Martin Brodeur


Martin Brodeur
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brodeur.

Martin Brodeur

Accéder aux informations sur cette image nommée Brodeur in stance.jpg.
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 6 mai 1972,
Montréal (Canada)
Taille 1,88 m (6′ 2″)
Poids 98 kg (216 lb)
Joueur
Position Gardien de but
Attrape de la Gauche
Équipe LNH Devils du New Jersey
Repêc. LNH 20e choix au total, 1990
Devils du New Jersey
Carrière pro. 1991 – aujourd'hui

Martin Brodeur (né le 6 mai 1972 à Saint-Léonard, Québec, Canada) est un joueur canadien de hockey sur glace professionnel de la Ligue nationale de hockey évoluant avec les Devils du New Jersey. Son père, Denis Brodeur, est un photographe sportif réputé, ancien joueur de hockey et également gardien de but, il a gagné une médaille de bronze aux Jeux olympiques d'hiver de 1956 à Cortina d'Ampezzo en Italie. Martin Brodeur a été sélectionné en première ronde par les Devils du New Jersey au cours du repêchage de 1990.

Sommaire

Biographie

Carrière junior

Martin Brodeur naît le 6 mai 1972 à Montréal, ville située dans la province de Québec. Son père, Denis Brodeur, était le photographe officiel des Canadiens de Montréal. Avant de devenir photographe, il évoluait au poste de gardien de but et a remporté la médaille de bronze aux Jeux olympiques de 1956 à Cortina d'Ampezzo en Italie[1]. Brodeur a idolé Patrick Roy, gardien de but des Canadiens[2]. Après avoir joué son hockey mineur à Saint-Léonard, il se joint à l'équipe Montréal-Bourassa en midget[Note 1] AAA[3]. En 1989, Brodeur a été sélectionné au 23e rang lors du repêchage[Note 2] de la Ligue de hockey junior majeur du Québec par le Laser de Saint-Hyacinthe[4].

L'équipe de Saint-Hyacinthe termine à la septième place du classement pour faire les séries éliminatoires. Ils éliminent les Draveurs de Trois-Rivières en sept rencontres mais se font inclinés en cinq rencontres face aux Tigres de Victoriaville, la meilleure équipe de la saison[5]. Brodeur termine la saison avec vingt-trois victoires, treize défaites et deux matchs nuls en quarante-deux matchs[6]. Brodeur termine dans l'équipe d'étoiles des recrues[Note 3] de la LHJMQ[7]. Lors du repêchage d'entrée de 1990 dans la Ligue nationale de hockey, les Devils du New Jersey repêchent Brodeur en tant que vingtième joueur sélectionné. Brodeur est le deuxième joueur de la LHJMQ à être sélectionné dans ce repêchage, le premier étant Karl Dykhuis, choisi par les Blackhawks de Chicago en tant que seizième joueur[8].

La saison suivante, le Laser termine quatrième de la division Lebel et font les séries éliminatoires ; le Collège Français de Longueuil balaye l'équipe en quatre rencontres[9]. Lors de la saison 1991-1992, le Laser termine à la quatrième place de la division et affrontent le Collège Français de Verdun ; ces derniers vont éliminer le Laser en six rencontres[9]. Avec vingt-sept victoires, seize défaite et quatre matchs nuls, il termine à la deuxième équipe d'étoiles de la LHJMQ[7].

Débuts dans la LNH et une première Coupe Stanley

Scott Niedermayer, coéquipier de Brodeur avec les Devils entre 1992 et 2004.

Pendant sa saison dans la LHJMQ, les Devils ont rappelé Brodeur suite aux blessures des gardiens de l'équipe. Brodeur joue son premier match dans la LNH contre les Bruins de Boston le 26 mars 1992[3] ; les Devils l'emportent 4-2 et Brodeur a bloqué vingt-quatre palets[10]. Il finit par jouer quatre matchs pour deux victoires et une défaite avant de retourner dans la LHJMQ[6]. Bien que les Devils n'ont pas de place libre pour un gardien de but, Brodeur va joué la saison 1992-1993 avec les Devils d'Utica, club-école des Devils dans la Ligue américaine de hockey. En trente-deux matchs, Brodeur termine la saison avec quatorze victoires, treize défaites et cinq matchs nuls[11]. L'équipe d'Utica fait les séries éliminatoires de la Coupe Calder mais sont éliminés en cinq rencontres face aux Americans de Rochester[12].

