RETIRER


RETIRER
v. tr.

Tirer de nouveau. Cette loterie a été mal tirée, il faut la retirer.

Il signifie aussi Ramener en arrière, ramener à soi. Retirer sa main. Retirer son bras. Retirer sa tête pour éviter un coup. L’assassin retira son poignard ruisselant de sang.

RETIRER signifie encore Tirer une personne, une chose d’un lieu où elle avait été mise, où elle était entrée. Retirer un homme de prison. Retirer un enfant du collège. Retirer un seau du puits. Retirer des effets qui étaient en gage. Retirer de l’argent d’une banque. Retirer la clef de la serrure. Fig., Retirer quelqu’un d’un mauvais pas.

Retirer une pièce de théâtre, En faire cesser l’étude ou les représentations. L’auteur retira sa pièce à la troisième représentation.

Retirer son enjeu, Reprendre ce qu’on avait mis au jeu; et, figurément, Se retirer d’une entreprise, d’une affaire où l’on courait quelques risques.

Fig. et fam., Retirer son épingle du jeu, Se dégager d’une affaire, d’une intrigue dangereuse. On dit plutôt aujourd’hui : Tirer son épingle du jeu.

Fig., Retirer quelqu’un du vice, de la débauche, etc., Faire en sorte qu’il ne s’y livre plus.

RETIRER signifie, au figuré, Reprendre, enlever. On lui a retiré son emploi, sa jonction.

Retirer sa parole, Se dégager de la promesse qu’on avait faite, de la parole qu’on avait donnée.

Retirer son amitié, sa protection, son estime, sa confiance, etc., Cesser de les accorder. On dit dans un sens analogue, en langage de dévotion : Dieu retire sa grâce.

Retirer son compliment, Ne pas faire un compliment qu’on voulait faire, ou Le rétracter quand on l’a fait.

Retirer un mot, Demander qu’un mot qui vous est échappé soit regardé comme non avenu. Je retire ce que j’ai dit.

Dans le langage politique, Retirer une proposition, un projet de loi se dit Quand celui qui les avait soumis à une assemblée demande qu’ils ne soient pas l’objet d’une discussion ou d’un vote. Le gouvernement retira le projet de loi. Retirez-vous votre amendement?

Retirer sa proposition se dit aussi dans le langage ordinaire. Je vous avais demandé si vous vouliez entrer dans cette affaire, je retire ma proposition.

RETIRER, en parlant des Choses qui produisent un revenu, signifie Percevoir, recueillir. Savez-vous combien il retirait de sa charge? Il retire tant da cette maison, de cette ferme.

Il s’emploie figurément dans cette acception et il se dit en bonne et en mauvaise part. Retirer de la gloire, retirer de grands avantages de quelque chose. Au lieu du profit qu’il espérait, il n’en a retiré que de la honte et du mépris.

SE RETIRER signifie S’en aller, s’éloigner d’un lieu. Une visite plus longue pourrait vous fatiguer, je me retire. Faites en sorte que cet importun se retire. Dès que l’armée parut, les ennemis se retirèrent en bon ordre, en désordre. On lui donna l’ordre de se retirer. Il fit retirer tout le monde.

Se retirer d’un concours, Cesser d’y prendre part.

En termes de Jeu, Ce joueur se retire, Il quitte le jeu. Se retirer sur sa perte, sur son gain, Quitter le jeu lorsqu’on perd, lorsqu’on gagne, après un succès, sans attendre de risquer un changement, un retour.

Fig. et fam., Se retirer sur la bonne bouche, Quitter la conversation, le jeu, etc., après un succès, sans attendre et risquer un changement, un retour.

Se retirer de quelqu’un, S’en éloigner, rompre la liaison qu’on avait avec lui. Tous ses amis se retirèrent de lui. Dans le style religieux, Dieu s’est retiré de lui.

SE RETIRER signifie également S’en aller rentrer chez soi, dans sa chambre, etc. Ils se retirèrent chacun chez soi. Elle se retira dans son appartement, pour donner libre cours à sa douleur.

