Luxembourg (pays)

ÔĽŅ
Luxembourg (pays)

49¬į 47‚Ä≤ 37‚Ä≥ N 6¬į 06‚Ä≤ 23‚Ä≥ E / 49.7936, 6.10639

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Luxembourg.
Groussherzogtum L√ętzebuerg (lb)
Grand-duché de Luxembourg (fr)
Großherzogtum Luxemburg (de)
Drapeau du Luxembourg Armoiries du Luxembourg
(Drapeau du Luxembourg) (Armoiries du Luxembourg)
Devise nationale : Mir w√ęlle bleiwe wat mir sinn
(luxembourgeois,
Nous voulons demeurer ce que nous sommes)
carte
Langues officielles luxembourgeois, français et allemand.
Capitale Luxembourg
49¬į 36‚Äô Nord, 06¬į 08 Est
Plus grande ville Luxembourg
Forme de l‚Äô√Čtat Monarchie constitutionnelle
 - Grand-duc
 - Premier ministre
Henri
Jean-Claude Juncker
Superficie
 - Totale
 - Eau (%)
Classé 165e
2 586 km2
Négligeable
Population
 - Totale (2011)
 - Densit√©
Classé 164e
503 302[1] hab.
194.6 hab./km2
Indépendance
 - Congr√®s de Vienne
 - Trait√© de Londres
 - Reconnue
 
9 juin 1815
19 avril 1839
11 mai 1867
Gentilé Luxembourgeois,
Luxembourgeoise
IDH (2009) en diminution 0,960 (élevé) (11e)
Monnaie Euro[2] (EUR)
Fuseau horaire UTC +1
Hymne national Ons Heemecht
Code ISO 3166-1 LUX, LU
Domaine internet .lu
Indicatif
téléphonique
+352


Le Luxembourg, en forme longue le Grand-Duch√© de Luxembourg[3], en luxembourgeois L√ętzebuerg et Groussherzogtum L√ętzebuerg, en allemand Luxemburg et Gro√üherzogtum Luxemburg, est un √Čtat de l'Union europ√©enne situ√© entre l'Allemagne, la Belgique et la France. Il compte environ 502 500 habitants (janvier 2010), soit √† peu pr√®s autant que la ville fran√ßaise de Nice. Le Luxembourg est membre du Benelux, de l'Union europ√©enne ‚ÄĒ dont il est l'un des six pays fondateurs ‚ÄĒ et de l'OTAN.

Son économie extrêmement dynamique en fait un des pays les plus prospères du monde, avec le PIB par habitant (nominal) le plus important du monde et donc de l'UE selon le FMI en 2010.

Le Luxembourg a trois langues officielles : l'allemand, le fran√ßais et le luxembourgeois.

Sommaire

Histoire

Article d√©taill√© : Histoire du Luxembourg.

Les Celtes, les Romains puis les Francs peuplent successivement la r√©gion. Le Comt√© de Luxembourg est fond√© en 963, √©lev√© en 1354 au rang de duch√© du Saint Empire romain germanique puis annex√© par Louis XIV en 1684. Il est ensuite transf√©r√© aux Habsbourg en 1697 et int√©gr√© en 1715 dans les Pays-Bas autrichiens. En 1815, Guillaume Ier l'int√®gre √† son royaume des Pays-Bas en m√™me temps que la Belgique. En 1830, le Luxembourg participe √† la R√©volution belge qui se traduit par l'ind√©pendance de la Belgique vis-√†-vis des Pays-Bas. Guillaume Ier n'√©tant pas parvenu, par la suite, √† reprendre la Belgique et le Luxembourg, finit par reconna√ģtre l'ind√©pendance de la Belgique apr√®s 9 ans de conflit, mais en obtenant que la partie est du Luxembourg se s√©pare du Luxembourg belge pour devenir un √Čtat sous ob√©dience de la monarchie des Pays-Bas. Celle-ci exerce une autorit√© personnelle sur ce territoire moins peupl√© que le Luxembourg belge. La crise luxembourgeoise en 1867 a pour cons√©quence la reconnaissance internationale de l'ind√©pendance du grand-duch√© et son statut de pays neutre. En 1890, le grand-duch√© passe √† la maison de Nassau-Weilburg : le Luxembourg et les Pays-Bas auront d√©sormais des souverains diff√©rents. Cependant, le couple grand-ducal n'ayant pas de descendance m√Ęle, la loi salique est abandonn√©e en 1907 au profit de la princesse Marie-Ad√©la√Įde, n√©e en 1894, qui succ√®de √† son p√®re en 1912. Pendant la Premi√®re Guerre mondiale, le Luxembourg est occup√© par les Allemands jusqu'en 1918. La grande duchesse Marie-Ad√©la√Įde abdique au profit de sa sŇďur Charlotte. Les n√©gociations du Trait√© de Versailles en 1919 confirment l'ind√©pendance du pays tandis qu'un r√©f√©rendum populaire consolide l'ind√©pendance du pays et la monarchie.