Brodeur joue officiellement sa première saison dans la LNH en 1993-1994. Il réalise même son premier blanchissage[Note 4] dans la LNH le 20 octobre 1993 lors d'une victoire 4-0 contre les Mighty Ducks d'Anaheim[13]. Brodeur termine sa saison avec vingt-sept victoires, une moyenne de 2,40 buts par match et trois blanchissages en quarante-sept matchs[14]. Il remporte alors le trophée Calder remis à la meilleure recrue de la saison[15]. Deuxièmes de la division Atlantique, les Devils font les séries éliminatoires de la Coupe Stanley et battent les Sabres de Buffalo et les Bruins de Boston. Ils sont qualifiés à la finale de la conférence de l'Est mais sont éliminés en sept rencontres face aux Rangers de New York, futurs champions de la Coupe Stanley[16].

La saison 1994-1995 est écourtée en raison d'un lock-out de 104 jours qui prend fin le 11 janvier 1995 et seulement quarante-huit matchs son joués par équipe[17]. Brodeur termine la saison avec dix-neuf victoires, une moyenne de 2,45 buts par match et trois jeux blancs en quarante matchs[18]. Avec vingt-deux victoires, dix-huit défaites et huit matchs nuls, ils terminent la saison avec la cinquième place de la conférence[19]. Stéphane Richer est le meilleur pointeur des Devils avec trente-neuf points[18].

Bien que les Devils ne sont pas considérés comme favoris pour l'obtention de la Coupe Stanley, Brodeur blanchit trois fois les Bruins de Boston pour les éliminer en cinq rencontres[13]. Après avoir éliminé les Penguins de Pittsburgh 4 matchs à 1 et les Flyers de Philadelphie 4 matchs à 2, ils rencontrent les Red Wings de Détroit, meilleure équipe de la saison regulière et donc champions du trophée des présidents[20]. Les Devils gagnent les deux premiers matchs à Détroit 2-1 et 4-2. Ils remportent ensuite les deux autres matchs 5-2 au New Jersey pour finalement remporter leur première Coupe Stanley de leur histoire[21]. Claude Lemieux reçoit le trophée Conn Smythe du meilleur joueur[Note 5] des séries éliminatoires[22] ; Brodeur a joué tous les matchs des séries et n'a encaissé que sept buts durant la finale[13].

Les saisons suivantes

Brian Rolston, coéquipier de Brodeur entre 1994 et 1999 puis depuis 2008.

La saison suivante, Brodeur est invité pour jouer dans l'équipe de l'Est au 46e match des étoiles de la LNH se déroulant à Boston. L'équipe de l'Est remporte le match 5-4 contre l'Ouest avec douze arrêts du Québécois[13]. Brodeur a joué presque tous les matchs puisqu'il a joué soixante-dix-sept rencontres sur quatre-vingt-deux. Il totalise trente-quatre victoires, trente défaites et douze matchs nuls[23]. Malgré tout, les Devils sont éliminés des séries éliminatoires[24]. Malgré cette non-qualification aux séries, Brodeur prend part au championnat du monde de 1996 avec l'équipe du Canada. Troisièmes de leur poule derrière les Russes et les Américains, les Canadiens battent la Finlande 3-1 en quart de finale et la Russie 3-2 en fusillade lors des demi-finales, ils sont qualifiés face à la République tchèque mais perdent 4-2 et remportent la médaille d'argent[25]. Brodeur a joué trois matchs avec une défaite et un match nul durant le championnat[26].

Avant le début de la saison 1996-1997, la LNH organise une nouvelle compétition internationale : la Coupe du monde[27]. Alors que le Canada joue cette première édition, Brodeur fait partie de l'équipe. Après le premier tour, le Canada élimine tour à tour l'Allemagne 4-1[28] et la Suède 3-2 après deux périodes de prolongation avec un but vainqueur de Theoren Fleury[29]. La Canada rencontre en finale les États-Unis pour une série de trois matchs. Après une victoire lors du premier match grâce à but en prolongation de Steve Yzerman[30], les Américains décrochent la médaille d'or lors de la troisième manche malgré l'avance 2-1 du Canada après 52 minutes de jeu[31]. Brodeur n'a joué que deux matchs pour une défaite[26].

