Magister scholarum


Magister scholarum

Écolâtre

L’écolâtre (du latin scolasticus > scholaster) était, au Moyen Âge, le maître de l’école monastique ou de l’école cathédrale. La fonction était importante et nombreux furent les écolâtres qui devinrent écrivains de renom, théologiens, ou évêques.

Sommaire

Dans les monastères

Le travail manuel ne manquait pas dans les monastères: les moines fondateurs étaient leurs propres bâtisseurs, et défrichaient leurs terres. Au travail manuel fut cependant toujours lié un travail apostolique et intellectuel, compris comme une autre manière de rendre gloire à Dieu (Opus Dei). Les règles monastiques les plus anciennes imposaient des temps de lecture (de textes sacrés), ce qui nécessitait au minimum une alphabétisation des jeunes recrues. Dès le IXe siècle les monastères plus importants avaient leur bibliothécaire, scribes, chroniqueur et écolâtre. L’Ecolâtre était chargé de l’école monastique.

Deux écoles

Les monastères avaient deux écoles, l’extérieure et l’intérieure.

  • L’extérieure, réservée aux laïcs donnait une instruction élémentaire, se bornant à la lecture, l’écriture, le catéchisme et le calcul.
  • Dans l’école intérieure, plus développée, les oblats (c’est-à-dire de jeunes garçons offerts par leurs parents au monastère pour qu’ils deviennent moines) débutaient par des classes élémentaires de lecture, calcul, le psautier et un peu de musique.

le Curriculum

Les oblats suivaient ensuite un parcours académique appelé le septivium ( les sept Arts libéraux), qui n’était pas nécessairement accompli en 7 ans.

  • Le trivium (trois premiers sujets) étaient la grammaire (littérature), rhétorique (éloquence) et dialectique (philosophie).
  • Le quadrivium (quatre sujets) comportait un ensemble de cours plus scientifiques : musique, arithmétique, géométrie et astronomie.

Un théologal s’occupait de la formation religieuse et théologique des jeunes moines.

Moines-écolâtres

Quelques moines écolâtres célèbres:

Auprès des cathédrales

Chrodegang (712-766), évêque de Metz, forma les prêtres de sa cathédrale à vivre en communauté, et écrivit pour eux une règle appelée Regula vitae communis inspirée de celle de saint Benoît. Il y introduit dans la communauté la fonction d’écolâtre : un des chanoines est spécialement chargé d’instruire les jeunes clercs de la cathédrale. Charlemagne demanda l’ouverture de l’école cathédrale aux non-clercs. Au fil des temps l’écolâtre devient également l’inspecteur des maîtres d’écoles du diocèse. Plus tard, le concile du Latran III officialisa la coutume (1179) en spécifiant que l’enseignement sera gratuit. Cependant, avec l’émergence et l’influence croissante des universités (XIIIe siècle), les écoles cathédrales perdront progressivement leur importance et le rôle de l’écolâtre disparaîtra.

Chanoines-écolâtres

Bibliographie

  • de MOREAU, Edouard: Les abbayes de Belgique, Bruxelles, 1952.



  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
Ce document provient de « %C3%89col%C3%A2tre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Magister scholarum de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Magister scholārum — Magister scholārum, ursprünglich richtiger: scholarium (lat.), im Mittelalter Aufseher einer Kloster oder Kirchenschule, wohl auch nur einzelner für den Gesangchor etc. angenommener Schüler; oft zugleich Vorsänger (praecentor, primicerius) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Magister scholarum — En México, específicamente en la época de la colonia, el magister scholarum o maestro de la escuela era aquel sacerdote que venía del cabildo de la catedral y representaba al Papa para otorgar los grados académicos en la Real y Pontificia… …   Wikipedia Español

  • Magister scholarum — That clerical officer of a diocese, usually the bishop s archdeacon or chancellor, whose licence was required before a school could be opened or a person could teach. [Lat. magister = master + scholarum = of schools] Cf. Magister glomerie …   Dictionary of Medieval Terms and Phrases

  • Magister — (lat.), 1) Vorsteher, Aufseher, Anführer, Oberhaupt, so der Vorsitzende einer Gesellschaft, z.B. M. bibendi, so v.w. Arbiter bibendi; Vorsteher mehrer Priestercollegien, z.B. der Augustales u. Salii (s. b.); der M. equĭtum, Befehlshaber der… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Magister — Magister, lat., die Wurzel des Worts magistratus; in der röm. Republik gab es einen m. equitum, der von dem Dictator ernannte, unmittelbar auf ihn folgende höchste Beamte; im spätern Rom Lehrer. Im Mittelalter war m. disciplinae der Geistliche,… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Hugo Metellus — (* um 1080; † um 1150) war Augustinerchorherr in Toul, Magister, Dichter und Briefautor. Bekannt geworden ist Hugo Metellus durch seine Invektive (Schmähschrift) gegen den Philosophen und Theologen Peter Abaelard und seine Eloge (Lobrede) für… …   Deutsch Wikipedia

  • The King's School, Worcester — (KSW) is an independent British school refounded by Henry VIII in 1541. It occupies a site by Worcester Cathedral and the River Severn. The King s School, WorcesterFounded:7 Dec, 1541Headmaster:Mr Tim KeyesPupils:c.1000 HistoryThe King s School,… …   Wikipedia

  • Renaissance du 12e siècle — Renaissance du XIIe siècle La renaissance du XIIe siècle est une période majeure de renouveau du monde culturel au Moyen Âge, mise en évidence par les travaux des historiens Charles H. Haskins, Jacques Le Goff ou encore Jacques Verger.… …   Wikipédia en Français

  • Renaissance du 12è siècle — Renaissance du XIIe siècle La renaissance du XIIe siècle est une période majeure de renouveau du monde culturel au Moyen Âge, mise en évidence par les travaux des historiens Charles H. Haskins, Jacques Le Goff ou encore Jacques Verger.… …   Wikipédia en Français

  • Renaissance du XIIe siecle — Renaissance du XIIe siècle La renaissance du XIIe siècle est une période majeure de renouveau du monde culturel au Moyen Âge, mise en évidence par les travaux des historiens Charles H. Haskins, Jacques Le Goff ou encore Jacques Verger.… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.