Liste complète des directeurs du Polyscope

Le Polyscope

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Polyscope.
Le Polyscope

Logo polyscope.png
Logo du Polyscope © Le Polyscope

Devise : De toute façon on est les meilleurs depuis 1967.
Co-directeurs actuels Laura Beauchamp-Gauvin et

Jean-Élie Fontaine Lagrand

Fondation 1967
Ville Montréal, Québec
Tirage 5000 exemplaires

Le Polyscope est le journal hebdomadaire des étudiants de l'École polytechnique de Montréal. Il est publié de façon hebdomadaire durant l'année académique à un volume de 5000 exemplaires. Le Polyscope est distribué sur l'ensemble du campus de l'Université de Montréal. Il a été sacré comité à l'interne de l'année à l'occasion du Gala de l'implication 2008-2009 à l'École polytechnique.

Sommaire

Organisation

Le Polyscope est édité par l'Association des étudiants de Polytechnique. Il est publié tous les vendredis de l'année scolaire et est distribué à l'École polytechnique de Montréal, à l'École des HEC et sur le campus de l'Université de Montréal.

Le Polyscope étant un comité à l'interne de l'Association des étudiants de Polytechnique, association incorporée au Québec, cette dernière est le seul représentant officiel du journal. Le journal est géré par un directeur élu par les membres actifs, qui devient de fait officier de l'AEP, et ce dernier s'occupe de nommer des personnes aux différents postes du journal durant son mandat.

Les membres du journal sont des étudiants de l'École polytechnique qui œuvrent à titre bénévole. À ce titre, le journal Le Polyscope est l'un des journaux étudiants les plus prolifiques parmi ceux du Québec, avec une publication hebdomadaire et un tirage de 5000 copies pour une édition de 12 à 20 pages.

Le Polyscope est imprimé par les travailleuses et travailleurs syndiqués de Payettes & Simms Inc. La publicité du Polyscope est gérée exclusivement par son représentant officiel Accès Média.

Histoire

Le Polyscope est fondé en 1967 par Raymond Cyr, alors étudiant en génie physique à l'École polytechnique de Montréal. Raymond Cyr propose le nom de Polyscope pour la polysémie du mot signifiant à la fois "Le point de vue de Poly" et "la pluralité des points de vue à Poly". La vie politique de la société québécoise, en pleine révolution tranquille, est à cette époque très active et le contenu du journal s'en ressent. Les premiers volumes du Polyscope permettent aux étudiants de débattre des idées et le ton est particulièrement teinté d'idéologie gauchiste.

Après la révolution tranquille, le ton du journal se calme et la politique éditorial se tourne rapidement vers un ton grinçant et un humour sarcastique qui sera dès lors sa marque de commerce.

Kapoté

Numéro spécial du journal Le Polyscope. Publié à chaque fin de session, le Kapoté consiste généralement en une parodie d'un journal existant. Entièrement écrit par les membres du journal qui sacrifient leur fin de session à cette occasion, le numéro spécial le Kapoté se veut toujours drôle et inventif, tant par les fausses publicités qu'il contient que par la maquette qui est recréée de zéro pour les besoins de la cause.

Les Kapotés provoquent souvent des remous auprès des journaux parodiés, surtout lorsqu'il s'agit de publications officielles à usage promotionnel.

Voici une liste des Kapotés des dernières années:

  • Temps : Parodie du Time Magazine. Publié à l'hiver 2009.
  • Science & Vice: Parodie de la revue scientifique Science & Vie. Publié à l'automne 2008.
  • Mine Sköpe : Parodie du journal intime d'un célèbre allemand. Publié à l'hiver 2008.
  • Journal de MonRéal : Parodie du très honorable Journal de Montréal. Publié à l'automne 2007.
  • Pourriel International : Parodie du Courrier International. Publié à l'automne 2006.
  • PlyBoy : Parodie du magazine PlayBoy sur une maquette inspirée du Rolling Stone Magazine. Publié à l'hiver 2006.
  • Nécro : Parodie du quotidien gratuit Métro avec en couverture Paul Martin faisant du parachute. Publié à l'automne 2005.
  • Ply : Parodie du magazine promotionnel P.O.L.Y. de l'École polytechnique de Montréal. Certainement un des kapotés qui a causé le plus de remous. Publié à l'hiver 2005.
  • PravdaScope : Parodie du journal soviétique La Pravda. Le numéro présentait Polytechnique comme un lieu de communisme idéologique. Pour les besoins de la cause, l'Université McGill a été choisie pour représenter le pôle capitaliste, et dépeinte sous des traits exagérés, ce qui n'a pas manqué de provoquer une levée de boucliers. Publié à l'automne 2004.
  • Boire : Parodie de l'hebdomadaire gratuit Voir. Publié à l'hiver 2004.
  • Histoire des ingénieurs : Journal imaginaire retraçant l'histoire de l'ingénierie depuis l'âge de pierre jusqu'au futur imaginaire. Publié à l'automne 2003.
  • Chiasse épaisse : Parodie du magazine Chasse et pêche. Il a surtout provoqué la colère de l'AEP qui trouvait exagéré le prix de l'impression qui dépassait les 3000$. Publié à l'hiver 2003.
  • Le Plant : Parodie du magazine promotionnel de l'Ordre des ingénieurs du Québec OIQ. La parodie a fortement déplu à l'Ordre provoquant une crise interne à l'École. Publié à l'automne 2002.
  • Allô Polyce : Parodie du journal Allô Police. Publié à l'hiver 2002.
  • L'ingénieur au foyer : Parodie des journaux destinés aux femmes, avec section horoscope, recettes de cuisine, etc. Publié à l'automne 2001.

