Luxeuil


Luxeuil

Luxeuil-les-Bains

Luxeuil-les-Bains

{{{image-desc}}}

Administration
Pays France
Région Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Lure
Canton Luxeuil-les-Bains (chef-lieu)
Code Insee abr. 70311
Code postal 70300
Maire
Mandat en cours
Michel Raison
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Luxeuil
Démographie
Population 7 575 hab. (2006)
Densité 347 hab./km²
Géographie
Coordonnées 47° 49′ 01″ Nord
       6° 22′ 53″ Est
/ 47.8169444444, 6.38138888889
Altitudes mini. 260 m m — maxi. 395 m m
Superficie 21,81 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Luxeuil-les-Bains est une commune française, située dans le département de la Haute-Saône et la région Franche-Comté.

Les habitants sont les Luxoviens.

Sommaire

Géographie

Quelques villes accessibles par la route :

  • Vesoul à 31 km par la N 57 au sud-ouest
  • Remiremont à 33 km par la N 57 au nord-est
  • Thann à 77 km par la D 6 à l'est
  • Langres à 97 km par la D 6 à l'ouest
  • Lure à 20 km par la D 64 au sud
  • Vittel à 79 km par la D 64 au nord

Climat

Le climat de Luxeuil est assez rude[1].

Hydrologie

Histoire

Voici les armoiries de Luxeuil sculptées sur du bois / le lion (sur fond azur) : armoiries de Franche-Comté / le soleil (sur fond de gueules) : association d'idée avec le mot latin LUX qui signifie lumière

Connue bien avant la conquête de la Gaule par les Romains pour ses sources thermales et tirant sans doute son nom du dieu celtique Lussoius, la ville prospère à l'époque gallo-romaine sous le nom de Luxovium.

Toponymie

La ville de Luxeuil a changé plusieurs fois de nom depuis sa création. Au VIIe siècle, on parlait de Luxovium. En 1228, Luxovium devient Luxovia. S'ensuivit en 1258 le premier nom présentant une sonorité comparable à l'actuel Luxeuil, à savoir Luxeye. Au XIIe siècle, on trouve traces de Luxuy, Lyxui, Luxui, Lixuy, Lixeuil, Lixeui, Lexui, Lysseu, Lisseu, Luxeu, Leuxeus et enfin de Luxeul en 1477.

Le nom est issu de celui du dieu gaulois Luxovius à qui la station thermale était dédiée. La racine indo-européenne -luk signifie lumière.

Dévastée par Attila en 451, elle tombe dans l'oubli pendant près d'un siècle et demi.

Saint Colomban et ses compagnons moines irlandais y fondent vers 590 le monastère de Luxeuil et y introduisent la règle colombanienne.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2008 → en cours Michel Raison UMP Député de la Haute-Saône
juin 1995 2008 Michel Gabillot DVG Conseiller général de la Haute-Saône
mars 1989 juin 1995 Bernard Hagemann FD
mars 1970 1989 Jacques Maroselli MRG Ancien préfet, député de 1967 à 1968
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Jumelage

En 2009, la ville de Wallingford, Angleterre (Royaume-Uni) tenterait de briser son jumelage avec Luxeuil-les-Bains. « Nous n'avons aucune nouvelle depuis une dizaine d'années », se plaint le maire anglais. « Nous en avons assez, nous ne savons même pas s'ils sont encore vivants. »

La demande de « divorce » a été faite auprès du Conseil des communes et régions d'Europe, responsable des jumelages[2][3].

Démographie

Évolution démographique
1614 1718 1790 1815 1841 1861 1881 1906 1936
216 ménages 350 ménages 3010 3200 4036 3855 4376 5274 5961
Évolution démographique
(Source : Ehess[4] et INSEE[5])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
3 007 3 080 3 040 3 340 3 582 3 628 4 036 3 647 4 085
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 706 3 855 3 959 3 908 4 162 4 376 4 907 4 811 4 959
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
5 254 5 474 5 518 5 372 5 488 5 695 5 691 5 724 6 691
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
8 161 9 216 10 104 9 951 8 790 8 414 7 575 - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

En 1896, la ville ne comptait que 4959 habitants. On voit la nette progression due à ses services publics et aux thermes. La ville compte 219 morts pour la Première Guerre mondiale

Lieux et monuments

Basilique St-Pierre
Maison Espagnole (XVe)
Maison du Bailli (XVe) et Hotel Pusel (XVIe)
Hotel Breton d'Amblans (XVIIe)

Le centre-ville compte de nombreux monuments caractéristiques des différentes périodes historiques.

