épouse une personne d’origine non royale. Quelques années plus tard, en 1978, la pragmatique est abolie par la nouvelle constitution espagnole. Pourtant, la majorité des experts en questions dynastiques considèrent que la renonciation de Pilar, comme celle de sa sœur Margarita, restent valides, même si elles n’ont jamais été confirmées par le gouvernement[4].

Pendant la transition démocratique espagnole, Pilar est l’une des rares personnes qui parviennent à garder la confiance du roi Juan Carlos Ier et de son père, le comte de Barcelone. À l’inverse, l’infante a peu d’atome crochu avec sa belle-sœur, la reine Sofía[5].

En tant que membre de la famille royale d'Espagne, la princesse Pilar accomplit un certain nombre de fonctions officielles. Elle est ainsi présidente de diverses associations caritatives : la Société Adevida, qui s'occupe des femmes enceintes démunies, de Nouveau Futur, qui travaille avec les enfants sans foyer, et de la Croix-Rouge espagnole[1]. Elle est par ailleurs présidente de la Fédération équestre internationale entre 1994 et 2005, membre du Comité olympique espagnol depuis 1992 et du Comité international olympique depuis 1996.

Bibliographie

  • (es) Luis Español Bouché, Nuevos y viejos problemas en la sucesión de la Corona Española: pragmática de Carlos III sobre matrimonios desiguales, derechos a la Corona de los hijos naturales, necesidad de una Ley de sucesión, Doña Teresa de Vallabriga, Instituto Salazar y Castro, Ed. Hidalguía, Madrid, 1999 (ISBN 84-89851-13-1)
  • Bertrand Meyer-Stabley, Juan Carlos et Sophie, Portrait d'une famille royale, Payot, Paris, 2004, p. 251-253

Lien externe

Notes et références

  1. a et b Bertrand Meyer-Stabley, Juan Carlos et Sophie, Portrait d'une famille royale, Payot, 2004, p. 251.
  2. Bertrand Meyer-Stabley, op. cit., p. 251-252.
  3. Bertrand Meyer-Stabley, op. cit., p. 252.
  4. Luis Español Bouché, Nuevos y viejos problemas en la sucesión de la Corona Española: pragmática de Carlos III sobre matrimonios desiguales, derechos a la Corona de los hijos naturales, necesidad de una Ley de sucesión, Doña Teresa de Vallabriga, Instituto Salazar y Castro, Ed. Hidalguía, Madrid, 1999.
  5. Bertrand Meyer-Stabley, op. cit., p. 252-253.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article María del Pilar de Borbón de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • María del Pilar de Borbón y Borbón — María del Pilar de Borbón Infanta de España Nombre real María del Pilar Berenguela Isabel Francisca de Asís Cristina Sebastiana Gabriela Francisca Caracciolo Saturnina de Borbón y Borbón Nacimiento 4 de junio de 1861 Madrid …   Wikipedia Español

  • María del Pilar de Borbón y Battenberg — María del Pilar de Borbón Armoiries de la duchesse de Badajoz María del Pilar Alfonsa Juana Victoria Luisa Ignacia de Todos los Santos de Borbón (en français : Pilar de Bourbon), infante d’Espagne, duchesse de Badajoz et, par son mariage,… …   Wikipédia en Français

  • Maria del Pilar d'Espagne — María del Pilar de Borbón Armoiries de la duchesse de Badajoz María del Pilar Alfonsa Juana Victoria Luisa Ignacia de Todos los Santos de Borbón (en français : Pilar de Bourbon), infante d’Espagne, duchesse de Badajoz et, par son mariage,… …   Wikipédia en Français

  • María del Pilar de Bourbon — María del Pilar de Borbón Armoiries de la duchesse de Badajoz María del Pilar Alfonsa Juana Victoria Luisa Ignacia de Todos los Santos de Borbón (en français : Pilar de Bourbon), infante d’Espagne, duchesse de Badajoz et, par son mariage,… …   Wikipédia en Français

  • María del Pilar de Baviera y Borbón — María del Pilar de Baviera Infanta de España y Princesa de Baviera. Nombre real María del Pilar Adelgunda Leopolda María de la Paz Teresa Luisa Fernanda Cristina Antonia Isidra Ramona Atocha María de las Mercedes Simona de Rojas y Todos los… …   Wikipedia Español

  • Maria del Pilar von Spanien — Spanische Königsfamilie S.M. König Juan Carlos I.M. Königin Sophia SKH Felipe, Fürst von Asturien …   Deutsch Wikipedia

  • María del Pilar von Spanien — Spanische Königsfamilie SM König Juan Carlos IM Königin Sophia SKH Felipe, Fürst von Asturien IKH Letizia, Fürstin von Asturien …   Deutsch Wikipedia

  • Colegio Santa María del Pilar — Este artículo o sección necesita referencias que aparezcan en una publicación acreditada, como revistas especializadas, monografías, prensa diaria o páginas de Internet fidedignas. Puedes añadirlas así o avisar …   Wikipedia Español

  • Colegio Santa María del Pilar — The Colegio Santa María del Pilar is a Roman Catholic private primary, middle and high school founded by the Society of Mary in Madrid, Spain.[1]. The school campus is one of the largest in central Madrid and its listed chapel, built in the 1950s …   Wikipedia

  • Pilar de Borbón — María del Pilar de Borbón Armoiries de la duchesse de Badajoz María del Pilar Alfonsa Juana Victoria Luisa Ignacia de Todos los Santos de Borbón (en français : Pilar de Bourbon), infante d’Espagne, duchesse de Badajoz et, par son mariage,… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.