Maconnerie

ÔĽŅ
Maconnerie

Maçonnerie

L'outil emblématique du maçon, la truelle

La ma√ßonnerie est l'art de b√Ętir une construction par l'assemblage de mat√©riaux √©l√©mentaires, li√©s de mani√®re non r√©versible. C'est l'art du ma√ßon par d√©finition.

La maçonnerie traditionnelle est appelée limousinerie.

Par extension, on associe aussi sous le terme ¬ę ma√ßonnerie ¬Ľ les travaux d'habillage des ensembles : pose d'enduits, de carrelages, etc., qui, en plus de leur but esth√©tique, participent √† la tenue de l'ensemble face aux agressions externes (humidit√©, gel, etc.). Un produit qui refl√®te de plus en plus cette association est le stuc d'acrylique qui remplace le stuc traditionnel fait √† partir de chaux.

Le terme ¬ę Ma√ßonnerie ¬Ľ avec une majuscule, peut aussi d√©signer la Franc-ma√ßonnerie.

Sommaire

Avantages

Maniement du fil à plomb
  • L'emploi de mat√©riaux comme la brique et la pierre peut augmenter la masse thermique d'un b√Ętiment, procurant un confort accru par amortissement de la chaleur de l'√©t√© et du froid de l'hiver. Ces mat√©riaux conviennent pour des applications solaires passives.
  • En g√©n√©ral, la brique et la pierre n'exigent pas d'√™tre peintes et peuvent ainsi fournir une structure dont le de cycle de vie pr√©sente un co√Ľt r√©duit; cependant, une peinture convenablement ex√©cut√©e r√©duit le risque d'apparition d'√©clats sous les effets du gel. Le parpaing ou ¬ę agglo ¬Ľ de la vari√©t√© non d√©corative est g√©n√©ralement peint ou enduit.
  • L'aspect, surtout s'il est tr√®s soign√©, peut conf√©rer √† la ma√ßonnerie une impression de solidit√© et de durabilit√©.

Inconvénients

Un mur soigné de Machu Picchu
  • Les intemp√©ries, en particulier le gel, peuvent entra√ģner des d√©gradations en surface. Ce genre de d√©gradation est fr√©quent pour certains types de brique, mais assez rare pour les parpaings et la pierre. Si de la brique (√† base d'argile) doit √™tre employ√©e, on prendra soin de choisir des briques convenant au climat en question.
  • La ma√ßonnerie doit reposer sur une fondation stable (b√©ton arm√©, pierres de fondations, ou roche naturelle). Sur des sols √† dilatation, cette fondation devra √™tre tr√®s soign√©e et on pourra faire appel √† un ing√©nieur en r√©sistance des mat√©riaux.

Les matériaux

construction d'une habitation en parpaings

Les constructions sont constitu√©es de diff√©rents mat√©riaux :

Les éléments corps

Les liants

Le liant est le mat√©riau servant √† r√©aliser un mortier. Il peut √™tre de la chaux (hydraulique naturelle ou de synth√®se), du ciment, du pl√Ętre.

Test pour la mise en oeuvre d'un mortier
Réfection d'un mur en adobe
  • La Chaux est un liant √† base de calcaire, utilis√© depuis des mill√©naires. Elle entre dans la composition des mortiers √† ma√ßonner, et peut √™tre aussi utilis√©e seule avec de l'eau, pour la peinture. Elle sert √©galement en agriculture.
  • Le ciment, introduit par Louis Vicat dans la premi√®re moiti√© du XIXe si√®cle, sera tr√®s utilis√© par la suite en raison de ses grandes capacit√©s m√©caniques.
  • Le pl√Ętre.

Les mortiers

  • Le mortier de chaux est constitu√© de chaux, de sable et d'eau ; ou bien de chaux, de terre et d'eau. Il est utilis√© pour ma√ßonner, pour enduire, g√©n√©ralement associ√© √† la pierre, √† la brique, parfois au pis√©.
  • Le mortier de ciment est constitu√© de ciment, de sable et d'eau. Il est lui aussi utilis√© pour b√Ętir et pour enduire, g√©n√©ralement avec des √©l√©ments de sa classe de r√©sistance. Il est surtout utilis√© pour monter des parpaings.
  • Le mortier dit b√Ętard est constitu√© de chaux, de ciment, de sable et d'eau.
  • La colle est un "mortier" r√©cent, utilis√© avec les briques monomurs.

Les b√©tons On appelle b√©ton un mat√©riau de construction composite fabriqu√© √† partir de granulats (sable, gravillons) agglom√©r√©s par un liant :

  • Le b√©ton de chaux est constitu√© de chaux, de sable, de gravier et d'eau.
  • Le b√©ton de chanvre est constitu√© de chaux, de chanvre, de sable, et d'eau.
  • Le b√©ton de ciment est constitu√© de ciment, de sable, de gravier et d'eau.

