Maria Riesch

ÔĽŅ
Maria Riesch

Maria Riesch

Maria Riesch Alpine skiing pictogram.svg
Maria Riesch 3-00057x2.JPG
Maria Riesch
Contexte général
Sport pratiqué Ski alpin
Période active De 1999 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité Allemagne Allemande
Naissance 24 novembre 1984 (24 ans)
Lieu de naissance Garmisch-Partenkirchen
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 0 0
Championnats du monde 1 0 0
Coupe du monde (globes) 3 1 4
Coupe du monde (épreuves) 11 6 9

Maria Riesch (n√©e le 24 novembre 1984 √† Garmisch-Partenkirchen en Bavi√®re) est une skieuse alpine allemande. R√©v√©l√©e tr√®s t√īt en Coupe du monde, la multiple championne du monde juniors est stopp√©e dans son progression par de lourdes blessures qui l'√©cartent r√©guli√®rement des pistes en 2005 et 2006. √Čpargn√©e depuis, elle est l'une des t√™tes d'affiche du circuit international et assume le leadership du ski alpin allemand.

Héritière d'une longue tradition de skieuses allemandes polyvalentes telles Martina Ertl ou Hilde Gerg, Maria Riesch s'illustre aussi bien dans les épreuves de vitesse (descente et super G) que dans les épreuves techniques (slalom géant et slalom spécial). Ainsi, et malgré les blessures, elle est la successeur désignée de Katja Seizinger, dernière Allemande vainqueur du gros globe de cristal de la Coupe du monde en 1998.

Sommaire

Biographie

Débuts

C'est √† trois ans que Maria Riesch commence le ski dans son land natal de Bavi√®re. A cinq ans, la fillette rejoint le club de ski de Partenkirchen. Apr√®s s'√™tre distingu√©e dans les courses r√©gionales pour enfants, elle s'illustre au niveau national junior et pointe, √† la fin de la saison 1998-1999 au deuxi√®me rang en Allemagne. Durant cette ann√©e, elle est rep√©r√©e par les entra√ģneurs de la F√©d√©ration allemande de ski (DSV) qui l'invite √† participer √† de premi√®res courses reconnues par la F√©d√©ration internationale de ski (FIS). A 15 ans, l'Allemande fait donc son apparition dans ces courses o√Ļ la concurrence est internationale. D√®s ses d√©buts, elle se signale par plusieurs top 10 en slalom mais participe √©galement √† des slaloms g√©ants et des super G. D√©but 2000, elle dispute ses premiers championnats nationaux juniors (son meilleur r√©sultat est une 4e place). Elle repr√©sente √©galement son pays √† l'occasion des Championnats du monde juniors 2000 se tenant au Canada ; la jeune skieuse ne s'y distingue cependant pas parmi les vingt meilleures.

Révélation précoce (2000-2004)

Lors de la saison 2000-2001, en plus des courses FIS, Maria Riesch appara√ģt occasionnellement en Coupe d'Europe ‚ÄĒ l'antichambre de la Coupe du monde ‚ÄĒ apr√®s y avoir fait une premi√®re apparition d√©but 2000. En f√©vrier 2001, l'Allemande se signale lors des Championnats du monde juniors de Verbier en Suisse en remportant deux m√©dailles et en prouvant sa polyvalence. En effet, m√©daill√©e d'argent du super G puis de bronze de la descente, elle termine √©galement dans les quinze premi√®res dans les √©preuves techniques (13e en g√©ant, 14e en slalom). Ces performances lui valent d'√™tre s√©lectionn√©e pour la premi√®re fois en Coupe du monde. Le 16 f√©vrier 2001, dans sa ville natale de Garmisch-Partenkirchen, Maria Riesch dispute sa premi√®re course parmi l'√©lite mondiale, un super G, qu'elle termine dans les points gr√Ęce √† une 20e place. Alors √Ęg√©e de 16 ans, la skieuse r√©alise la deuxi√®me meilleure performance allemande de la course devan√ßant notamment les exp√©riment√©es Hilde Gerg ou Martina Ertl.

