Maestro Martino


Maestro Martino
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martino et Rossi.

Martino de Rossi ou Martino de Rubeis, dit Maestro Martino da Como est un grand cuisinier italien du XVe siècle.

Durant la deuxième moitié du XVe siècle, il rédige un important traité de gastronomie, le «  Libro de Arte Coquinaria » avec lequel il obtient la reconnaissance de ses contemporains et, qui symbolise le passage de la cuisine médiévale à celle de la Renaissance.

Biographie

Il naît dans la deuxième ou troisième décennie du XVe siècle, dans la vallée du Blenio, du canton du Tessin à l'époque appartenant au Duché de Milan, et non pas à Côme, comme le laisse supposer son pseudonyme.
Il apprend l’art culinaire dans différentes cours princières et il séjourne successivement à Naples où il se familiarise avec d’autres cuisines comme la catalane et la proche orientale. Ensuite, il se transfère à Udine, puis il est au service de Francesco Sforza à Milan.
À Rome de 1450 à 1465, il est le cuisinier d’un haut prélat ; le cardinal Ludovico Treviziano, patriarche d’Aquilée, connu pour l’opulence de ses banquets au point d’être surnommé le « cardinal Lucullus ».
Durant cette période et grâce à ce généreux mécène, il commence la rédaction de son livre qui va devenir, très vite, le traité de référence en Europe de la cuisine de la Renaissance.
Après cette expérience intense, il retourne à Milan au service de Gian Giacomo Trivulzio où il termine sa carrière.

Libro de Arte Coquinaria

Le Libro de Arte Coquinaria est composé de 65 feuillets, non paginé et écrit en langue vulgaire. Le style est précis, détaillé et spontané comme si l’auteur voulait être compris par tout le monde. La datation de l’œuvre est incertaine. Les premières traces manuscrites commencent en 1456 et se développent pour se terminer en 1467.
Dans la confection des plats, a l’instar d’Archestrate, il préconise un retour au goût naturel des aliments, en évitant l’abus des épices et des aromates issu de la tradition culinaire antique et médiévale.
Il crée plusieurs recettes comme la Financière piémontaise, les vermicelles, et exalte les avantages de la conservation des pâtes séchées. Il invente également divers ustensiles de cuisine.
Le succès de la diffusion, en Italie et dans toute l’Europe, des recettes de Martino est sans doute dû à celui qui le nommait «  le Prince des cuisiniers » ; l’humaniste, son contemporain, Bartolomeo Sacchi dit Platine, préfet de la Bibliothèque apostolique vaticane.
Dans son ouvrage, « De Honesta Voluptate et Valetudine », il reprend les recettes de Martino, les traduisant en latin, enrichies de commentaires.
À ce jour, quelques rares copies de l'original nous sont parvenues : une est la propriété d'un collectionneur privé, une est conservée à la Bibliothèque vaticane, et une dernière (?) se trouve à la Bibliothèque du Congrès de Washington (Medieval Manuscript n.153).

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maestro Martino de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maestro Martino of Como — Martino de Rossi or Martino de Rubeis, called Martino of Como, was the most important cook of the 15th century. His book Libro de Arte Coquinaria (The Art of Cooking) (ca. 1465) [1] is considered a landmark in Italian gastronomic literature and a …   Wikipedia

  • Martino de Rossi — Maestro Martino Pour les articles homonymes, voir Martino et Rossi. Martino de Rossi ou Martino de Rubeis, dit Maestro Martino da Como est un grand cuisinier italien du XVe siècle. Durant la deuxième moitié du XVe siècle, il rédige un… …   Wikipédia en Français

  • Martino da Canale — Martino oder Martin da Canale (auch Martin da Canal) war ein venezianischer Chronist des 13. Jahrhunderts. Das einzige überlieferte Werk, das wohl zwischen 1267 und 1275 entstand, ist als Les Estoires de Venise bekannt. Inhaltsverzeichnis 1 Werk… …   Deutsch Wikipedia

  • Martino — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Martino est un prénom, un nom de famille et un élément de nom de lieu. Sommaire 1 Prénoms 2 Patronymes …   Wikipédia en Français

  • Martino da Como — Gian Giacomo Trivulzio. Martino da Como (Martino von Como, Maestro Martino) war der bedeutendste Gastrosoph des 15. Jahrhunderts und zudem der erste prominent gewordene Koch der Welt. Er war Chef im römischen Palazzo des päpstlichen Kaplans (… …   Deutsch Wikipedia

  • Maestro di Crea — Maestro della Cappella di Santa Margherita a Crea, or more simply Maestro di Crea, is the name given to the anonymous Italian painter who was engaged by Guglielmo VIII Paleologo, Marquis of Montferrat, to decorate the chapel of Santa Margherita… …   Wikipedia

  • Martino V — (Рим,Италия) Категория отеля: Адрес: Via Martino V 34, Трионфале, 00165 Рим, Италия …   Каталог отелей

  • Maestro dei Cassoni Campana — Maestro di Tavarnelle Sant Antonio Abate, San Sebastiano e San Rocco con due angeli (1510 1515) Le Maestro di Tavarnelle ( XVe siècle – XVI …   Wikipédia en Français

  • Maestro mayor de obras — El Maestro Mateo, en el Pórtico de la Gloria de la Catedral de Santiago de Compostela, que dirigió la obra de dichos portales desde sus cimientos …   Wikipedia Español

  • Maestro di Crea — Pared del fondo de la Capilla, detalle de las hijas de Guillermo VIII Paleólogo. Con el apelativo de Maestro di Crea o Maestro de la Capilla de Santa Margarita de Crea se denomina a un pintor anónimo a quien entre 1474 y 1479 se le encargó por… …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.