Chroniques

Les membres du Polyscope n'étant pas des étudiants en journalisme comme c'est souvent le cas pour les journaux étudiants au Québec, la chronique est une forme d'écriture privilégiée au sein du Polyscope. Les chroniques changent avec les années et la venue de nouveaux membres, et attire un lectorat assidu qui trouve dans cette forme d'écriture une lecture de détente.

Voici une liste non exhaustive et à compléter des chroniques publiées au Polyscope:

  • Chronique Névrotique, tenue par Maude Boillot entre 2003 et 2005. Tribulations d'une étudiante finissante. La chronique se caractérisait par la signature de l'auteur qui insérait un bout de chanson à la fin de son texte. La chronique est poursuivie au Journal de Saint-Bruno.
  • Colonne, tenue par Tarek Ould Bachir entre 2003 et 2004. Une chronique au propos léger, mêlant fiction et réalité, elle se caractérisait par une insertion dans une bulle grise qui prenait la hauteur du journal. Les archives de la chronique sont réunis sur Wizzytob.
  • Éric et Renaud, tenue par Éric Deschambault et Renaud D'André. La chronique relate le voyage en Europe des deux auteurs durant la session d'hiver 2006. Drôles et amusantes, le lectorat suivait avec une avide passion les aventures des deux acolytes.
  • Le Truc à Renaud, tenue par Renaud D'André depuis septembre 2005. Histoires absurdes et trop souvent véridiques d'astuces et d'expériences de vie de Renaud. Cette chronique, réputée pour son humour d'une qualité incertaine, fait plaisir par sa légertée. Plusieurs se rappelleront "Pimp ton discman", première ouverture sur ce monde attachant où l'originalité est omniprésente.
  • Oncle Camé n'aime pas les gens, tenue par Mahdi Khelfaoui entre 2004 et 2006. La chronique se caractérisait par un ton grinçant, méchant et parfois violent. L'auteur se cachait derrière des initiales inventée (O.C.) et s'identifiait par un dessin de Jean-Marc Reiser issu de l'album L'année des handicapés. Les archives de la chronique sont réunis sur Wizzytob.

Prix et distinctions

  • Fanny Lalonde : Directeur de l'année 2007-2008
  • Comité à l'interne de l'année 2008-2009
  • Daniel O'Brien : Recrue de l'année 2008-2009

Membres actuels

Co-directeurs : Laura Beauchamp-Gauvin et Jean-Élie Fontaine-Lagrand.

Rédacteur en chef : Philippe Sawicki.

Trésorier : Alassane Laye.

Chef de pupitre : Philippe Sawicki et Laura Beauchamp-Gauvin.

VP-Interne : Daniel O'Brien.

Directeur à la Culture : Alexandre Galliez.

Collaborateurs : Mathieu Bonin-Salvo, Severin Bonkoungou, Zacharie Djossou, Fanny Lalonde, Gaëtan Madiès, Raphaelle Occhietti, Caline Saad, William Sanger, Nawal Zouak.

Photographes : Polyphoto

Directeurs

  • 2009-2010 : Laura Beauchamp-Gauvin, Jean-Élie Fontaine-Lagrand
  • 2008-2009 : Latyr Niang
  • 2007-2008 : Jean Philippe Akélaguélo, Fanny Lalonde
  • 2006-2007 : Éric Deschambault, Philippe Nault
  • 2005-2006 : Mahdi Khelfaoui, Imad Safi
  • 2004-2005 : Tarek Ould Bachir
  • 2003-2004 : Badr Boushel, Guillaume Pichenot
  • 2002-2003 : Véronique Roy
  • 2001-2002 : Michel Morneau
  • 2000-2001 : Pierre-Alexandre Fournier
  • 1999-2000 : Marc-André Disnard
  • 1998-1999 : Claudia Proux
  • 1997-1998 : Patrick Le Houiller
  • 1996-1997 : Khaled Ayoub
  • 1995-1996 : Mathieu Côté
  • 1994-1995 : Olivier Touchette
  • 1993-1994 : Nicolas Duchastel de Montrouge
  • 1992-1993 : Mathieu Perreault
  • 1991-1992 : Martin David
  • 1990-1991 : Philippe Bellon
  • 1989-1990 : Ludovic Gouaillier
  • 1988-1989 : Éric Razafindrakoto
  • 1987-1988 : Éric David
  • 1986-1987 : Christian Scott
  • 1985-1986 : Christian Laflèche
  • 1984-1985 : Christian Gagnon
  • 1983-1984 : Pierre Blanc, Sylvio Quesnel
  • 1982-1983 : Bruno Potvin
  • 1981-1982 : Jean-François d'Entremont
  • 1980-1981 : Jean-Pierre Ducharme (A80), Charles Pronovost (H81)
  • 1979-1980 : Pierre Beaudoin
  • 1978-1979 : Étienne Bouchard

Liens externes

  • Portail de Montréal Portail de Montréal
  • Portail du Québec Portail du Québec
  • Portail de la presse écrite Portail de la presse écrite
Ce document provient de « Le Polyscope ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Liste complète des directeurs du Polyscope de Wikipédia en français (auteurs)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.