Leonid Kogan


Leonid Kogan
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kogan.

Leonid Borissovitch Kogan (en russe : Леонид Борисович Коган; ISO 9 : Leonid Borisovič Kogan), né le 14 novembre 1924 à Dnipropetrovsk (alors Union soviétique, aujourd'hui Ukraine) et mort le 17 novembre 1982 était un violoniste soviétique. Il décède subitement dans un train entre l'Autriche et l'URSS alors qu'il se rendait à un concert avec son fils Pavel, également violoniste.

L'homme

Il était considéré comme le plus grand violoniste de son pays (après David Oïstrakh) en raison de son jeu puissamment expressif et d'une sensibilité exacerbée, sans pourtant jamais trahir les intentions du compositeur. Également pédagogue, il fut notamment le maître d'Andreï Korsakov, Viktoria Mullova, Oleg Kagan et d'Alexandre Brussilovsky qui fut son assistant.

Des sonates de Karen Khatchatourian, des concertos de Khennikov, Karaïev, Knipper et Bounine lui sont dédiés. Mais la plus célèbre dédicace est le concerto de Mieczyslaw Weinberg de 1959. En 1949, il forma un trio avec son beau-frère le pianiste Emil Guilels et le violoncelliste Mstislav Rostropovitch[1]

Il a joué sur un Stradivarius de 1736, le Youssoupov, puis sur un Guarnerius del Gesù de 1726, le Colin dont il appréciait les sonorités plus sombres.

Il avait épousé en 1942 Elisaveta Guilels, violoniste prometteuse et sœur du pianiste Emil Guilels. Leur fils Pavel Kogan poursuit une carrière de violoniste et chef d'orchestre.

Franco Mannino a écrit un concerto pour trois violons à l'intention des trois Kogan (Leonid, Elisaveta et Pavel).

Témoignages vidéo-musicaux

Il nous reste des interprétations musicales de Leonid Kogan plusieurs témoignages vidéo. L'artiste a été filmé jouant :

  • Brahms/Kreisler : Hungarian Dance No. 17 (Naum Walter)
  • Paganini : Cantabile (Naum Walter)
  • Paganini : Variations sur "Nel cor piu mi sento" de Paisiello
  • Waxman : "Carmen Fantasy" (Kondrashin/Moscow PO)
  • Falla/Kochanski : Suite populaire espagnole (Naum Walter)
  • Leclair : Sonate for 2 violins BWV 1004 (Lise Gilels-Kogan)
  • Bach : Sarabande from Partita No.2 in D minor
  • Handel : Sonata in E major (Andrey Mytnik, pno)
  • Debussy/Heifetz : Beau Soir (Andrey Mytnik, pno)
  • Chostakovitch/Tzigar : Four Preludes (Andrey Mytnik, pno)
  • Chostakovitch : Violin Concerto no.1 3.Passacaglia (Kondrashin/Moscow PO)
  • Beethoven : Violin Concerto (Froment/Orchestre National de L'ORTF)

Leonid Kogan est également filmé dans le film d'Éric Rohmer Ma nuit chez Maud à l'occasion d'un concert qu'il donnait à Clermont-Ferrand à la fin des années 1960.

Notes et références

  1. Tully Potter - Notice du DVD classic archive

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Leonid Kogan de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Leonid Kogan — Grabdenkmal des Violinisten Leonid Kogan Leonid Borissowitsch Kogan (russisch Леонид Борисович Коган, wiss. Transliteration Leonid Borisovič Kogan; * 14. November 1924 in Dnepropetrowsk; † 17. November …   Deutsch Wikipedia

  • Leonid Kogan — Infobox musical artist Name = Leonid Kogan Background = non vocal instrumentalist Birth name = Leonid Borisovich Kogan Born = November 14 1924 flagicon|USSR Dnepropetrovsk, Ukraine, USSR Died = December 17 1982 (age 58) flagicon|USSR Mytishchi,… …   Wikipedia

  • Leonid Kogan — Este artículo o sección necesita referencias que aparezcan en una publicación acreditada, como revistas especializadas, monografías, prensa diaria o páginas de Internet fidedignas. Puedes añadirlas así o avisar …   Wikipedia Español

  • Leonid Borisovitch Kogan — Leonid Kogan Leonid Borissovitch Kogan (en russe : Леонид Борисович Коган; ISO 9 : Leonid Borisovič Kogan), né le 14 novembre 1924 à Dnipropetrovsk (alors Union soviétique, aujourd hui Ukraine) et mort le 17 novembre 1982 était un… …   Wikipédia en Français

  • KOGAN (L.) — Leonid KOGAN 1924 1982 La découverte en Occident de Leonid Kogan, à la fin des années1960, a symbolisé un renouveau au sein de l’une des principales écoles de violon du monde. En dehors de David Oïstrakh, l’U.R.S.S. n’avait en effet engendré… …   Encyclopédie Universelle

  • Kogan — ( ru. Коган) is a popular Russian version of Jewish surname Cohen:* Artur Kogan (b. 1974), an Israeli chess master * Boris Kogan (1940 – 1993), a Russian American chess master * Herman Kogan (1914 1989), an American journalist * Leonid Kogan… …   Wikipedia

  • Leonid Greco — Nacimiento 19 de enero de 1944 …   Wikipedia Español

  • Leonid Borisowitsch Kogan — Grabdenkmal des Violinisten Leonid Kogan Leonid Borissowitsch Kogan (russisch Леонид Борисович Коган, wiss. Transliteration Leonid Borisovič Kogan; * 14. November 1924 in Dnepropetrowsk; † 17. November …   Deutsch Wikipedia

  • Leonid Borissowitsch Kogan — Grabdenkmal des Violinisten Leonid Kogan Leonid Borissowitsch Kogan (russisch Леонид Борисович Коган, wiss. Transliteration Leonid Borisovič Kogan; * 14. November 1924 in Dnepropetrowsk; † 17. November …   Deutsch Wikipedia

  • Kogan — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Cogan. Kogan désigne : Personnalités Kogan (en russe: Коган) est la forme populaire russe du nom juif Cohe …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.