CONDUIRE


CONDUIRE
v. tr.

Mener, guider, diriger vers un but un être ou une chose. Conduire un aveugle. Conduire des voyageurs. Il prit des guides qui le conduisirent. Conduisez monsieur à sa chambre. Je vais vous conduire auprès d’elle. Il se laissa conduire en prison. Conduire une armée par des défilés. Conduire les pas de quelqu’un. Cet homme n’y voit pas assez pour se conduire. Conduire des chevaux, un troupeau. Conduire une charrette, une voiture, une automobile, etc. Absolument, Ce chauffeur conduit bien. Vous ne savez pas conduire.

Il signifie spécialement Accompagner quelqu’un par civilité, par honneur, etc. Il conduisait sa fille à l’autel.

Conduire l’eau, La faire aller d’un endroit à un autre par des rigoles, par des canaux.

Conduire une ligne, La faire passer par différents points.

Conduire une futaie, une forêt, L’aménager. Conduire un arbre, Le tailler suivant ce qu’on veut en faire.

Conduire la main de quelqu’un, à quelqu’un, Lui tenir la main pour lui faire mieux tracer des caractères, un dessin, etc. Conduire la main d’une personne qui écrit, d’un écolier qui apprend à écrire. Son maître d’écriture est encore obligé de lui conduire la main.

Il s’emploie aussi figurément, tant au sens physique qu’au sens moral. Ses traces nous conduisirent jusqu’au lieu où il s’était caché. Ce chemin conduit à la ville. La fureur conduisait son bras. L’ouvrage fut conduit jusqu’au dixième volume et en resta là. Conduire un ouvrage à sa perfection. Une semblable doctrine doit conduire à l’athéisme. Cela me conduit à vous parler de telle chose. Conduire un état à sa ruine.

Il signifie encore Avoir inspection sur un ouvrage, en avoir la direction, en parlant des Ouvrages matériels. Conduire une construction. Conduire un travail. Conduire une tranchée.

Il se dit également en parlant des Ouvrages de l’esprit et des choses morales. Conduire un dessein, une entreprise, une intrigue. Il a bien conduit, mal conduit cette affaire. C’est lui qui a tout conduit. Une pièce de théâtre, une intrigue bien conduite, Dont les incidents sont bien amenés.

Il signifie aussi Commander et servir de chef, régir, gouverner. Conduire une armée, une flotte, un vaisseau, une barque. Conduire des troupes. Conduire des ouvriers. Ce père conduit bien sa famille. Conduire une maison. Conduire un orchestre. Conduire une excursion. Il a bien conduit sa fortune. Conduire la conscience de quelqu’un. Conduire quelqu’un dans ses affaires. Se laisser conduire par quelqu’un. Ce peuple-là est difficile à conduire.

Il se dit également dans ce sens de la Raison et des passions personnifiées. La raison le conduit. Ses passions le conduisent. Il se laisse conduire par son intérêt.

Fig., Conduire la barque, Conduire quelque entreprise, quelque affaire ; et Conduire bien sa barque, Conduire bien ses affaires.

SE CONDUIRE signifie figurément Se comporter, avoir telle ou telle conduite. Il se conduit bien ; il se conduit mal. Il s’est conduit vaillamment. Il sait bien se conduire. Cette femme s’est toujours bien conduite. Conduisez- vous bien.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • conduire — [ kɔ̃dɥir ] v. tr. <conjug. : 38> • Xe; lat. conducere, rac. ducere « conduire » I ♦ 1 ♦ Mener (qqn) quelque part. ⇒ accompagner, 1. amener, diriger, guider, mener. Conduire qqn chez le médecin. Conduire un enfant à l école. Conduire qqn en …   Encyclopédie Universelle

  • conduire — CONDUIRE. v. a. Mener, guider, faire aller. Il se dit Des hommes. Conduire quelqu un. Conduire un aveugle. Conduire des voyageurs. Il prit des guides qui le conduisirent. f♛/b] Il se dit Des animaux. Conduire des chevaux, conduire des mulets,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • conduire — CONDUIRE. v. act. Mener, guider, faire aller. Ainsi il se dit des hommes. Conduire quelqu un. conduire un aveugle. conduire quelqu un par pays. conduire des voyageurs. il prit des guides qui le conduisirent. Il se dit des animaux. Conduire des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • conduire — Conduire, et Gouverner, Gubernare quasi secum ducere. Aisé à mener, traicter et conduire, Ductilis, Coereus flecti. Estre conduit à ressembler son pere, Deduci ad morem patris. Se conduire sagement, Cautionem adhibere. Conduire à bien, Ad frugem… …   Thresor de la langue françoyse

  • CONDUIRE — v. a. Mener, guider, faire aller. Il se dit en parlant Des personnes. Conduire quelqu un. Conduire un aveugle. Conduire des voyageurs. Il prit des guides qui le conduisirent. Conduisez monsieur à sa chambre. Je vais vous conduire auprès d elle.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • conduire — (kon dui r ), je conduis, nous conduisons ; je conduisais ; je conduisis ; je conduirai ; je conduirais : conduis, conduisons ; que je conduise, que nous conduisions ; que je conduisisse ; conduisant ; conduit, v. a. 1°   Faire aller en allant… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Conduire —          ARISTOPHANE     Bio express : Auteur comique grec ( 450/ 386)     «Vois donc les orateurs dans les cités : tant qu ils sont pauvres, la justice préside à leur conduite envers le peuple et envers l État ; mais une fois enrichis des… …   Dictionnaire des citations politiques

  • conduire — vt. (un attelage, des animaux domestiques) ; conduire // diriger // faire marcher conduire un attelage de vaches ou de boeufs ; aiguillonner le bétail : aklyi <accueillir> vt. (Albanais.001, Balme Si.), aklywêdre (Alex), aklywi (Gruffy) ;… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • conduire — reguliuoti statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. control; govern; pilot; regulate vok. einstellen; führen; leiten; lenken; lotsen; Regeln; regulieren; Steuern rus. регулировать; управлять pranc. conduire; piloter; régir; régler …   Automatikos terminų žodynas

  • conduire — фр. [кондюи/р] дирижировать …   Словарь иностранных музыкальных терминов


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.