Louis de France (1682-1712)


Louis de France (1682-1712)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis de France.
Louis de France
Louis de France (duc de Bourgogne) par Hyacinthe Rigaud.
Louis de France (duc de Bourgogne) par Hyacinthe Rigaud.

Pays Royaume de France Royaume de France
Titre duc de Bourgogne
( - 1712)
Autre titre dauphin de France
Arme cavalerie
Commandement armée des Flandres
Conflits guerre de succession d'Espagne
Biographie
Naissance 6 août 1682
château de Versailles
Décès 18 février 1712 à 29 ans
château de Marly
Père Louis de France
Mère Marie Anne Christine de Bavière
Conjoint Marie-Adélaïde de Savoie
Enfants Louis (1704-1705)
Louis (1707-1712)
Louis Red crown.png (1710-1774)

Louis de France, duc de Bourgogne, était le fils de Louis de France, le grand dauphin et de Marie-Anne-Christine de Bavière. Ses grands-parents maternels étaient Ferdinand Marie, Électeur de Bavière et Henriette Adélaïde de Savoie, fille de Victor-Amédée Ier, le duc de Savoie.

Sommaire

Biographie

Jeunesse

La naissance du duc de Bourgogne par Antoine Dieu

Né à Versailles le 6 août 1682, il était l'héritier en seconde ligne de son grand-père paternel Louis XIV ; il succéda à son père comme dauphin après la mort de ce dernier en 1711. Mais sa femme Marie-Adélaïde de Savoie et lui tombèrent malades et moururent à six jours d'intervalle d'une épidémie de rougeole entre le 12 et le 18 février 1712. Leur fils aîné, Louis, duc de Bretagne, succomba à la même maladie le 8 mars suivant. Seul survécut leur plus jeune fils, le duc d'Anjou, alors âgé de deux ans seulement, et qui devint le roi Louis XV en 1715.

Famille

En 1697, il épouse Marie-Adélaïde de Savoie (168512 février 1712), fille de Victor-Amédée II, duc de Savoie. Ils eurent trois enfants :

Duc de Bourgogne

Jeune prince violent et arrogant qui ne respectait personne, le duc de Bourgogne devint, grâce aux longs efforts de son tuteur Fénelon (le futur archevêque de Cambrai), un homme d'une grande dévotion. Dès 1702, à l'âge de 20 ans, il fut admis par son grand-père Louis XIV au Conseil d'en haut et initié aux secrets d'État concernant la religion, la diplomatie et la guerre, mais il montra peu d'habileté à la guerre et n'éprouva que des revers dans la campagne de 1708, qu'il fit en Flandre avec l'assistance du duc de Vendôme, et dans laquelle il eut à combattre Eugène de Savoie et le duc de Marlborough (déroute d'Audenarde).

Sous l'influence du parti dévot, le duc de Bourgogne était entouré d'un cercle de personnes, connu comme la faction de Bourgogne, constitué surtout de son ancien précepteur Fénelon (qui composa pour lui ses Fables et son Télémaque), de son ancien gouverneur, du duc de Beauvillier, du duc de Chevreuse (le gendre de Colbert) et du duc de Saint-Simon (l'auteur de fameux mémoires historiques).

Ces aristocrates de rang élevé étaient des réformateurs qui souhaitaient un retour à une monarchie moins absolue où des conseils et des organismes intermédiaires de pouvoirs (entre le roi et le peuple) constitués uniquement d'aristocrates (et non plus de bourgeois comme ceux qu'avaient nommés Louis XIV) qui « assisteraient » le roi dans l'exercice du pouvoir gouvernemental. Il y avait là cet idéal utopique d'une monarchie contrôlée par l'aristocratie (laquelle s'autoproclamait représentante du peuple) et décentralisée (de larges pouvoirs seraient accordés aux provinces). C'est la politique que le duc de Bourgogne aurait probablement appliquée s'il était devenu roi.

La mort prématurée du duc de Bourgogne au château de Marly (on crut à tort qu'il avait été empoisonné) — qui suivit de peu celle de son épouse — ruina les espoirs de sa faction et d'ailleurs la plupart de ceux qui en faisaient partie moururent bientôt à leur tour de mort naturelle. Pourtant, la Régence, qui commença en 1715, mit en pratique certaines de leurs idées, avec la création de ce qu'on appelait la polysynodie ; mais celle-ci, ayant rapidement montré ses limites, fut abandonnée dès 1718 et on en revint à la monarchie absolue dans le style de Louis XIV.

Ascendance

Voir aussi

Précédé par Louis de France Suivi par
Louis
Arms of the Dauphin of France.svg
Dauphin de France
14 avril 171118 février 1712
Louis

Source

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Louis de France (1682-1712) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Louis de france (1682-1712) — Pour les articles homonymes, voir Louis de France. Louis de France Louis de France (duc de Bourgogne) …   Wikipédia en Français

  • Louis de France,duc de Bourgogne — Louis de France (1682 1712) Pour les articles homonymes, voir Louis de France. Louis de France Louis de France (duc de Bourgogne) …   Wikipédia en Français

  • Louis De France — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Louis de France (1244 1260), aîné des fils de saint Louis. Louis de France (1263 1276), fils aîné du roi Philippe III de France. Louis de France (1276… …   Wikipédia en Français

  • Louis de france — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Louis de France (1244 1260), aîné des fils de saint Louis. Louis de France (1263 1276), fils aîné du roi Philippe III de France. Louis de France (1276… …   Wikipédia en Français

  • Louis de France — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Louis de France (1244 1260), aîné des fils de saint Louis. Louis de France (1264 1276), fils aîné de Philippe III le Hardi. Louis de France (1276 1319),… …   Wikipédia en Français

  • Louis of France — or Louis de France might refer to:* Kings of the Franks, of West Francia and of France: **Louis the Pious (died 840), son of Charlemagne, counted as Louis I **Louis the Stammerer (died 879), son of Charles the Bald, counted as Louis II **Louis… …   Wikipedia

  • Louis de france (1661-1711) — Pour les articles homonymes, voir Louis de France. Louis de France …   Wikipédia en Français

  • Louis of France, Duke of Burgundy — Louis de France, Duke of Bourgogne (August 16, 1682 February 18, 1712) was the eldest son of Louis, le Grand Dauphin . As a result of his father s death in 1711, he became Dauphin and is hence also inaccurately known as le Petit Dauphin… …   Wikipedia

  • Louis de France (1661-1711) — Pour les articles homonymes, voir Louis de France. Louis de France …   Wikipédia en Français

  • Louis De France — ▪ French noble byname  Le Grand Dauphin, or Monseigneur   born Nov. 1, 1661 died April 14, 1711, Meudon, Fr.       son of Louis XIV and Marie Thérèse of Austria; his death preceded his father s (1715), and the French crown went to his own… …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.