Durant la saison 2001-2002, l'Allemande participe r√©guli√®rement aux courses de Coupe d'Europe. Apr√®s un d√©but de saison d√©cevant, elle encha√ģne les belles performances lors des mois de f√©vrier et de mars 2002. Huit podiums dans toutes les √©preuves dont cinq succ√®s aussi bien en descente qu'en slalom ou en g√©ant lui permettent de remporter largement le classement g√©n√©ral de la Coupe d'Europe ainsi que le classement particulier de la descente[1]. Plus encore, Riesch figure dans les dix premi√®res skieuses dans toutes les disciplines. En parall√®le √† ses performances en Coupe d'Europe, l'Allemande fait de multiples apparitions en Coupe du monde (√©dition 2001-2002). En douze courses au plus haut niveau lors de la saison, elle inscrit √† deux reprises des points en slalom et g√©ant et √©gale son meilleur r√©sultat (20e place en g√©ant √† Maribor). Cette ann√©e est √©galement marqu√©e par ses performances √† l'occasion des Mondiaux juniors 2002 de Tarvisio en Italie. Deuxi√®me du slalom derri√®re la Slovaque Veronika Zuzulova, elle y remporte le titre en super G.

A presque 18 ans, Maria Riesch d√©bute la Coupe du monde 2002-2003 avec une place de titulaire dans la nationalmannschaft allemande. Lors des dix premi√®res courses de l'ann√©e, la skieuse n'est class√©e qu'√† deux reprises mais a d√©j√† am√©lior√© son meilleur r√©sultat par une 11e place en descente √† Lake Louise au Canada. Quelques semaines plus tard, √† Lenzerheide, elle obtient un premier podium lors d'un combin√© ; sur le podium, l'Allemande c√ītoie sa compatriote Martina Ertl et la vainqueur Janica Kostelic. Si elle ne retrouve pas le podium, elle confirme par plusieurs top-10 durant une saison au cours de laquelle elle participe aussi bien aux Championnats du monde s√©niors que juniors. Lors des Mondiaux s√©niors organis√©s √† Saint-Moritz, les premiers de sa carri√®re, Riesch obtient comme meilleur r√©sultat une 5e place sur le combin√©. En juniors, elle gagne la m√©daille d'or en combin√© et le bronze en g√©ant.

La saison 2003-2004 est celle de la confirmation pour l'Allemande. Outre deux nouveaux titres mondiaux juniors en descente et g√©ant √† Maribor, Maria Riesch s'affirme en Coupe du monde par des podiums et de premiers succ√®s. Ainsi, apr√®s deux podiums √† Saint-Moritz en descente puis en super G √† Cortina d'Ampezzo, la skieuse obtient deux victoires en trois courses organis√©es lors de l'√©tape autrichienne de Haus im Ennstal. Le premier a lieu le 30 janvier 2004 lors d'une descente ais√©ment remport√©e devant l'Italienne Isolde Kostner et l'Autrichienne Renate G√∂tschl[2],[3]. Le second intervient deux jours plus tard en super G, une victoire partag√©e avec la Fran√ßaise Carole Montillet. Quelques semaines apr√®s √† Levi en Finlande, Riesch encha√ģne deux podiums en slalom dont un succ√®s. Performante dans toutes les disciplines d√®s sa deuxi√®me saison compl√®te, l'Allemande se place haut dans la hi√©rarchie du classement g√©n√©ral final : 32e l'ann√©e pass√©e, elle signe une perc√©e probante en terminant la saison au troisi√®me rang mondial derri√®re Anja P√§rson et Renate G√∂tschl.

Deux années perturbées par les blessures (2005-2006)

Maria Riesch avec la combinaison zébrée de l'équipe d'Allemagne.

√Ä seulement 20 ans, Maria Riesch aborde ambitieuse la Coupe du monde 2004-2005, sa troisi√®me saison parmi l'√©lite mondiale. Aussi, elle repart rapidement sur des bases solides gr√Ęce √† un podium obtenu en super G √† Saint-Moritz. Toutefois, le 12 janvier 2005, l'Allemande est victime d'une grave chute √† l'occasion d'un super G de Coupe du monde disput√© √† Cortina d'Ampezzo. L'IRM effectu√©e le jour m√™me r√©v√®le une rupture des ligaments crois√©s du genou droit qui la contraint d√®s lors de mettre fin √† sa saison[4]. Op√©r√©e quelques semaines plus tard, la jeune allemande de 20 ans est, pour la premi√®re fois de sa carri√®re, √©cart√©e en raison d'une grave blessure. Celle-ci intervient quelques semaines avant les Championnats du monde qu'organisent la ville italienne de Bormio[4]. Indisponible plusieurs mois, la skieuse n'effectue son retour que dix mois plus tard au d√©but de la saison 2005-2006. Pour sa premi√®re comp√©tition apr√®s cette longue convalescence, marqu√©e par une blessure √† l'√©paule durant sa pr√©paration en Nouvelle-Z√©lande[5], Riesch signe son retour par une 24e place lors du g√©ant √† S√∂lden (Autriche).

