CORRESPONDRE


CORRESPONDRE
v. intr.

être en rapport de symétrie et d’harmonie avec quelque chose. La petite aile de cet édifice ne correspond pas avec la grande. L’outillage de cette usine ne correspond plus aux besoins de l’industrie moderne. On dit aussi SE CORRESPONDRE. Ces deux pavillons se correspondent. Fig., Cet article correspond à l’article tant de telle loi.

Il signifie encore figurément Répondre par ses sentiments, par ses actions, etc., aux sentiments, aux intentions d’une autre personne. Correspondre à la sympathie qu’on vous témoigne. Cet enfant ne correspond pas à l’affection de ses parents. On dit plutôt aujourd’hui RÉPONDRE.

Il signifie également Avoir des relations, des communications. L’inondation empêche cette ville de correspondre avec la capitale.

Il se dit spécialement dans ce sens des Moyens de transport communiquant entre eux. Ce train correspond avec l’express Paris- Bordeaux.

Il signifie aussi Avoir un commerce de lettres avec quelqu’un. J’ai longtemps correspondu avec un tel. Ils correspondent entre eux, ou absolument Ils correspondent. Nous avons cessé de correspondre.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • correspondre — [ kɔrɛspɔ̃dr ] v. <conjug. : 41> • av. 1380; lat. scolast. correspondere, de respondere → répondre I ♦ V. tr. ind. CORRESPONDRE À. 1 ♦ Être en rapport de conformité avec (qqch.), être conforme, se rapporter à. ⇒ s accorder, 1. aller, s… …   Encyclopédie Universelle

  • correspondre — Correspondre. v. n. L s se prononce. Respondre à l amitié, aux bons offices, aux intentions, aux soins de quelqu un, &c. Correspondre à l affection de quelqu un. je vous ay rendu toutes sortes de bons offices, mais vous n y avez pas correspondu.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • correspondre — CORRESPONDRE. v. n. Répondre de sa part, c est à dire, Par ses sentimens, par ses actions, etc. Correspondre à l affection de quelqu un. Je vous ai rendu toutes sortes de bons offices, mais vous n y avez pas correspondu. Cet e fant ne correspond… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • correspondre — Correspondre, Respondere …   Thresor de la langue françoyse

  • CORRESPONDRE — v. n. Il se dit Des choses qui se rapportent, qui symétrisent ensemble. L aile gauche de cet édifice ne correspond pas avec l aile droite. On l emploie souvent, dans cette acception, comme verbe réciproque. Ces deux pavillons se correspondent.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • correspondre — (ko rè spon dr ), je corresponds, tu corresponds, il correspond, nous correspondons, ils correspondent ; je correspondais ; je correspondis ; je correspondrai ; je correspondrais ; correspons, correspondons ; que je corresponde, que nous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • correspondre — vi. korèspondre (Albanais.001, Arvillard.228), C. => Pondre. E. : Coïncider. A1) entretenir une correspondance (avec qq.) : s ékrire <s écrire> (001). A2) être en communication (ep. de pièces d habitation) : komunikâ <communiquer>… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • correspondre — cor|res|pon|dre Mot Pla Verb intransitiu i pronominal …   Diccionari Català-Català

  • Correspondre — III гр., (avoir) P.p.: correspondu 1) Соответствовать 2) Переписываться Présent de l indicatif je corresponds tu corresponds il correspond nous correspondons vous correspondez ils …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • se correspondre — ● se correspondre verbe pronominal En parlant de plusieurs choses, être dans un rapport de correspondance : Deux ensembles dont les éléments se correspondent un à un …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.