Ligne Lyon - Bourg-En-Bresse


Ligne Lyon - Bourg-En-Bresse

Ligne Lyon - Bourg-en-Bresse

Ligne de la Dombes
Ligne de Lyon à Bourg-en-Bresse
⇒Voir la carte de la ligne⇐
Carte de la ligne
⇒Voir l'illustration⇐
Un TGV Duplex empruntant la section commune avec la ligne Lyon - Bourg-en-Bresse entre Lyon et Sathonay
Pays France France
Villes desservies Lyon, Sathonay-Camp, Saint-André-de-Corcy, Villars-les-Dombes, Saint-Paul-de-Varax, Bourg-en-Bresse
Historique
Mise en service 1866
Électrification 1981 (électrification partielle)
Caractéristiques techniques
Longueur 58 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification 1 500 Vcc de Lyon à Sathonay
Pente ou rampe maximale 25ʉۡ
Nombre de voies Double voie entre Lyon et Sathonay et entre Les Échets et Villars-les-Dombes
Voie unique ailleurs
Signalisation BAL entre Lyon et Sathonay et entre Les Échets et Villars-les-Dombes
BAPR-VB ailleurs
Trafic
Propriétaire RFF
Exploitant(s) SNCF
Trafic TER
TGV jusqu'à Sathonay
Fret par trains complets (3 embranchements à St-André et Villars)
Schéma de ligne

La ligne Lyon - Bourg-en-Bresse est également connue sous l'appellation de ligne de la Dombes. Au départ de Lyon, elle dessert d'abord le nord-est de l’agglomération (zones urbanisées de Sathonay-Camp et de Rillieux-la-Pape). Elle traverse ensuite le plateau des Échets, gagne la Dombes (célèbre pour ses étangs) et atteint finalement Bourg-en-Bresse.

Sommaire

Histoire

Construction

La construction d'une ligne de la Croix-Rousse au Camp de Sathonay (à l'époque dans le département de l'Ain), en prolongement du funiculaire de la rue Terme, est autorisée par décret du 12 juin 1861. L'ouverture a lieu le 30 juillet 1863. La ligne est alors gérée par la Compagnie du Chemin de fer de Lyon Croix Rousse à Sathonay.

En 1866, la Compagnie des Chemins de Fer du Sud Est inaugure une ligne allant de Sathonay à Bourg en Bresse.

Suite à la faillite de la Compagnie du Chemin de fer de Lyon Croix Rousse à Sathonay, la section Lyon-Sathonay est rachetée par Compagnie des Chemins de Fer du Rhône (elle obtient par décret du 1er août 1874 de la prolonger jusqu'à Trévoux). La Compagnie des Chemins de Fer du Sud Est négocie alors, moyennant finance, de faire partir ses trains de la gare de la Croix-Rousse.

La ligne Lyon-Bourg est née.

Mise en faillite, la DSE est achetée par le PLM qui construit une portion de voie entre la gare de Sathonay et celle de Lyon St Clair (la gare de la Croix-Rousse étant devenue trop petite). Ce raccordement, inauguré en 1900, se fait via un tunnel et une rampe de 20/1000.

Exploitation

La ligne est construite à voie unique : la seconde voie ne sera posée que plus tard.

A la fin de la Première Guerre mondiale, la seconde voie sera déposée sur ordre de l'Armée pour réutilisation des rails sur les lignes stratégiques situées près du front. Elle sera reposée dès le début des années 1920.

En 1943, les Allemands décident de supprimer (donc une seconde fois) l'une des 2 voies. Celle-ci ne sera cependant déposée qu'entre Sathonay et Bourg qu'après 1945. Les rails récupérés seront réutilisés pour réparer d'autres lignes de chemin de fer dégradées lors de la Libération du pays.

Les travaux de doublement de la voie sur 20 km entre Les Echets et Villars-les-Dombes (avec création d'un terminus partiel pour les TER) sont terminés. La ligne est rouverte en totalité depuis le vendredi 29 août 2008 à 22h00.

L'utilisation de la gare de Lyon Croix-Rousse pour le service voyageurs cessera en 1953 à l'issue des travaux d'électrification du secteur Lyonnais (achèvement des sauts de mouton situés entre Lyon-Saint-Clair et Lyon-Brotteaux).

Cantonnement

A la fin du XIX° siècle, le PLM équipera la ligne du Block enclenché (Block PLM n°3).

De Sathonay à Bourg, il sera remplacé vers la fin des années 1940 par le cantonnement téléphonique, le Block PLM ayant été entre temps adapté pour la voie unique.

