Lleyton Hewitt


Lleyton Hewitt
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hewitt.
Lleyton Hewitt
Lleyton Hewitt
Lleyton Hewitt à l'Open d'Australie en 2010
Carrière professionnelle
1998 – aujourd'hui
Pays Drapeau d'Australie Australie
Naissance 24 février 1981 (1981-02-24) (30 ans)
Australie, Adélaïde
Taille / poids 180 cm / 76 kg
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Gains en tournois 19 004 446 $
Palmarès
En simple
Titres 28
Finales perdues 14
Meilleur classement 1er (19/11/2001)
En double
Titres 2
Finales perdues 4
Meilleur classement 18e (23/10/2000)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R.-G. Wim. US
Simple F(1) 1/4 V(1) V(1)
Double 1/8 1/16 1/8 V(1)
Mixte 1/16 1/8 F(1) -
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 2 (1999,2003)
World Team Cup 1 (2001)
Mise à jour de la boîte : 29/08/2011 • Actualiser
Consultez la documentation du modèle

Lleyton Gylnn Hewitt, né le 24 février 1981 à Adélaïde, est un joueur australien de tennis professionnel.

En 2001 et 2002 il domine le tennis mondial, il remporte deux tournois du Grand Chelem sur une série de quatre, l'US Open 2001 et Wimbledon 2002, il devient alors le plus jeune n°1.

Sommaire

Parcours

Il détient depuis 1998 le record du joueur le moins bien classé (560e joueur mondial) à remporter un tournoi sur le circuit ATP à seulement 16 ans et 10 mois (le plus jeune après Aaron Krickstein 16 ans et 2 mois qui n'était pas classé), quand il remporte le Tournoi d'Adélaïde en 1998 dans sa propre ville, Hewitt ne perce véritablement qu'en 2000, l'année de ses 19 ans. Au printemps, il parvient en demi-finale du tournoi de Miami ; puis au même stade de la compétition à l'US Open, battu par l'Américain Pete Sampras. Après avoir remporté dans la même saison plusieurs tournois ATP, il figure dans les 10 meilleurs joueurs au monde.

En 2001, il finit l'année au rang de numéro 1 mondial, et devient le plus jeune joueur de l'ère Open à le devenir (80 semaines au total). Il rééditera sa performance en 2002. Parvenu à nouveau en demi-finale de Miami, il ne devient vraiment régulier qu'à partir du tournoi de Roland-Garros, où il est quart de finaliste, alors que la terre battue n'est pas sa surface favorite. Ensuite, bien qu'étant l'un des grands favoris à Wimbledon (il venait alors de remporter sur gazon les tournois du Queen's et de s'Hertogenbosch), il est éliminé par le Français Nicolas Escudé, spécialiste de cette surface, en huitième de finale. Il remporte ensuite son premier tournoi du Grand Chelem à l'US Open après avoir défait Andy Roddick en quart de finale au terme d'un match en cinq sets, Ievgueni Kafelnikov en demi-finales, et Pete Sampras en finale en trois sets rapides.

En 2002, Hewitt confirme sa saison précédente en finissant à nouveau numéro 1 mondial. Pourtant, il est éliminé au 1er tour de l'Open d'Australie par le modeste espagnol Alberto Martin, alors que son statut de numéro 1 mondial faisait qu'il était très attendu pour ce tournoi majeur dans son pays natal. Il enchaîne par une victoire à Indian Wells et une demi-finale à Miami. Après une défaite en huitième de finale à Roland-Garros contre Guillermo Cañas, il remporte à Wimbledon son deuxième tournoi du Grand Chelem contre l'Argentin David Nalbandian en trois sets rapides (6-1, 6-3, 6-2). Après une brillante tournée d'été, il est défait à l'US Open par Andre Agassi en quatre sets (4-6, 6-7, 7-6, 2-6). Il termine l'année en remportant le Masters, en battant successivement ses trois grands rivaux issus de la même génération : Marat Safin, Roger Federer et Juan-Carlos Ferrero.