De retour dans la LNH, il réalise sa centième victoire dans la LNH au cours de la victoire 4-2 contre les Bruins de Boston le 14 janvier 1997[32]. Il termine la saison avec trente-sept victoires en soixante-sept matchs. Il est également le meneur de la ligue avec pour les blanchissages (10) et la moyenne de buts accordés (1,88 buts par match)[33]. Les Devils terminent troisièmes de la ligue derrière l'Avalanche du Colorado et les Stars de Dallas, deux équipes de la conférence de l'Ouest[34], ce qui fait donc que les Devils sont premiers de la conférence de l'Est[35]. Brodeur remporte le trophée William M. Jennings qu'il partage avec son coéquipier Mike Dunham remis au gardien de but ayant concédé le moins de buts durant la saison régulière[36].

Les Devils font les séries et affrontent les Canadiens de Montréal. Lors du premier match de la série, Brodeur effectue un tir et le palet rentre finalement dans le but alors qu'il était vide[Note 6]. Les Devils l'emportent finalement 5-2 et Brodeur devient le deuxième gardien dans l'histoire de la LNH à marquer un but en séries[37]. Les Devils vont finalement éliminer l'équipe de Montréal 4 matchs à 1. Ils rencontrent les Rangers de New York mais sont éliminés en cinq rencontres[38]. Brodeur a été nominé pour l'obtention du trophée Vézina du meilleur gardien de but[13] mais perd contre Dominik Hašek des Sabres de Buffalo qui est à son troisième trophée en quatre ans[39].

En 1997-1998, Brodeur termine la saison avec quarante-trois victoires pour être le meneur de la ligue. Il réalise dix blanchissages mais Hašek mème avec treize blanchits[40]. Brodeur remporte pour une deuxième année consécutive le trophée William M. Jennings[36].

En février 1998, ont lieu les Jeux olympiques à Nagano au Japon[41]. Pour la première fois dans l'histoire du hockey, la LNH réalise une pause dans son calendrier pour permettre à « ses Â» joueurs d'y participer. Pour les Jeux, une première phase est jouée entre les « nations mineures Â», les six meilleures équipes au classement international n'entrant en jeu que pour la deuxième semaine. Ces dernières sont les États-Unis, la Finlande, la Russie, la République tchèque, la Suède et enfin le Canada[41]. Après trois victoires, le Canada gagne 4-1 contre l'équipe du Kazakhstan en quart de finale. En demi-finale, Canada perdent contre les Tchèques 2-1 en fusillade, qualifiant le Canada pour le match pour la médaille de bronze[42]. Les Canadiens sont opposés aux Finlandais et alors que le match est à égalité 2-2 après quarante minutes du temps réglementaire, le Finlandais Ville Peltonen marque le but vainqueur après dix-sept secondes écoulées lors de la troisième période[43]. Alors que Brodeur fait partie de l'équipe, il n'a pas joué un match pendant les Jeux[26].

Les Devils font les séries éliminatoires en tant que premiers de la conférence de l'Est[44]. Ils rencontrent les Sénateurs d'Ottawa mais ces derniers surprennent les Devils en les éliminant en six rencontres[45]. Brodeur est encore en lice pour le trophée Vézina[13] mais perd encore contre Hašek[46]. La saison suivante, il est encore le meneur de la ligue pour les victoires avec trente-neufs réalisations[47]. Les Devils sont encore premiers de leur conférence mais perdent en sept rencontres face aux Penguins de Pittsburgh[48].

Une nouvelle Coupe Stanley

La Coupe Stanley et l'effectif des Devils 1999-2000 gravé.

En 1999-2000, Brodeur a été crédité pour la deuxième d'un but le 15 février 2000 contre les Flyers de Philadelphie ; il a en effet été le dernier joueur des Devils à avoir le palet lorsque Daymond Langkow, joueur de l'équipe adverse, marque involontairement dans son propre but. Brian Boucher, le gardien des Flyers, a quitté son filet suite à une pénalité appelée contre le défenseur des Devils, Scott Stevens. Il est seulement le deuxième gardien dans l'histoire de la LNH à être crédité de deux buts après Ron Hextall[49].

