Leopold Ier de Belgique

ï»ż
Leopold Ier de Belgique

LĂ©opold Ier de Belgique

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir LĂ©opold Ier.
LĂ©opold Ier
1er roi des Belges
Leopold I by Franz Winterhalter.jpg
LĂ©opold Ier par Winterhalter

RĂšgne
4 juin 1831 - 10 dĂ©cembre 1865
Prestation de serment 21 juillet 1831
Dynastie Maison de Saxe-Cobourg
PrĂ©dĂ©cesseur Érasme-Louis Surlet de Chokier (RĂ©gent)
Successeur LĂ©opold II
Chef(s) de Cabinet Joseph Lebeau
Comte de Muelnaere
Comte d'Alviella
Chevalier de Theux de Meylandt
Joseph Lebeau
Jean-Baptiste Nothomb
Sylvain Van de Weyer
Comte de Theux de Meylandt
Charles Rogier
Henri de BrouckĂšre
Pierre de Decker
Charles Rogier

Autres fonctions
{{{fonction1}}}
PĂ©riode
{{{début fonction1}}} - {{{fin fonction1}}}
Président {{{président1}}}
Président(s) de la République {{{président de la république1}}}
Monarque {{{monarque1}}}
Gouverneur général {{{gouverneur1}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur1}}}
Successeur {{{successeur1}}}

{{{fonction2}}}
PĂ©riode
{{{début fonction2}}} - {{{fin fonction2}}}
Président {{{président2}}}
Président(s) de la République {{{président de la république2}}}
Monarque {{{monarque2}}}
Gouverneur général {{{gouverneur2}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur2}}}
Successeur {{{successeur2}}}

{{{fonction3}}}
PĂ©riode
{{{début fonction3}}} - {{{fin fonction3}}}
Président {{{président3}}}
Président(s) de la République {{{président de la république3}}}
Monarque {{{monarque3}}}
Gouverneur général {{{gouverneur3}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur3}}}
Successeur {{{successeur3}}}

{{{fonction4}}}
PĂ©riode
{{{début fonction4}}} - {{{fin fonction4}}}
Président {{{président4}}}
Président(s) de la République {{{président de la république4}}}
Monarque {{{monarque4}}}
Gouverneur général {{{gouverneur4}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur4}}}
Successeur {{{successeur4}}}

{{{fonction5}}}
PĂ©riode
{{{début fonction5}}} - {{{fin fonction5}}}
Président {{{président5}}}
Président(s) de la République {{{président de la république5}}}
Monarque {{{monarque5}}}
Gouverneur général {{{gouverneur5}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur5}}}
Successeur {{{successeur5}}}

{{{fonction6}}}
PĂ©riode
{{{début fonction6}}} - {{{fin fonction6}}}
Président {{{président6}}}
Président(s) de la République {{{président de la république6}}}
Monarque {{{monarque6}}}
Gouverneur général {{{gouverneur6}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur6}}}
Successeur {{{successeur6}}}

{{{fonction7}}}
PĂ©riode
{{{début fonction7}}} - {{{fin fonction7}}}
Président {{{président7}}}
Président(s) de la République {{{président de la république7}}}
Monarque {{{monarque7}}}
Gouverneur général {{{gouverneur7}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur7}}}
Successeur {{{successeur7}}}

{{{fonction8}}}
PĂ©riode
{{{début fonction8}}} - {{{fin fonction8}}}
Président {{{président8}}}
Président(s) de la République {{{président de la république8}}}
Monarque {{{monarque8}}}
Gouverneur général {{{gouverneur8}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur8}}}
Successeur {{{successeur8}}}

{{{fonction9}}}
PĂ©riode
{{{début fonction9}}} - {{{fin fonction9}}}
Président {{{président9}}}
Président(s) de la République {{{président de la république9}}}
Monarque {{{monarque9}}}
Gouverneur général {{{gouverneur9}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur9}}}
Successeur {{{successeur9}}}

{{{fonction10}}}
PĂ©riode
{{{début fonction10}}} - {{{fin fonction10}}}
Président {{{président10}}}
Président(s) de la République {{{président de la république10}}}
Monarque {{{monarque10}}}
Gouverneur général {{{gouverneur10}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur10}}}
Successeur {{{successeur10}}}