Il se dit quelquefois, absolument, d’une Personne qui rentre chez elle, le soir, pour n’en plus sortir que le lendemain. Pourquoi vous retirer si tôt? Vous voulez déjà vous retirer? Ils ne se sont retirés qu’à minuit.

Il signifie aussi Quitter la profession qu’on exerçait, le genre de vie qu’on menait. Il s’est retiré du barreau. Il s’est retiré du monde. Il s’est retiré des affaires et, absolument, Il s’est retiré.

Il signifie encore Aller dans un lieu pour y établir sa retraite. Il s’est retiré en province, dans son pays, dans ses terres. Se retirer à la campagne. Les anciens solitaires se retiraient dans le désert.

Il signifie encore Se mettre en sûreté, se réfugier. Se retirer en lieu de sûreté. Les voleurs se retirent dans les bois. Les bêtes sauvages se retirent dans leurs tanières. L’armée se retira sur une hauteur.

Il se dit aussi des Choses et signifie Se raccourcir. Le parchemin se retire au feu. Le froid fait retirer les nerfs. Du drap qui se retire à l’eau. Cette toile se retire au blanchissage. On dit plutôt Se rétracter, se rétrécir.

Il se dit, en outre, des Eaux qui rentrent dans leur lit après avoir monté, après avoir débordé. La rivière se retire. Les eaux commencent à se retirer. La mer se retire fort loin dans cette baie à marée basse.

En termes de Marine, La mer se retire, Elle est dans le reflux.

Le participe passé RETIRÉ s’emploie comme adjectif et signifie Qui est écarté, solitaire, qui se trouve loin du monde. Les lieux les plus retirés.

être retiré, vivre retiré, mener une vie très retirée, Vivre dans la retraite, dans l’éloignement du commerce des hommes.

Il est toujours retiré en lui-même se dit d’un Homme silencieux, qui fuit la société.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • retirer — [ r(ə)tire ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; de re et tirer I ♦ Amener hors d un lieu. 1 ♦ RETIRER QQCH. À QQN : enlever qqch. à qqn, priver qqn de qqch. ⇒ dépouiller , ôter. Retirer une autorisation, un permis à qqn. Je vous retire la parole …   Encyclopédie Universelle

  • retirer — en arriere, Retrahere, Recedere, Auocare, voyez Tirer. Cedere. L Infanterie se retira peu à peu pour attirer l ennemy à l embusche, Pedites paulatim cesserunt, vt hostem in insidias traherent. Liu. lib. 23. Se retirer pas à pas, Pedetentim cedere …   Thresor de la langue françoyse

  • retirer — Retirer. v. a. Oster, tirer hors. Retirer un seau du puits. retirer un homme de prison, des galeres. retirer une garnison d une place. retirer un escolier du college. retirer une fille de religion. retirer quelqu un du peril. le retirer d un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Retirer — Re*tir er, n. One who retires. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • retirer — (re ti ré) v. a. 1°   Tirer de nouveau. 2°   Tirer à soi, tirer en arrière. 3°   Faire aller en arrière, faire reculer. 4°   Causer un retirement, une contraction. 5°   Ôter une chose, une personne de l endroit où elle était. 6°   Prendre en… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RETIRER — v. a. Tirer de nouveau. Cette loterie a été mal tirée, il faut la retirer.   Il signifie aussi, Tirer à soi ce que l on avait poussé dehors, ou porté en avant. Retirer sa main. Retirer son bras. Retirer sa tête pour éviter un coup. Fam., Retirer… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • retirer — vt. ; enlever, ôter, soustraire ; ressembler : (a)rtrî (Albanais.001, Annecy.003), (a)rtèrî (003, Thônes), (re)treyé, (re)triyé <tirer> (Chambéry) ; teryé (St Jean Arvey.224). Fra. Retirer // ôter retirer son chapeau : teryé son shapyô… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • retirer — noun Someone who retires See Also: retiree, retirement …   Wiktionary

  • retirer (se) — v.pr. Pratiquer le coït interrompu …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • retirer — re·tir·er …   English syllables


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.