Brodeur termine la saison avec trente-trois victoires en soixante-douze rencontres pour être encore le meneur de la ligue pour les victoires[50]. Les Devils terminent deuxièmes de la division Atlantique malgré le congédiment de Robbie Ftorek remplacé par Larry Robinson[51]. Les Devils éliminent tour à tour les Panthers de la Floride en quatre rencontres, les Maple Leafs de Toronto en six rencontres et également les Flyers en sept rencontres pour atteindre la finale de la Coupe Stanley[52].

Ils rencontrent les Stars de Dallas en finale, vainqueurs de la Coupe Stanley la saison passée[53]. Les Devils remportent le premier match 7-3 avec les doublés de Jason Arnott et Petr Sýkora[54]. Les Stars remporte le deuxième match 2-1[55]. L'équipe du New Jersey remporte les deux autres matchs avec le résultat 3-1. Le gardien des Stars Ed Belfour blanchit les Devils 1-0 en prolongation après trois prolongations et 106 minutes de jeu avec ses quarante-huit arrêts ; Brodeur réussit a en arrêter quarante[56]. Lors du sixième match, Arnott réussit à inscrire le but vainqueur après deux périodes de prolongation pour voir une deuxième Coupe Stanley dans l'histoire des Devils[57].

Carrière dans la LNH

En 1994 pour sa première saison, il remporte le trophée Calder remis à la meilleure recrue de la saison de la Ligue nationale de hockey. Il a également remporté le trophée Jennings à quatre reprises (1997, 1998, 2003 et 2004) ainsi que le trophée Vézina en 2003, 2004, 2007 et 2008. Il a gagné trois Coupes Stanley, en 1995, 2000 et 2003.

Brodeur a son propre style de jeu distinctif, aimant s'aventurer autour de son filet pour manier la rondelle. Toutefois, des modifications dans les règlements de la LNH depuis la saison 2005-2006 l'empêchent d'exploiter cette stratégie. Brodeur présente une moyenne de buts alloués parmi les meilleures de son époque. Il est aussi reconnu pour jouer un très grand nombre de matchs au cours de la saison, comparativement aux autres gardiens de but numéro un. Ainsi, au cours de sa carrière, il a disputé 8 saisons de plus de 70 matchs. Il a marqué 2 buts en carrière, un record dans la LNH qu'il partage avec Ron Hextall.

Son premier but a été marqué contre l'équipe de sa ville natale, les Canadiens de Montréal, au cours du premier match des séries éliminatoires de 1997.

Son second but a été marqué au cours de la saison régulière 1999-2000 contre les Flyers de Philadelphie. Ce ne fut pas un tir à proprement parlé mais Brodeur a été crédité d'un but marqué contre son camp alors que le gardien de l'équipe adverse était sorti à l'occasion d'une pénalité différée. De plus, il s'est finalement avéré que ce but fut celui de la victoire.

Le 17 novembre 2007, Brodeur atteint un plateau important, il savoure sa 500e victoire de sa carrière sur un gain de 6-2 contre les Flyers de Philadelphie. Il est le deuxième gardien de l'histoire à atteindre ce plateau après Patrick Roy.

Brodeur se blesse un tendon du biceps le 4 novembre 2008. Il ne revient au jeu que le 26 février 2009 et avec 24 arrêts sur autant de tir, il réalise ce soir là contre l'Avalanche du Colorado le 99e blanchissage de sa carrière[58]. Deux matchs plus tard, il réalise un nouveau blanchissage, le 100e, contre les Flyers de Philadelphie et devient ainsi le deuxième gardien de l'histoire de la LNH à atteindre ce chiffre après Terry Sawchuk[59].

Le 14 mars 2009, dans une partie présentée au Centre Bell contre les Canadiens de Montréal, Martin Brodeur signe sa 551e victoire, égalant ainsi la marque de Patrick Roy pour le nombre de victoires en carrière pour un gardien de but dans la LNH[60]. Trois jours plus tard, le 17 mars 2009, dans une victoire de 3-2 contre les Blackhawks de Chicago, Brodeur devint le gardien ayant obtenu le plus de victoires en carrière, soit 552. Il est maintenant le meilleur gardien de la LNH ayant battu le record du plus grand nombre de blanchissages en carrière. La saison 2010-2011 fut beaucoup plus difficile pour le portier des Devils, alors qu'il ne parvient que difficilement à gagner quelques matchs, loin de ses autres saisons fructueuses.

