BAVARDERIE


BAVARDERIE
n. f.

Défaut du bavard. Cet homme est d’une bavarderie insupportable.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bavarderie — ⇒BAVARDERIE, subst. fém. Vieilli et assez rare; très souvent avec une nuance péj. Habitude de parler beaucoup, souvent pour ne rien dire; ensemble de paroles abondantes, souvent inutiles, sans intérêt : • Pendant que la princesse d Éboli buvait,… …   Encyclopédie Universelle

  • bavarderie — BAVARDERIE. s. f. Caractère du bavard. Cet homme est d une bavarderie insupportable. Il se dit aussi dans le même sens que bavardage. Je suis ennuyé de sa bavarderie …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • BAVARDERIE — s. f. Défaut du bavard. Cet homme est d une bavarderie insupportable.   Il se dit quelquefois pour Bavardage. Je suis ennuyé de sa bavarderie. Il est familier dans les deux acceptions …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • bavarderie — (ba var de rie) s. f. 1°   Défaut du bavard. •   Pardonnez à mes arguments, à ma morale, à ma bavarderie, VOLT. Lett. au roi de Prusse, 37. 2°   Bavardage continuel. •   Que V. M. I. daigne agréer les bavarderies de l ermite du mont Jura, VOLT.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • bavardage — [ bavardaʒ ] n. m. • 1746; de bavard 1 ♦ Action de bavarder. ⇒ babillage, caquet, caquetage, papotage, parlote; fam. bagout, tchatche. Élève puni pour bavardage. Par ext. Le fait d être prolixe et diffus (par écrit). ⇒ verbiage. 2 ♦ Discours,… …   Encyclopédie Universelle

  • Bavard — (fr., spr. Bawahr), Schwätzer; daher Bavardage (Bavardise, spr. Bawardähsch, Bawardihs). Geschwätz; Bavarderie. unnützes Schwatzen; Bavardiren. schwatzen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bavard — (franz., spr. bawar), Schwätzer; Bavarderie, Geschwätz; bavardieren, schwätzen, salbadern …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Bavard — (Bawar), Schwätzer; bavardage (Bawardasch), bavarderie, bavardise, Geschwätz, bawardiren, albern sprechen …   Herders Conversations-Lexikon

  • bavard — bavard, arde [ bavar, ard ] adj. et n. • 1531; de bave « bavardage » 1 ♦ Qui aime à parler, parle avec abondance, intempérance. ⇒ babillard, vx jaseur, loquace, prolixe, verbeux, volubile. Bavard comme une pie. Tu n es pas bavarde aujourd hui, tu …   Encyclopédie Universelle

  • coucher — 1. coucher [ kuʃe ] v. <conjug. : 1> • XIVe; couchier 1172; lat. collocare « placer dans une position horizontale, étendre » I ♦ V. tr. 1 ♦ Mettre (qqn) au lit. Coucher un enfant. Coucher un malade. ⇒ aliter. Par ext. Je ne peux pas vous… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.