Lupercales


Lupercales

Dans la Rome antique, les Lupercales sont des fêtes annuelles célébrées à Rome par les luperques du 13 au 15 février, près d'une grotte nommée le Lupercal (située au pied du mont Palatin et probablement découverte en novembre 2007), en l'honneur Faunus, dieu des troupeaux qui les défendait également contre les loups, d'où le qualificatif de Lupercus qui lui est attribué.

Sommaire

Déroulement

La fête des Lupercales est une fête de purification qui avait lieu à Rome du 13 au 15 février, c’est-à-dire à la fin de l’année romaine, qui commençait le 1er mars.

Les luperques, prêtres de Faunus, sacrifiaient un bouc à leur dieu dans la grotte du Lupercal (au pied du mont Palatin) où, selon la légende, la louve avait allaité Romulus et Rémus, après avoir découvert les deux jumeaux sous un figuier sauvage (le Ficus Ruminalis) situé devant l'entrée de celle-ci, avant qu'il ne soient recueillis et élevés par le berger Faustulus et son épouse Acca Larentia, une prostituée surnommée lupa (en latin la « louve ») par les autre bergers de la région. Il est à noter que le terme de « figuier sauvage » ne s'applique qu'au figuier commun mâle, appelé aussi « caprifiguier » (caprificus c'est-à-dire « figuier de bouc »).

Deux jeunes hommes, vêtus uniquement d'un pagne en peau de bouc, assistaient à la cérémonie. Le prêtre sacrificateur leur touchait le front de son couteau. Puis le sang était essuyé d'un flocon de laine trempé dans le lait. À ce moment, les jeunes gens devaient rire aux éclats. Puis ils couraient dans toute la ville de Rome. Ils étaient armés de lanières, taillées dans la peau du bouc sacrifié, avec lesquelles ils fouettaient les femmes rencontrées sur leur passage et qui souhaitaient avoir un enfant dans l’année, afin de les rendre fécondes.

Significations

La fête des Lupercales est une fête de purification, en fin d’année.

C’est aussi une fête de passage : le sacrifice dans la grotte est symbolique de la mort ; le rire aux éclats, qui survient après la purification, symbolise le retour du souffle vital, et donc la résurrection.

Le bouc est lui un symbole de fécondité.

Certains considèrent qu’avec les Liberalia et les Mamuralia, qui avaient lieu du 15 février au 15 mars, elles font partie d’un cycle de rites initiatiques marquant la fin de l’enfance pour les Romains.

Fin de la tradition

En 494, le pape Gélase Ier interdit cette fête païenne. Il choisit saint Valentin comme saint patron des fiancés et des amoureux, et décrète que cette date (le 14 février, jour de sa fête) lui serait consacrée.

Possible découverte archéologique de la grotte des Lupercales

Le ministre italien de la culture a annoncé en novembre 2007 la découverte par les archéologues chargés des fouilles du Palatin de la grotte qui abritait les cérémonies des lupercales[1], et qui aurait, selon le récit traditionnel de la fondation de Rome, accueilli la louve et les jumeaux Romulus et Rémus.

Ce sont des recherches portant sur les fondations des édifices du palais impérial qui ont révélé fortuitement une grotte dont le plafond se trouve à sept mètres de la surface. Remplie de déchets, celle-ci n'a été pour le moment qu'accessible à une sonde. D'une hauteur d'environ neuf mètres, elle est dotée d'une voûte de 7 mètres de diamètre environ, décorée de mosaïques et de coquillages. La représentation d'un aigle au sommet de la voûte laisse penser à une réfection à l'époque d'Auguste. La décoration de la voûte est une des mieux conservées que l'on connaisse.

Si, selon l'archéologue Andrea Carandini, l'identification de la grotte avec le Lupercale est certaine, elle a déjà fait l'objet de critiques : ainsi, selon l'archéologue Fausto Zevi, la grotte pourrait n'être qu'un nymphée dépendant du palais impérial[2].

Notes

Voir aussi

Lupercal, surnom du maître de guerre Horus dans la saga de science-fiction "L'hérésie d'Horus", se déroulant dans l'univers de Warhammer 40000.

Liens internes

Liens externes

  • Salomon Reinach, La flagellation rituelle, Cultes, Mythes et Religions, t. I, Éditions Ernest Leroux, Paris, 1905, pp. 173-183.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lupercales de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • LUPERCALES — Le 15 février à l’aube, à Rome, deux groupes de jeunes gens, appartenant respectivement aux gentes des Fabii et des Quinctii, se réunissaient au Lupercal, cette grotte au pied du Palatin, où la louve de la légende avait allaité les jumeaux… …   Encyclopédie Universelle

  • lupercales — (Del lat. Lupercalĭa). f. pl. Fiestas que en el mes de febrero celebraban los romanos en honor del dios Pan.) …   Diccionario de la lengua española

  • Lupercales — Fiesta de las Lupercales (en latín LVPERCALIA). Fiesta que se celebraba ante diem XV Kalendas Martias, que equivale al 15 de febrero. Las Fiestas Lupercales eran, en la Antigua Roma, unas fiestas que se celebraban el día 15 del mes de febrero. Su …   Wikipedia Español

  • Lupercales — ► sustantivo femenino plural HISTORIA Fiestas romanas que se celebraban en febrero, en honor del dios Pan. * * * lupercales (del lat. «Lupercalĭa») f. pl. Fiestas que celebraban los romanos en enero, en honor del dios Pan. * * * lupercales. (Del… …   Enciclopedia Universal

  • LUPERCALES — s. f. pl. Fêtes annuelles, chez les Romains, en l honneur de Pan …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • lupercales — (lu pèr ka l ) s. f. pl. Fête annuelle de l ancienne Rome, qui se célébrait en l honneur de Pan, le 15 des calendes de mars. ÉTYMOLOGIE    Lat. lupercalia, de Lupercus, un des noms du dieu Pan, de lupus, loup, et arcere, écarter : celui qui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • cales — lupercales …   Dictionnaire des rimes

  • Lupercalia — Lupercales Dans la Rome antique, les Lupercales sont des fêtes annuelles célébrées à Rome par les luperques du 13 au 15 février, près d une grotte nommée le Lupercal (située au pied du mont Palatin et probablement découverte en novembre 2007), en …   Wikipédia en Français

  • lupercal — ⇒LUPERCAL, ALE, AUX, adj. et subst. ANTIQ. ROMAINE I. Adj. Relatif aux lupercales. Jeux lupercaux (GUÉRIN 1892). ♦ Antre lupercal. Grotte où, selon la légende, Remus et Romulus auraient été allaités par la louve. Il [le guide] s arrêta devant une …   Encyclopédie Universelle

  • Luperques — Les Luperques rassemblés dans le collège des Luperques étaient des prêtres de la Rome antique. Sommaire 1 Composition du collège 2 Les lupercales 3 Notes 4 Bibliographie …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.