Lex Publilia Voleronis


Lex Publilia Voleronis
SPQRomani.svg Lex Publilia Voleronis SPQRomani.svg
Type
Loi
Auteur(s)
Publilius Volero
Année(s)
472 à 471 av. J.-C.
Intitulé
Lex Publilia Voleronis de tribunis plebis
Droit romain et liste des lois romaines
Série Rome antique

La Lex Publilia Voleronis du tribunat de la plèbe (Lex Publilia Voleronis de tribunis plebis) est votée en 471 av. J.-C. et instaure l'élection des tribuns de la plèbe par les comices tributes au lieu des comices centuriates, rendant les plébéiens politiquement indépendants des patriciens[1].

Publilius Volero, ancien centurion, est élu pour la première fois tribun en 472 av. J.-C. sous le consulat de Lucius Pinarius Mamercinus Rufus et Publius Furius Medullinus Fusus. L'année passée, il a refusé énergiquement d'être pris comme simple soldat. Les licteurs qui l'ont appréhendé ont été malmenés, et les consuls ont dû se réfugier dans la Curie. Le projet de levée a été abandonné, ainsi que toute idée de répression[2],[3].

Une fois élu tribun de la plèbe, il propose sa loi. Le Sénat s'oppose avec vigueur et fait en sorte que Appius Claudius Sabinus soit élu consul pour 471 av. J.-C. en raison de l’hostilité que son père manifesta à la plèbe. De son côté, Publilius Volero est réélu pour mener à bien son projet[4].

Comme les patriciens le souhaitent, Claudius s’oppose aux tribuns, qui veulent faire voter une loi instaurant l’élection des tribuns de la plèbe par l’assemblée des plébéiens, tribu par tribu, en excluant le vote des patriciens. Ceci renforcerait la représentativité des tribuns et empêcherait les patriciens d’influer sur leur désignation[4].

Claudius s’oppose physiquement au déroulement du vote, avec de jeunes patriciens. Il proclame l’absence de représentativité des tribuns de la plèbe, qui à ses yeux ne sont pas des magistrats mais de simples particuliers, et tente de faire arrêter un tribun par un de ses licteurs. L’émeute gronde, que son collègue le consul Titus Quinctius Capitolinus Barbatus parvient de justesse à calmer en s’adressant à la population de façon plus conciliante, et en obligeant Claudius à se replier dans la Curie[4]. Là, les sénateurs pressent Claudius d’abandonner son attitude intransigeante, qui risque d’engendrer des troubles civils. Isolé et privé d’appui politique, Claudius doit laisser s’effectuer le vote. La loi à laquelle il s’oppose est proclamée[5].

Il se peut que cette loi double le nombre de tribuns de la plèbe, de deux à quatre[6].

Sources

Notes

  1. Frank Frost Abbott, A History and Description of Roman Political Institutions, 1901, p.29
  2. Tite-Live, Histoire romaine, Livre II, 55
  3. Denys d'Halicarnasse, Antiquités romaines, Livre IX, 37
  4. a, b et c Tite-Live, Histoire romaine, Livre II, 56
  5. Tite-Live, Histoire romaine, Livre II, 57
  6. Tite-Live, Histoire romaine, Livre II, 58

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lex Publilia Voleronis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Titus Quinctius Capitolinus — Barbatus Pour les articles homonymes, voir Quinctius Capitolinus. Titus Quinctius Capitolinus Barbatus (v.510 / v.420 av. J. C.) est un homme politique de la République romaine, membre de la gens Quinctia, qui est six fois consul en 471, 468, 465 …   Wikipédia en Français

  • Titus Quinctius Capitolinus Barbatus — Pour les articles homonymes, voir Quinctius Capitolinus. Titus Quinctius Capitolinus Barbatus (v.510 / v.420 av. J. C.) est un homme politique de la République romaine, membre de la gens Quinctia, qui est six fois consul en 471, 468, 465, 446,… …   Wikipédia en Français

  • Appius Claudius Sabinus (Consul En -471) — Pour les articles homonymes, voir Claudius Sabinus. Appius Claudius Crassinus Regillensis Sabinus (décédé en 470 av. J. C.) est un homme politique au début de la République romaine, consul en 471 av. J. C. Ses origines Son père Appius Claudius… …   Wikipédia en Français

  • Appius Claudius Sabinus (consul en -471) — Pour les articles homonymes, voir Claudius Sabinus. Appius Claudius Crassinus Regillensis Sabinus (décédé en 470 av. J. C.) est un homme politique au début de la République romaine, consul en 471 av. J. C. Ses origines Son père Appius Claudius… …   Wikipédia en Français

  • Publilius Volero — est un homme politique au début de la République romaine, tribun de la plèbe en 472 et 471, et auteur de la Lex Publilia Voleronis. Ancien centurion, il refusa énergiquement en 473 d être enrôlé comme simple soldat. Les licteurs qui l… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Lois Romaines — Lois sous la République romaine lex curiata de imperio, loi annuelle votée par les curies assemblées en comices curiates conférant l’imperium aux magistrats romains. An(s) Intitulé Auteur(s) Contenu et conséquences  …   Wikipédia en Français

  • Liste des lois romaines — Sommaire 1 Lois sous la République romaine 2 Lois sous l Empire romain 3 Notes et références 4 Liens externes …   Wikipédia en Français

  • Avènement de la République romaine — République romaine Pour les articles homonymes, voir République romaine (homonymie). République romaine Res Publica Romana …   Wikipédia en Français

  • Conquête de l'Italie par la République romaine — République romaine Pour les articles homonymes, voir République romaine (homonymie). République romaine Res Publica Romana …   Wikipédia en Français

  • Conquête de la Méditerranée par la République romaine — République romaine Pour les articles homonymes, voir République romaine (homonymie). République romaine Res Publica Romana …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.