Lleyton Hewitt semble débuter 2003 solidement installé à son poste de numéro 1. Cependant, l'année sera difficile pour l'Australien. Il enchaîne les désillusions en Grand Chelem : 4e tour à l'Open d'Australie, 3e tour à Roland-Garros, 1er tour à Wimbledon. Il retombe à la 15e place au cours de l'été. L'US Open est plus positif, où il n'échoue que face à Juan-Carlos Ferrero à nouveau en quatre sets (6-3, 3-6, 6-7, 1-6). Cependant, ses résultats en Coupe Davis sont meilleurs : il bat Roger Federer en demi-finales, puis en finale, Hewitt et son coéquipier Mark Philippoussis battent l'Espagne.

En 2004, Hewitt est vaincu par trois fois par Roger Federer en Grand Chelem, battu sèchement en finale à l'US Open (0-6, 6-7, 0-6), puis en huitième à l'Open d'Australie (6-4, 3-6, 0-6, 4-6) et enfin en quart de finale à Wimbledon (1-6, 7-6, 0-6, 4-6). En revanche, c'est contre Gaston Gaudio qu'il est défait en quart de finale à Roland-Garros (3-6, 2-6, 2-6). Toutefois, il se qualifie pour la Masters Cup, où il perd à nouveau en finale contre Roger Federer sur le score de 6-2, 6-3.

En 2005, Hewitt réalise un superbe parcours à l'Open d'Australie avec un quart de finale épique face à David Nalbandian (6-3, 6-2, 1-6, 3-6, 10-8), une demi-finale gagnée 3-6, 7-63, 7-64, 6-1 face à Andy Roddick et une finale perdue contre Marat Safin qui, comme Hewitt, remporte alors un second tournoi du Grand Chelem. Plus tard dans l'année, il parvient en demi-finales à Wimbledon et à l'US Open, battu les deux fois par Roger Federer. Il est forfait pour le Masters de fin d'année et termine l'année 4e joueur mondial. Néanmoins, il ne remporte que très peu de tournois : le circuit semble verrouillé par Roger Federer sur surfaces rapides et Rafael Nadal sur terre battue. L'année 2006 sera moins réussie avec deux quarts de finale en Grand Chelem à Wimbledon et l'US Open, un seul tournoi gagné au Queen's, et un classement de 20e joueur mondial.

En 2005 également, les journalistes américains de Tennis Magazine ont élu Lleyton Hewitt au 34e rang des "quarante plus grands champions de tennis de ces quarante dernières années" (hommes & femmes confondus), derrière Hana Mandlíková (33e) et devant Stan Smith (35e).

L'année 2007 ne permet pas à Hewitt de renouer avec le succès dans les grands tournois : contre-performance aux tournois d'Indian Wells et Rome, défaite précoce en Australie. Mais aussi contre les meilleurs joueurs du circuit : à Hambourg et Roland-Garros sur terre battue contre Rafael Nadal, à Wimbledon contre Novak Đoković, à Montréal et Cincinnati contre Roger Federer, au terme de matches parfois serrés.

En 2008, Hewitt joue blessé à la hanche, ce qui l'empêche d'évoluer à son meilleur niveau. Il ne parvient pas à dépasser le quatrième tour dans les tournois du Grand Chelem, et ne remporte aucun titre, une première depuis 1997. L'Australien est forcé à se faire opérer avant l'US Open, et à faire par conséquent l'impasse sur le reste de la saison. Il termine l'année à la 67e place mondiale.

Il débute l'année 2009 en perdant au premier tour de l'Open d'Australie contre Fernando Gonzalez (5-7, 6-2, 6-2, 3-6, 6-3). Hewitt gagne ensuite le tournoi de Houston sur terre battue en avril, avant d'être éliminé au troisième tour des Internationaux de France de tennis par Rafael Nadal 6-1, 6-3, 6-1 ; lors de sa rencontre remportée auparavant face à Ivo Karlovic, le Croate avait battu le record d'aces réussis dans d'un match de tennis, avec 55 aces.