Quelques semaines plus tard, l'Allemande retrouve le top-10, √† deux reprises, sur une descente et un super G organis√©s lors de la tourn√©e nord-am√©ricaine de la Coupe du monde (9e √† Lake Louise puis 10e √† Aspen). Cependant, Maria Riesch est de nouveau stopp√©e dans son √©lan par une autre grave blessure, le 10 d√©cembre 2005, lors du slalom g√©ant d'Aspen. Quatorzi√®me du premier trac√©, elle est gravement atteinte au genou gauche apr√®s une chute lors de la seconde manche. D√©j√† l√©g√®rement touch√©e √† ce m√™me genou au mois de septembre[6], l'espoir allemande est cette-fois victime d'une d√©chirure du ligament crois√© ant√©rieur du genou gauche[5]. Imm√©diatement rapatri√©e en Europe, Riesch est op√©r√©e avec succ√®s deux jours plus tard √† Munich[5]. Pour la deuxi√®me fois en 2005, la skieuse doit se r√©soudre √† mettre fin √† sa saison. Apr√®s la retraite sur blessure de Hilde Gerg, la d√©l√©gation allemande est donc priv√©e d'une autre t√™te d'affiche √† deux mois des Jeux olympiques d'hiver de 2006 que ne dispute donc pas Maria Riesch[5].

Retour au premier plan

Handicapée par les blessures durant deux saisons, Maria Riesch retrouve la Coupe du monde en novembre 2006, près d'un an après l'avoir quittée sur une civière. Malgré une longue période sans compétition, l'Allemande retrouve le succès dès sa quatrième course, lors d'une descente disputée à Lake Louise, son premier podium depuis presque deux ans. La suite de la saison est toutefois moins glorieuse puisqu'elle ne remonte plus sur un podium en 2006-2007. Néanmoins régulière dans le top-15, elle conclut l'année au 14e rang mondial, prometteur après deux années de galère. En février 2007, lors des Championnats du monde d'Are en Suède, elle n'obtient pas non plus de médaille mais se signale par trois top-10 (7e du super combiné, 9e de la descente et 10e du super G).

Maria Riesch en janvier 2009 à Altenmarkt (Autriche)

L'ann√©e 2007-2008 de Coupe du monde signe le retour d√©finitif de l'Allemande √† son meilleur niveau, celui qui, quatre ans plus t√īt, lui avait permis de figurer au troisi√®me rang mondial en fin de saison. En plus de deux victoires (en super G √† Cortina d'Ampezzo et en combin√© √† Whistler), Riesch enl√®ve sept podiums dans toutes les √©preuves sauf en g√©ant. Cette polyvalence et la r√©gularit√© qu'elle affiche lui permettent de lutter pour le classement g√©n√©ral de la Coupe du monde. Avec plus de 1000 points inscrits durant l'ann√©e, elle termine √† la 3e place du classement g√©n√©ral derri√®re l'Am√©ricaine Lindsey Vonn et l'Autrichienne Nicole Hosp. Par ailleurs, l'Allemande d√©croche deux victoires dans les classements par √©preuve en super G et combin√©, et remporte donc deux ¬ę petits ¬Ľ globes de cristal, les premiers de sa carri√®re.

Maria Riesch manifeste une m√™me r√©gularit√© √† l'occasion de la premi√®re partie de la Coupe du monde 2008-2009. Souvent en haut de la hi√©rarchie, la skieuse allemande encha√ģne m√™me quatre victoires cons√©cutives en slalom √† La Molina, Semmering, Zagreb et Maribor. Largement en t√™te du classement du slalom, elle est une pr√©tendante s√©rieuse √† la victoire finale au classement g√©n√©ral. Ainsi, la Bavaroise endosse bri√®vement le dossard rouge de leader de la Coupe du monde apr√®s sa victoire dans le slalom de Zagreb[7]. Mais comme l'ann√©e pr√©c√©dente, c'est l'Am√©ricaine Lindsey Vonn, performante dans toutes les √©preuves, qui fait la course en t√™te et domine le classement g√©n√©ral juste avant les Championnats du monde 2009 de Val d'Is√®re.