Biographie
Nom de naissance Leopold Georg Christian Friedrich von Sachsen-Coburg-Saalfeld
Naissance 16 dĂ©cembre 1790
Flag of Bavaria (lozengy).svg Cobourg, BaviĂšre
DĂ©cĂšs 10 dĂ©cembre 1865
Flag of Belgium.svg Laeken, Belgique
PĂšre Franz Ier,
duc de Saxe-Cobourg
Mùre Auguste von Reuß-Ebersdorf
Consort(s) Louise d'Orléans
Descendance Prince Louis-Philippe de Saxe-Cobourg, duc de Brabant
Prince LĂ©opold de Saxe-Cobourg, duc de Brabant
Prince Philippe de Saxe-Cobourg, comte de Flandre
Princesse Charlotte de Saxe-Cobourg, impératrice du Mexique
RĂ©sidence(s) Palais royal de Bruxelles

Greater Coat of Arms of Belgium.svg
Rois des Belges

LĂ©opold Ier (Leopold Georg Christian Friedrich von Sachsen-Coburg-Saalfeld, duc de Saxe, prince de Saxe-Cobourg-Gotha), premier roi des Belges, est nĂ© le 16 dĂ©cembre 1790 Ă  Cobourg (capitale du duchĂ© de Saxe-Cobourg, aujourd'hui en BaviĂšre) et est mort le 10 dĂ©cembre 1865 Ă  11H45 au palais de Laeken en Belgique.

Il est le plus jeune fils du duc souverain François de Saxe-Cobourg-Saalfeld (1750-1806) et de sa seconde Ă©pouse la comtesse Augusta Reuss d'Ebersdorf (de) (1757-1831).

Il est Ă©lu premier roi des Belges le 4 juin 1831 et prĂȘte serment sur la constitution le 21 juillet 1831. Le 21 juillet est aujourd'hui la date de la fĂȘte nationale belge.

Sommaire

Colonel de l’armĂ©e russe

Sa sƓur Julienne a Ă©pousĂ© dĂšs 1796 le grand duc Constantin, frĂšre et successeur potentiel du tsar. Ainsi, Ă  5 ans, le jeune LĂ©opold est-il nommĂ© colonel du rĂ©giment impĂ©rial Izmailovski en Russie, et Ă  12 ans, il devient gĂ©nĂ©ral.

En 1806, il sĂ©journe briĂšvement Ă  la cour de NapolĂ©on Ier aprĂšs la conquĂȘte du duchĂ© de Saxe-Cobourg-Saalfeld (de) par les troupes napolĂ©oniennes. L'adolescent refuse le grade d’adjudant offert par l’empereur des Français et se rend dans la Russie d’Alexandre Ier, son beau-frĂšre. En 1808, il accompagne Alexandre Ier, pendant sa rencontre avec NapolĂ©on Ă  Erfurt. Il participe alors, en tant que gĂ©nĂ©ral de brigade d’un rĂ©giment de cavalerie russe, aux campagnes de 1807, 1808, 1813 et aux batailles de LĂŒtzen, Bautzen et Leipzig contre les troupes Françaises en 1814. Ces batailles lui valent le titre de gĂ©nĂ©ral de division de l'ArmĂ©e russe.

DĂ©coration militaire russes : ordre de Saint AndrĂ©, ordre d’Alexandre Newsky, ordre de Sainte Anne-I, ordre de Saint George-IV, Croix de Malte, Croix de Kulm, mĂ©daille d’An 1812.

Histoires de famille

La paix revenue et scellĂ©e par le CongrĂšs de Vienne, il Ă©pouse le 2 mai 1816 la princesse de Galles Charlotte-Augusta, le seul enfant lĂ©gitime du prince rĂ©gent, le futur George IV du Royaume-Uni et Ă  terme hĂ©ritiĂšre du trĂŽne de Grande-Bretagne et d'Irlande, dont il sera d'ailleurs profondĂ©ment Ă©pris. Mais aprĂšs avoir donnĂ© naissance le 5 novembre Ă  un fils mort-nĂ©, la princesse meurt le 6 novembre 1817 Ă  l'Ăąge de 21 ans. Le prince en restera toute sa vie inconsolable.