Le BM-VU sera installé à la fin des années 1980 puis sera très vite automatisé en BAPR-VB.

Le BAL à cantons longs (2.400 m) est installé depuis fin août 2008 sur les 20 km remis à double voie entre Les Echets et Villars les Dombes.

Gares (exploitation en voie unique)

Par économie, le nombre de gares de croisement sera réduit dans les années 1960. Il ne subsistera dans les années 1970 que celles de Saint-André-de-Corcy et de Villars-les-Dombes.

A cause de l'augmentation du trafic, la voie de croisement de Saint-Paul-de-Varax a été rétablie au début des années 1990.

La gare de croisement de Saint-André-de-Corcy n'existe plus depuis fin août 2008 car située sur le tronçon remis à double voie.

Electrification

Entre Lyon et Sathonay, la ligne est électrifiée en 1500 V continu en 1981 pour permettre le passage des TGV en provenance de Paris. L'électrification du reste de la ligne n'est cependant toujours pas à l'ordre du jour (TER diesels).

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail du chemin de fer Portail du chemin de fer
  • Portail de Rhône-Alpes Portail de Rhône-Alpes
Ce document provient de « Ligne Lyon - Bourg-en-Bresse ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ligne Lyon - Bourg-En-Bresse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ligne de Chagny à Dole-Ville — Pays  France Concessionnaires Paris Lyon (Allerey Dole) (1854  1883) PLM (Chagn …   Wikipédia en Français

  • Traite de Lyon — Traité de Lyon (1601) Traité de Lyon du 17 janvier 1601 met fin au conflit entre Charles Emmanuel Ier, duc de Savoie et le roi de France Henri IV. Sommaire 1 Conflit franco savoisien 2 Clauses du traité …   Wikipédia en Français

  • Traité de Lyon (1601) — Traité de Lyon du 17 janvier 1601 met fin au conflit entre Charles Emmanuel Ier, duc de Savoie et le roi de France Henri IV. Sommaire 1 Conflit franco savoisien 2 Clauses du traité …   Wikipédia en Français

  • Traité de lyon — (1601) Traité de Lyon du 17 janvier 1601 met fin au conflit entre Charles Emmanuel Ier, duc de Savoie et le roi de France Henri IV. Sommaire 1 Conflit franco savoisien 2 Clauses du traité …   Wikipédia en Français

  • Traité de Lyon —  Ã€ ne pas confondre avec l’armistice de Lyon qui mit fin en 1504 à la troisième guerre d’Italie. Le traité de Lyon du 17 janvier 1601 met fin au conflit entre Charles Emmanuel Ier, duc de Savoie et le roi de France Henri IV.… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de Lyon — Armes actuelles de la ville de Lyon L histoire de Lyon concerne l histoire de l agglomération présente sur le site de l actuelle ville de Lyon. Si le lieu est occupé depuis la Préhistoire, la première ville, nommée Lugdunum, date de la Rome… …   Wikipédia en Français

  • Jesus de Lyon — Cuisine lyonnaise La cuisine lyonnaise est une cuisine régionale française. Au XVIe siècle, Catherine de Médicis fait venir des cuisiniers florentins à sa cour pour accommoder les produits du terroir français. Cette révolution fait évoluer… …   Wikipédia en Français

  • Jésus De Lyon — Cuisine lyonnaise La cuisine lyonnaise est une cuisine régionale française. Au XVIe siècle, Catherine de Médicis fait venir des cuisiniers florentins à sa cour pour accommoder les produits du terroir français. Cette révolution fait évoluer… …   Wikipédia en Français

  • Jésus de Lyon — Cuisine lyonnaise La cuisine lyonnaise est une cuisine régionale française. Au XVIe siècle, Catherine de Médicis fait venir des cuisiniers florentins à sa cour pour accommoder les produits du terroir français. Cette révolution fait évoluer… …   Wikipédia en Français

  • Jésus de lyon — Cuisine lyonnaise La cuisine lyonnaise est une cuisine régionale française. Au XVIe siècle, Catherine de Médicis fait venir des cuisiniers florentins à sa cour pour accommoder les produits du terroir français. Cette révolution fait évoluer… …   Wikipédia en Français

  • Rosette de Lyon — Cuisine lyonnaise La cuisine lyonnaise est une cuisine régionale française. Au XVIe siècle, Catherine de Médicis fait venir des cuisiniers florentins à sa cour pour accommoder les produits du terroir français. Cette révolution fait évoluer… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.