Lors de cette comp√©tition, et apr√®s une huiti√®me place lors du super G, Maria Riesch chute lors d'un entra√ģnement de descente provoquant de multiples contusions au dos et √† la nuque[8]. L'Allemande s'aligne cependant lors du super combin√©, avec r√©ussite puisqu'elle termine au pied du podium. Troisi√®me apr√®s la descente, la skieuse ne r√©alise que le septi√®me en slalom, ce qui la fait r√©trograder au quatri√®me rang[9]. Hors du coup en slalom g√©ant, qui sacre sa compatriote Kathrin Hoelzl, Maria Riesch confirme son statut de favorite du slalom en remportant le premier titre mondial de sa carri√®re le 14 f√©vrier 2009. Quatri√®me √† l'issue de la premi√®re manche, elle signe le meilleur chrono sur le second trac√© et profite des chutes successives des trois meilleures femmes de la premi√®re manche ‚ÄĒ Manuela Moelgg, Lindsey Vonn et Sandrine Aubert ‚ÄĒ pour enlever la m√©daille d'or[10]. Maria Riesch est la premi√®re allemande √† inscrire son nom au palmar√®s de cette √©preuve depuis Rosi Mittermaier, doublement sacr√©e championne olympique et du monde en 1976.

Palmarès

Championnats du monde

Championnats du monde élites
√Čpreuve / √Čdition Suisse St-Moritz 2003 Su√®de Are 2007 France Val d'Is√®re 2009
Descente 17e 9e 10e
Super G Ab. 10e 8e
Slalom géant Ab. 23e 28e
Slalom Ab. ‚Äď Gold medal icon.svg
Combiné 5e 7e * 4e *

* Super combiné

Championnats du monde juniors
√Čpreuve / √Čdition Canada Canada 2000 Suisse Verbier 2001 Italie Tarvisio 2002 France France 2003 Slov√©nie Maribor 2004
Descente ‚Äď Bronze medal icon.svg 6e 4e Gold medal icon.svg
Super G ‚Äď Silver medal icon.svg Gold medal icon.svg Ab. Ab.
Slalom géant 37e 13e Ab. Bronze medal icon.svg Gold medal icon.svg
Slalom 24e 14e Silver medal icon.svg 5e Ab.
Combin√© ‚Äď ‚Äď ‚Äď Gold medal icon.svg ‚Äď

Coupe du monde

  • Meilleur classement final au g√©n√©ral : 2e en 2009.
  • 3 petits globes de cristal :
    • Vainqueur du classement du combin√© en 2008.
    • Vainqueur du classement du super G en 2008.
    • Vainqueur du classement du slalom en 2009.
  • 26 podiums dont 11 victoires en carri√®re.

Différents classements en Coupe du monde

Saison/Classement Général Descente Slalom Géant Super G Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2001 109e 11 - - - - - - 42e 11 - -
2002 96e 21 - - 46e 10 50e 10 - - - -
2003 32e 232 14e 115 40e 22 42e 11 37e 24 3e 60
2004 3e 977 7e 283 9e 245 18e 111 5e 338 - -
2005 43e 168 27e 48 44e 12 32e 48 26e 60 - -
2006 69e 62 44e 29 - - 49e 7 35e 26 - -
2007 14e 487 7e 225 25e 72 22e 60 18e 118 36e 12
2008 3e 1146 9e 224 8e 249 25e 39 1re 374 1re 260
2009 2e 1424 3e 292 1re 670 15e 141 10e 171 4e 150

Détail des victoires

√Čdition / √Čpreuve Descente Super G Slalom Combin√© Total
2004 Autriche Haus im Ennstal Autriche Haus im Ennstal Finlande Levi ‚Äď 3
2007 Canada Lake Louise ‚Äď ‚Äď ‚Äď 1
2008 ‚Äď Italie Cortina d'Ampezzo ‚Äď Canada Whistler 2
2009 ‚Äď ‚Äď Espagne La Molina
Autriche Semmering
Croatie Zagreb
Slovénie Maribor
Italie Tarvisio 5
Total 2 2 5 2 11

Divers

  • Classement g√©n√©ral final de la Coupe d'Europe 2001-2002.

