Marine Marchande

ÔĽŅ
Marine Marchande

Marine marchande

Le terme marine marchande d√©signe tout ce qui fait l'objet, ou qui est en rapport, avec le transport maritime de marchandises ou de personnes. Le commerce mondial s'effectue √† pr√®s de 95% par la voie maritime, il existe environ 50 000 navires de commerce en service dans le monde.

Sommaire

Organisation

À terre

À bord

Les officiers

Les navires modernes devenant de plus en plus sp√©cialis√©s et sophistiqu√©s, les officiers doivent en suppl√©ment de leur formation initiale acqu√©rir des connaissances sp√©cialis√©es dans certains domaines qui ne sont pas list√©s ici. Exemple : positionnement dynamique.

  • le capitaine est le chef de l'exp√©dition maritime. Il est le repr√©sentant de l'armateur. Il est responsable du navire, de sa cargaison et/ou de ses passagers. Il s'occupe des t√Ęches administratives, du respect des r√®glements internationaux, du contr√īle et de la mise √† jour des documents officiels. Il est en relation avec l'armateur, l'affr√©teur, l'agent maritime, les autorit√©s portuaires. Sur les grands navires, il d√©l√®gue ses responsabilit√©s de quart aux lieutenants. Il doit √™tre pr√©sent en passerelle pour les arriv√©es et d√©parts de port ainsi que dans les passages difficiles. Il doit laisser aux autres officiers des ordres permanents clairs. Enfin il est charg√© de la bonne application du Code international de gestion de s√©curit√© √† bord. C'est √† lui que revient l'ultime d√©cision d'abandonner le navire en cas de danger.

Le capitaine doit être titulaire d'un brevet en adéquation avec le tonnage du navire qu'il commande, mais un lieutenant peut être titulaire du brevet de capitaine. L'appellation du capitaine est commandant.

Plusieurs brevets existent en relation avec STCW (convention internationale), chacun donnant des prérogatives limitées ou non en relation avec le tonnage du navire concerné.

  • Capitaine tous navires.
  • Capitaine 3000 (sous-entendu UMS)
  • Capitaine 500.
  • Capitaine 200.

Les brevets français étaient (et sont toujours pour certains) dénommés:

  • Capitaine au long-cours.
  • Capitaine de premi√®re classe de la navigation maritime.
  • Capitaine marine marchande.
  • Capitaine de deuxi√®me classe de la navigation maritime.
  • Capitaine c√ītier.
  • Patron au bornage.
  • Capacitaire.

Contrairement √† une image r√©pandue, le capitaine n'est pas le seul ma√ģtre √† bord, il exerce une autorit√© dans le cadre de la loi, mais doit se plier sous pavillon fran√ßais, au code disciplinaire et p√©nal de la marine marchande. Il doit par exemple √™tre le dernier √† quitter son navire en cas d'abandon.[1]. Si par le pass√© le capitaine d'un navire sous pavillon fran√ßais et son suppl√©ant devaient obligatoirement √™tre de nationalit√© fran√ßaise, ceci n'a plus cours aujourd'hui. Bien qu'ayant √† la mer, des pouvoirs d'officier de police judiciaire, d'√©tat civil et minist√©riel, le texte a √©t√© remani√© en 2008.[2] et stipule A bord des navires battant pavillon fran√ßais, le capitaine et l'officier charg√© de sa suppl√©ance sont ressortissants d'un Etat membre de la Communaut√© europ√©enne, d'un Etat partie √† l'accord sur l'Espace √©conomique europ√©en ou de la Conf√©d√©ration suisse. L'acc√®s √† ces fonctions est subordonn√© √† la possession de qualifications professionnelles et √† la v√©rification d'un niveau de connaissance de la langue fran√ßaise et des mati√®res juridiques permettant la tenue des documents de bord et l'exercice des pr√©rogatives de puissance publique dont le capitaine est investi. Un d√©cret en Conseil d'Etat, pris apr√®s avis des organisations repr√©sentatives d'armateurs, de gens de mer et de p√™cheurs int√©ress√©es, pr√©cise les conditions d'application de cette derni√®re disposition.

  • Pont
  • Machine
    • le chef m√©canicien est responsable des machines, de leur bon fonctionnement et de leur maintenance.
    • le second m√©canicien est le rempla√ßant du chef m√©canicien en cas d'indisponibilit√© de ce dernier, il est g√©n√©ralement en charge du moteur principal.
    • les officiers m√©caniciens (troisi√®me, quatri√®me, etc.) g√®rent la maintenance et les r√©parations.

Le personnel d'exécution

  • Pont
    • Le ma√ģtre d'√©quipage
    • Les matelots sous la surveillance du ma√ģtre d'√©quipage effectuent la maintenance, ainsi que les t√Ęches journali√®res qui rel√®vent de leur fonction, ces t√Ęches sont variables selon le type de navire (P√©trolier - Vraquier - Transbordeur - etc. )
  • Machine
    • Le Ma√ģtre machine
    • Le Ma√ģtre √©lectricien
    • L'ouvrier m√©canicien (√©galement appel√© "Graisseur")
    • Le nettoyeur

Type de transport

Réglementations

Les navires marchands sont soumis à la réglementation internationale et à celle de leur pavillon.

la r√©glementation internationale est √©dict√©e par une √©manation de l'ONU ; L'Organisation Maritime Internationale (OMI). Cette r√©glementation est ensuite int√©gr√©e dans la l√©gislation des pays aux fins d'application du pavillon.

Pour la France, il s'agit principalement de l'arr√™t√© du 23/11/87 (voir lien externe). Au Canada, vois la loi de 2001 sur la marine marchande et aux √Čtats-Unis, le Code des √Čtats-Unis, title 14.