En mai 1940, les Allemands violent la neutralité luxembourgeoise et occupent le grand-duché. La famille grand-ducale et le gouvernement choisissent l'exil. À l'instar de l'Alsace-Moselle française, le régime nazi considère le Luxembourg comme un territoire allemand. Le pays est libéré en septembre 1944 par les troupes américaines mais subit la contre-attaque allemande lors de la bataille des Ardennes en décembre de la même année.

Dès 1944, l'union du Benelux est conclue avec la Belgique et les Pays-Bas. Désormais, le pays s'inscrit dans le processus de la construction européenne. En 1948, le Luxembourg est membre fondateur du Traité de Bruxelles et de l'OTAN. En 1952 Luxembourg-ville devient le siège de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA). L'adhésion à la Communauté économique européenne est le point de départ d'une expansion économique et d'une hausse de l'immigration.

Politique

Article d√©taill√© : Politique du Luxembourg.

Le Luxembourg est une démocratie représentative, sous la forme d’une monarchie constitutionnelle. À la tête du gouvernement se trouve un premier ministre (Jean-Claude Juncker depuis 1995) ainsi qu'une Chambre des députés qui débat et vote les lois. Cette Chambre des députés compte soixante membres répartis dans plusieurs groupes politiques: le Parti populaire chrétien social (CSV), le Parti démocratique (DP), le Parti ouvrier socialiste luxembourgeois (LSAP), Les Verts, le Parti réformiste d'alternative démocratique (ADR) et La Gauche.

En 2009, le CSV, au pouvoir depuis 1979, gagne largement les √©lections et voit sa repr√©sentation cro√ģtre au sein de la Chambre. Il existe √©galement un Conseil d'√Čtat.

Suite à un projet de loi sur l'euthanasie, le grand-duc Henri, qui a refusé de promulguer et de sanctionner la loi, a vu ses compétences réduites. Désormais il ne peut plus que promulguer les lois.

√Člections

Les citoyens luxembourgeois sont appelés à voter à trois types d'élections (hors référendums):

  • les √©lections communales, tous les six ans ;
  • les √©lections l√©gislatives, tous les cinq ans ;
  • les √©lections europ√©ennes, tous les cinq ans.

Pour les élections européennes, les ressortissants de l'Union européenne domiciliés depuis au moins deux ans au Luxembourg peuvent choisir d'élire soit les députés européens luxembourgeois, soit les députés européens du pays dont ils sont ressortissants[4]. Pour les élections communales, le vote est ouvert aux citoyens de l'Union européenne domiciliés dans leur commune depuis au moins cinq ans[5].

Pour tous les √©lecteurs inscrits sur une liste √©lectorale, le vote est obligatoire et secret, quelle que soit l'√©lection. Il est pr√©vu -une amende comprise entre 100 et 250 ‚ā¨ pour un absent√©iste, pouvant √™tre major√©e entre 500 et 1 000 ‚ā¨ en cas de r√©cidive[6].

Pouvoir judiciaire

Au Luxembourg, il y a trois justices de paix (Esch-sur-Alzette, Luxembourg et Diekirch), deux tribunaux d'arrondissement (Luxembourg et Diekirch) et une Cour supérieure de justice (Luxembourg), composée de la cour d'appel et de la cour de cassation.

Le Grand-Duché de Luxembourg compte également un tribunal administratif, une Cour administrative, ainsi qu'une Cour constitutionnelle siégeant toutes à Luxembourg.

Défense

Article d√©taill√© : Arm√©e luxembourgeoise.

Le Luxembourg, membre de l'Organisation du trait√© de l'Atlantique nord (OTAN), a supprim√© en 1967 le service militaire obligatoire et entretient une arm√©e de 3 000 hommes. La gendarmerie a √©t√© fusionn√©e avec la force de police en 2000.