Lors du tournoi de Wimbledon 2009, l'Australien réussit une bonne performance en parvenant jusqu'en quart de finale, après avoir notamment éliminé 6-3, 7-5, 7-5 au deuxième tour l'Argentin Juan Martín del Potro, n°5 mondial. Il est alors défait 3-6, 7-6 (10), 6-7 (1), 6-4, 4-6 par l'Américain Andy Roddick, futur finaliste du tournoi. A l'US Open, il est battu au troisième tour par Roger Federer, mais lui prend un set, ce qu'il n'avait pas fait depuis plusieurs années. Le 14 décembre 2009, il est nommé 3e meilleur joueur de la décennie 1999-2009 par l'ATP derrière Roger Federer et Rafael Nadal, mais devant Andy Roddick.[réf. souhaitée]

2010 commence par un performance honorable à l'Open d'Australie, où il atteint les huitièmes de finale mais est encore battu par Roger Federer, redevenu n° 1 mondial et futur vainqueur, sur une marque expéditive de 6-2, 6-3, 6-4. Sa saison continue mollement avec un revers (6-2, 6-3) infligé par Guillermo García-López au deuxième tour du Masters 1000 de Rome. Roland-Garros lui réservera à peu près le même sort que l'Australie ; il sort du tournoi au troisième tour sur une défaite 6-3, 6-4, 6-3 face à Rafael Nadal, lui aussi futur vainqueur de l'épreuve et qui reprendra du même coup la place de n° 1 mondial. Deux semaines avant le début de Wimbledon, Hewitt est conseillé par Roger Federer de participer à l'Open de Halle, l'un des quatre tournois de préparation sur gazon, où il se qualifie pour la finale en ne perdant qu'un set en quatre matchs. Lors de celle-ci, il réalise un exploit considérable en battant le n° 2 mondial Roger Federer (3-6, 7-64, 6-4), qu'il n'avait pas battu lors de leurs quinze dernières confrontations, et qui était invaincu sur le gazon allemand depuis 2002. Il s'agit de son vingt-huitième titre en carrière, et le premier face au Suisse. Il réalise une performance correcte à Wimbledon, se faisant éliminer en huitièmes de finale par Novak Đoković, n° 3 mondial, en 4 sets sur le score de 7-5, 6-4, 3-6, 6-4.

L'été est en revanche plus compliqué car en raison d'une blessure, Hewitt sort dès le premier tour à Atlanta et Washington. Le Masters 1000 de Cincinnati est un peu moins décevant, il s'incline 4-6, 6-3, 7-5 au deuxième tour face à Robin Söderling, classé n° 5 mondial. L'US Open est aussi un échec, il est vaincu 6-3, 6-4, 5-7, 4-6, 6-1 au premier tour face au Français Paul-Henri Mathieu alors qu'il menait 3 à 0 dans leurs rencontres et l'avait largement dominé (6-1, 6-0) sur dur en 2005 au Masters d'Indian Wells. Après s'être séparé de son entraîneur Nathan Healy et dans l'optique de remonter au classement, Hewitt décide de travailler à nouveau avec Tony Roche à partir de novembre. Il retrouve donc celui avec qui il avait déjà fait du chemin en 2007 et 2009 et qui a déjà coaché 3 autres anciens n° 1 mondiaux, Ivan Lendl, Roger Federer et surtout un autre Australien Patrick Rafter. Il termine la saison à la 54e place mondiale.

En 2011, pour préparer l'Open d'Australie, Hewitt participe au tournoi-exhibition de Kooyong, qu'il remporte en battant le Français Gaël Monfils en finale (7-5, 6-3). Pourtant, les espoirs des Australiens de le voir remporter l'Open d'Australie seront de courte durée car Hewitt est battu par une autre ancienne star du circuit, David Nalbandian, au cours d'un match d'une grande intensité en 5 sets (3-6, 6-4, 3-6, 7-61, 9-7) qui permet à l'Argentin de prendre une revanche du quart de finale de 2005. À la fin du tournoi, Hewitt retombe à la 68e place mondiale. Hewitt a subi une opération au pied. Il ne participe pas à Roland Garros. Il va défendre son titre à Halle et il va participer à Eastbourne et Wimbledon. Lleyton a gagné 1er tour et 2e à Halle mais il a perdu contre Kohlschreiber. Lleyton a participé à Eastbourne et a abandonné au 1er tour contre Rochus à cause de son pied.

