Lutrin


Lutrin
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Lutrin.
Gravure du Moyen Âge

Le lutrin est un petit meuble pour lire ou écrire commodément un livre. Il est particulièrement utile si l'ouvrage est volumineux ou précieux et bien sûr s'il ne peut être tenu à la main (par exemple au cours d'une cérémonie religieuse).

En Suisse romande et au Québec, le mot lutrin est aussi couramment utilisé pour désigner un pupitre soutenant une partition de musique. Le mot vient de Martin Luther qui, lors de son prêche, se servait d'un grand pupitre en bois de chêne.

Sommaire

Moyen Âge

Au Moyen Âge, les moines copistes sont assis sur des bancs, appuyés sur un pupitre incliné : le lutrin.

Lutrin en pied

Un pied massif sert de potence à une sorte de « toise » – plateau, réglable en hauteur. Sur celle-ci est fixée le lutrin proprement dit.

Lutrin de table

Il sert à lire un livre posé dessus.

Il est essentiellement composé d'un triptyque en bois (le dossard, de largeur réglable dans les lutrins de luxe, et deux vantaux symétriques). La taille peut aller jusqu'à un « grand-monde » (120 × 80 cm), mais il en existe de 80 × 60 cm, etc.

Le triptyque est fixé solidement à angle droit par le dossard sur une alidade de réglage (semi-circulaire ou semi-elliptique).

L'alidade est percée sur son pourtour de trous, symétriques. Le dossard est incliné comme un plan incliné, réglable (de 15° s'il s'agit de lire sur la table) et s'il s'agit de lire en pied, plutôt comme un pupitre de musique] et bien rigidifié au reposoir. Deux tourillons dans deux trous permettent de supporter la couverture de gauche et celle de droite, sans trop ouvrir le livre, pour éviter de « croquer » la reliure ; et deux tourillons internes qui bloquent les pages en position : on les enlève prestement, on tourne la page et on les remet.

Lutrin de San Simpliciano - Milan.

Lutrins de la bibliothèque Mazarine

Au Collège des Quatre-Nations (l'Institut de France), la bibliothèque Mazarine offre à ses lecteurs des petits lutrins de format A4 environ. Les vantaux sont fixés à l'alidade par des vis de réglage, comme dans un goniomètre.

Pour les grands manuscrits, le lutrin est incliné de 15°, et un « futon » sert d'amortisseur sur le triptyque.

Lutrins modernes

Beaucoup de lutrins servent à lire ; on s'asseoit avec des sièges « suédois », où les genoux sont en appui, les pieds repliés sous soi ; il n'y a pas de dossier. Il est très agréable de lire ainsi ; car on peut se lever très rapidement sans effort.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lutrin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • lutrin — [ lytrɛ̃ ] n. m. • 1606; letrin XIIe; lat. pop. °lectrinum, de lectrum « pupitre », du rad. de legere « lire » 1 ♦ Relig. Pupitre sur lequel on met les livres de chant, à la messe ou à l office. « Le Lutrin », poème de Boileau. 2 ♦ Pupitre sur… …   Encyclopédie Universelle

  • lutrin — lutrín s. n. Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  LUTRÍN s.n. (Rar) Pupitru înalt pe care se pun cărţile în corul unei biserici catolice. [< fr. lutrin, cf. lat.t. lectrinum]. Trimis de LauraGellner, 20.05.2005. Sursa:… …   Dicționar Român

  • lutrin — LUTRIN. s.m. Pupitre elevé dans le Choeur d une Eglise, sur lequel on met les livres dont on se sert pour chanter l Office. Chanter au lutrin …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Lutrin — (spr. lüträng, »Kirchenpult«), komisches Epos von Boileau Despréaux (s. d.) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • LUTRIN — s. m. Pupitre élevé dans le choeur d une église, sur lequel on met les livres dont on se sert pour chanter l office. Chanter au lutrin. Cet homme a une voix de lutrin.   Il se dit aussi, collectivement, de Ceux qui chantent au lutrin. C est lui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • lutrin — (lu trin) s. m. 1°   Pupitre d église où l on place les livres de chant. Chanter au lutrin. •   Je chante les combats, et ce prélat terrible Qui.... Fit placer à la fin un lutrin dans le choeur, BOILEAU Lutr. I. 2°   Collectivement, ceux qui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • LUTRIN — n. m. Pupitre élevé dans le choeur d’une église, sur lequel on met les livres dont on se sert pour chanter l’office. Chanter au lutrin …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • lutrin — …   Useful english dictionary

  • Le Lutrin — Pour les articles homonymes, voir lutrin. Le Lutrin est une célèbre parodie épique de Nicolas Boileau, sous titrée « poème héroï comique ». Tandis que les quatre premiers chants en sont antérieurs à l Art poétique, puisque publiés entre …   Wikipédia en Français

  • Cinioch Mac Lutrin — ou Kinet mac Luthren est roi des Pictes de 621 à 631. La Chronique Picte lui attribue un règne de 20 ans dans le manuscrit de 971 et de seulement 14 ans dans celui de 1317. Son père porte un nom celtique à rapprocher de celui du dieu Lug. On le… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.