Carrière internationale

En 2010, il participe aux Jeux olympiques de Vancouver et gagna l'or avec l'équipe du Canada de hockey sur glace.

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques en club

Statistiques par saison
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires[6],[61]
 PJ Min  V   D   N   DP   BC  BL Moy %Arr  PJ Min  V   D   BC  BL Moy %Arr
1988-89 Bourassa de Montréal QAAA 27 1 580 13 12 1 - 98 0 3,72 n/d 3 210 0 3 14 0 3,99 n/d
1989-90 Laser de Saint-Hyacinthe LHJMQ 42 2 333 23 13 2 - 156 0 4,01 n/d 12 678 5 7 46 0 4,07 n/d
1990-91 Laser de Saint-Hyacinthe LHJMQ 52 2 946 22 24 4 - 162 2 3,3 n/d 4 232 0 4 16 0 4,14 n/d
1991-92 Devils du New Jersey LNH 4 179 2 1 0 - 10 0 3,36 88,20% 1 32 0 1 3 0 5,61 80,00%
1991-92 Laser de Saint-Hyacinthe LHJMQ 48 2 846 27 16 4 - 161 2 3,39 n/d 5 317 2 3 14 0 2,65 n/d
1992-93 Devils d'Utica LAH 32 1 952 14 13 5 - 131 0 4,03 n/d 4 258 1 3 18 0 4,19 n/d
1993-94 Devils du New Jersey LNH 47 2 625 27 11 8 - 105 3 2,4 91,50% 17 1170 8 9 38 1 1,95 92,80%
1994-95 Devils du New Jersey LNH 40 2 184 19 11 6 - 89 3 2,44 90,20% 20 1 220 16 4 34 3 1,67 92,70%
1995-96 Devils du New Jersey LNH 77 4 433 34 30 12 - 173 6 2,34 91,10%                
1996-97 Devils du New Jersey LNH 67 3 838 37 14 13 - 120 10 1,88 92,70% 10 658 5 5 19 2 1,73 92,90%
1997-98 Devils du New Jersey LNH 70 4 128 43 17 8 - 130 10 1,89 91,70% 6 366 2 4 12 0 1,97 92,70%
1998-99 Devils du New Jersey LNH 70 4 239 39 21 10 - 162 4 2,29 90,60% 7 424 3 4 20 0 2,83 85,60%
1999-00 Devils du New Jersey LNH 72 4 312 43 20 8 - 161 6 2,24 91% 23 1450 16 7 39 2 1,61 92,70%
2000-01 Devils du New Jersey LNH 72 4 297 42 17 11 - 166 9 2,32 90,60% 25 1500 15 10 52 4 2,07 89,70%
2001-02 Devils du New Jersey LNH 73 4 347 38 26 9 - 156 4 2,15 90,60% 6 381 2 4 9 1 1,42 93,80%
2002-03 Devils du New Jersey LNH 73 4 374 41 23 9 - 147 9 2,02 91,40% 24 1490 16 8 41 7 1,65 93,40%
2003-04 Devils du New Jersey LNH 75 4 555 38 26 11 - 154 11 2,03 91,70% 5 297 1 4 13 0 2,62 90,20%
2005-06 Devils du New Jersey LNH 73 4 365 43 23 - 7 187 5 2,57 91,10% 9 532 5 4 20 1 2,25 92,30%
2006-07 Devils du New Jersey LNH 78 4 697 48 23 - 7 171 12 2,18 92,20% 11 688 5 6 28 1 2,44 91,60%
2007-08 Devils du New Jersey LNH 77 4 635 44 27 - 6 168 4 2,17 92,00% 5 301 1 4 16 0 3,19 89,10%
2008-09 Devils du New Jersey LNH 31 1 814 19 9 - 3 73 5 2,41 91,60% 7 427 3 4 17 1 2,39 92,90%
2009-10 Devils du New Jersey LNH 77 4 499 45 25 - 6 168 9 2,24 91,60% 5 299 1 4 15 0 3.01 88.10%
2010-11 Devils du New Jersey LNH 56 3 116 23 26 - 3 172 6 2,45 90,3
Totaux LNH 1 132 66 636 625 350 105 32 2 467 116 2,22 91,3 181 11 246 99 82 376 23 2.01 91,9