Lors du 1er tour du tournoi de Wimbledon 2011, il bat le japonais Kei Nishikori en 4 sets (6-1, 7-6, 6-7, 6-3). Lors du 2e tour, il s'incline en cinq manches contre le Suédois Robin Soderling, n°5 mondial, malgré un avantage de deux sets (6-7, 3-6, 7-5, 6-4, 6-4).

Analyse technique

Lleyton Hewitt est considéré comme l'un des joueurs les plus brillants de l'ère open, capable de tous les coups du tennis, se distinguant également des autres joueurs par son mental exceptionnel, servant notamment de modèle à des joueurs comme Rafael Nadal ou David Ferrer.

Joueur très technique en fond de court, il base son tennis sur un jeu très solide avec une précision extraordinaire, capable de toucher n'importe quel angle depuis n'importe quel position sur le court, en touchant souvent les lignes avec un taux d'erreurs très bas. Sa prise de balle très précoce allié à sa précision remarquable impose un rythme très difficile à suivre pour l'adversaire. D'autant plus que son excellent jeu de jambes lui permet de chercher des balles "inaccessibles" et de ne pas craindre les longs rallyes. Son revers est souvent considéré comme l'un des meilleurs du circuit, très précis, varié et "insubmersible". Néanmoins l'Australien est très bon au filet ce qui lui permet de conclure le point rapidement et facilement s'il se sent menacé en fond de court.

Souvent considéré comme le meilleur retourneur de sa génération, il prend parfois très facilement le dessus sur les secondes balles de l'adversaire, tout en étant redoutable sur les premières balles. Il est d'ailleurs l'un des rares joueurs à avoir un bilan positif face au grand serveur Pete Sampras. Ce même Pete Sampras qui l'avait considéré un jour comme le meilleur relanceur du circuit devant André Agassi et avait dit de lui qu'il était à l'aube d'une très très grande carrière [1]. C'est également l'un des meilleurs passeurs connus, car doté d'un très bon passing-shot et possédant des lobs de grande qualité. En outre, il est jugé comme l'un des joueurs les plus endurants du circuit. Sa vision du jeu est en outre exceptionnelle.

Tout juste peut on émettre quelques réserves sur son coup droit et son service, par leur manque de puissance. Mais son coup droit est aussi très précis et extrêmement solide. Son service est lui aussi d'une précision redoutable. Comme le reste de la génération dorée né dans le début des années 80, il a souffert de l'extraordinaire joueur qu'était Roger Federer.

Ses surfaces favorites sont le gazon et le dur.

Palmarès

Titres en simple (28)

Titres en simple (28)
Grand Chelem (2)
Jeux olympiques (0)
Masters 1000 (2)
500 Series (2)
250 Series (20)
Masters (2)