Le chef de l'arm√©e est le Grand-duc du Luxembourg mais le contr√īle effectif revient au ministre de la D√©fense. Le chef d'√©tat-major de l'arm√©e luxembourgeoise est en 2011 le g√©n√©ral Gaston Reinig[7]. Actuellement l'arm√©e luxembourgeoise compte 3.000 soldats, mais qui en cas de n√©cessit√© peuvent √™tre port√©s jusqu'√† 20.000 hommes. L'arm√©e est impliqu√©e dans des nombreuses missions de paix, notamment en Bosnie et en Afghanistan dans le cadre des missions internationales de l'ONU et de l'OTAN.

Les 17 avions AWACS E-3 de l'OTAN sont officiellement enregistrés comme avions de guerre du Luxembourg tant pour des raisons politiques que pratiques. Ils sont basés à Geilenkirchen, en Allemagne.

Les d√©penses de d√©fense repr√©sentaient 1,2 % du produit int√©rieur brut en 1997 et on estimait que cette proportion valait 0,9 % en 2005[8].

Subdivisions

Le Luxembourg est divis√© en trois subdivisions administratives, ou districts :

Géographie

Article d√©taill√© : G√©ographie du Luxembourg.

Situ√© au cŇďur de l'Europe occidentale entre la Belgique, la France et l'Allemagne, le grand-duch√© de Luxembourg a une superficie de 2 586 km¬≤. Il s'√©tend du nord au sud sur une distance maximale de 82 km et sur 57 km d'est en ouest.

Carte du Luxembourg

Géologie

Le Luxembourg peut √™tre divis√© en deux r√©gions g√©ologiques :

√Čconomie

46% du produit int√©rieur brut du pays d√©pend de son r√īle de place financi√®re. Outre la banque priv√©e, depuis une quinzaine d'ann√©es, le Luxembourg est devenu la place la plus importante d'Europe sur le march√© des fonds d'investissement.

La croissance exceptionnelle de la place financi√®re luxembourgeoise fait que fin mai 2011 l'on comptait 144 banques pr√©sentes sur le territoire avec plus de 26 000 salari√©s. Par ailleurs, le Luxembourg est le deuxi√®me centre de fonds d'investissement du monde, apr√®s les √Čtats-Unis et le plus grand centre de banque priv√©e dans la zone EURO. Le Luxembourg conna√ģt un secret bancaire qui est garanti par le code p√©nal, sans pourtant √™tre absolu. Le Luxembourg a ainsi adopt√© l'ensemble des dispositions de l'OCDE pour combattre l'√©vasion fiscale.

En 2011, le PIB par habitant du Luxembourg est le second PIB le plus √©lev√© au monde[9], apr√®s le Qatar. Ce chiffre est biais√© par le fait que les travailleurs frontaliers des trois pays voisins qui contribuent √† g√©n√©rer une grande partie de ce PIB ne sont pas pris en compte lors du calcul du PIB/t√™te d'habitant. Leur nombre est en effet assez important pour fausser substantiellement les statistiques: En 2009, ils √©taient pr√®s de 150 000 (environ 50% de Fran√ßais, 26% de Belges et 24% d'Allemands)[10].

L'√©conomie g√©n√©r√©e par Internet conna√ģt un vrai essor au grand-duch√© avec l'arriv√©e des si√®ges europ√©ens de soci√©t√©s √©tablies (Amazon, AOL, Apple iTunes, eBay, Paypal, Skype, etc.).

Transports

  • Le r√©seau autoroutier luxembourgeois est tr√®s dense, en grande partie √©clair√©, et totalement gratuit.
  • Il est prevu pour 2015 de faire un metro-tramway qui traversera la capitale. Le Luxembourg b√©n√©ficie d'un r√©seau ferroviaire tr√®s d√©velopp√© d√Ľ √† son industrie m√©tallurgique et √† la n√©cessit√© de transporter les travailleurs frontaliers venant de Belgique, de France et d'Allemagne vers Luxembourg-Ville et depuis peu vers le nouveau site d'Esch-Belval. Il est g√©r√© par la Soci√©t√© nationale des chemins de fer luxembourgeois. Le Luxembourg est desservi par le TGV Est qui rejoint Paris par Thionville et Metz en 2 h 6 min depuis le 10 juin 2007.
  • L'a√©roport de Luxembourg-Findel est l'a√©roport international du Grand-Duch√©.
  • Le pays exploite aussi un port fluvial de marchandises, √† Mertert sur la Moselle.

Démographie

Article d√©taill√© : D√©mographie du Luxembourg.
√Čvolution de la d√©mographie entre 1961 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.

