Liquide

ÔĽŅ
Liquide
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l'état liquide. Pour l'argent liquide (pièces et billets de banque), voir Monnaie fiduciaire.
Diagramme montrant comment sont configurés les molécules et les atomes pour les différents états de la matière.

La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.

Le liquide est une forme de fluide : les mol√©cules sont faiblement li√©es, ce qui rend les liquides parfaitement d√©formables. Mais, √† l'inverse du gaz, elles sont tout de m√™me li√©es : une mol√©cule ne peut s'√©loigner beaucoup d'une autre, ce qui fait que la mati√®re liquide a une coh√©sion que ne poss√®de pas le gaz (et comme dans les solides, les mol√©cules sont tr√®s proches les unes des autres, ce qui rend les liquides difficilement compressibles).

Sommaire

Propriétés

Les corps, selon les conditions de température et de pression, peuvent être sous forme de liquide, de gaz ou de solide (voir diagramme de phase). La forme liquide correspond à une forme de moindre énergie que le gaz (l'énergie cinétique des molécules d'un liquide est insuffisante pour rompre les forces qui se matérialisent par la tension superficielle) mais d'énergie supérieure à la forme solide (contrairement au solide, l'énergie cinétique des molécules suffit à les faire se déplacer spontanément les unes par rapport aux autres).

Viscosité

Une caract√©ristique des liquides est leur viscosit√©, qui mesure l'attachement des mol√©cules les unes aux autres - et donc la r√©sistance √† un corps qui traverserait le liquide. Plus la viscosit√© est grande, plus le liquide est difficile √† traverser. Il y a donc toute une gamme d'√©tats interm√©diaires (p√Ęte), qui rend la distinction difficile entre le liquide et le solide. En fait le meilleur test est celui de la rupture : un solide se brise et se f√™le, et le reste ; un liquide se fend et se ressoude apr√®s la disparition de la cause de rupture, sans laisser d'autre trace qu'une onde. L'h√©lium II (¬ę superfluide ¬Ľ) ne poss√®de pas de viscosit√© du tout.

Tension superficielle

Les liquides possèdent aussi une tension superficielle, qui caractérise entre autres leur tendance à former des ménisques sur leurs bords, ainsi que les différents effets de la capillarité.

Critères macroscopiques

√Ä l'√©tat macroscopique, on caract√©rise l'√©tat liquide par les crit√®res suivants :

  • le liquide n'a pas de forme propre, il prend celle du r√©cipient sous l'effet de la gravit√© ;
  • sa surface libre au repos est plane et horizontale (bords mis √† part ; voir tension superficielle) (signalons toutefois que cette propri√©t√© n'est vraie que si on consid√®re un champ de pesanteur g uniforme : en fait, la surface adopte une surface d'√©gale √©nergie potentielle) ;
  • le liquide poss√®de un volume propre, qui ne change qu'avec la temp√©rature et, en g√©n√©ral, peu.

Exemples

Dans des conditions ambiantes de température et de pression, certains composés chimiques sont liquides. En voici quelques exemples:

Confusions

Le verre

Le verre est-il √† consid√©rer comme un solide, ou seulement un fluide tr√®s visqueux ? Les tr√®s vieilles vitres sont plus √©paisses en bas qu'en haut ce qui pourrait sugg√©rer que le verre s'√©coule lentement vers le bas. Il n'en est rien ; le profil en forme de poire des vitraux anciens n'est pas d√Ľ √† l'√©coulement du verre durant plusieurs si√®cles, mais au proc√©d√© de fabrication. Le verrier fabriquait la plaque de verre √† partir d'une boule de verre visqueux qu'il mettait en rotation, pour obtenir progressivement un disque de verre gr√Ęce √† la force centrifuge. Le bord du disque √©tait alors plus √©pais que le centre. Le verrier posait ensuite les plaques avec le bord √©pais en bas pour des raisons de stabilit√©. Dans le cas des vitraux, la disposition des plaques r√©pondait plus √† des imp√©ratifs esth√©tiques, et on constate que le bord √©pais du verre peut √™tre aussi bien en bas qu'en haut √† gauche ou √† droite. Ce qui est vrai, c'est que le verre n'est pas cristallin (solide organis√© r√©guli√®rement), mais un solide ¬ę amorphe ¬Ľ (litt√©ralement ¬ę sans forme ¬Ľ), dans lequel la position des mol√©cules est fixe mais al√©atoire, comme dans un fluide observ√© √† un moment donn√©.