Date Nom et lieu du tournoi Surface Finaliste Score
1 05/01/98 Next Generation Adelaide International, Adélaïde Dur Drapeau : Australie Jason Stoltenberg 3-6, 6-3, 7-6
2 03/05/99 International Tennis Championships, Delray Beach Terre battue Drapeau : Belgique Xavier Malisse 6-4, 6-7, 6-1
3 03/01/00 Next Generation Adelaide International, Adélaïde Dur Drapeau : Suède Thomas Enqvist 3-6, 6-3, 6-2
4 10/01/00 Medibank International, Sydney Dur Drapeau : Australie Jason Stoltenberg 6-4, 6-0
5 06/03/00 Franklin Templeton Tennis Classic, Scottsdale Dur Drapeau : Royaume-Uni Tim Henman 6-4, 7-6
6 12/06/00 The Artois Championships, Londres Gazon Drapeau : États-Unis Pete Sampras 6-4, 6-4
7 08/01/01 Medibank International, Sydney Dur Drapeau : Suède Magnus Norman 6-4, 6-1
8 11/06/01 The Artois Championships, Londres Gazon Drapeau : Royaume-Uni Tim Henman 7-6, 7-6
9 18/06/01 Ordina Open, 's-Hertogenbosch Gazon Drapeau : Argentine Guillermo Cañas 6-3, 6-4
10 27/08/01 US Open, Flushing Meadows Dur Drapeau : États-Unis Pete Sampras 7-6, 6-1, 6-1
11 01/10/01 AIG Japan Open Tennis Championships, Tokyo Dur Drapeau : Suisse Michel Kratochvil 6-4, 6-2
12 12/11/01 Tennis Masters Cup, Sydney Dur(i) Drapeau : France Sébastien Grosjean 6-3, 6-3, 6-4
13 25/02/02 SAP Open, San Jose Dur(i) Drapeau : États-Unis Andre Agassi 4-6, 7-6, 7-6
14 11/03/02 Pacific Life Open, Indian Wells Dur Drapeau : Royaume-Uni Tim Henman 6-1, 6-2
15 12/06/02 The Artois Championships, Londres Gazon Drapeau : Royaume-Uni Tim Henman 4-6, 6-1, 6-4
16 24/06/02 Wimbledon, Wimbledon Gazon Drapeau : Argentine David Nalbandian 6-1, 6-3, 6-2
17 11/11/02 Tennis Masters Cup, Shanghai Dur(i) Drapeau : Espagne Juan Carlos Ferrero 7-5, 7-5, 2-6, 2-6, 6-4
18 03/03/03 Franklin Templeton Tennis Classic, Scottsdale Dur Drapeau : Australie Mark Philippoussis 6-4, 6-4
19 10/03/03 Pacific Life Open, Indian Wells Dur Drapeau : Brésil Gustavo Kuerten 6-1, 6-1
20 12/01/04 Medibank International, Sydney Dur Drapeau : Espagne Carlos Moyá 4-3 ab.
21 16/02/04 ABN AMRO World Tennis Tournament, Rotterdam Dur(i) Drapeau : Espagne Juan Carlos Ferrero 6-7, 7-5, 6-4
22 16/08/04 Legg Mason Tennis Classic, Washington Dur Drapeau : Luxembourg Gilles Muller 6-3, 6-4
23 23/08/04 TD Waterhouse Cup, Long Island Dur Drapeau : Pérou Luis Horna 6-3, 6-1
24 10/01/05 Medibank International, Sydney Dur Drapeau : République tchèque Ivo Minar 7-5, 6-0
25 18/06/06 The Artois Championships, Londres Gazon Drapeau : États-Unis James Blake 6-4, 6-4
26 04/03/07 Tennis Channel Open, Las Vegas Dur Drapeau : Autriche Jurgen Melzer 6-4, 7-6
27 06/04/09 U.S. Men's Clay Court Championships, Houston Terre battue Drapeau : États-Unis Wayne Odesnik 6-2, 7-5
28 07/06/10 Gerry Weber Open, Halle Gazon Drapeau : Suisse Roger Federer 3-6, 7-64, 6-4

Finales perdues en simple (14)

