SILENCE


SILENCE
n. m.

Fait de ne pas parler; état de celui qui s’abstient de parler. Observer le silence. Faire silence. Imposer silence. Rompre le silence. Garder le silence sur une chose. Mon silence vous en dira plus que mes paroles. Le silence est quelquefois éloquent. Un silence prudent. Je vous demande du silence, un instant de silence. Une minute de silence. Il souffre en silence. On a acheté son silence. Un long silence. Un profond silence. Le silence règne.

Il s’emploie elliptiquement, par forme d’interjection, au lieu de Faites silence, faisons silence. Silence, messieurs. On dit aussi : Du silence; un peu de silence.

Fig., Imposer silence aux médisants, à la calomnie, au mensonge, etc., les réduire au silence, Faire que leurs médisances, leurs calomnies, etc., ne trouvent plus de crédit et qu’ils soient par là forcés de se taire.

Fig., Imposer silence à ses passions, Les réprimer, empêcher qu’elles ne troublent l’âme, qu’elles ne l’agitent.

SILENCE se dit, par extension, du Fait de ne pas exprimer sa pensée, oralement ou par écrit. Depuis longtemps, cet écrivain garde le silence. On l’a réduit au silence.

Passer une chose sous silence, N’en point parler. Passez cela sous silence. Je passe sous silence ses infidélités.

SILENCE se dit encore de l’Absence de mention d’une chose, du manque de témoignage sur un sujet, sur un fait. Les historiens font silence sur ce fait. Le silence des journaux sur cet incident est significatif.

Le silence de la loi se dit pour exprimer que Le fait dont il s’agit n’est pas prévu par la loi.

SILENCE se dit encore de la Cessation de commerce de lettres entre personnes qui étaient dans l’habitude de s’écrire. Il y a longtemps que je n’ai reçu de vos nouvelles : quelle est la cause de votre silence, de ce long silence? Après avoir été longtemps sans vous écrire, je romps enfin le silence.

Il désigne aussi le Calme, la cessation de toute sorte de bruit. Le silence de la nuit. Le silence des bois. Rien ne trouble le silence qui règne en ces lieux. Vivre dans la retraite et dans le silence.

Faire une chose dans le silence, La faire secrètement, avec mystère. Les conjurés concertèrent dans le silence la perte du tyran.

SILENCE, en termes de Musique, se dit de l’Interruption du son dans une phrase musicale. Ce morceau est coupé par des silences.

Il se dit aussi des Signes qui marquent cette interruption. Il y a sept sortes de silences : la pause, la demi-pause, le soupir, le demi-soupir, le quart de soupir, le huitième de soupir et le seizième de soupir. Observer les silences.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • SILENCE — Il semble impossible de parler de ce qui est absence ou abolition de toute parole. Le silence se présente comme le point zéro à partir duquel s’inaugure tout langage, sans qu’on y puisse faire retour. Pour reprendre une terminologie empruntée à… …   Encyclopédie Universelle

  • Silence — is a relative or total lack of audible sound you can not hear a thing it is quiet. Silence in Social Interaction: Functions, Meanings, and Interpretations Silence in social interaction is the absence of speech. Silence in this arena can be… …   Wikipedia

  • silence — SILENCE. s. m. Privation, cessation de bruit. Grand silence. profond silence. le silence de la nuit. le silence des bois. faites silence. faites faire silence. troubler le silence. Il se dit proprement de l homme lorsqu il s abstient de parler.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Silence — • All writers on the spiritual life uniformly recommend, nay, command under penalty of total failure, the practice of silence Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Silence     Silence …   Catholic encyclopedia

  • Silence — Студийный альбом …   Википедия

  • silence — Silence, Silentium. Fort grand silence, Silentium acre et intentum. Il y eut quelque temps silence, Silentium aliquandiu tenuit. Faire silence, Attacere, Silentium dare, Conticere, Fauere linguis, Ore fauere. Se taire et faire silence par commun… …   Thresor de la langue françoyse

  • Silence — Si lence, v. t. [imp. & p. p. {Silenced}; p. pr. & vb. n. {Silencing}.] 1. To compel to silence; to cause to be still; to still; to hush. [1913 Webster] Silence that dreadful bell; it frights the isle. Shak. [1913 Webster] 2. To put to rest; to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Silence — Si lence, n. [F., fr. L. silentium. See {Silent}.] [1913 Webster] 1. The state of being silent; entire absence of sound or noise; absolute stillness. [1913 Webster] I saw and heared; for such a numerous host Fled not in silence through the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Silence — Álbum de Sonata Arctica Publicación 4 de septiembre de 2001 Grabación Otoño, 2000 Primavera, 2001 Género(s) Pow …   Wikipedia Español

  • silence — si·lence n 1: the state of keeping or being silent; esp: forbearance from speech or comment 2: failure to make something known esp. in violation of a duty to do so acceptance by silence see also estoppel by silence at estoppel …   Law dictionary

  • Silence 4 — es una banda portuguesa formada en 1996, cuyas canciones son mayoritariamente en inglés. (Salvo los temas Sextos Sentidos y Eu nao sei dizer incluidos en su álbum debut Silence Becomes I ). Realizaron dos álbumes con buena recepción por los… …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.