Notes et références

  1. ‚ÜĎ (en) Classements g√©n√©raux de la Coupe d'Europe f√©minine 2001-2002, sur fis-ski.com. Consult√© le 30 janvier 2009.
  2. ‚ÜĎ ¬ę La surprise Maria Riesch ¬Ľ, sur lequipe.fr. Consult√© le 30 janvier 2009.
  3. ‚ÜĎ (en) Classement de la course, sur fis-ski.com. Consult√© le 30 janvier 2009.
  4. ‚ÜĎ a‚ÄČ et b‚ÄČ ¬ę Saison termin√©e pour Maria Riesch ¬Ľ, sur lequipe.fr, 12 janvier 2005. Consult√© le 30 janvier 2009.
  5. ‚ÜĎ a‚ÄČ, b‚ÄČ, c‚ÄČ et d‚ÄČ ¬ę Riesch n'ira pas aux JO ¬Ľ, sur lequipe.fr, 12 d√©cembre 2005. Consult√© le 29 janvier 2009.
  6. ‚ÜĎ ¬ę Riesch touch√©e au genou ¬Ľ, sur lequipe.fr, 10 d√©cembre 2005. Consult√© le 29 janvier 2009.
  7. ‚ÜĎ [pdf](en) R√©sultats, analyse et classements de l'√©preuve de Zagreb comptant pour la coupe du monde 2008-2009, sur fis-ski.com. Consult√© le 30 janvier 2009.
  8. ‚ÜĎ Contusions pour Riesch, sur eurosport.fr, 4 f√©vrier 2008.
  9. ‚ÜĎ [pdf](en) R√©sultats du super combin√© f√©minin des Championnats du monde 2009, sur fis-ski.com. Consult√© le 16 f√©vrier 2009.
  10. ‚ÜĎ [pdf](en) R√©sultats du slalom f√©minin des Championnats du monde 2009, sur fis-ski.com. Consult√© le 16 f√©vrier 2009.

Commons-logo.svg

Liens et documents externes


  • Portail des sports d‚Äôhiver Portail des sports d‚Äôhiver
  • Portail de l‚ÄôAllemagne Portail de l‚ÄôAllemagne
Ce document provient de ¬ę Maria Riesch ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maria Riesch de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maria Riesch ‚ÄĒ Nation ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Maria Riesch ‚ÄĒ Saltar a navegaci√≥n, b√ļsqueda Medallero Maria Riesch Competidor por ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Maria Riesch ‚ÄĒ (born November 24 1984 in Garmisch Partenkirchen, Bavaria) is a German alpine skier. With a height of 1.81 metres, she is one of the tallest women on the alpine skiing circuit. Her younger sister, Susanne, is also a pro skier. After the end of… ‚Ķ   Wikipedia

  • Maria H√∂fl-Riesch ‚ÄĒ Mari ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Maria H√∂fl-Riesch ‚ÄĒ Nation Deutschland ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Maria H√∂fl-Riesch ‚ÄĒ Disciplines Downhill, Super G, Giant slalom, Slalom, Combined Club SC Partenkirchen ‚Ķ   Wikipedia

  • Maria H√∂fl-Riesch ‚ÄĒ Medallero Maria H√∂fl Riesch Competidor por  Alemania ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Maria (given name) ‚ÄĒ This article is about the given name. For other uses, see Maria (disambiguation). Maria Gender Female Origin Word/Name Hebrew via Latin and Greek Meaning wished for child , bitter , rebellious ‚Ķ   Wikipedia

  • Maria Walliser ‚ÄĒ Olympic medal record Women s Alpine Skiing Silver 1984 Sarajevo Downhill Bronze 1988 Calgary Alpine Combined Bronze 1988 Calgary Giant Slalom ‚Ķ   Wikipedia

  • Riesch ‚ÄĒ ist der Name folgender Personen: Johann Sigismund Graf Riesch (* 1750) Maria H√∂fl Riesch (* 1984), deutsche Skirennl√§uferin Susanne Riesch (* 1987), deutsche Skirennl√§uferin Diese Seite ist eine Begriffskl√§rung zur ‚Ķ   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.