Louis Cattiaux

ÔĽŅ
Louis Cattiaux

Louis Cattiaux (17 ao√Ľt 1904 √† Valenciennes en France - 16 juillet 1953) √©tait un √©crivain et peintre fran√ßais, auteur de l'ouvrage herm√©tique Le message retrouv√©.

Sommaire

Biographie

  • 1904 : Louis Cattiaux na√ģt le 17 ao√Ľt √† Valenciennes ; il grandit sans ses parents et est √©lev√© par sa sŇďur a√ģn√©e.
  • 1914 : Louis Cattiaux est √©vacu√©, avec sa sŇďur, dans la r√©gion parisienne, et est ensuite mis au pensionnat Hanley. Le 30 avril na√ģt Emmanuel d‚ÄôHooghvorst √† Bruxelles, l‚Äôa√ģn√© de six fr√®res et sŇďurs, fruits de l‚Äôunion du baron d‚ÄôHooghvorst et de la comtesse Marthe Descantons de Montblanc.
  • 1922 : Louis Cattiaux pr√©pare les ''Arts et M√©tiers'' √† Paris.
  • 1924 : Le 14 janvier na√ģt Charles d‚ÄôHooghvorst, le troisi√®me enfant m√Ęle de la famille et fr√®re cadet d‚ÄôEmmanuel.
  • 1928 : Louis Cattiaux part pour le Dahomey, employ√© dans une entreprise commerciale. Il revient en France au bout de quelques mois.
  • 1929 : Louis Cattiaux se consacre de plus en plus √† la peinture et commence √† fr√©quenter les milieux litt√©raires et artistiques d‚Äôavant-garde parisiens.
  • 1932 : Louis Cattiaux √©pouse Henriette P√©r√©. Ils cr√©ent une galerie d‚Äôart ¬ę Gravitations ¬Ľ, qu‚Äôils installent 3, rue Casimir-Perier, √† Paris, qui sera √©galement leur propre foyer.
  • 1933 : Emmanuel d‚ÄôHooghvorst commence des √©tudes de Philosophie √† l‚ÄôUniversit√© libre de Bruxelles.
  • 1934 : Apparition du manifeste du ¬ę Transhylisme ¬Ľ, sign√© par une s√©rie d‚Äôartistes, parmi lesquels Louis Cattiaux, Jean Lafon, Pierre Ino, Erik Olson, Jean Marembert, Ren√© Paresce, Louis Coutaud, √Čtienne B√©othy, avec l‚Äôappui de po√®tes tels que Jules Supervielle, Louis de Gonzague Frick, Fernand Marc.
  • 1935 : Emmanuel d‚ÄôHooghvorst passe un an au Congo belge, engag√© par l‚Äôentreprise d‚ÄôUnion Mini√®re, apr√®s avoir r√©alis√© un tour d‚ÄôEspagne √† bicyclette accompagn√© de son ami Nicolas de Sta√ęl.
  • 1936 : Louis Cattiaux oriente de plus en plus sa qu√™te vers l‚Äôalchimie.
  • 1938 : Louis Cattiaux a r√©dig√© une partie du Message √Čgar√©, qui deviendra par la suite Le Message Retrouv√©. Pendant la guerre civile espagnole, nous trouvons Emmanuel d‚ÄôHooghvorst correspondant de guerre pour le quotidien belge ¬ę La Libre Belgique ¬Ľ.
  • 1939 : Emmanuel d‚ÄôHooghvorst √©pouse la comtesse √Člisabeth de Marnix de Sainte Aldegonde, dont il aura quatre enfants. Il consacre son temps √† l‚Äô√©tude des auteurs classiques grecs et latins.
  • 1946 : Les douze premiers chapitres du Message Retrouv√© sont publi√©s √† Paris, √† compte d‚Äôauteur.
  • 1947 : Louis Cattiaux entretient une correspondance avec Ren√© Gu√©non et se lie avec Jean Rousselot.
  • 1948 : Gr√Ęce √† une critique de Ren√© Gu√©non dans la revue Les √Čtudes traditionnelles, sur Le Message Retrouv√© r√©cemment paru, Emmanuel d‚ÄôHooghvorst entre en contact avec Louis Cattiaux.
  • 1949 : Marque le d√©but d‚Äôune relation √©pistolaire intense entre Louis Cattiaux et les d‚ÄôHooghvorst. Premi√®re rencontre entre Charles d‚ÄôHooghvorst et Louis Cattiaux le 5 mai.
  • 1950 : Charles d‚ÄôHooghvorst termine ses √©tudes de droit, √† l‚ÄôUniversit√© catholique de Louvain.
  • 1951 : Premier article d‚ÄôEmmanuel d‚ÄôHooghvorst sur Le Message Retrouv√©, publi√© dans la revue suisse Les Cahiers trimestriels Inconnues.
  • 1953 : Le 16 juillet, Louis Cattiaux quitte ce monde, √† la suite d‚Äôune maladie fulgurante.