Le Luxembourg compte plus de 550 065 habitants (source : Statec, janvier 2010) avec une croissance de pr√®s de 100 000 personnes en 30 ans, croissance d√©mographique plut√īt exceptionnelle en comparaison avec les pays proches. Cette croissance d√©mographique est principalement le fait de l‚Äôimmigration. En effet, le solde migratoire, en moyenne annuelle, au Luxembourg √©tait de plus de 10‚Äį au cours de la d√©cennie 1990-2000, alors qu‚Äôil √©tait d'environ 2,3‚Äį dans l'Europe des 15 (STATEC). Ainsi, 46% de la population est de nationalit√© √©trang√®re[11]. Sur les 435 000 r√©sidents, on estime √† environ 290 000 le nombre de Luxembourgeois (dont 80 000 de souche), et √† environ 148 300 le nombre de frontaliers quotidiens, dont 69 200 Fran√ßais, 33 900 Belges et 33 700 Allemands en 2009 selon le STATEC.

Culture

Langues

Articles d√©taill√©s : Multilinguisme au Luxembourg et Luxembourgeois.

Au Luxembourg, le luxembourgeois (L√ętzebuergesch) est la langue nationale depuis la loi du 24 f√©vrier 1984. Le fran√ßais, l'allemand et le luxembourgeois sont toutes les trois langues administratives.

Le fran√ßais est la langue l√©gislative et judiciaire. L'administration fiscale et cadastrale est plut√īt germanophone pour des raisons historiques. Le Luxembourg a adopt√© le mod√®le fiscal allemand et a √©t√© cadastr√© pour la premi√®re fois compl√®tement par l'arm√©e allemande, pendant la Premi√®re Guerre mondiale. Les documents administratifs sont g√©n√©ralement d√©livr√©s en allemand et en fran√ßais (d√©clarations de revenus, par exemple). Certaines communications officielles sont d√©livr√©es dans les quatre principales langues √©crites pratiqu√©es : fran√ßais, allemand, anglais et portugais (exemple : mesures nationales de s√©curit√© nucl√©aire, communication gouvernementale sur le projet de constitution europ√©enne, etc.). L'√©cole maternelle se fait en luxembourgeois. L'alphab√©tisation se fait en allemand. Le fran√ßais est enseign√© √† l'√©cole d√®s l'√Ęge de sept ans, utilis√© par l'administration et la justice concurremment avec l'allemand ; le fran√ßais reste la seule langue pour la r√©daction des lois.

Environ 15 % de la population est d'origine portugaise et parle le portugais. L'anglais est rarement utilis√© dans la vie quotidienne, mais fortement pl√©biscit√© dans quelques secteurs de la vie professionnelle et, de toute fa√ßon, √©tudi√© par tous les lyc√©ens.

L'ensemble du service d'information routier (panneaux de circulation) est généralement en français.

Le luxembourgeois, l'allemand et le français sont les langues les plus utilisées dans le pays[12].

Film

À la fin des années 1980, le législateur luxembourgeois a mis en place un cadre légal et réglementaire visant le soutien à la production audiovisuelle. Le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle (Fonspa) fut mis en place par la loi du 11 avril 1990. Cette loi avait notamment pour but de soutenir, par un mécanisme d’avances sur recettes, la production, la coproduction et la distribution des oeuvres d'origine luxembourgeoise. Il y a environs 15 producteurs au Luxembourg et 20 films par année.

Musique

A part de quelques artistes dans les années 80, comme Jimmy Martin, Ronny Riff, il n' y a pas eu de musiciens profesionels au Luxembourg. Cependant il y a beaucoup de groupes semi-profesionels qui se créent dans les années 90, comme T42, Moof ou No Name. Aujourd'hui plus de 50 groupes existent au Luxembourg. ils sont soutenu par la Rockhal. De plus en plus de groupes sont aussi connus en etranger (par exemple; Eternal Tango, Inborn, etc...).

Fêtes et jours fériés

Article d√©taill√© : F√™te nationale du Luxembourg.
Le drapeau du Grand-Duché, à Luxembourg-Ville

Depuis le XIXe si√®cle, la f√™te nationale du Luxembourg est c√©l√©br√©e le jour anniversaire de la naissance du souverain. Sous le r√®gne de la grande-duchesse Charlotte, cette c√©l√©bration avait lieu le 23 janvier, date anniversaire de la souveraine. √Ä partir de 1961, pour des raisons climatiques et par √©gard pour ses sujets, la grande-duchesse fit d√©caler la c√©l√©bration publique de l‚Äôanniversaire du souverain au 23 juin de chaque ann√©e.

