DEUIL


DEUIL
n. m.

Affliction, douleur qu’on éprouve de la perte de quelqu’un. Cette guerre a plongé beaucoup de familles dans le deuil. Donner des signes de deuil.

Il se dit, par extension, d’une Grande tristesse causée par une chose funeste, déplorable. Le jour où l’on apprit la mort de ce grand homme d’état fut un jour de deuil.

Poétiq. et fig., Le deuil de la nature se dit de l’Aspect triste de la nature pendant la mauvaise saison. On dit, dans le même sens, La nature est en deuil.

Il désigne par extension les Vêtements noirs, le crêpe, les voitures drapées, et tout ce qui, à l’extérieur, caractérise la tristesse à l’occasion de la mort. Vêtu de deuil. S’habiller de deuil. Prendre le deuil. être en deuil. être en deuil de quelqu’un. Quitter le deuil. Habit de deuil. Voiture de deuil. Demi-deuil. Porter le deuil. Il porte le deuil de son frère. Tendre une église de deuil. Magasin de deuil. Papier de deuil.

Il se dit encore du Temps pendant lequel se porte le deuil. On a abrégé les deuils. Le deuil des veuves ne dure plus qu’un an. L’année de deuil.

Il se dit en outre du Cortège des parents qui assistent aux funérailles de quelqu’un. J’ai vu passer le deuil. Mener, conduire le deuil.

Fam., Faire son deuil d’une chose, La regarder comme une chose sur laquelle il ne faut plus compter, ou comme une chose perdue, et se résigner à s’en passer.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • DEUIL — Dans le langage courant, le mot «deuil» renvoie à deux significations. Est appelé deuil l’état affectif douloureux provoqué par la mort d’un être aimé. Mais deuil signifie tout autant la période de douleurs et de chagrins qui suit cette… …   Encyclopédie Universelle

  • deuil — DEUIL. s. m. Affliction, tristesse, longue douleur. Quand le Roi mourut, tous les peuples en témoignèrent un grand deuil. f♛/b] Il se prend aussi pour L habit noir, le crêpe, les carrosses drapés, la livrée des gens, la tenture des appartemens,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • deuil — DEUIL. s. m. On escrivoit autrefois dueil. Affliction, tristesse, longue douleur. Quand le Roy mourut, tous les peuples en menerent un grand deüil. j ay un grand deüil, un deüil extrême. Il se prend aussi pour l habit que l on porte dans la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Deuil — Désigne celui qui est originaire de Deuil, commune du Val d Oise, près de Montmorency. Le nom actuel de la commune est Deuil la Barre. Le toponyme a une origine gauloise : il est formé des racines divos (= dieu) et ialos (= clairière, puis… …   Noms de famille

  • Deuil — [dœj] der; s <aus gleichbed. fr. deuil, zu lat. dolor »Schmerz«> (veraltet) Trauer, Trauerkleidung, Trauerzeit …   Das große Fremdwörterbuch

  • Deuil — Pour les articles homonymes, voir Deuil (homonymie). Ivan Kramskoy, Chagrin inconsolable, 1884. Le deuil est une réaction et un sentiment de tristesse éprouvée suite à la mort …   Wikipédia en Français

  • deuil — (deull, ll mouillées) s. m. 1°   Profonde tristesse causée par une grande calamité, par la perte de quelqu un. La perte de plusieurs navires, corps et biens, jeta ce port de mer dans le deuil. Le jour de sa naissance fut un jour de deuil pour sa… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DEUIL — s. m. Grande tristesse causée par une chose funeste, déplorable. Le jour où l on apprit la disgrâce de ce sage ministre fut un jour de deuil.   Poétiq. et fig., Le deuil de la nature, se dit de L aspect triste de la nature, pendant la mauvaise… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • deuil — n.m. Faire son deuil de quelque chose, se résigner à y renoncer. / Porter le deuil, avertir d un danger ; porter plainte. / Avoir les ongles en deuil, sales, noirs …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • deuil — demi deuil deuil …   Dictionnaire des rimes


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.