Postérité

  • 1954 : Des extraits de Physique et m√©taphysique de la peinture de Louis Cattiaux paraissent dans la revue Les Cahiers trimestriels Inconnues, vol. 9, avec un article d‚ÄôEmmanuel d‚ÄôHooghvorst : ¬ę Le Message proph√©tique de Louis Cattiaux ¬Ľ.
  • 1955 : Charles d‚ÄôHooghvorst √©pouse Margarita Creus, dont il aura trois enfants et fixe son lieu de r√©sidence en Espagne.
  • 1956 : La premi√®re √©dition compl√®te des quarante chapitres du Message Retrouv√© para√ģt √† Paris aux √©ditions Deno√ęl.
  • 1977 : Naissance de la revue belge Le Fil d‚ÄôAriane, √Čcriture et tradition.
  • 1978 : Naissance de la revue espagnole La Puerta, Retorno a las fuentes tradicionales. R√©√©dition du Message Retrouv√© aux √©ditions Rossel √† Bruxelles, et premi√®re √©dition en espagnol de El Mensaje de nuevo encontrado par les ediciones Rondas, Barcelone.
  • 1988 : Parution de la traduction catalane El Missatge Retrobat aux √©ditions Obelisco, Barcelone.
  • 1991 : Premi√®re √©dition compl√®te de l‚Äôessai de Louis Cattiaux Physique et m√©taphysique de la peinture, par Les Amis de Louis Cattiaux.
  • 1996 : Publication des Ňďuvres d‚ÄôEmmanuel d‚ÄôHooghvorst sous le titre Le Fil de P√©n√©lope, tome I, aux √©ditions La Table d‚Äô√©meraude, Paris.
  • 1998 : Publication du tome II du Fil de P√©n√©lope.
  • 1999 : Emmanuel d‚ÄôHooghvorst quitte ce monde le 17 mai.

Pr√©sentation de Louis Cattiaux par Charles d‚ÄôHooghvorst et d‚ÄôEmmanuel d‚ÄôHooghvorst par St√©phane Feye √† l‚Äôoccasion du ¬ę Colloque E. Canseliet ¬Ľ, en d√©cembre, √† la Sorbonne.

  • 2000 : Parution de la traduction italienne Il Messaggio Ritrovato aux edizioni Mediterranee, Rome.
  • 2002 : Le tome I des √©crits de Charles d‚ÄôHooghvorst, alias Carlos del Tilo, sous le titre El Libro de Ad√°n, para√ģt chez Arola, Tarragone.
  • 2004 : Charles d‚ÄôHooghvorst quitte ce monde le 8 avril.
  • 2005 : Premi√®re publication des Ňďuvres compl√®tes de Louis Cattiaux, sous le titre Art et herm√©tisme, ainsi que de la traduction anglaise The Message Rediscovered, aux √©ditions Beya. Parution de la traduction portugaise A Mensagem Reencontrada aux √©ditions Madras, S√£o Paolo.
  • 2006 : Raimon Arola publie Croire l‚Äôincroyable ou l'ancien et le nouveau dans l'histoire des religions aux √©ditions Beya, ouvrage qui relate la rencontre des deux fr√®res d‚ÄôHooghvorst avec Louis Cattiaux. R√©edition espagnole de El Mensaje Reencontrado, aux √©ditions Beya ainsi que la r√©edition catalane du Missatge Retrobat, Arola editors (Tarragone).

Bibliographie

Charles d'Hoogvorst, "Louis Cattiaux, le méconnu", dans Ces hommes qui ont fait l'alchimie du XXe siècle, Grenoble, 1999, p. 8 à 15.

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Louis Cattiaux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cattiaux Louis ‚ÄĒ Louis Cattiaux Louis Cattiaux (17 ao√Ľt 1904 √† Valenciennes en France 16 juillet 1953) √©tait un √©crivain et peintre fran√ßais, auteur de l ouvrage herm√©tique Le message retrouv√©. Sommaire 1 Biographie 2 Post√©rit√© ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Louis Marchand (musicien) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Louis Marchand et Marchand. Louis Marchand Louis Marchand ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Chapelle du ch√Ęteau de Versailles ‚ÄĒ 48¬į48‚Ä≤18‚Ä≥N 2¬į7‚Ä≤20‚Ä≥E / 48.805, 2.12222 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Basilique Saint-Remi de Reims ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir √Čglise Saint R√©mi. Basilique Saint Remi de Reims ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Orgel der Schlosskapelle von Versailles ‚ÄĒ Orgel der Schlosskapelle von Versailles ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Compiegne ‚ÄĒ Compi√®gne Compi√®gne La place de l H√ītel de ville D√©tail ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Famille Boisseau ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Boisseau (homonymie). La famille Boisseau est une famille d organiers fran√ßais du XXe si√®cle. Sommaire 1 Les membres 2 Les r√© ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Famille Clicquot ‚ÄĒ La dynastie des Clicquot est une famille c√©l√®bre de facteurs d orgue (ou organiers) originaires de Reims et √©tablis √† Paris aux XVIIe et XVIIIe si√®cles. Sommaire 1 Les membres 2 Instruments r√©alis√©s par les Clicquot ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Jean-Baptiste Boisseau ‚ÄĒ Famille Boisseau Pour les articles homonymes, voir Boisseau (homonymie). La famille Boisseau est une famille d organiers fran√ßais du XXe si√®cle. Sommaire 1 Les membres ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Jean-Loup Boisseau ‚ÄĒ Famille Boisseau Pour les articles homonymes, voir Boisseau (homonymie). La famille Boisseau est une famille d organiers fran√ßais du XXe si√®cle. Sommaire 1 Les membres ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.