Statistiques internationales

Année Équipe Édition PJ Min V D N DP BC AR BL Moy. Résultat
1996 Drapeau du Canada Canada Championnat du monde 3 180 0 1 1 - 9 n/d 0 3,00 médaille d'argent Médaille d'argent
1996 Drapeau du Canada Canada Coupe du monde 2 60 0 1 0 - 4 n/d 0 4,00 Défaite en finale
1998 Drapeau du Canada Canada Jeux olympiques 0 0 0 0 0 - 0 0 0 0,00 Quatrième place
2002 Drapeau du Canada Canada Jeux olympiques 5 300 4 0 1 - 9 n/d 0 1,80 médaille d'or Médaille d'or
2004 Drapeau du Canada Canada Coupe du monde 5 300 5 0 0 - 5 129 1 1,00 Vainqueur
2005 Drapeau du Canada Canada Championnat du monde 7 419 5 2 0 - 20 218 0 2,87 médaille d'argent Médaille d'argent
2006 Drapeau du Canada Canada Jeux olympiques 4 239 2 2 - 0 8 n/d 0 2,01 Défaite en quart-de-finale
2010 Drapeau du Canada Canada Jeux olympiques 2 124 1 1 - - 6 n/d 0 2.90 médaille d'or Médaille d'or

Records

New Jersey Devils Match.jpg
Aide détaillée : Statistiques des meilleurs gardiens

Données prises le 29 mai 2010.

  • 1er pour le plus de saison de 40 victoires (8).
  • 1er pour le plus de saison de 35 victoires (12).
  • 1er pour le plus de saison de 30 victoires (13).
  • 1er pour le nombre de victoires en une saison (48).
  • 1er pour le nombre de victoires en saison régulière (602).
  • 2e pour le nombre de victoires en séries éliminatoires (99).
  • 1er pour le nombre de victoires en prolongation (52).
  • 1er pour le nombre de victoires en tir de barrage (26).
  • 1er pour le nombre de matchs en saison régulière (1076).
  • 2e pour le nombre de matchs en séries éliminatoires (181).
  • 1er pour le nombre de blanchissages en saison régulière (113).
  • 2e (Roy - 23) pour le nombre de blanchissages en séries éliminatoires (23).
  • 1er pour le nombre de blanchissages pour une saison en séries éliminatoires (7).
  • 8e pour la moyenne de buts alloués en saison régulière (2,20).
  • 9e pour la moyenne de buts alloués en séries éliminatoires (2.01).
  • 1er pour le nombre de minutes jouées en une saison (4697).
  • Le 27 novembre 2009, il devient le 1er pour le nombre de minutes jouées en saison régulière (58434).
  • Le 21 décembre 2009, il devient le 1er pour le nombre de blanchissage au cours d'une carrière (104).

Notes et références

Notes

  1. ↑ Le terme « midget Â» est un terme de hockey désignant une catégorie de jeunes joueurs de hockey. Il s'agit de la catégorie des joueurs plus jeunes que les joueurs juniors soit 15, 16 et 17 ans. Littéralement le terme anglais midget désigne une personne exceptionnellement petite.
  2. ↑ Le terme « repêchage Â» est un terme canadien correspondant à l'anglicisme draft et désigne un événement annuel présent dans tous les sports collectifs nord-américains, comparable à une bourse aux joueurs, où les équipes sélectionnent des sportifs issus de l'université, de l'école secondaire ou d'une autre ligue, voir d'une autre équipe.
  3. ↑ Le terme « recrue Â» désigne un joueur dans sa première saison professionnelle, le terme anglais utilisé est celui de « rookie Â».
  4. ↑ Un gardien de but effectue un blanchissage quand il réussit à ne concéder aucun but durant tout le match. Il faut également qu'il soit le seul gardien de l'équipe à avoir joué.
  5. ↑ Le terme francophone de « meilleur joueur Â» correspond au terme anglais de « Most valuable player Â» - MVP.
  6. ↑ Lors d'une pénalité différée, l'équipe a le droit de sortir son gardien pour avoir un joueur en plus sur glace.