Le duc, qui n'a plus de fonction officielle voire de raison d'ĂȘtre Ă  la cour du Royaume-Uni, demeure nĂ©anmoins au Royaume-Uni et continue de toucher les pensions versĂ©es par le gouvernement britannique.

Il aide ensuite des membres de sa parentĂ© dans leur ascension vers les diffĂ©rents trĂŽnes europĂ©ens. DĂšs 1818, il remarie sa sƓur Victoria, veuve depuis quatre ans du prince de Linange (Leiningen) au duc de Kent, frĂšre cadet du Prince-RĂ©gent. Il devient ainsi l’un des principaux conseillers de sa niĂšce, la future reine Victoria.

NĂ©anmoins, le gouvernement britannique trouve qu'un tel hĂŽte coĂ»te cher et a peu d'utilitĂ© pour l'empire Britannique. A la faveur des Ă©vĂ©nements internationaux, le prince LĂ©opold va ĂȘtre amenĂ© Ă  quitter le sol britannique.

Élu roi des Belges

Il refuse en 1830 la couronne de GrÚce, pays qu'il juge trop instable et trop éloigné du centre de l'Europe.

En Belgique, le CongrĂšs national, dans ce nouveau pays devenu indĂ©pendant des Pays-Bas depuis le 4 octobre 1830, Ă©lit d’abord roi des Belges Louis d'OrlĂ©ans (1814-1896), duc de Nemours, deuxiĂšme fils de Louis-Philippe Ier (ce dernier vient d’ĂȘtre Ă©lu roi des Français par le Parlement), mais Louis-Philippe refuse le titre au nom de son fils pour calmer les vellĂ©itĂ©s du Royaume-Uni.

Le CongrĂšs belge propose alors Ă  LĂ©opold de devenir roi des Belges, qui le connaissent pour son passĂ© militaire (il s’est battu contre NapolĂ©on). Il accepte Ă  la condition que soit rĂ©glĂ© le problĂšme des frontiĂšres et des dettes de la Belgique. Il obtient de la confĂ©rence de Londres le traitĂ© des XVIII articles, acceptĂ© par le congrĂšs le 9 juillet 1831. Roi officiellement depuis le 26 juin 1831, il prĂȘte serment Ă  Bruxelles le 21 juillet suivant.

La résistance

Le 2 aoĂ»t 1831, alors qu’il effectue sa Joyeuse EntrĂ©e Ă  LiĂšge, il apprend que les Pays-Bas reprennent la guerre contre la Belgique. LĂ©opold fait appel Ă  Joseph Lebeau pour demander l’aide de Paris et de Londres, car la constitution lui interdit de faire appel Ă  des forces Ă©trangĂšres sans l’autorisation du Parlement (qui n’est alors pas encore Ă©lu). Il dĂ©fend en personne la route de Bruxelles. L’armĂ©e belge est en dĂ©route, mais, grĂące Ă  l’aide française, l’avance hollandaise est arrĂȘtĂ©e. Pour dĂ©fendre son nouveau titre royal, et en gratitude Ă  la France, il Ă©pousera la fille de Louis-Philippe, Louise d’OrlĂ©ans.

Ce n’est qu'en 1839 que l’indĂ©pendance belge sera dĂ©finitivement garantie grĂące Ă  la ratification par les Pays-Bas du traitĂ© des XXIV articles Ă©tablissant l’indĂ©pendance du nouveau royaume belge, tant face aux Pays-Bas que face Ă  la France.

Une seconde famille

 LĂ©opold 1er et sa famille.
LĂ©opold 1er et sa famille.

Le 9 aoĂ»t 1832, il Ă©pouse Louise d’OrlĂ©ans, la fille du roi des Français Louis-Philippe Ier qui lui donna quatre enfants :

Avec une maĂźtresse, Arcadie Claret de Viescourt, puis Meyer (1826-1897), le roi eut deux autres fils : le baron Georges-FrĂ©dĂ©ric von Eppinghoven (1849-1904) et le baron Arthur von Eppinghoven (1852-1940), d’aprĂšs le titre nobiliaire accordĂ© Ă  leur mĂšre.