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueur Score
1 04/01/99 Next Generation Adelaide International, Adélaïde Dur Drapeau : Suède Thomas Enqvist 4-6, 6-1, 6-2
2 01/03/99 Franklin Templeton Tennis Classic, Scottsdale Dur Drapeau : États-Unis Jan Michael Gambill 7-6, 4-6, 6-4
3 18/10/99 Grand Prix de Tennis de Lyon, Lyon Moquette(i) Drapeau : Équateur Nicolas Lapentti 6-3, 6-2
4 30/10/00 Masters Series Stuttgart, Stuttgart Dur(i) Drapeau : Afrique du Sud Wayne Ferreira 7-6, 3-6, 6-7, 7-6, 6-2
5 05/08/02 Western & Southern Financial Group Masters, Cincinnati Dur Drapeau : Espagne Carlos Moyá 7-5, 7-6
6 28/10/02 BNP Paribas Masters, Paris Moquette(i) Drapeau : Russie Marat Safin 7-6, 6-0, 6-4
7 28/07/03 Countrywide Classic, Los Angeles Dur Drapeau : Afrique du Sud Wayne Ferreira 6-3, 4-6, 7-5
8 02/08/04 Western & Southern Financial Group Masters, Cincinnati Dur Drapeau : États-Unis Andre Agassi 6-3, 3-6, 6-2
9 30/04/04 US Open, Flushing Meadows Dur Drapeau : Suisse Roger Federer 6-0, 7-6, 6-0
10 15/11/04 Tennis Masters Cup, Houston Dur Drapeau : Suisse Roger Federer 6-3, 6-2
11 17/01/05 Australian Open, Melbourne Dur Drapeau : Russie Marat Safin 1-6, 6-3, 6-4, 6-4
12 07/03/05 Pacific Life Open, Indian Wells Dur Drapeau : Suisse Roger Federer 6-2, 6-4, 6-4
13 19/02/06 SAP Open, San Jose Dur(i) Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 2-6, 6-1, 7-6
14 05/03/06 Tennis Channel Open, Las Vegas Dur Drapeau : Croatie Ivan Ljubicic 7-5, 2-6, 6-3

Titres en double (2)

Date Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Finalistes Score
1 14/08/00 Indianapolis Tennis Championships, Indianapolis Dur Drapeau : Australie Sandon Stolle Drapeau : Suède Jonas Björkman
Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi
6-2, 3-6, 6-3
2 28/08/00 US Open, Flushing Meadows Dur Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi Drapeau : Afrique du Sud Ellis Ferreira
Drapeau : États-Unis Rick Leach
6-4, 5-7, 7-6

Finales en double (4)

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 03/01/00 Next Generation Adelaide International, Adélaïde Dur Drapeau : Australie Todd Woodbridge
Drapeau : Australie Mark Woodforde
Drapeau : Australie Sandon Stolle 6-4, 6-2
2 10/01/00 Medibank International, Sydney Dur Drapeau : Australie Todd Woodbridge
Drapeau : Australie Mark Woodforde
Drapeau : Australie Sandon Stolle 7-5, 6-4
3 03/03/03 Franklin Templeton Tennis Classic, Scottsdale Dur Drapeau : États-Unis James Blake
Drapeau : Bahamas Mark Merklein
Drapeau : Australie Mark Philippoussis 6-4, 6-7, 7-6
4 19/04/10 Barcelona Open Banco Sabadell, Barcelone Terre battue Drapeau : Canada Daniel Nestor
Drapeau : Serbie Nenad Zimonjić
Drapeau : Bahamas Mark Knowles 4-6, 6-3, [10-6]

