Mankono (département)

Mankono

Mankono
Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Gentilé Mankonoka
Région Worodougou
Gouverneur
Langue Francais, Koyaka, Dioula
Superficie 11000 km²
Population estimée hab.
()
Densité hab./km²
Maire Mme Eniss Kanaté
Administration
Localisation
Villes de Côte d'IvoireRégions de la Côte d'Ivoire

Mankono est une ville de la Côte d'Ivoire, elle se situe au centre du pays, dans la région du Worodougou, à 450 km au nord d'Abidjan.

Le département de Mankono compte 210 000 habitants, selon le dernier recensement organisé dans le pays, et couvre une surface de 11 000 km2, ce qui en fait un des plus grands départements du pays.

Elle est habitée par les populations koyaka qui sont en majorité des musulmans . Ils sont pour la plupart des chasseurs, des guérisseurs et des cultivateurs.

À la veille de la fête de la Tabaski, il y a une fête coutumière appelée DOH à laquelle seuls les hommes participent.

Sommaire

Administration

Une loi de 1978[1] a institué 27 communes de plein exercice sur le territoire du pays, dont celle de Mankono.

Liste des maires successifs
Date d'élection Identité Parti Qualité Statut
1980 KONE . M PDCI-RDA Homme politique élu
1985 Amara KARAMOKO PDCI-RDA Homme politique élu
1990 Amara KARAMOKO PDCI-RDA Homme politique élu
1995 Mme Eniss Kanaté RDR Femme politique élu
2001 Mme Eniss Kanaté [2],[3] RDR Femme politique élu

Le département compte les sous-préfectures de Kongasso et Marandallah.

Après les évènements de 2002, la ville, comme toutes les localités du nord du pays, a été placée sous l'administration du MPCI puis des Forces nouvelles de Côte d'Ivoire[4] et se trouvait de fait sous l'autorité unique d'un « commandant de zone » ( « com-zone » ). Ce « commandant de zone » est désigné par le secrétaire général des Forces nouvelles de Côte d'Ivoire, Guillaume Soro, comme pour chacun des 10 secteurs de la zone nord ivoirienne, Mankono étant désignée depuis 2006 sous le terme de Zone no 4[5]. Actuellement, il s'agit de Capi Bakayogo. Cette autorité existe toujours en 2008 et cohabite avec les fonctionnaires de l'état, préfet et sous-préfet, revenus dans la région.

Représentation politique

Députés de Mankono
Date d'élection Identité Parti Qualité Statut
2001 Mme Eniss Kanaté FPI Femme politique élu

Le mandat de l’Assemblée nationale élue en 2001 s'achevait le 16 décembre 2005. Mais, en raison de la crise politico-militaire de 2002, les élections législatives n'ont pas eu lieu et l’Assemblée nationale en place est demeurée en fonction et a conservé ses pouvoirs.

Société

Les monan et ouan sont de petits groupes ethniques localisés à Kongasso ( kongopla en langue Monan et Kounahiri pour le Ouan). Ces deux peuples ont les mêmes coutumes. Les monan s'apparentent beaucoup aux yacoubas. Le chef-lieu de canton des Monan est Bambalouma, village situé à 9 km de la sous-préfecture de Kongasso et celui des Ouan est Kounahiri.

Démographie

Il est prévu d'organiser un nouveau recensement de la population du pays en 2008 [6].

Évolution démographique
1920 1946 1970 Recensement 1978 Recensement 1998 Estimation 2007
10 826 20 194
Nombre retenu à partir de 1920 : Population sans doubles comptes

Éducation

Article connexe : Éducation en Côte d'Ivoire.

Enseignement primaire
Public

  • École primaire Publique

Enseignement secondaire
Lycée Public

  • Lycée municipal

Collège public

  • Collège moderne

C'est à Elima, au sud du pays, que sera créée la première école officielle le 8 aout 1887 avec pour instituteur Fritz-Émile Jeand'heur venu d'Algérie. Elle comptait alors 33 élèves africains qui seront les premiers lecteurs en langue française. Elle fonctionnera pendant 3 ans avant d'être transférée en 1890 à Assinie par Marcel Treich-Laplène, le nouveau résident de France. Le premier mars 1904, il y avait 896 élèves en Cote d'Ivoire pour une population estimée un peu supérieure à 2 millions d'habitants. Mankono accueillera l'une des 18 écoles de village créées en 1903. Elle comportait 46 élèves encadrés par 2 instituteurs.

Santé

La ville est dotée d'un hôpital central.

Infrastructures

Aucune des voies reliant Mankono aux villes voisines, Boundiali, Séguéla, Zuénoula, Bouaké, n’est bitumée. Cette situation rend le département totalement enclavé[7].

Personnalités liées à la ville

Villes voisines

Notes et références

  1. Loi n° 78-07 du 9 janvier 1978
  2. Eniss Kanaté a annoncé, en 2006, son départ du RDR pour rejoindre le FPI. Elle n'est donc plus considérée comme membre du RDR.
  3. Article de l'INTER
  4. Le site officiel des Forces nouvelles de Côte d'Ivoire
  5. Organisation des 10 secteurs du nord ivoirien sous la tutelle du MPCI
  6. Recensement de la population ivoirienne
  7. Dans cette région du monde, le coût d'un kilomètre de bitume est estimé, en moyenne, à 100 millions de Franc CFA, soit environ 1,6 million d'euros
  8. Interview de Youssouf Fofana

Liens externes

  • Portail de la Côte d’Ivoire Portail de la Côte d’Ivoire
Ce document provient de « Mankono ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mankono (département) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Département de Bondoukou — Bondoukou ist eines der 58 Départements der Elfenbeinküste und liegt im Nordosten des Landes. Inhaltsverzeichnis 1 Struktur 2 Geographie …   Deutsch Wikipedia

  • Mankono — 8° 04′ N 6° 11′ W / 8.06, 6.19 …   Wikipédia en Français

  • Département de Boundiali — Pour les articles homonymes, voir Boundiali. Département de Boundiali   …   Wikipédia en Français

  • Departement de Mankono — Admin ASC 2 Code Orig. name Département de Mankono Country and Admin Code CI.91.2284587 CI …   World countries Adminstrative division ASC I-II

  • Département d’Agboville — Das ivorische Departement Agboville liegt in der Region Agnéby. Inhaltsverzeichnis 1 Struktur 1.1 bis 2001 2 Geographie 2.1 Bevölkerung …   Deutsch Wikipedia

  • Département de la Côte-d'Ivoire — Départements de la Côte d Ivoire Le territoire de la Côte d Ivoire est subdivisé en 80 départements et 2 districts : Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A …   Wikipédia en Français

  • Département d’Adzopé — Adzopé ist eines der 58 Départements der Elfenbeinküste in der Region Agnéby. In diesem Département befindet sich auch die gleichnamige Stadt Adzopé. Départements der Elfenbeinküste Abengourou | Abidjan | Aboisso | Adiaké |… …   Deutsch Wikipedia

  • Boundiali (département) — Département de Boundiali Pour les articles homonymes, voir Boundiali. Département de Boundiali   …   Wikipédia en Français

  • Boundialiv (département) — Département de Boundiali Pour les articles homonymes, voir Boundiali. Département de Boundiali   …   Wikipédia en Français

  • Jacqueville (département) — Département de Jacqueville  Cote d Ivoire !Côte d Ivoire Gentilé Région Lagunes …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.