Le rĂšgne de LĂ©opold

LĂ©opold Ier par Winterhalter - 1840

À l’extĂ©rieur, LĂ©opold sait se servir de ses relations familiales pour protĂ©ger le jeune royaume de Belgique face aux ambitions prussiennes et françaises, notamment des menaces d’annexion sous le rĂšgne de NapolĂ©on III. Il aide Ă  maintenir la paix en Europe, notamment en restant neutre pendant les Ă©vĂ©nements français de fĂ©vrier 1848.

Il arrange le mariage de ses neveux et niĂšces : en 1836 Ferdinand de Saxe-Cobourg Ă©pouse la reine Marie II de Portugal et en 1840 Albert de Saxe-Cobourg Ă©pouse sa cousine la reine Victoria du Royaume-Uni. Il allie Ă©galement la famille de Saxe-Cobourg avec sa belle-famille d'OrlĂ©ans. Lui mĂȘme, bien que restĂ© luthĂ©rien, mariera ses enfants avec la prestigieuse et catholique Maison de Habsbourg-Lorraine. La reine Victoria continuera cette politique matrimoniale, mĂ©ritant Ă  la gĂ©nĂ©ration suivante le qualificatif de « Grand-mĂšre de l'Europe Â»...

Dans le royaume, il aide Ă  l’ouverture de la premiĂšre ligne de chemin de fer en Europe continentale : le premier train belge roule entre Bruxelles et Malines le 5 mai 1835. Il est le sujet du premier timbre postal de Belgique, surnommĂ© les Épaulettes.

Il échoue à faire passer des lois pour réguler le travail des enfants et des femmes.

DĂ©cĂ©dĂ© le 10 dĂ©cembre 1865 Ă  Bruxelles dans le palais de Laeken, il est inhumĂ© dans la crypte royale Ă  l’église Notre-Dame de Laeken.

DĂ©corations

Statue Ă©questre de LĂ©opold I Ă  Ostende
  • Chevalier de l'Ordre Militaire de Marie-ThĂ©rĂšse d'Autriche,
  • Chevalier de l'Ordre de la FidĂ©litĂ© de Bade,
  • Chevalier de l'Ordre de Saint-Hubert,
  • Commandeur de l'Ordre de Maximilien-Joseph
  • Grand Croix de l'Ordre du MĂ©rite Civil de la Couronne de BaviĂšre,
  • Grand Croix de l'Ordre ImpĂ©rial du Croix du Sud du BrĂ©sil,
  • Chevalier de l'Ordre de l'Elephant de Danemark,
  • Chevalier de l'Ordre de Saint-Janvier,
  • Grand Croix de l'Ordre Militaire de Saint-Ferdinand et du MĂ©rite des Deux-Siciles,
  • Chevalier de l'Ordre de la Toison d'Or d'Espagne,
  • Grand Croix de l'Ordre Royal de la LĂ©gion d'Honneur de France,
  • Chevalier de l'Ordre de la JarretiĂšre
  • Grand Croix de l'Ordre Militaire du Bain de Grande-Bretagne,
  • Grand Croix de l'Ordre du Sauveur de GrĂšce,
  • Grand Croix de l'Ordre des Guelfes et Chevalier de l'Ordre de Saint-Georges de Hanovre,
  • Grand Croix du Lion d'Or de Hesse,
  • Grand Croix de l'Ordre de Saint-Étienne de Hongrie,
  • Grand Croix du Lion d'Or de la Maison de Nassau de Luxembourg,
  • Collier de l'Ordre ImpĂ©rial de l'Aigle Mexicain
  • Grand Croix de l'Ordre de la Maison du Grand-Duc d'Oldenbourg
  • Grand Prix du MĂ©rite du Duc Pierre-FrĂ©dĂ©ric-Louis,
  • Grand Croix de l'Ordre du Lion NĂ©erlandais,
  • Grand Croix de l'Ordre du Lion et du Soleil de Perse,
  • Grand Croix de Ordem Militar de Cristo,
  • Grand Croix de Ordem Militar da Torre e da Espada
  • Grand Croix des Ordens Reunidas de Cristo, de SĂŁo Bento de Aviz e de SĂŁo Tiago da Espada de Portugal,
  • Chevalier de l'Ordre de l'Aigle noir,
  • Grand Croix de l'Ordre de l'Aigle rouge,
  • Croix de Fer de PremiĂšre Classe et Chevalier de l'Ordre Prussien de Saint-Jean de Prusse,
  • Chevalier de l'Ordre de Saint-AndrĂ©,
  • Chevalier de l'Ordre de Saint-Alexandre Newski,
  • Grand Croix de l'Ordre de Sainte-Anne et Chevalier de l'Ordre Militaire de TroisiĂšme de Russie,
  • Chevalier Grand Croix de l'Ordre de l'Annonciade de Sardaigne,
  • Chevalier de l'Ordre de la Couronne de Rue de Saxe,
  • Grand Croix de l'Ordre de Blanche Ernestine de Saxe,
  • Chevalier de l'Ordre des SĂ©raphins de SuĂšde,
  • Grand Croix de l'Ordre du MĂ©rite de Toscane,
  • Ordre Husseinite avec Brilliants de Tunisie,
  • PremiĂšre Classe de l'Ordre ImpĂ©rial du MedjidiĂ© de Turquie.