Parcours en Grand Chelem

En simple

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
1997 Premier tour
Drapeau : Espagne Sergi Bruguera
- - -
1998 Premier tour
Drapeau : République tchèque Daniel Vacek
- - -
1999 Deuxième tour
Drapeau : Allemagne Tommy Haas
Premier tour
Drapeau : Argentine Martin Rodriguez
Troisième tour
Drapeau : Allemagne Boris Becker
Troisième tour
Drapeau : Ukraine Andrei Medvedev
2000 Huitièmes de finale
Drapeau : Suède Magnus Norman
Huitièmes de finale
Drapeau : Espagne Albert Costa
Premier tour
Drapeau : États-Unis Jan Michael Gambill
Demi-finale
Drapeau : États-Unis Pete Sampras
2001 Troisième tour
Drapeau : Espagne Carlos Moyá
Quarts de finale
Drapeau : Espagne Juan Carlos Ferrero
Huitièmes de finale
Drapeau : France Nicolas Escudé
Vainqueur
Drapeau : États-Unis Pete Sampras
2002 Premier tour
Drapeau : Espagne Alberto Martin
Huitièmes de finale
Drapeau : Argentine Guillermo Cañas
Vainqueur
Drapeau : Argentine David Nalbandian
Demi-finale
Drapeau : États-Unis Andre Agassi
2003 Huitièmes de finale
Drapeau : Maroc Younes El Aynaoui
Troisième tour
Drapeau : Espagne Tommy Robredo
Premier tour
Drapeau : Croatie Ivo Karlovic
Quarts de finale
Drapeau : Espagne Juan Carlos Ferrero
2004 Huitièmes de finale
Drapeau : Suisse Roger Federer
Quarts de finale
Drapeau : Argentine Gaston Gaudio
Quarts de finale
Drapeau : Suisse Roger Federer
Finale
Drapeau : Suisse Roger Federer
2005 Finale
Drapeau : Russie Marat Safin
- Demi-finale
Drapeau : Suisse Roger Federer
Demi-finale
Drapeau : Suisse Roger Federer
2006 Deuxième tour
Drapeau : Argentine Juan Ignacio Chela
Huitièmes de finale
Drapeau : Espagne Rafael Nadal
Quarts de finale
Drapeau : Chypre Marcos Baghdatis
Quarts de finale
Drapeau : États-Unis Andy Roddick
2007 Troisième tour
Drapeau : Chili Fernando González
Huitièmes de finale
Drapeau : Espagne Rafael Nadal
Huitièmes de finale
Drapeau : Serbie Novak Đoković
Deuxième tour
Drapeau : Argentine Agustin Calleri
2008 Huitièmes de finale
Drapeau : Serbie Novak Đoković
Troisième tour
Drapeau : Espagne David Ferrer
Huitièmes de finale
Drapeau : Suisse Roger Federer
-
2009 Premier tour
Drapeau : Chili Fernando González
Troisième tour
Drapeau : Espagne Rafael Nadal
Quarts de finale
Drapeau : États-Unis Andy Roddick
Troisième tour
Drapeau : Suisse Roger Federer
2010 Huitièmes de finale
Drapeau : Suisse Roger Federer
Troisième tour
Drapeau : Espagne Rafael Nadal
Huitièmes de finale
Drapeau : Serbie Novak Đoković
Premier tour
Drapeau : France Paul-Henri Mathieu
2011 Premier tour
Drapeau : Argentine David Nalbandian
- Deuxième tour
Drapeau : Suède Robin Söderling
-

En double

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
1998 3e tour (1/8)
Drapeau : Australie Luke Smith
Drapeau : Inde Mahesh Bhupathi
Drapeau : Inde Leander Paes
- - -
1999 2e tour (1/16)
Drapeau : Australie Scott Draper
Drapeau : Australie Todd Woodbridge
Drapeau : Australie Mark Woodforde
- 3e tour (1/8)
Drapeau : Suisse Roger Federer
Drapeau : Suède Jonas Björkman
Drapeau : Australie Patrick Rafter
-
2000 3e tour (1/8)
Drapeau : Australie Sandon Stolle
Drapeau : Zimbabwe Wayne Black
Drapeau : Australie Andrew Kratzmann
2e tour (1/16)
Drapeau : Australie Patrick Rafter
Drapeau : Afrique du Sud Piet Norval
Drapeau : Zimbabwe Kevin Ullyett
- Vainqueur
Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi
Drapeau : Afrique du Sud Ellis Ferreira
Drapeau : États-Unis Rick Leach
2001 - - - -
2002 - - - -
2003 - - - -
2004 - - - -
2005 - - - -
2006 - 1er tour (1/32)
Drapeau : Australie Wayne Arthurs
Drapeau : France Michael Llodra
Drapeau : Belgique Olivier Rochus
- -
2007 - - - -
2008 - 1er tour (1/32)
Drapeau : Australie Chris Guccione
Drapeau : Espagne Marcel Granollers
Drapeau : Espagne Santiago Ventura
- -
2011 - - 1er tour (1/32)
Drapeau : Australie Peter Luczak
Drapeau : Allemagne M Bachinger
Drapeau : Allemagne Frank Moser
-

Sous le résultat, le partenaire ; à droite, l'ultime équipe adverse

Dans les Masters Series

Vainqueur (2)