Fêtes et jours fériés
Date Nom français Nom local Remarques
1er janvier Jour de l'An Neijoerschdag
Mars-avril Vendredi Saint Karfreideg Uniquement pour les banques
Mars-avril Lundi de P√Ęques Ouschterm√©indeg
1er mai F√™te du Travail √Čischte Mee
Mai-juin Jeudi de l'Ascension Christihimmelfahrt
Mai-juin Lundi de Pentec√īte P√§ischtm√©indeg
23 juin Fête Nationale Nationalfeierdag
15 ao√Ľt Assomption Maria-Himmelfahrt, L√©iffrakrautdag, L√©iffraw√ęschdag
1er novembre Toussaint Allerhellgen
25 d√©cembre No√ęl Chr√ęschtdag
26 d√©cembre Saint-√Čtienne Stiefesdag Lendemain de No√ęl
Fêtes d'usage
Date Nom français Nom local Remarques
Février Lundi de Carnaval Fuesméindeg Férié dans certaines entreprises
Mai Mardi de Pentec√īte P√§ischtd√ęnsdeg Demi-journ√©e f√©ri√©e pour les services publics
Septembre Lundi de kermesse Fouerméindeg Férié pour les services publics de Luxembourg-ville
2 novembre Jour des morts Allerséilen
24 d√©cembre Veille de No√ęl Hellegen Owend Demi-journ√©e f√©ri√©e en usage dans les banques et les services publics

Télévision

Article d√©taill√© : T√©l√©vision num√©rique terrestre.

RTL T√©l√© L√ętzebuerg est la principale cha√ģne de t√©l√©vision. TV Dok Luxe Tv Luxembourg

Sport

Le Luxembourg est connu pour ses cyclistes, notamment gr√Ęce aux fr√®res Fr√§nk et Andy Schleck, ainsi que Kim Kirchen, tous les trois porteurs d'un maillot distinctif sur le Tour de France en 2008, ainsi que la deuxi√®me place d'Andy Schleck aux classements g√©n√©raux des Tours de France 2009, du 2010 et 2011.

Trois champions luxembourgeois ont remport√© la grande boucle : Fran√ßois Faber en 1909 et Nicolas Frantz en 1927 et 1928, et enfin Charly Gaul en 1958.

Le 6 ao√Ľt 2010, en cyclisme, le jeune Bob Jungels (19 ans) a remport√© le Championnat du monde juniors du contre-la-montre[13].

En tennis f√©minin, Anne Kremer et Claudine Schaul se sont illustr√©es dans ce sport en remportant plusieurs tournois WTA et ITF, notamment Anne Kremer qui fut la premi√®re joueuse de tennis luxembourgeoise √† atteindre le top 20 (18e le 29 juillet 2002). Gilles Muller, le n¬į1 du tennis luxembourgeois, est un des seuls a avoir battu Raphael Nadal, au ?e[pr√©cision n√©cessaire] tour de l'US OPEN en 2005. Gilles M√ľller m√©rite par ailleurs d'√™tre reconnu pour la qualit√© de son service. Il r√©ussit des aces sans n√©cessairement s'appuyer sur une qualit√© de vitesse extraordinaire - ses premi√®res balles sont r√©guli√®rement frapp√©es entre 190 et 200 km/h, et tr√®s rarement au-dessus de 205 km/h. En 2008, il est le premier Luxembourgeois √† atteindre les quarts de finale de l'US Open. Plus jeune, il a remport√© le tournoi junior de l'US Open en 2001, ann√©e o√Ļ il termine champion du monde junior.

Bien que né en Autriche, le skieur Marc Girardelli a rapporté au Luxembourg, dont il a pris la nationalité, de nombreux titres mondiaux et médailles olympiques.

En natation on retrouve Raphael Stacchiotti, Laurent Carnol et Jean-Fran√ßois Schneiders qui ont battu de nombreux records en comp√©titions internationales[pr√©cision n√©cessaire].