Références

  1. ↑ (fr) Biographie de Denis Brodeur sur http://www.martinbrodeur30.com
  2. ↑ (en) Interview de Brodeur sur http://findarticles.com
  3. ↑ a et b (fr) Biographie de Brodeur sur http://www.martinbrodeur30.com
  4. ↑ (fr) « Ma petite histoire avec Martin Brodeur Â» par Normand Flynn sur http://www.rds.ca
  5. ↑ « Guide 2010-2011 de la LHJMQ Â», p.  214
  6. ↑ a, b et c (en) Martin Brodeur - Stats sur le site officiel de la Ligue nationale de hockey
  7. ↑ a et b « Guide 2010-2011 de la LHJMQ Â», p.  238
  8. ↑ « Guide 2010-2011 de la LHJMQ Â», p.  271
  9. ↑ a et b « Guide 2010-2011 de la LHJMQ Â», p.  215
  10. ↑ (en) Compte rendu du match Bruins-Devils sur http://www.flyershistory.com
  11. ↑ (en) Effectif de la saison 1992-1993 des Devils d'Utica sur http://www.hockeydb.com
  12. ↑ (en) Séries éliminatoires de 1993 de la LAH sur http://www.hockeydb.com
  13. ↑ a, b, c, d, e et f (en) Biographie de Brodeur sur http://www.hockeygoalies.org
  14. ↑ (en) Effectif de la saison 1993-1994 des Devils sur http://www.hockeydb.com
  15. ↑ « Official Guide & Record Book / 2010 Â», p. 216
  16. ↑ (en) Séries éliminatoires de 1994 de la LNH sur http://www.hockeydb.com
  17. ↑ (en) Article sur le lock-out de 1994-1995 sur http://www.cbc.ca
  18. ↑ a et b (en) Effectif de la saison 1994-1995 des Devils sur http://www.hockeydb.com
  19. ↑ (en) Classement par conférence de la saison 1994-1995 sur http://www.nhl.com
  20. ↑ (en) Liste des vainqueurs du trophée des présidents sur http://www.nhl.com
  21. ↑ (fr) Historique des Devils sur http://www.prohockeyfr.com
  22. ↑ « Official Guide & Record Book / 2010 Â», p. 217.
  23. ↑ (en) Effectif de la saison 1995-1996 des Devils sur http://www.hockeydb.com
  24. ↑ (en) Classement de la saison 1995-1996 sur http://www.hockeydb.com
  25. ↑ (en) Championnats du monde de hockey sur glace 1996 sur http://hockey365.celeonet.fr
  26. ↑ a, b et c (en) Statistiques internationales de Brodeur sur http://www.martinbrodeur30.com
  27. ↑ (fr) Coupe du monde de hockey sur glace 1996 sur http://hockey365.celeonet.fr
  28. ↑ (fr) Compte-rendu du match Canada-Allemagne sur http://hockey365.celeonet.fr
  29. ↑ (fr) Compte-rendu du match Suède-Canada sur http://hockey365.celeonet.fr
  30. ↑ (fr) Compte-rendu du match États-Unis-Canada sur http://hockey365.celeonet.fr
  31. ↑ (fr) Compte-rendu du match de Canada-États-Unis sur http://hockey365.celeonet.fr
  32. ↑ (en) Liste des victoires de Brodeur en carrière sur http://www.nhl.com
  33. ↑ (en) Statistiques des gardiens de la LNH de 1996-1997 sur http://www.quanthockey.com
  34. ↑ (en) Classement général de la saison 1996-1997 sur http://www.nhl.com
  35. ↑ (en) Classement par conférence de la saison 1996-1997 sur http://www.nhl.com
  36. ↑ a et b (en) Vainqueurs du trophée William M. Jennings sur http://www.legendsofhockey.net
  37. ↑ (en) Biographie de Brodeur sur http://www.legendsofhockey.net
  38. ↑ (en) Séries éliminatoires de 1997 de la LNH sur http://www.hockeydb.com
  39. ↑ (en) Liste des vainqueurs du trophée Vézina sur http://www.legendsofhockey.net
  40. ↑ (en) Statistiques des gardiens de la LNH de 1997-1998 sur http://www.quanthockey.com
  41. ↑ a et b (fr) Jeux olympiques d'hiver de 1998 sur http://hockey365.celeonet.fr
  42. ↑ (fr) Compte-rendu du match Canada-République tchèque sur http://hockey365.celeonet.fr
  43. ↑ (fr) Compte-rendu du match Canada-Finlande sur http://hockey365.celeonet.fr
  44. ↑ (en) Classement par conférence de la saison 1997-1998 sur http://www.nhl.com
  45. ↑ (en) Séries éliminatoires de 1998 de la LNH sur http://www.hockeydb.com
  46. ↑ (en) Récipiendaires des trophées de la LNH de 1997-1998 sur http://www.hockeynut.com
  47. ↑ (en) Statistiques des gardiens de la LNH de 1998-1999 sur http://www.quanthockey.com
  48. ↑ (en) Séries éliminatoires de 1999 de la LNH sur http://www.hockeydb.com
  49. ↑ (fr) Article sur le but de Brodeur sur http://www.rds.ca
  50. ↑ (en) Statistiques des gardiens de la LNH de 1999-2000 sur http://www.quanthockey.com
  51. ↑ (en) Saison 1999-2000 de la LNH sur http://www.hockeydb.com
  52. ↑ (en) Séries éliminatoires de 2000 de la LNH sur http://www.hockeydb.com
  53. ↑ (en) Article sur la victoire des Stars en finale de la Coupe Stanley en 1999 sur http://stars.nhl.com
  54. ↑ (en) Résultat du match numéro 1 sur http://www.flyershistory.com
  55. ↑ (en) Résultat du match numéro 2 sur http://www.flyershistory.com
  56. ↑ (en) Résultat du match numéro 5 sur http://www.flyershistory.com
  57. ↑ (en) Résultat du match numéro 6 sur http://www.flyershistory.com
  58. ↑ (en) 99e blanchissage pour le retour de Brodeur, article sur http://sports.yahoo.com.
  59. ↑ (en) Brodeur does it again in Devils' win over Flyers sur le site de la LNH.
  60. ↑ (en) 551e victoire pour Brodeur, article sur http://www.nhl.com/.
  61. ↑ (en) Martin Brodeur hockey statistics & profile sur The Internet Hockey Database.