La nature de solide du verre est attestée par le fait qu'il propage les ondes S et les ondes P, alors qu'un liquide ne propage que les ondes P.

Gels et mousses

Un liquide emprisonné par une matrice solide s'appelle un gel. Un liquide emprisonnant une grande quantité de bulles de gaz et dans un état de viscosité importante s'appelle une mousse.

Voir aussi

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Liquide de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • liquide ‚ÄĒ [ likid ] adj. et n. m. ‚ÄĘ XIIIe ; lat. liquidus I ‚ô¶ Adj. 1 ‚ô¶ Qui coule ou tend √† couler. ‚áí fluide. Un corps liquide prend la forme du r√©cipient qui le contient. Passage de l √©tat liquide √† l √©tat solide (‚áí solidification) , √† l √©tat gazeux (‚áí… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • liquide ‚ÄĒ Liquide. adj. de tout genre. Qui a ses parties fluides & coulantes. Les corps liquides. ce breuvage est trop espais, il n est pas assez liquide. On appelle, Confitures liquides, Les confitures qui sont dans du syrop, qui ont du syrop. Il y a dans ‚Ķ   Dictionnaire de l'Acad√©mie fran√ßaise

  • liquid√© ‚ÄĒ liquid√©, √©e (li ki d√©, d√©e) part. pass√© de liquider. Une succession liquid√©e. ¬†¬†¬†Qui a pay√© ses dettes. ‚Äʬ†¬†¬†Les pays ne sont jamais liquid√©s les uns √† l √©gard des autres, DE WARU Enqu√™te sur la banque, 1867, p. 176 ‚Ķ   Dictionnaire de la Langue Fran√ßaise d'√Čmile Littr√©

  • liquide ‚ÄĒ Liquide, Liquidus ‚Ķ   Thresor de la langue fran√ßoyse

  • liquid√© ‚ÄĒ Liquid√©, [liquid]√©e. part ‚Ķ   Dictionnaire de l'Acad√©mie fran√ßaise

  • liquide ‚ÄĒ (li ki d ) adj. 1¬į¬†¬†¬†Qui coule et tend toujours √† se mettre de niveau. Les substances liquides. ¬†¬†¬†M√©tal liquide, m√©tal en fusion. ¬†¬†¬†En po√©sie, le liquide empire, la plaine liquide, la mer. ‚Äʬ†¬†¬†Cependant sur le dos de la plaine liquide, RAC.… ‚Ķ   Dictionnaire de la Langue Fran√ßaise d'√Čmile Littr√©

  • LIQUIDE ‚ÄĒ adj. des deux genres Qui coule ou qui tend √† couler. Les corps liquides. Ce breuvage est trop √©pais, il n est pas assez liquide. ¬† M√©tal liquide, M√©tal en √©tat de fusion.¬† En Po√©sie, Le liquide empire, la plaine liquide, La mer¬†; et, Le liquide… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • LIQUIDE ‚ÄĒ adj. des deux genres Qui coule ou qui tend √† couler. Ce breuvage n‚Äôest pas assez liquide. Substantivement, Les liquides. M√©tal liquide, M√©tal en √©tat de fusion. En Po√©sie, La plaine liquide, La mer. Il se dit, substantivement et particuli√®rement ‚Ķ   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • liquide ‚ÄĒ o, liquide, o adj. et m. liquide ; argent disponible : Aver de liquide ‚Ķ   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Liquide ‚ÄĒ Der Begriff Liquidit√§t bezeichnet in seiner allgemeinen Bedeutung die F√§higkeit, im Markt ein Wirtschaftsgut schnell gegen ein anderes zu tauschen. Mit Ausnahme des Tauschmarktes ist mindestens eines der beiden Wirtschaftsg√ľter ein geldwertes… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.