  • Pour ce qui est de la période médiévale subsistent la Basilique Saint-Pierre (ancienne abbatiale), la Tour des échevins (XVe), la Maison du cardinal Jouffroy (XVe), la Maison du Bailli (XVe) ou la Maison espagnole (XVe).
  • De la renaissance ont été conservées les élévations de la Maison François Premier et de l'Hôtel Pusel (XVIe).
  • Pour la période classique enfin, le Palais abbatial (actuelle mairie) et l'Hôtel Breton d'Amblans (XVIIe).
  • La place de la baille a la caractéristique remarquable de faire se jouxter trois facades respectivement des XVe, XVIe et XVIIe siècles.
  • Le Conservatoire de la dentelle (dentelle de Luxeuil), au centre de la ville, dans le superbe cadre des anciennes cuisines de l’Abbaye jouxtant la Basilique.
  • La ville compte dans son voisinage immédiat une base aérienne militaire, la BA116 (Lieutenant-colonel Tony Papin), qui abrite les Escadron de Chasse 1/4 Dauphiné et Escadron de Chasse 2/4 La Fayette des Forces aériennes stratégiques.

Spécialités culinaires

La spécialité culinaire la plus populaire est le jambon de Luxeuil (jambon fumé traditionnel), que certaines boucheries de la ville produisent toujours.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

Liens externes

Bibliographie

  • Dom Guillo, Histoire de l’illustre abbaye de Luxeuil, Manuscrit de la bibliothèque municipale de Vesoul.
  • Philippe Kahn, Luxeuil au Moyen-Âge, recherches sur la topographie de la ville, Mémoire de Maîtrise, Nancy, 1971.
  • Gilles Cugnier, Histoire du monastère de Luxeuil à travers ses abbés, 590-1790, 2 tomes, Guéniot, Langres, 2004.
  • Bernard Desgranges, Histoire des Thermes, 1981
Luxeuil pas à pas, t. I & II, 1991 et 1993
Luxeuil et la vallée du Breuchin, t. I & II 1995 et 2001
Colomban a-t-il existé, 2007.


  • Portail de la Franche-Comté Portail de la Franche-Comté
Ce document provient de « Luxeuil-les-Bains ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Luxeuil de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Luxeuil — les Bains DEC …   Deutsch Wikipedia

  • Luxeuil — (spr. lückßöj oder lüßöj), Stadt im franz. Depart. Obersaône, Arrond. Lure, 304m ü. M., am Breuchin und an der Ostbahn, hat eine schöne Kirche aus dem 14. Jahrh., Reste einer 590 vom heil. Columbanus gestifteten Abtei, ein Stadthaus (15. Jahrh.) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Luxeuil — (spr. Lüssölj, Luxen), Stadt im Arrondissement Lure des französischen Departements Haute Saône, an der Breuchin; fertigt Leder u. Eisenwaaren, Kirschwasser, handelt mit Holz; 4000 Ew. Hier warme, wenig feste Bestandtheile enthaltende… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Luxeuil — (spr. lüxöj), Luxeu, Stadt im franz. Dep. Haute Saône, (1901) 5254 E.; Mineralquellen …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Luxeuil-Les-Bains — Administration Pays France Région Franche Comté Département Haute Saône …   Wikipédia en Français

  • Luxeuil-les-bains — Administration Pays France Région Franche Comté Département Haute Saône …   Wikipédia en Français

  • Luxeuil les Bains — Administration Pays France Région Franche Comté Département Haute Saône …   Wikipédia en Français

  • Luxeuil Abbey — was one of the oldest and best known monasteries in Burgundy, located in the département of Haute Saône in Franche Comté, France. Contents 1 History 1.1 Columbanus 1.2 Eustace of Luxeuil …   Wikipedia

  • Luxeuil-les-Bains — Luxeuil les Bains …   Deutsch Wikipedia

  • Luxeuil les Bains — DEC …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.