Annexes

Bibliographie

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Martin Brodeur de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Martin Brodeur — Martin Brodeur. Martin Pierre Brodeur (6 de mayo de 1972, Quebec, Canadá) es un portero profesional de hockey sobre hielo que milita en el equipo norteamericano New Jersey Devils. Ha jugado toda su carrera en la NHL. En sus trece temporadas, ha… …   Wikipedia Español

  • Martin Brodeur — Martin Brodeur …   Wikipedia

  • Martin Brodeur — Personenbezogene Informationen Geburtsdatum …   Deutsch Wikipedia

  • Martin Brodeur — …   Википедия

  • Brodeur — ist der Familienname folgender Personen: Denis Brodeur (* 1930), kanadischer Eishockeytorwart und Sportfotograf Louis Philippe Brodeur (1862–1924), kanadischer Richter und Politiker Martin Brodeur (* 1972), kanadischer Eishockeytorwart Mathieu… …   Deutsch Wikipedia

  • Martin (name) — Martin may either be a surname or given name. Martin Gender Male Origin Word/Name English, Latin Meaning Settlement by a lake English, Of Mars, Warlike Latin …   Wikipedia

  • Brodeur — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Denis Brodeur (né le 12 octobre 1930) est un joueur de hockey sur glace et photographe canadien. Jean Paul Brodeur est un criminologue canadien. Louis… …   Wikipédia en Français

  • Martin St-Louis — Pour les articles homonymes, voir Saint Louis. Martin St Louis …   Wikipédia en Français

  • Martin Bédard — No. 37     Montreal Alouettes Date of birth: March 23, 1984 (1984 03 23) (age 27) Place of birth: Laval, Quebec Career infor …   Wikipedia

  • Martin David Kiar — Member of the Florida House of Representatives from the 97 district In office 2007 Personal details Born June 17, 1977 (1977 06 17) (age 34) Political party …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.