Bibliographie

  • Olivier Defrance, LĂ©opold Ier et le clan Cobourg, Éditions Racine, Bruxelles, 2004 (ISBN 978-2-87386-335-7)
  • Gilbert Kirschen, LĂ©opold avant LĂ©opold Ier, Éditions Le Cri, Bruxelles, 1998 (ISBN 2-87106-200-5)
  • FrĂ©dĂ©ric Marchesani, LĂ©opold Ier, roi diplomate (1850-1865), Éditions Luc Pire, Bruxelles, 2007 (ISBN 978-287415-852-0)

Voir aussi

Commons-logo.svg


Précédé par Léopold Ier Suivi par
Surlet de Chokier
Greater Coat of Arms of Belgium.svg
Roi des Belges
1831 – 1865
LĂ©opold II


  • Portail de la Belgique Portail de la Belgique
Ce document provient de « L%C3%A9opold Ier de Belgique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Leopold Ier de Belgique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • LĂ©opold Ier De Belgique — Pour les articles homonymes, voir LĂ©opold Ier. LĂ©opold I 
   WikipĂ©dia en Français

  • LĂ©opold ier de belgique — Pour les articles homonymes, voir LĂ©opold Ier. LĂ©opold I 
   WikipĂ©dia en Français

  • LĂ©opold Ier de Belgique — Pour les articles homonymes, voir LĂ©opold Ier. LĂ©opold Ier 
   WikipĂ©dia en Français

  • Leopold Ier de Belgique (timbre) — LĂ©opold Ier de Belgique (timbre) Premier timbre de Belgique au type Épaulettes. LĂ©opold Ier, roi des Belges, a figurĂ© sur les premiĂšres Ă©missions de timbres poste belges. Il en a Ă©tĂ© le seul motif de 1849 Ă  sa mort en 1865 ; en 1866 et 186 
   WikipĂ©dia en Français

  • LĂ©opold ier de belgique (timbre) — Premier timbre de Belgique au type Épaulettes. LĂ©opold Ier, roi des Belges, a figurĂ© sur les premiĂšres Ă©missions de timbres poste belges. Il en a Ă©tĂ© le seul motif de 1849 Ă  sa mort en 1865 ; en 1866 et 186 
   WikipĂ©dia en Français

  • LĂ©opold Ier de Belgique (timbre) — Premier timbre de Belgique au type Épaulettes. LĂ©opold Ier, roi des Belges, a figurĂ© sur les premiĂšres Ă©missions de timbres poste belges. Il en a Ă©tĂ© le seul motif de 1849 Ă  sa mort en 1865 ; en 1866 et 1869, les Ă©missions « Petit… 
   WikipĂ©dia en Français

  • LĂ©opold I de Belgique — LĂ©opold Ier de Belgique Pour les articles homonymes, voir LĂ©opold Ier. LĂ©opold I 
   WikipĂ©dia en Français

  • LĂ©opold II de Belgique — Pour les articles homonymes, voir LĂ©opold II. LĂ©opold II LĂ©opold II 
   WikipĂ©dia en Français

  • Leopold II de Belgique — LĂ©opold II de Belgique Pour les articles homonymes, voir LĂ©opold II. LĂ©opold II 
   WikipĂ©dia en Français

  • LĂ©opold II De Belgique — Pour les articles homonymes, voir LĂ©opold II. LĂ©opold II 
   WikipĂ©dia en Français


Share the article and excerpts

Direct link

 Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.