Divers

Personnalités luxembourgeoises

Codes

Le Luxembourg a pour codes :

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Central Intelligence Agency, The World Factbook, 2011
  2. ‚ÜĎ Avant 2002, la monnaie √©tait le franc luxembourgeois.
  3. ‚ÜĎ On rencontre √©galement ¬ę Grand-Duch√© du Luxembourg ¬Ľ (Fran√ßois Schanen, Parlons luxembourgeois : langue et culture linguistique d'un petit pays au cŇďur de l'Europe, L'Harmattan, 2004, p. 29) ou ¬ę grand-duch√© de Luxembourg ¬Ľ (recommand√© par Le Bon Usage)
  4. ‚ÜĎ Principes des √©lections europ√©ennes au Grand-Duch√© de Luxembourg sur www.elections.public.lu. Consult√© le 30 avril 2011
  5. ‚ÜĎ Principes des √©lections communales au Grand-Duch√© de Luxembourg sur www.elections.public.lu. Consult√© le 30 avril 2011
  6. ‚ÜĎ Note de synth√®se de l'√©tude compar√©e de diff√©rentes l√©gislations sur www.senat.fr. Consult√© le 30 avril 2011
  7. ‚ÜĎ Biographie du g√©n√©ral Reinig sur www.armee.lu. Consult√© le 30 avril 2011
  8. ‚ÜĎ Fiche synth√©tique sur le Grand-Duch√© de Luxembourg sur www.cia.gov, 2011. Consult√© le 30 avril 2011
  9. ‚ÜĎ http://www.journaldunet.com/economie/magazine/classement-pib.shtml
  10. ‚ÜĎ Office statistique luxembourgeois Statec: Le Luxembourg en chiffres 2010, http://www.statistiques.public.lu/fr/publications/series/lux-chiffres-fr/index.html
  11. ‚ÜĎ Luxembourg en chiffres 2007
  12. ‚ÜĎ Sondage Le Jeudi/TNS-ILRES publi√© dans l'hebdomadaire Le Jeudi du 17 avril 2007.
  13. ‚ÜĎ Cyclisme - championnats du monde juniors du contre-la-montre

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Luxembourg (pays) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Luxembourg-Pays-Bas en football ‚ÄĒ Confrontations entre l √©quipe du Luxembourg de football et l √©quipe des Pays Bas de football Les rencontres Les confrontations Luxembourg Pays Bas Date Lieu Match Score Comp√©tition 28 ao√Ľt 19 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Luxembourg (Grand-Duch√©) ‚ÄĒ Luxembourg (pays) Pour les articles homonymes, voir Luxembourg. Grand duch√© de Luxembourg (fr) ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Pays-bas bourguignons ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Pays Bas (homonymie). Pays Bas bourguignons ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Pays candidats √† l'adh√©sion √† l'Union Europ√©enne ‚ÄĒ √Člargissement de l Union europ√©enne L √©largissement de l Union europ√©enne (ou plut√īt extension , contrairement √† l anglicisme r√©pandu) d√©crit les vagues d √©largissements successifs ayant fait cro√ģtre l Union europ√©enne depuis sa cr√©ation en 1957 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • LUXEMBOURG ‚ÄĒ Si l‚Äôhistoire conna√ģt le Luxembourg, sous des formes diverses, depuis plus de mille ans, le grand duch√© proprement dit est de cr√©ation r√©cente. Son titre remonte √† 1815, le territoire actuel √† 1839; l‚Äôav√®nement de la maison des Nassau Weilburg… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Luxembourg-Ville ‚ÄĒ Luxembourg (ville) Pour les articles homonymes, voir Luxembourg. Luxembourg (lb) L√ętzebuerg (de) Luxemburg ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Luxembourg-ville ‚ÄĒ Luxembourg (ville) Pour les articles homonymes, voir Luxembourg. Luxembourg (lb) L√ętzebuerg (de) Luxemburg ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Luxembourg (commune) ‚ÄĒ Luxembourg (ville) Pour les articles homonymes, voir Luxembourg. Luxembourg (lb) L√ętzebuerg (de) Luxemburg ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Pays-Bas catholiques ‚ÄĒ Pays Bas m√©ridionaux Scission des Pays Bas m√©ridionaux et septentrionaux) L appellation Pays Bas m√©ridionaux ou Pays Bas du Sud, ou encore Pays Bas catholiques √©tait utilis√©e pour d√©signer les territoires qui forment aujourd hui la Belgique (√† l… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Pays-Bas du Sud ‚ÄĒ Pays Bas m√©ridionaux Scission des Pays Bas m√©ridionaux et septentrionaux) L appellation Pays Bas m√©ridionaux ou Pays Bas du Sud, ou encore Pays Bas catholiques √©tait utilis√©e pour d√©signer les territoires qui forment aujourd hui la Belgique (√† l… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.