Luigi Facta

Luigi Facta
Mandats
39e président du Conseil italien
Monarque Victor-Emmanuel III
Prédécesseur Ivanoe Bonomi
Successeur Benito Mussolini
Biographie
Nom de naissance Luigi Facta
Date de naissance 13 septembre 1861
Lieu de naissance Drapeau : Italie Pinerolo (Royaume d'Italie)
Date de décès 5 novembre 1930 (à 69 ans)
Lieu de décès Drapeau : Italie Pinerolo
Nationalité italienne

Coat of arms of the Kingdom of Italy (1890).svg
Présidents du Conseil italien

Luigi Facta (né le Pinerolo le 13 septembre 1861, mort à Pinerolo le 5 novembre 1930[1]) est un homme politique italien et le dernier Président du conseil avant la dictature de Benito Mussolini.

Sommaire

Biographie

Luigi Facta obtient un diplôme en droit et il devient avocat. Il entre en politique en 1892 étant élu député dans le collège de sa ville natale où il est ponctuellement réélu au cours des trente années successives. Il est membre du parti libéral et soutient Giovanni Giolitti dont il devient un étroit collaborateur[2]. Dès le début de sa carrière politique, il occupe de nombreuses charges politiques : il est sous-secrétaire du ministère de la justice et de l'intérieur puis devient ministre des finances de 1910 à 1914.

Lors de la déclaration de la Première Guerre mondiale, il soutient les neutralistes et change de position après l'entrée en guerre de l'Italie. Après la mort de son fils au combat, il déclare être fier du sacrifice de son fils pour la patrie. La guerre finie, il continue son ascension et il est nommé de nouveau ministre des finances du gouvernement Giolitti (1920 - 1921).

Le roi Victor-Emmanuel III le nomme président du conseil des ministres le 26 février 1922 et il occupe, par intérim, la charge de ministre de l'intérieur. Le nouveau gouvernement prend ses fonctions dans un pays au bord de la guerre civile où les violences fascistes s'intensifient chaque jour plus contre les communes socialistes ou populaires (Parme, 1922). Le 13 juillet, les fascistes attaquent la ville de Crémone et incendie la maison du syndicaliste Guido Miglioli (animateur des ligues catholiques paysannes et député du parti populaire italien). Ces évènements provoquent la chute du gouvernement en raison du retrait de la confiance du parti populaire. Le 30 juillet, le roi Victor-Emmanuel III ouvre les consultations pour la constitution d'un nouveau gouvernement et nomme de nouveau Facta. Dans les jours qui suivent, quand il apprend que les fascistes organisent la marche sur Rome, il est d'abord indécis sur l'action à mener puis il propose au roi de promulguer l'état de siège sans résultat.

Le 31 octobre, il démissionne avec son gouvernement, et Victor-Emmanuel III fait télégraphier à Benito Mussolini qui se trouve à Milan afin qu'il se rende immédiatement à Rome pour former le nouveau gouvernement.

Facta ne s'oppose pas au régime fasciste et en 1924 il est nommé sénateur.

Notes

Bibliographie

  • (it)Cansacchi Giorgio, Luigi Facta nei documenti dell'Archivio di Pinerolo, 1955.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Luigi Facta de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Luigi Facta — (* 16. November 1861 in Pinerolo; † 5. November 1930 ebenda) war ein italienischer Politiker. Er war der letzte Premierminister Italiens vor der gewaltsamen Übernahme der Regierung durch die Faschisten unter Benito Mussolini im Anschluss an den… …   Deutsch Wikipedia

  • Luigi Facta — Infobox Prime Minister name = Luigi Facta order = 39th President of the Council of Ministers of Italy monarch = Victor Emmanuel III term start = February 26, 1922 term end = October 31, 1922 predecessor = Ivanoe Bonomi successor = Benito… …   Wikipedia

  • Luigi Facta — Archivo:Luigi Facta Луиджи Факта.jpg Imagen tomada en 1910 Luigi Facta (1861 1930) Periodista y político italiano. Nacido en Piamonte, estudió derecho y ejerció el periodismo; en 1892 fue elegido diputado por el Partido Liberal, ocupando varias… …   Wikipedia Español

  • Facta — Luigi Facta (* 16. November 1861 in Pinerolo; † 5. November 1930 ebenda) war ein italienischer Politiker. Er war der letzte Premierminister Italiens vor der gewaltsamen Übernahme der Regierung durch die Faschisten unter Benito Mussolini im… …   Deutsch Wikipedia

  • Luigi Carlo Farini — Mandats 4e président du Conseil italien …   Wikipédia en Français

  • Luigi Luzzatti — Mandats 31e président du Conseil italien 31 mars  …   Wikipédia en Français

  • Luigi Pelloux — Mandats 22e président du Conseil italien 29 juin 1898 – 24 juin …   Wikipédia en Français

  • Luigi Federico Menabrea — Pour les articles homonymes, voir Menabrea. Luigi Federico Menabrea …   Wikipédia en Français

  • Luigi Sturzo — Don Luigi Sturzo (26 November 1871 – 8 August 1959) was an Italian Catholic priest and politician. Known in his lifetime as a clerical socialist, [1] Sturzo is considered one of the fathers of Christian democracy …   Wikipedia

  • Facta, Luigi — (1861–1930)    Italy’s last liberal prime minister, Facta’s two administrations in 1922 were the culmination of the lengthy and inexorable decline of liberal institutions in Italy. Facta, who had been minister for justice from January to June… …   Historical Dictionary of modern Italy


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.