Les applications

La pierre sèche

Le terme maçonnerie à pierres sèches s'applique à des murs réalisés sans aucun mortier de liaison. Elle a été mise en application, autrefois, pour construire des murs de séparation entre parcelles agricoles, ou de soutènement de terrasses de culture (talus), et des cabanons à usage d'habitation saisonnière ou temporaire, de resserre-à-outils, de remise, ou encore de grange.

La maçonnerie pleine La maçonnerie pleine en béton de ciment ou de chaux, sans renfort d'acier, tend à avoir des applications très limitées dans la construction moderne des murs. Si de tels murs peuvent être tout à fait économiques et appropriés dans de nombreuses applications, leur sensibilité aux tremblements de terre et à l'effondrement est un problème qu'on ne peut ignorer. De ce fait, les murs pleins non renforcés tendent à être bas et épais.

Les b√Ętisses en pis√© ou en torchis sont souvent en ma√ßonnerie pleine, qu'un treillis en bois peut parfois armer.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Ciment
  • HQE (Haute Qualit√© Environnementale, appliqu√©e √† la construction)

Notes et références


  • Portail de l‚Äôarchitecture et de l‚Äôurbanisme Portail de l‚Äôarchitecture et de l‚Äôurbanisme
Ce document provient de ¬ę Ma%C3%A7onnerie ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maconnerie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ma√ßonnerie ‚ÄĒ [ mas…Ēnri ] n. f. ‚ÄĘ machonerie v. 1280; de ma√ßon 1 ‚ô¶ Partie des travaux de construction comprenant l √©dification du gros Ňďuvre et certains travaux de rev√™tement. Grosse ma√ßonnerie (gros ouvrage), comprenant les √©l√©ments essentiels du gros Ňďuvre;… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • ma√ßonnerie ‚ÄĒ Ma√ßonnerie. s. f. L ouvrage du Ma√ßon. Une bonne ma√ßonnerie. cloison de ma√ßonnerie. la ma√ßonnerie de ma maison me revient √† tant ‚Ķ   Dictionnaire de l'Acad√©mie fran√ßaise

  • Ma√ßonnerie ‚ÄĒ (fr., spr. Masonnerih), 1) das Maurerhandwerk; 2) Freimaurerei ‚Ķ   Pierer's Universal-Lexikon

  • Ma√ßonnerie ‚ÄĒ L outil embl√©matique du ma√ßon, la truelle. La ma√ßonnerie est l art de b√Ętir une construction par l assemblage de mat√©riaux √©l√©mentaires, li√©s de mani√®re non r√©versible. C est l art du ma√ßon par d√©finition. La ma√ßonnerie traditionnelle est appel√©e ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • ma√ßonnerie ‚ÄĒ (ma so ne rie) s. f. 1¬į¬†¬†¬†Art qui consiste √† ranger des pierres avec du mortier ou quelque autre liaison. ¬†¬†¬†Ma√ßonnerie en liaison, celle o√Ļ les pierres sont pos√©es les unes sur les autres et les joints de niveau. ¬†¬†¬†Ma√ßonnerie en blocage, celle… ‚Ķ   Dictionnaire de la Langue Fran√ßaise d'√Čmile Littr√©

  • MA√áONNERIE ‚ÄĒ s. f. Ouvrage du ma√ßon. Une bonne ma√ßonnerie. Cloison de ma√ßonnerie. Ma√ßonnerie de blocage, de moellons, de limosinage. Ma√ßonnerie en liaison. MA√áONNERIE, se dit aussi, quelquefois, pour Franc Ma√ßonnerie. Voyez FRANC MA√áONNERIE ‚Ķ   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MA√áONNERIE ‚ÄĒ n. f. Ouvrage de construction o√Ļ l‚Äôon emploie de la pierre, de la brique, du ciment, du mortier, du pl√Ętre, etc. Cloison de ma√ßonnerie. Ma√ßonnerie de blocage, de moellons. MA√ßONNERIE se dit aussi quelquefois pour Franc ma√ßonnerie. Voyez FRANC… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Maconnerie ‚ÄĒ Frimureri ‚Ķ   Danske encyklop√¶di

  • ma√ßonnerie ‚ÄĒ nf. mafou nri (Saxel), mafo nri, masso nri (Albanais) ‚Ķ   Dictionnaire Fran√ßais-Savoyard

  • Ma√ßonnerie √† sec ‚ÄĒ ‚óŹ Ma√ßonnerie √† sec ma√ßonnerie faite avec des pierres sans mortier. (On dit aussi ma√ßonnerie en pierres s√®ches et, dans le cas de pierres de taille, √† joints vifs.) ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.