Les principales conventions internationales sont:

  • La Solas 74 : Convention internationale pour la sauvegarde de la vie humaine en mer.
  • La Marpol 73/78 : Convention internationale pour la pr√©vention de la pollution par les navires.
  • La LL 66 : Convention internationale de 1966 sur les lignes de charge
  • La Colreg 72 : Convention sur le R√®glement international pour pr√©venir les abordages en mer.
  • La STCW 95 : Convention internationale sur le normes de formations des gens de mer,de d√©livrance des brevets et de veille.
  • La SAR 79 : Convention internationale sur la recherche et le sauvetage maritimes.

Les autres réglementations plus spécifiques sont édictées sous forme de code et de manuels.

Dangers

voir aussi sécurité en mer

Avantages & Inconvénients

  • Tr√®s grande capacit√©,
  • Co√Ľt r√©duit,
  • Lent,
  • Fiabilit√© des d√©lais inh√©rents √† l'exp√©dition maritime,
  • Le moyen de transport le moins polluant par tonne de marchandise transport√©e, mais selon l‚ÄôONU[4], la flotte mondiale marchande a √©mis en 2007 1 ,12 milliard de t de CO2, soit 4,5 % des √©missions globales (hors flottes militaires, de p√™che et de plaisance), soit,√† titre de comparaison en 2006 l'√©quivalent des √©missions totales de deux pays comme la France[5]. Ceci fait de la marine marchande le 5√®me √©metteur en quantit√© (bien que loin derri√®re l‚Äôaviation[6] autre source en forte augmentation). Cette estimation double ou triple les estimations pr√©c√©dentes.

Notes

  1. ‚ÜĎ Article 84: du code disciplinaire et p√©nal de la marine marchande
  2. ‚ÜĎ Loi N¬į2008-324
  3. ‚ÜĎ Loi de 2001 sur la marine marchande du Canada
  4. ‚ÜĎ Rapport ONU, publi√© mi-f√©vrier 2008 au Royaume-uni, faisant √©tat d‚Äôun calcul affin√©, tenant compte de la quantit√© et qualit√© de carburants vendus aux cargos dans le monde, du type de moteur et temps pass√© √† naviguer.
  5. ‚ÜĎ 541 MteqCO2 ont √©t√© √©mises au total en France en 2006, selon l'inventaire CITEPA fait pour la MIES (Lien)
  6. ‚ÜĎ L‚Äôaviation √©met 650 millions de t/an d'√©quivalent CO2 (source, consult√©e le 23 avril 2008)

Liens internes

Liens externes

  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de ¬ę Marine marchande ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marine Marchande de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marine marchande ‚ÄĒ ‚óŹ Marine marchande ensemble des b√Ętiments (flotte marchande) et des √©quipages employ√©s pour le commerce par mer. (Elle est r√©gie par le Code de commerce, le Code du travail maritime et le Code disciplinaire et p√©nal de la marine marchande.) ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Marine marchande ‚ÄĒ Le terme marine marchande d√©signe tout ce qui fait l objet, ou qui est en rapport, avec le transport maritime de marchandises ou de personnes. Le commerce mondial s effectue √† pr√®s de 95% par la voie maritime, il existe environ 50 000… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • MARINE MARCHANDE (HISTOIRE DE LA) ‚ÄĒ Pendant des si√®cles, la mer ‚Äď voie de communication naturelle ‚Äď a repr√©sent√© pratiquement l‚Äôunique moyen de contact entre les peuples √©loign√©s, le support de la plupart des √©changes internationaux. Que le pass√© de la marine marchande ‚Äď ensemble… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Marine marchande du Canada ‚ÄĒ Monument de Raoul Hunter √† la m√©moire des marins de la Marine marchande canadienne, Pointe √† Carcy, Qu√©bec, 2002[1] La Marine marchande du Canada fut une organisa ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Marine marchande des √Čtats-Unis ‚ÄĒ United States Merchant Marine L United States Merchant Marine est la marine marchande des √Čtats Unis c est √† dire la flotte de navires marchands civils op√©r√©s par le secteur priv√© ou par le gouvernement f√©d√©ral am√©ricain. En temps de paix, cette… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Marine marchande suisse ‚ÄĒ Pavillon utilis√© par les navires suisses en mer. La marine marchande suisse regroupe l ensemble de la marine marchande en Suisse. Fait plut√īt inhabituel pour un pays sans littoral, la Suisse a en effet une longue tradition de navigation, non… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Ecole nationale de la Marine marchande ‚ÄĒ √Čcole nationale de la Marine marchande Le nom d √Čcole Nationale de la Marine Marchande (ENMM) est donn√© aux √©coles sup√©rieures de navigation qui forment les officiers de la Marine marchande en France. Il en existe quatre en France, celles du… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • √Čcole Nationale de la Marine Marchande ‚ÄĒ Le nom d √Čcole Nationale de la Marine Marchande (ENMM) est donn√© aux √©coles sup√©rieures de navigation qui forment les officiers de la Marine marchande en France. Il en existe quatre en France, celles du Havre[1], et de Marseille[2] forment des… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • √Čcole de la marine marchande ‚ÄĒ √Čcole nationale de la Marine marchande Le nom d √Čcole Nationale de la Marine Marchande (ENMM) est donn√© aux √©coles sup√©rieures de navigation qui forment les officiers de la Marine marchande en France. Il en existe quatre en France, celles du… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • √Čcole nationale de la marine marchande ‚ÄĒ Le nom d √Čcole Nationale de la Marine Marchande (ENMM) est donn√© aux √©coles sup√©rieures de navigation qui forment les officiers de la Marine marchande en France. Il en existe quatre en France, celles du Havre[1], et de Marseille[2] forment des… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.