Année Tournoi Adversaire en finale Score
2002 Indian Wells Tim Henman (Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni) 6-1, 6-2
2003 Indian Wells (2) Gustavo Kuerten (Drapeau : Brésil Brésil) 6-1, 6-1

Finaliste (5)

Année Tournoi Adversaire en finale Score
2000 Stuttgart Wayne Ferreira (Drapeau : Afrique du Sud Afrique du Sud) 66-7, 6-3, 7-65, ²6-7, 2-6
2002 Cincinnati Carlos Moyá (Drapeau : Espagne Espagne) 5-7, 56-7
2002 Paris Marat Safin (Drapeau : Russie Russie) 46-7, 0-6, 4-6
2004 Cincinnati Andre Agassi (Drapeau : États-Unis États-Unis) 3-6, 6-3, 2-6
2005 Indian Wells Roger Federer (Drapeau : Suisse Suisse) 2-6, 4-6, 4-6

Demi-finaliste

Vie personnelle

Après avoir été fiancé avec la joueuse de tennis belge Kim Clijsters (ils atteignirent la finale de Wimbledon en double mixte), il est maintenant marié à l'actrice australienne Rebecca Cartwright. Il a eu avec elle une petite fille prénommée Mia Rebecca (née le 29 novembre 2005), un fils nommé Cruz (né le 11 décembre 2008) et un troisième enfant (né le 23 octobre 2010), une fille prénommée Ava.

Liens externes


Précédé de :
Gustavo Kuerten
N°1 Mondial
19 novembre 2001 - 27 avril 2003
Suivi de :
Andre Agassi
Précédé de :
Andre Agassi
N°1 Mondial
12 mai 2003 - 15 juin 2003
Suivi de :
Andre Agassi


Erreur de référence : Des balises <ref> existent, mais aucune balise <references/> n’a été trouvée.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lleyton Hewitt de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lleyton Hewitt — Spitzname: Rusty …   Deutsch Wikipedia

  • Lleyton Hewitt — País  Australia Residencia …   Wikipedia Español

  • Lleyton Hewitt — es un jugador de tenis australiano, nacido el 24 de febrero de 1981. Ha llegado a ocupar el tope del ranking mundial, y entre sus títulos se cuentan el Abierto de Estados Unidos de 2001 y el Campeonato de Wimbledon de 2002 …   Enciclopedia Universal

  • Lleyton Hewitt — Infobox Tennis player playername = Lleyton Hewitt country = Australia residence = Sydney, New South Wales datebirth = birth date and age|1981|2|24|df=yes placebirth = Adelaide, South Australia Spouse = Bec Hewitt height = height|m=1.80 weight =… …   Wikipedia

  • Hewitt — may refer to:* USS Hewitt , Warship in US Navy * Hewitt, Marathon County, Wisconsin * Hewitt, Texas * Hewitt, Wood County, Wisconsin * Hewitt (hill), hills in England, Wales and Ireland over two thousand feet * Hewitt Associates, global human… …   Wikipedia

  • Hewitt — ist der Familienname folgender Personen: Andrea Hewitt (* 1982), neuseeländische Triathletin Angela Hewitt (* 1958), kanadische Pianistin Bill Hewitt (1909−1947), US amerikanischer American Football Spieler Bob Hewitt (* 1940), australischer und… …   Deutsch Wikipedia

  • Hewitt, Lleyton — ▪ 2003       Lleyton Hewitt ruled as the best male tennis player in the world in 2001 and 2002, displaying a match playing maturity well beyond his years, earning a reputation as a competitor of the highest order, and exploiting his opportunities …   Universalium

  • Hewitt — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Patronymie 2 Économie 3 T …   Wikipédia en Français

  • Hewitt — /ˈhjuət/ (say hyoohuht) noun 1. Sir (Cyrus) Lenox Simson, born 1917, Australian company director and government administrator. 2. Lleyton, born 1981, Australian tennis player; US Open champion 2001; Wimbledon singles champion 2002. Lleyton Hewitt …   Australian English dictionary

  • Hewitt, Lleyton —  (1981–) Australian tennis player. Note unusual spelling of first name …   Bryson’s dictionary for writers and editors


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.